1

Le journaleux Antonin Marot a du mal à digérer une fève Marine…

FeveMarineL’année passée avait mal débuté, tout comme elle a encore plus mal fini à cause des attentats islamistes.

Ce début d’année 2016 nous montre, à travers des cas mettant en cause des acteurs isolés de l’islamisme, qu’on voudrait vite nous faire oublier, au nom du padalgamisme, qu’on a beaucoup de soucis à se faire dans la lutte contre ce terrorisme.

Seulement, les médias dont on connaît, dans l’ensemble, le manque d’appétence à traiter du problème, préfèrent la facilité en revenant très vite à leur lutte de prédilection, à savoir la lutte anti-FN!

Voilà, c’est reparti!… Il y a quelques jours, le 14 janvier, la Nouvelle République du Loir et Cher s’y attelait dans un article intitulé « Les fèves Marine Le Pen ont du mal à passer », signé Antonin Marot qui va connaître son moment de gloire puisque son article sera dupliqué dans la presse, du nord au sud : Le Républicain Lorrain, Le Dauphiné, Le Midi Libre etc.

Début de l’article: « Des clients d’une boulangerie blésoise ont été désagréablement surpris de découvrir une fève à l’effigie de la présidente du FN dans leur galette des rois »…

Et de nous narrer l’histoire d’une blésoise marrie d’avoir trouvé dans sa galette le portrait de Marine Le Pen! (En moi-même, j’ai bien rigolé, comme j’aurais bien rigolé de trouver Christiane Taubira dont j’aurais pu me payer la tête! J’aurais même remercié le commerçant ayant vendu la galette, on n’a plus si souvent l’occasion de rire!)

Et la blésoise blessée d’envoyer une lettre à la boulangerie Hamet avenue Maunoury, pour la rappeler à l’ordre républicain, où elle récite ce que nous rabâche sans relâche la clique de la bien-pensance anti-FN :

« Nous sortons d’une période de grande tension politique et nous sommes toujours dans une époque douloureuse et difficile. Les personnages politiques, et particulièrement les extrêmes s’emparent à tout-va d’événements pour répandre un discours de haine et de provocation. » (En moi-même, je rigole, car pour l’instant c’est la blésoise qui s’empare à tout-va de quelque chose de bien futile pour faire diffuser sa propre haine!)

Et de continuer: « Que dire à un enfant découvrant une telle fève? » (en moi-même, je rigole encore, mais je ne sais pas quoi dire car la stupidité atteint un trop haut sommet!)

Et au tour de Monsieur Hamet d’en prendre pour son grade: « N’y a-t-il pas une forme de prise d’otage et surtout un manque de respect, de considération et beaucoup de mépris envers les clients ? » (En moi-même, je ne rigole plus devant autant de connerie, « une prise d’otage », quel comble pour un boulanger de recevoir un tel pain en pleine face… et pourquoi pas le peloton d’exécution pour complicité avec l’ennemi !)

Qu’a fait l’auteur de la prise d’otage devant cette charge pour le moins inattendue ? Il a retiré tout simplement les fèves litigieuses, comme nous l’apprend l’interlocuteur de la plaignante, fèves qui faisaient partie d’une collection 2011 à l’effigie de personnages politiques…

En tout cas, ce fait divers, dont on jugera de l’importance et de la pertinence, est tout à fait inédit dans la lutte anti-FN qu’on a à subir depuis de nombreuses années.

Car, on ne compte plus les livres partisans auxquels s’astreignent certains politiciens en mal d’électeurs, les chansons débiles par des artistes souvent sur le retour, en mal de public, les articles « tracts pour le PS » (exemple, la Voix du Nord) griffonnés par des journalistes en mal de lecteurs… Il y a aussi ceux qui font dans la confusion des genres comme le maire de Boulogne Sur Mer avec sa chanson entendue avant les Régionales: « Quand Le Pen monte j’ai honte »… sans grand succès d’ailleurs puisqu’au 1er tour dans sa ville, le socialiste n’a eu que 18,12% des voix des électeurs!

Regardons maintenant les résultats FN dans le département du Loir et Cher: Est-ce que le courroux de la blésoise et le zèle de l’Antonin Marot à la soutenir ne viendraient-il pas des derniers résultats du parti de Marine Le Pen qui auraient eu « du mal à passer »?

Au 1er tour, Philippe Loiseau FN est arrivé en tête, avec 32,34% des voix, tant sur l’ensemble du département que sur l’ensemble de la région Centre-Val de Loire!

Malgré les arrangements contre-nature pour faire barrage au FN au 2ème tour, cette région a maintenant 17 élus FN au lieu de 7 auparavant!…

Quant aux fèves Marine retirées, j’ai une amie fabophile que ça intéresserait sûrement, car dans la collection dérangeante elle n’a que Besancenot et Strauss-Kahn, pas spécialement ses idoles. Mais elle n’en a pas fait tout un pataquès! Peut-être n’est-elle pas assez conne pour ça!

« Il arrive à un con d’avancer, mais toujours à reculons » (Frédéric Dard).

Puissent certains en tirer la morale et arrêter de nous casser les… pieds!

Françoise Lerat