1

Le journaleux de Télérama Olivier Milot se permet de diffamer Zemmour


On ne présente plus Télérama. C’est un média  toujours en retard d’un métro mais qu’importe ? Ils sont fiers de ce qu’ils sont :  toujours de gauche, toujours déconnectés de la réalité et joyeux de l’être.
Souriez, la Pravda vous filme. Souriez, vous allez être égorgés par ceux que vous aimez tant et dont vous favorisez la venue en France mais ce n’est pas grave.
Il faut être de gauche même si nous avons actuellement la gauche la plus sotte du monde. D’ailleurs Jésus était de gauche, c’est pourquoi Télérama était d’abord catho de gauche quand il était un fleuron du groupe de presse La Vie Catholique,  avant de devenir bobo-écolo puis d’être racheté par Le Monde en 2003.
Télérama a toujours soutenu depuis 1947 et soutient toujours la gauche la plus à gauche. Ce journal ne sait pas faire autre chose. C’est une pathologie : ne pas savoir changer. Mais il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis, dit-on. Alors…
Aussi l’article d’Olivier Milot ne surprend pas vraiment. Celui qui se baptise « reporter de guerre » amalgame l’augmentation du racisme et de l’antisémitisme à la présence de Zemmour sur CNews !
http://www.fdesouche.com/1328839-les-propos-racistes-et-antisemites-en-forte-augmentation-et-zemmour-est-toujours-sur-cnews
Carlo Cipolla, historien, professeur à Berkeley et à Pise, dit dans son essai sur la stupidité que même les lauréats du prix Nobel n’y échappent pas, mais quand même…
Milot aurait pu trouver une raison davantage plausible de l’augmentation du racisme et de l’antisémitisme. Et le réchauffement climatique, c’est aussi la faute de Zemmour ?
Olivier Milot rappelle dans un article du 27 janvier que le nombre de « faits racistes et xénophobes» a progressé de plus de 130 % en 2019.

(Olivier Milot)
Mais Olivier Milot se garde bien de parler de ces chiffres fournis par Jean-Pierre Pernaut sur Tf1 mercredi 29 janvier à 13 h : cette année il y a eu plus de mille agressions contre des lieux chrétiens, plus de 600 contre des lieux juifs et « seulement » 150 contre des lieux musulmans. Et on sait qui sont les auteurs des 1 600 agressions contre les lieux juifs et chrétiens…
Olivier Milot dans Télérama précise que « le nombre de plaintes reçues par le Conseil supérieur de l’audiovisuel a explosé, passant de 30 000 en 2018 à plus de 70 000 en 2019 ».
Olivier Milot souligne par ailleurs que plus de 4 300 de ces saisines concernent Éric Zemmour  comme chroniqueur dans Face à l’info sur CNews pour ses passages sur la colonisation de l’Algérie, et 3 700 autres pour ses « diatribes sur l’immigration et l’islam prononcées lors de son discours à la convention de la droite ».
J’ai regardé, et surtout écouté, Éric Zemmour sur CNews. Les 4 300 personnes qui ont saisi le CSA sont d’abord une infime minorité face aux chiffres énormes de l’audience de Zemmour. Zemmour a dopé l’audience, c’est un record historique.

(Zemmour sur CNews, augmentation spectaculaire de l’audience)
Ce sont des esprits bilieux qui se plaignent, ceux qui ne digèrent pas que Zemmour, en étant devenu français, fasse sienne l’histoire de France. Car la mode est de déconstruire notre histoire et de nier par exemple l’existence de Charles Martel et de tout ce qui est mauvais pour l’islam, tout en mentant sans vergogne sur Al Andalous.
Zemmour a dit que ses ancêtres avaient combattu Bugeaud mais qu’il acceptait ce qu’avait fait Bugeaud en Algérie. Il n’en a pas fait l’apologie, contrairement à ce que disent ses détracteurs.
Mais il approuve la conquête de l’Algérie, qui n’était pas encore l’Algérie (mais un vaste désert peu peuplé, soumis aux Ottomans), ce qui est tout différent. La France a été obligée d’aller en Algérie, il faut le rappeler.
Cette expédition était prévue depuis Louis XIV, et les Anglais et les Américains s’y étaient déjà risqués. Parce que les Barbaresques ont rendu pendant des siècles tout commerce impossible en Méditerranée et semé la terreur sur toutes les côtes européennes avec leurs razzias de chrétiens pour en faire des esclaves, en laissant l’économie locale totalement ruinée. On sait tout le positif que la France, au contraire, a apporté à l’Algérie…
Même mon plombier, féru d’histoire, mais qui n’est pas allé au-delà du certificat d’études, écoute chaque jour Zemmour avec passion sur CNews. Mais voilà : Olivier Milot est jaloux de Zemmour. Car qui a entendu parler de Olivier Milot ? Personne.
L’autre discours reproché à Zemmour devant la convention de la droite est admirable et remarquable en tous points. En général, ce que dit Zemmour en histoire, ce sont des faits, rien que des faits. Comment énumérer des faits pourrait-il propager la haine ? Mais on n’arrête pas la stupidité, surtout lorsqu’elle est de mauvaise foi.
On peut lire ce discours en entier ici :
https://ripostelaique.com/texte-integral-ce-qua-vraiment-dit-eric-zemmour-a-la-convention-de-la-droite.html
Zemmour cite Cioran : « Tant qu’une nation a conscience de sa supériorité, elle est farouche et respectée. Dès qu’elle ne l’a plus, elle s’humanise et ne compte plus. »
Zemmour répète deux fois ceci : « La question qui se pose donc à nous est la suivante : les jeunes Français vont-ils accepter de vivre en minorité sur la terre de leurs ancêtres ? »
Et il commente : «  Je prétends seulement que la question identitaire du peuple français les précède toutes, qu’elle préexiste à toutes, même à celle de la souveraineté. C’est une question de vie ou de mort. Une République islamique française pourrait être souveraine, en quoi serait-elle française ? »
C’est probablement ce qui a le plus déplu à Olivier Milot, car de l’avenir de nos enfants, il se moque complètement. Que leur avenir soit islamique est le cadet de ses soucis.
Schiller disait que « contre la stupidité les dieux mêmes luttent en vain».
Contre l’aveuglement volontaire, également.
Mais qui lit encore Télérama ? Plus personne. Heureusement.
Sophie Durand