Le journaliste du Monde Philippe Bernard a honte d’être un Français blanc

Trop c’est trop.

Dans une tribune du Monde du 12 juin 2020, un certain Philippe Bernard se permet d’injurier la France et son passé.
Selon cet individu, il faudrait retirer la statue de Colbert qui est localisée devant l’Assemblée nationale au motif qu’il s’agirait, avec les autres statues en cours de démontage dans d’autres pays d’Occident, de « symboles inadmissibles et obstacles au vivre-ensemble ».

Je ferais remarquer à ce sombre Bernard que pour moi, enlever cette statue et les autres serait un obstacle inadmissible au bien-vivre ensemble, et que s’il a un problème avec le passé de la France, la frontière lui est grande ouverte.

En outre, vivre ensemble suppose un accord entre les parties, et comme je n’ai pas été consulté, ce n’est pas du vivre-ensemble dont nous parlons, mais de l’envahissement imposé dont j’ai l’intention d’annuler tous les effets dès qu’avec une partie majoritaire de la France nous en aurons le pouvoir.

Je ferais aussi remarquer à ce pauvre hère que s’il a un problème avec la France et son passé, il serait temps qu’il mette en accord ses pensées avec ses actes, et qu’il renonce à la nationalité française qu’il déshonore, qu’il rende son passeport et qu’il se taille avant qu’un jour, peut-être, ses prises de positions antifrançaises lui valent un départ désordonné contraire à l’esprit et à la lettre du pacte de Marrakech dont le but est d’ordonner les migrations.
Je ferais remarquer à cet ignoble anti-patrie qu’il bénéficie d’une chance inouïe, qu’il n’a pas l’air d’apprécier à sa juste valeur, de vivre en 2020. Car en 1917, Pétain l’aurait fait fusiller sur-le-champ pour défaitisme, et l’Histoire étant une histoire de balanciers, il n’est pas exclu que les temps maudits de la guerre ne reviennent pas, qui justifieraient alors l’ouverture de son procès.

Je réponds à monsieur Bernard, quand il affirme que « Ceux qui en exigent la disparition ne sont pas des colonisés, mais des citoyens de pays démocratiques de toutes origines, qui se sentent injuriés par ces monuments, au regard de leur histoire et au nom de leur exigence d’égalité » qu’il vit dans la gravissime erreur de son idéologie mondialiste que la réalité contrarie tous les jours en France à coups d’égorgements, de tabassages, de vols, de viols.
Ainsi un policier de Haute-Garonne vient de témoigner dans une émission télévisée que 98 % des interpellés ayant commis des délits sont de la communauté maghrébine. Je n’appelle pas cela du bien-vivre ensemble, mais du pillage de l’allogène sur l’autochtone.

Ces allogènes, selon les règles démocratiques en vigueur à Sparte, n’auraient pas droit au titre de citoyen. Ce qui permet de conclure que la vraie démocratie est bafouée en permanence par ceux qui nous gouvernent, qui livrent le pays à l’envahissement et au crime avec des juges qui les encouragent, preuve que ces étrangers d’origine ne sont pas égaux mais plus égaux que nous autres qui sommes sanctionnés, quand l’allogène, toujours remis en liberté et jamais expulsé, se voit tout autorisé, y compris le vol, le viol, le pillage et l’égorgement sur le Blanc de France.
Il y a un peuple, il y a une patrie, il y a une histoire, il y a eu de vrais chefs, et ce n’est pas parce qu’aujourd’hui il n’y a que des guignols au pouvoir que les trois premiers ont disparu, et le propre de l’intégration pour un pays d’accueil n’est pas de se renier, c’est au nouveau venu de s’adapter, et si cela ne lui convient pas, à lui aussi la frontière est grande ouverte.

Je lui ferais remarquer, à cet indigne individu qui touche le fond de la bassesse humaine, que des millions de soldats sont morts dans les tranchées, dans la boue, dans la glaise, certains y dorment encore, des millions de Français ont souffert, en 1871, en 1914, en 1940, du joug des envahisseurs, de froid, de famine, d’être fusillés, incendiés vifs à Oradour, pendus à Tulle, et que ce pays, ce peuple n’ont pas à se mettre une nouvelle fois à genoux devant l’ignominie, l’étranger, l’envahisseur, et doivent être fiers d’être eux-mêmes et de leur passé.

Vouloir gommer les souffrances d’un peuple qui en est aujourd’hui là où son histoire l’a mené est la dernière des insultes qu’un individu puisse faire à une nation, et cette nation vient de gagner le droit de laver son honneur dans le sang des hyènes qui s’imaginent la France comme une charogne mourante que l’on pourrait impunément dépecer vive.

Je terminerai par une simple règle de bien-vivre ensemble que le sieur Bernard semble avoir largement perdue de vue : ce n’est pas à l’invité de faire la loi dans la maison de l’hôte, c’est à l’invité de montrer le respect honoré d’être reçu, de ne rien dire de la manière de vivre de l’hôte, et ne pas mépriser son histoire personnelle.
Si monsieur Bernard, étant marié et ayant des filles, veut les donner comme esclaves sexuelles et esclaves tout court à toutes les familles Traoré qui peuplent nos banlieues en repentance, cela le regarde, mais il n’a pas à décider des miens ni de ma descendance.

Et si ce monsieur Bernard veut passer le reste de sa vie à genoux en sanglotant devant les Noirs, les Arabes, les musulmans et autres à leur tailler des pipes, je le mets ici en garde : même ces gens de peuplades lointaines ou moins lointaines de nos banlieues iront le mépriser de tant de faiblesse, de tant de dégoût de soi, de tant de misérabilisme, car eux aussi connaissent la valeur de la fierté, toute chose qui semble avoir déserté l’âme morte de ce pisse-copie.

Il vaudrait mieux pour l’humanité blanche que monsieur Bernard en termine dignement et rapidement, les deux étant souvent conciliables, en se suicidant, plutôt que de terminer sa vie comme le souillon d’une quelconque « Rue Cases-Nègres » ou le paillasson à babouches des mosquées de banlieue, déchéance qui ne manquerait pas de jeter la honte sur tout son groupe familial et ses générations à venir.

Puisque monsieur Bernard n’aime ni la France, ni le passé de la France, ni sa peau de Blanc, puisqu’il ne se supporte plus ni ne supporte ce qu’il suppose représenter en tant que Français, autant qu’il en finisse au plus vite, il se trouvera facilement quelque policier patriote bienveillant et charitable devant tant de misère humaine pour lui prêter une arme non traçable.

Jean d’Acre

image_pdfimage_print

35 Commentaires

  1. je ne connaissais pas ce sinistre journaleux . on gagne a ne pas le connaitre d ailleurs ! il semble que le suicide FRANCAIS soit pour lui un humanisme et la marque d un progressisme avere . en tout etat de cause , les francais se reveillent et ne veulent plus entendre pareilles inepties de ces TRAITRES A LA FRANCE . encore une belle tete de vainqueur a rebleder d urgence en ETHIOPIE ou il pourra etre pigiste a radio pekin et vanter la bonte chinoise qui paye des ouvriers 23 E de l heure . IL FAUT VIRER TOUT CA !

    • ca devient de pire en pire les dégénérés de la planete les hommes de la prehistoire etaient surement plus intelligents que tous ces dingues qu il aille vivre en afrique

  2. Après avoir testé toute sorte de papier journalistique, je confirme que Le Monde est le plus doux pour l’anus. Je vous le conseille donc vivement.

  3. IL n’a qu’a se goudronner la gueule pour ressembler à ses « frères » !

  4. On subit une razzia continuelle de l’immigration depuis des dizaine d’année accompagnée de toutes sortes d’agressions sur le territoire et on ne dit rien . Ce silence est coupable parce que les délinquants prennent maintenant le pouvoir!

    • combien de viols officiels? environ 100 000? combien d’agressions leucophobes dites agressions sans raison, egorgements, persécutions, femmes démembrées, très prisé.
      Et les ordures qui finissent leur article par  » mon ami l’africain »; et pour sa femme, il a besoin de son pote black?

  5. ne t’inquiète pas philippe …à ton décès il y aura au moins un blanc honteux de moins (sourire) c’est un premier pas. c’est d’ailleurs dommage de mourir trop tôt…si tu résistais à la grande faucheuse une petite centaine d’années supplémentaires (ou deux ne mégotons pas) tu aurais le plaisir de voir des noirs s’émouvoir de la rareté inquiétante de l’espèce indigène et de se battre pour leur préservation (rire)

  6. Le Monde n est pas une référence il poursuit la même politique depuis des décennies.

  7. « mais des citoyens de pays démocratiques de toutes origines »
    Ah bon ? On se demande bien pourquoi ils fuient toute l’Afrique alors, si c’est si démocratique.

  8. Que ce salopard et ses amis aillent vivre en Afrique et surtout qu’ ils nous foutent la paix !!

  9. Si Philippe Bernard a honte d’être un Français blanc, c’est qu’il a honte de ses parents et de tous les autres membres de sa famille. Souffrirait-il du complèxe d’Oedipe?…. allo docteur Freud, venez vite au secours de Philippe Bernard ; il a la rage car sa maman n’a pas voulu se laisser niquer par lui!

  10. Reproche-t-on à un imbécile d’être un imbécile? Ce serait peine perdue.

  11. Si Philippe Bernard, melanchon, et tous ces gens qui voudraient être noirs et voudraient fusiller l’Histoire de France qui a demandé d’énormes sacrifices à nos anciens, ces destructeurs irrespectueux n’ont qu’à faire comme Mickel Jacson, mais à l’inverse, c’est à dire se faire teindre la peau en noir, et du coup partir dans leur Afrique originelle, et qu’ils arrêtent de nous emmerder, nous les blancs de France. Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées.Il y en a marre de ces antiracistes plus racistes que les vrais racistes.Est-ce que les blancs ont fait de tels actes aux pays des noirs ???

  12. Et moi j’ai honte de lui. En tout cas ces manifs apportent la preuve, une de plus, du Grand Remplacement, au nombre d’individus non blancs dans notre pays. C’est effrayant ! Ce serait l’occasion de tout rassembler et de réexpédier à l’envoyer, pour un gouvernement digne de ce nom !

  13. re migration il n´y a que ca de vraie. Les Danois ont commencé avec un succès
    croissant. Faites suivre à Macron pour ceux qui peuvent le faire et qu´il prenne
    contact avec son homologue danois pour la marche à suivre.
    Suédois des Cévennes

  14. ce pauvre type ,une honte pour la France ,il renie sa patrie ,les nouveau collabos sont la…..

  15. ÇÀ TOMBE BIEN : J’AI HONTE QUE MON PAYS PRODUISE DES TRISTES IMBÉCILES DE CETTE SORTE.
    HÉLAS, FORT NOMBREUX !

  16. S’en prendre à la statue de Colbert, c’est bien du plus pur militantisme politique. La plupart de ces manifestants seraient incapables de situer Colbert dans la chronologie, comme beaucoup de nos propres jeunes qui sortent de l’école. A la place, on a des slogans vides, une ignorance crasse qui exprime une volonté aveugle de destruction. Et des journalistes qui diffusent les âneries en souriant.

  17. l’immonde est vraiment rempli a raz bord de saloperies !RECRUTEMENT DES MERDACRON / « Nous choisirons parmi le public des administrateurs aux tendances serviles. Ils seront inexpérimentés dans l’art de gouverner. Nous les transformerons facilement en pions sur notre échiquier où ils seront mus par nos savants et sages conseillers, tout spécialement formés dès la plus tendre enfance pour le gouvernement du monde. »
    le protocole des « sages »

  18. Les intellectuels à la Philippe Bernard, ont décidé que la France devrait s’adapter aux populations de l’immigration et non l’inverse. Partant de ce principe la France se laisse « niquer » comme ils disent. La folie du marteau de l’Élysée, dans ses délires , ne respecte ni les français, ni leur histoire, ni leur pays. C’est lui aussi un immonde Philippe Bernard totalement toxique pour pays; à l’exemple de ces ultra-riches qui polluent, volent, tuent par argent interposé mais sans racisme.

  19. Encore un inculte primaire prêt à s’agenouiller face à la racaille TAHOREENNE !
    Qui se ressemble s’assemble !

  20. Je demande aux « intellectuels » qui achètent encore Le Monde » de boycotter ce journal tant qu’il engraissera encore des anti français de la sorte’

  21. Ça tombe bien connard, il y a trop de cafards dans ce pays. Tu peux ta casser de là l’islamo collabo !!!! Allez !! Hop hop hop hop hop… dégage !!

  22. Juste un pauvre type à qui je souhaite de gouter dans son fondement le vivre ensemble………

    • Le monde , l’immonde plutôt . Encore un journaleux traîtres , celui là il doit se mettre a quatre pattes sans son froc .

  23. Chaque occupant a eu ses collabos . Ce minable petit journaleux se prend pour Jean Hérold-Paquis, mais sans en avoir l’envergure ni le talent !

  24. Magnifique qu’elle clarté dans ce discours et la vérité cinglante de justesse bravo Me Jean D’acre vous êtes un vrai patriote et à ce sujet je me demande si il y en a encore beaucoup !!!

  25. Comment le Monde peut il laisser paraître un tel article de ce monsieur Bernard?

  26. Depuis au moins trente ans, « Le Monde » appartient au « Monde de la pédérastie »…
    Son fondateur, Hubert Beuve-mery doit se retourner dans sa tombe.

Les commentaires sont fermés.