1

Le juge David Hill n’a collé que 14 ans de prison à Reda Hame !

« Même dans mes rêves les plus fous je n’y croyais pas » a déclaré l’avocat de cette saloperie de djihadiste. En effet, il a obtenu un verdict digne d’acquitator lui-même, c’est INIMAGINABLE !

Où ont la tête ces cinglés de juges qui rendent des décisions aussi folles et aussi criminelles ? Ce n’est pas parce que ces saloperies ont tué ma fille que je dois souhaiter la mort de tout le monde, loin de moi cette idée, mais pour les juges qui rendent ce genre de décision, alors oui, je leur souhaite de perdre un être cher tué par un de ces islamistes avec lesquels ils sont si cléments !

Évidemment, tant que cela ne vous est pas arrivé, vous ne pouvez pas savoir ce que c’est que vivre « sans » sa fille, son fils, son épouse ou mari, vous ne savez pas que la première chose à laquelle vous pensez le matin en vous levant, c’est à la personne disparue. Vous ne savez pas non plus les difficultés pour s’endormir pendant lesquelles défilent dans votre tête les images des instants vécus avec la personne, vous ne savez pas ce que c’est les fêtes de fin d’année que vous vivez seul car vous n’avez pas le courage de participer à ses moments avec d’autres personnes, par peur de leur gâcher ces fêtes qui pour vous sont devenues un calvaire, car immanquablement vous pensez à l’être disparu ; vous ne savez pas les difficultés à vivre les anniversaires quand vous attendez vainement un coup de téléphone, les fêtes des pères, quand ce même téléphone ne sonne plus, la chambre où l’on n’ose plus pénétrer de peur d’affronter son absence. Tout cela, depuis le 13/11/2015, c’est mon quotidien et je peux vous dire que ce n’est pas facile et je vivrai désormais cela jusqu’à ma mort ! Alors quand je vois ces connards de juges être cléments avec ces saloperies, oui, j’ai envie qu’il leur arrive la même chose, oui j’ai envie de faire ma justice moi-même, comme je l’ai dit à la juge Prévost Desprez qui a eu l’outrecuidance de relaxer Bendaoud et je l’ai confirmé à Bendaoud  lorsqu’il était à mes côtés (il comparaissait libre, puisque relaxé en première instance) dans la file d’attente pour rentrer dans le palais de justice, les gardes mobiles étant venus pour nous séparer et oui, j’ai envie de faire comme Brenton Tarrant qui a eu le courage de pénétrer dans deux mosquées et qui en a liquidé 49, me faisant dire à l’époque que je n’étais qu’à moitié satisfait puisqu’il y en avait eu 98 au Bataclan !

C’est à cause de ces juges criminels et déconnectés de la réalité qui n’osent pas punir à la hauteur de leurs crimes ces étrons d’islamistes ! Moi j’estime qu’ils méritent tous d’être exécutés de la pire des façons : ils se conduisent comme des moyenâgeux, punissons-les comme tels : écartelés sur la place publique ou brûlés sur un bûcher… encore que la Pompili pourrait gueuler pour la pollution de l’air ! La justice depuis un crétin nommé Badinter n’est plus qu’une parodie de justice et avec l’arrivée de Dupond-Moretti, nul doute que cela puisse s’améliorer. Alors cela m’inquiète pour le procès qui doit se dérouler presque 6 ans après les faits pour les attentats de Paris, 6 ans pendant lesquels on garde une sombre merde qui ne parle pas et ne parlera jamais, sinon il sera suicidé, car je suis certain qu’il a beaucoup de choses à nous révéler dans une double cellule avec télévision, ordinateur, salle de sport etc. etc.

ALORS OUI, MES PROPOS PARAÎTRONT à certains extrêmes. Sachez que je m’en fous, je les assume complètement et je les pense profondément, et pas seulement pour moi et pour Nathalie, mais pour TOUTES les victimes de ce soir-là. En particulier je pense à ce couple de charcutiers traiteurs qui devaient prendre leur retraite et qui ce soir-là ont perdu leurs deux seules filles. Imaginez-vous ce que devient votre vie par la suite et quel sens surtout lui donner, car toute leur vie ils ont travaillé dur pour leur deux filles, et d’un seul coup de kalachnicov, deux étrons que certains osent appeler « chance pour la France » ruinent votre existence. Par contre je ne le pense pas pour des gens qui assument, résignés comme Antoine Leiris qui se satisfait de sa situation et encore moins pour cette ordure de Georges Salines, ancien président de l’association 13/11/2015 qui a commis l’indéfendable : écrire un livre avec le père de l’assassin de sa fille. Il faut vraiment être déjanté et perché pour une telle forfaiture. J’espère que de là où elle est sa fille Lola le maudit. C’est tout ce qu’il mérite. Comme je lui ai dit, la seule chose que nous ayons en commun c’est que nous avons perdu chacun notre fille !

La cour présidée par David Hill (retenez bien son nom pour le cas où, un jour, vous puissiez lui dire votre façon de penser car il n’y a que les montagne qui ne se rencontrent pas et qui sait, un jour nous pourrions nous occuper de ce genre de criminels parmi beaucoup d’autres, c’est ce qu’on appelle l’épuration !) a rendu son délibéré : 14 ans ! une peine à laquelle son propre avocat n’osait même pas penser ; l’avocate générale avait pourtant bien prévenu : « punissez à hauteur de son engagement »,  « nous avons affaire à quelqu’un de profondément dangereux (réflexion personnelle : donc il doit être éliminé),  «ne vous laissez  pas duper par les apparences  ». Quant à l’avocat de cette merde, Archibald Celeyron, il avait demandé : « de le punir mais de ne pas détruire » et pourquoi ? Bien au contraire, on doit détruire ces merdes qui cherchent à tuer des Français, c’est une question de vie ou de mort !

L’accusé conclura en se foutant carrément de la gueule du monde en déclarant : « je n’ai jamais voulu faire de mal ! ». Ben non, il était simplement là pour faire un tennis ! On va le croire sur parole peut-être,  c’est pour cela qu’il a suivi un stage, pour apprendre à se servir d’une kalachnikov et de grenades avec une desquelles, d’ailleurs, il s’est blessé… et des stages de piratage et de cryptage informatique. Ah ! cette fameuse taqîya… et dire que certains cons de juges se laissent abuser !

De ce procès je retire deux choses : la plus importante à mes yeux, c’est que nous n’avons tiré AUCUNE LEÇON DE CHARLIE, DU BATACLAN, DE NICE, DE SAINT-QUENTIN-FALAVIER, DE MARSEILLE, ETC. ETC. et ça, c’est extrêmement grave ; cela prouve avec quelle désinvolture cela est traité au plus haut niveau de l’État. Cela ressemble à s’y méprendre à de la complicité de meurtre car une merde comme Reda Ham est âgé de 35 ans actuellement;  il vient d’être condamné à 14 ans donc devrait ressortir à 49 ans, mais avec les remises de peine accordées trop généreusement, il ressortira à 45 ans et dans quel état d’esprit, à votre avis ? Déjà qu’il ne peut pas blairer les Blancs et les Français en particulier, il cherchera indubitablement à se venger et nos services de la DGSI ne peuvent pas tous les suivre, ils sont tellement… Rendez-vous dans 10 ans, peut-être que ce traître de David Hill se rendra-t-il compte de son énorme boulette. Personnellement je n’y crois pas. Ce genre de connard est tellement persuadé de rendre la justice. NUL DOUTE QUE CELA RECOMMENCERA ET C’EST PEUT-ÊTRE POUR BIENTÔT !

La seconde chose qui m’inquiète beaucoup, c’est le procès que certains appellent déjà « procès du siècle » qui devrait se dérouler du 7/9/2021 au 25/4/2022, s’ils ne nous emmerdent plus avec leur crise sanitaire imaginaire  de Covid. Jugez plutôt : près de 2 000 parties civiles, 400 avocats, bref, il va y avoir du sport et je sais pour l’avoir vécu lors du procès de ce décérébré de Bendaoud, psychologiquement et nerveusement parlant c’est très compliqué, mais je n’ai pas le choix. Je suis contraint d’y aller pour Nathalie, pour les autres victimes, pour essayer que cela ne recommence jamais et surtout parce que j’ai quelques comptes à régler avec certains sinistres que j’estime complices des djihadistes. Espérons que je ne me laisse pas surprendre par ma fougue et ma franchise, cela pourrait me coûter cher  !

Sur quel juge allons-nous tomber ? Est-ce quelqu’un qui voudra et saura nous écouter, nous les victimes ? (parce que généralement on écoute les prévenus, rarement ou très peu les victimes dont on se fout complètement) ou est-ce un juge qui se rangera aux côtés des djihadistes ? Nos avocats auront-ils le loisir de se faire entendre ? J’ai déjà entendu que certains se regroupaient de façon à ne pas rallonger les débats… je n’aime pas ça car nous ne nous sommes pas regroupés pour payer leurs honoraires ! Bref, espérons que ce procès soit exemplaire et ne tourne pas comme celui de Bendaoud à la mascarade ! De toutes façons, fort est à parier qu’il y aura un appel, donc nous n’en avons pas fini avec le sordide…

Patrick Jardin