Le juge Kuhnmunch n’a jamais vraiment étudié le droit : les preuves !

Publié le 31 octobre 2016 - par - 38 commentaires - 2 493 vues
Share

carolinekuhnmunch
On ne m’ôtera pas de l’idée que c’est en forgeant qu’on devient forgeron, en vendangeant qu’on devient vendangeur, en travaillant la chaussure qu’on devient cordonnier, en enseignant qu’on devient enseignant etc. De là à affirmer que pour être magistrat il faut avoir étudié le droit, l’avoir lu, pesé et retourné dans tous les sens pendant quelques années, il n’y a qu’un pas facile à franchir. Mais je suis sans doute ringarde.

Or on apprend que Caroline Kuhnmunch, qui a fait condamner RL, n’a pas fait d’études de droit du tout. Après une licence d’histoire elle a fait Sciences-Po. C’est sur sa biographie :

http://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/10/CarolineKuhnmunch.png

On la félicite d’avoir une licence d’histoire et d’avoir fait Sciences-Politiques. C’est très bien. Mais où est le droit là dedans ? A Sciences-Po on fait un peu de droit administratif mais beaucoup de matières politiques comme le nom de l’école l’indique, pas mal de sociologie et beaucoup de tchatche car avant toutes choses, il faut savoir convaincre… Ce n’est pas non plus à l’Ecole Nationale de la Magistrature qu’on apprend le droit car à l’ENM  on apprend à prendre des décisions, il y a des ateliers pour cela, ce qui laisse rêveur car enfin qui sont ces jeunes adultes qui ne savent pas décider et ont besoin de l’apprendre ?…

capturejustice

Le programme de l’ENM explique aussi que  «  la formation des futurs magistrats ne vise pas à maîtriser le droit mais à apprendre les pratiques professionnelles spécifiques aux fonctions du magistrat comme la rédaction de jugements et d’actes juridictionnels … » nous dit-on sur le site de l’école :

http://www.enm.justice.fr/?q=formation-initiale-francais

Pas à maîtriser le droit !…Mais enfin, comment peut-on rédiger un jugement si on n’a pas appris à maîtriser le droit ?…

Il me semble que rien ne remplacera jamais les travaux pratiques de droit civil par exemple, qui après un cours magistral mais minutieux vous font plonger dans les ardus méandres de la responsabilité du fait des choses. Vous savez, le radiateur qui se détache tout seul du mur dans un restaurant et tombe sur le pied joliment chaussé d’une cliente…Et les autos tamponneuses ? Personne n’imagine tous les problèmes créés par les accidents de ces engins… Ou de responsabilité pénale, des générations d’étudiants ayant frémi d’apprendre que la comtesse de Jeufosse en 1857 avait été acquittée au motif de la légitime défense d’avoir fait tuer l’amant de sa fille par son garde chasse, l’amant ayant escaladé la clôture…. Non, rien ne remplace les études en fac de droit…

S’il y a encore quelques étudiants ayant fait des études de droit égarés dans les couloirs de l’ENM, ils ne sont plus du tout la majorité m’a-t-on expliqué. Le recrutement via Sciences-Po plus que par les facs de droit s’explique par le fait que Sciences-Po est à gauche, alors que globalement les étudiants de fac de droit sont plutôt à droite. On privilégie Sciences-Po car une justice laxiste, c’est dans le vent.

Le juge d’Outreau qui pensait sans une seconde d’étonnement que tous les habitants d’un même immeuble étaient des prédateurs sexuels ayant été logés tous ensemble car c’était bien pratique pour leurs pseudo activités, avait fait Sciences-Po et pas de droit. Il avait surtout développé une imagination un peu perverse. Et puis Rachida Dati, ancien garde des Sceaux, n’a pas fait de droit, elle a fait de l’économie. Je sais bien que généralement les économistes, se croyant très supérieurs, s’imaginent avoir la science infuse en droit… alors que ces matières n’ont rien à voir et que si on n’a pas planché plus ou moins laborieusement quelques années en fac de droit, on ne saura jamais retrouver le bon article dans le bon code, la bonne jurisprudence, encore moins la comprendre et l’appliquer.

On nous permettra de douter un tout petit peu (mais pas plus…) des capacités juridiques de Madame Caroline Kuhnmunch. Elle ne peut pas sauf aide extérieure, sauf miracle ou burn-out (et on croit peu aux uns comme aux autres) rendre des jugements vraiment juridiques, vraiment nourris de doctrine et de jurisprudence, vraiment techniques. Bon d’accord elle a été reçue dans un bon rang : treizième sur 190 en 2001 à l’ENM. On ne se méfie jamais assez du chiffre 13, censé porter la poisse…

http://admi.net/jo/20020105/JUSH0170065K.html

Donc elle est brillante, mais est-elle brillante en droit et pas plutôt en politique ? Sa carrière, dont une partie au service de Christiane Taubira, après avoir été juge au TGI de Bobigny bien connu pour cela, n’est-elle pas totalement politisée ?…

carolinekuhnmunschjuge

Dans le jugement, deux passages retiennent particulièrement l’attention, au sujet du rôle de RL :

« la photo non anonymisée est de mauvaise qualité en sorte que le sujet n’est reconnaissable que par un cercle restreint de personnes de son entourage ». Bien évidemment. Le voile joue bien son rôle, seuls les personnes qui connaissent ces caissières peuvent les reconnaître. C’est pour cela que sur les photos d’identité on demande d’enlever le voile. Le voile en dissimulant la forme du haut du visage, les cheveux, leur couleur et leur consistance, entrave la reconnaissance de la personne. Alors si « un cercle restreint de leur entourage » seulement peut les reconnaître, si seulement les personnes qui les connaissent déjà, sont déjà dans leur vie privée le peuvent, cela veut dire qu’il n’y a pas atteinte à leur vie privée, cela veut dire que tout ce tapage, c’est beaucoup de bruit pour rien du tout. Et le juge de ne pas attribuer aux caissières tout le montant demandé. Mais c’est le tout que vous pouviez et deviez refuser, Madame Kuhnmunch !

Second passage permettant de ne pas accorder aux jeunes femmes tout ce qu’elles demandent  : on ne peut pas savoir si les protestations sont dues aux articles de RL, ou au « caractère très visible du vêtement porté par la jeune femme, qui tranche avec le style de vêtement porté chez H§M ».

Mais enfin voyons, il est clair que le décalage entre le voile et ce qu’on vend chez H§M est abyssal, contradictoire, insensé : attifées de cette manière, ces jeunes femmes ne croient pas en ce qu’elles vendent et H§M ferait bien de ne pas les garder ! Mais surtout cela ne peut que choquer les clients. Ils n’ont pas besoin des articles de RL pour être choqués. On n’est pas obligés de mettre des caissières en string pour vendre des strings, mais de là à les voiler…Si Madame Kuhnmunch pensait qu’on ne peut pas savoir quel est le rôle de RL, dans ce cas elle devait invoquer le doute et éviter de condamner RL ! Comme on dit : « dans le doute, abstiens-toi » !

Et puis enfin, si ces deux jeunes femmes ne voulaient pas être reconnues, (probablement avaient-elles honte de leur tenue serais-je tentée de dire. A faux-cul, faux-cul et demi…) elles n’avaient qu’à ne pas porter le voile…Non ?…

Mais c’est vrai, le rôle de ces caissières est politique de même que la décision de Madame Caroline Kuhnmunch est politique…alors, CQFD.

Sophie Durand

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
ulysse 67

Si ce que dit cet article sur le recrutement actuel des juges est exact, c’est effrayant.

En résumé, les juges ne sont plus des juristes disant le droit, mais des idéologues jugeant du bien ou du mal selon leurs préjugés, leurs convictions personnelles et leurs idées reçues.

Sophie Durand

@Ulysse 67
Tout à fait cela.
J’ai eu des amis qui sont devenus magistrats. Je peux vous dire qu’ils faisaient du droit toute la journée, c’était une passion et cela n’avait rien à voir avec une idéologie quelconque. Rien à voir avec maintenant.

Robin des bois

Moi j’ai fait un CAP charcuterie, aujourd’hui je suis neuro-chirurgien. C’est du pareil au même. Vice-présidente de la plus haute Cour de l’ordre judiciaire sans un diplôme de Droit, on croit rêver ! Combien de pistons ?

Jevek Kraké

Depuis que les socialos gangrènent toutes les organisations de travail , les gens qui connaissent leur boulot sont mis de côté , ou au chômage,car on ne veut pas les payer , et on ne veut pas faire face à son incompétence quand ces travailleurs posent des questions qui fachent .Les parties communes de mon immeubles ont été refaites il y a quelques années par des instits Afghans, pleins de bonne volonté , qui ont appris sur le tas comment découper correctement le carrelage………… sous la direction………. d’un habitant de
l’immeuble……….

Canis Majoris

Encore une nulle qui a triché sur ses diplômes mais comme elle est au parti socialiste, les portes restent ouvertes… Jaurès aurait honte de ces socialistes plus corrompus que l’ancien régime… ne s’élevant que par le népotisme, pour mieux écraser les autres.

Sophie Durand

@Canis Majoris
Mais elle n’a pas triché sur ses diplômes : elle a utilisé les possibilités existantes et les règles d’accès au concours !…(qui sont choquantes).

ésus

Proposer à cette magistrate, une centaine de photos de personnes (femme ou homme)et voir si elle reconnaîtra ses deux plaignantes.

Sophie Durand

@zouzou
Même remarque que ci-dessous. J’ai mis le même texte que vous. Il faudrait parfois lire avant de sauter sur son clavier.

Zouzou

Faut pas dire n’importe quoi, ça nous décrédibilise. Il suffit de 10 secondes de recherche pour voir sur legifrance qu’elle a été admise au concours de l’école de la magistrature en 2002 (13e sur 190). Je comprends votre colère, mais là vous cherchez les ennuis.

Sophie Durand

@Zouzou
Vous n’avez pas lu mon texte ! 13 ème sur 190, c’est ce que je dis. Et je fournis un extrait du programme de l’ENM. Bref…

Zouzou

Oui c’est une erreur de ma part, mais ce que je voulais dire c’est qu’elle a nécessairement étudié le droit, c’est une évidence, renseignez-vous sur le contenu des épreuves ! Vous n’avez pas eu accès à l’intégralité de son CV.
Dieu sait que je hais les juges rouges, mais soyons honnêtes, ce genre d’angle d’attaque n’apporte rien, bien au contraire.

Sophie Durand

@Zouzou
Mais si, sur google nous avons accès à son CV en entier. Et je suis très renseignée sur le contenu des épreuves. Et ayant moi-même fait de longues études de droit, je sais ce que c’est que de vraies études de droit. Et je vous dis : à Sciences-Po on n’a qu’une petite teinture de droit, même si on choisit le master dont on a parlé plus haut, très maigre, et insuffisante pour être magistrat. C’est plus clair comme ça ?…
Et je connais bien Sciences-Po, j’ai un fils qui vient d’en sortir et n’a pas fait en cinq ans une once de droit.

Sophie Durand

@Zouzou (suite)
Grâce à vous je suis allée voir les annales des épreuves de droit civil au concours de l’ENM et je suis encore plus édifiée : que des dissertations ! Mais enfin en droit civil on ne disserte pas, on l’applique et on l’explique, c’est tout !
Mais le programme de l’ENM, que vous n’avez pas lu car vous n’avez toujours pas lu mon texte, dit bien qu’on ne demande pas à ceux qui passent le concours de maîtriser le droit et qu’on ne le leur apprend pas à l’ENM : CQFD !
Vous avez encore quelque chose à dire ?…..

Sybarite

Le Droit n’est jamais qu’une sous-matière des sciences politiques, et la prothèse d’une Justice que le pouvoir ligote;

antecume

Vous pouvez développer ?

Andrej

Oui, ça rejoint la « justice » du mur des cons et ceux qui ont condamné Joseph Scipilliti , il y a un an, après l’avoir harcelé pendant des années.
Ils sont intouchables et de ce fait se prennent pour des roitelets; voilà ou est le problème. Il y a eux et les autres qui sont en dessous.
En 2017, il sera trop tard. Pensez-y!
Cordialement.

Samy

C’est comme ça que ça fonctionne en Hollandie. C’est quand même pas mal d’être juge en ayant fait des études d’histoire, prochain poste pour elle, doyenne du tribunal sans avoir jamais touché un code pénal

cirrus

Il existe des parcours juridiques à Sciences po désormais, y compris en droit privé. Je pourrais donc tout à fait devenir demain juge Trucmuche en faisant par exemple ce master : http://www.sciencespo.fr/ecole-de-droit/fr/content/master-carrieres-judiciaires-et-juridiques-cjj

Sophie Durand

@Cirrus
Bonne info, que j’ai déjà, mais ça ne remplacera jamais l’ancienne licence en droit en quatre années…

BALT

Si Madame Trucmuche est passée par sciences po, tout s’explique.

PERCEVAL LE GALLOIS

De ce fait la Juge Kuhnmunch considère qu’elle est appelée légitimement à sévir de la façon la plus brutale et à condamner sans appel Riposte Laïque pour un délit d’Hérésie .Celle qui a donné de l’audace à des gauloises et des gaulois d’exercer ce qu’il leur avait semblé un droit citoyen , et de s’ingérer dans les domaines et les métiers nobles exclusivement réservés aux Oligarques et à leurs enfants ( et parfois à leurs larbins et leurs domestiques comme Taubira) : le Droit , le Pouvoir , la Philosophie ,l’Ethique , l’Histoire , la Diplomatie , l’Economie politique , l’Idéologie , le Symbole ; et de ne pas se contenter de s’occuper de fromage, de coqs et de basses – œuvres !

PERCEVAL LE GALLOIS

Ce qui est reproché dans LE PROCES , que fait l’Oligarchie aux gaulois de Riposte Laïque , n’ets pas tant l’Objet de l’islamisme que combat La Riposte que le BLASPHEME commis par ces gaulois et ces gauloises devant l’Oligarchie en osant lui disputer d’autres vues , d’autres opinions , d’autres pensées , d’autres politiques que les siennes , celles des maitres oligarques au sang bleu dont le règne totalitaire est plus exorbitant que ne l’était la monarchie de droit divin de l’ancien régime .Les gaulois selon l’idéologie Oligarchique antifrançaise étant destinés à la Roture et aux tâches inferieures , comme la charcuterie , la cuisine , le travail d’usine et des champs , la pêche etc …

Mat

Vous irez en appel ?

vu de sirius

Je ne peux plus supporter les sourires Colgate de tous ces gens. A force de singer les us et coutumes des Amerlocs, voilà ce que çà donne, ces sourires figés en toutes circonstances. Mélenchon a raison sur un point : un peu de GRAVITAS, bande de tapins!

Cette information me sidère : j’ignorais complètement qu’en France, des études de Droit ne sont pas *exigées* pour être nommé/e Juge !…
Dans ces conditions, on comprend mieux en effet, pourquoi et comment certains verdicts sont à ce point entachés de partialité, de politique et de subjectivité.

Article remarquable ! Un espoir, en cas d’appel ?

Robin des bois

En cas d’appel où ? C’était déjà la Cour de Cassation ! Hormis la cour européenne des Droits de l’Homme, il reste pas grand chose

« Catholiques laïcs… on l’espère ! » mais le « de race blanche » est de trop :j’avais appris que catholique = universel !

JILL

Si les juges disaient le droit ça se saurait …Nombre d’entre eux,notamment ceux du mur des cons expriment une opinion à travers leurs décisions .Vis à vis de ces ordures,
RL est condamné d’avance a avoir tort …normal ;ce média ne hurle pas avec la meute
bobo-gocho-socialo-coco .

Athé Tanné

On est vraiment pas sorti du bois! C’est a pleurer. Le christ y s’en fout des humanistes, et de vous aussi…

Be cool

Elle fait partie du cercle des magistrats vendus au pouvoir en place….sur la planète socialie on ne raisonné pas on sanctionne…..sur ordre,

FLANDRE

Un président, des ministres qui n’ont jamais travaillé mais nous imposent un code du travail …

Francois Desvignes

Ah ça c’est vrai !

Du temps où la France était un Etat de droit, où la Justice était occupée et tenue par des hommes de Loi et où la Chancellerie ne faisait pas de politique,

On admettait que :

– la pénétration par effraction dans une propriété privée fait présumer la légitime défense, que cette effraction soit juridique (sans dégâts) ou matérielle (avec des dégâts) (« Jurisprudence Jeufosse » : on ne cite pas les titres en droit, même pas « monsieur » ou « madame », et l’histoire de cul, juridiquement on s’en fout)

– un juge sans formation juridique s’appelle un commissaire politique,soit le produit judiciaire de la dictature : comme ça on est fixé.

Sophie Durand

@François Desvignes
«  »« Jurisprudence Jeufosse » : on ne cite pas les titres en droit, même pas « monsieur » ou « madame », et l’histoire de cul, juridiquement on s’en fout) » »
Vous me faites la leçon ma parole ?!…Certes, mais il était permis à nos profs de rajouter un peu de piment à leurs cours et ils ne s’en privaient pas…en tout cas pas les miens ! et l’histoire de cul est faite pour prouver combien Mme de Jeufosse était faux-cul…

DUVAL Maxime
Anne

Un magasin suédois H&M qui vend des articles faits en Chine et vendues par des musulmans.On se demande bien si on est toujours en France.
En droit, le juge n’a pas tiré les conséquences légales de ses propres constatations et a entaché sa décision d’une contradiction de motifs ou n’a pas donné de base légale à sa décision.
De fait RL a dénoncé les pratiques de H&M tout simplement. Ce n’est donc pas une attaque personnelle aux deux musulmanes.Or, le magasin n’a pas porté plainte et ne s’est pas constitué partie civile. On se demande bien ce que viennent faire ces musulmanes dans cette affaire car elles ne sont pas visées personnellement.
Bon courage pour la suite!

PERCEVAL LE GALLOIS

les choses de la politique comme les choses de la vie ne sont jamais ANONYMES .D’abord madame Kuhnmunch est juge parce que c’est une nécessité oligarchique et le système oligarchique n’est pas aussi anonyme qu’on veuille nous le faire croire les impostures du jargon marxiste , ses succursales et autres sorcelleries oligarchiques .. Kuhnmunch combien même aurait fait des études de tricot , elle est destinée selon l’Ordre Oligarchique à être le Juge et Riposte ou tout autre gauloise insoumise et récalcitrante qui aurait osé blasphémé , la Coupable combien même la gauloise serait dans son plein droit de combattre la Terreur islamique qui la menace dans son existence et celle de son pays