Le juge Kuhnmunch veut que RL donne 8000 euros aux deux caissières voilées !

Publié le 28 octobre 2016 - par - 135 commentaires
Share

caissieresvoileeshmfloutees
Ce matin, Cyrano disait à nos lecteurs que, dans le procès qu’osent nous faire Mesdames Cheikh et Moussi, caissières voilées d’H & M, il était impossible, au niveau du droit français, qu’elles ne soient pas déboutées. Il s’inquiétait seulement du nom de la seule juge qui officiait dans ce référé, venant d’apprendre que Caroline Kuhnmunch, avant de devenir, par une promotion étonnante, vice-présidente du TGI de Paris, était la conseillère pénitentiaire de Christiane Taubira. Et il s’interrogeait pour savoir si cela était bien normal…

http://ripostelaique.com/caissieres-voilees-rl-juge-par-caroline-kuhnmunch-ex-conseillere-de-taubira.html

Nous venons d’apprendre le verdict. Même si, dans la France de Hollande-Valls-Cazeneuve-Urvoas, nous avons appris à nous habituer à tout, nous avouons tout de même que là, ils ont fait fort ! Riposte Laïque est condamné à verser à chacune des deux caissières voilées d’H et M la somme de 2000 euros pour « atteinte portée pour leur vie privée et leur droit à l’image », et à 2000 euros chacune pour faire face à leurs frais de justice.

caissieresvoilees2000euroscaissieresvoilees2000eurosdiMême notre avocat, qui pourtant en a vu d’autres, était sonné par l’énormité d’un tel verdict. Il a exprimé, aussitôt, sur le site Polemia, son ressenti, suite à un tel acharnement contre Riposte Laïque.

http://www.polemia.com/qui-veut-la-peau-de-riposte-laique/

Nous reviendrons plus longuement demain sur la réalité d’attendus qui font honte à l’institution judiciaire, et confirment que dans ce pays, la justice n’est plus rendue au nom du peuple français.

Il convient de préciser, pour montrer le côté de plus en plus grotesque de l’acharnement, qu’en moins de trois mois, ce sont trois responsables différents de Riposte Laïque qui sont jugés et condamnés par les juges français. Trois responsables différents pour un seul site, cela commence à faire beaucoup !

Le 5 avril, la trop célèbre 17e Chambre condamnait notre président suisse Alain Jean-Mairet à 5.000 euros d’amende et 3.000 euros de frais de justice, à payer à la Licra. Son crime ? Avoir autorisé, depuis la Suisse, un apostat tunisien à dire du mal de l’islam et de certaines pratiques musulmanes. Alors que Maître Haddad plaidait l’incompétence du tribunal, expliquant que RLS n’a de comptes à rendre qu’à la justice helvétique, les plaignants, suivis par le procureur et le juge, estimaient qu’à partir du moment où les textes édités en Suisse étaient disponibles en France, les responsables suisses pouvaient être poursuivis par notre justice, au nom des lois françaises. Le professeur Sami Aldeeb, qui avait témoigné pour RLS, n’en revenait pas. Une jurisprudence bien trop terrible pour que nous n’ayons pas fait appel.

http://lesobservateurs.ch/2016/04/06/lancien-directeur-suisse-de-riposte-laique-condamne-a-8-000-euros-damendes-par-un-tribunal-francais/

Le 14 octobre, c’était au tour de notre fondateur, Pierre Cassen, d’être mis en examen, 6 mois après qu’une réquisition policière ait été menée par trois policiers, chez lui, sur instruction du juge Aline Batoz. Il sera reproché à Pierre d’être le vrai responsable du site Riposte Laïque, et celui qui a autorisé la diffusion de deux dessins de Cazeneuve et Hidalgo. Une mise en examen qui contredit quelque peu le verdict de la 17e Chambre, reconnaissant le président suisse comme responsable du site…

http://ripostelaique.com/je-suis-donc-mis-en-examen-pour-deux-dessins-de-cazeneuve-et-hidalgo-dont-je-serais-responsable.html

Et ce soir, nous venons d’avoir la cerise sur le gâteau. Le 27 octobre, le juge Caroline Kuhnmunch, qui fut dans une vie récente conseillère pénitentiaire auprès de Christiane Taubira, a décidé, de manière inique, que cette fois, c’étaient les éditions Riposte Laïque, et donc sa présidente, Ghislaine Dumesnil, qui devaient être condamnées, suite à la plainte de deux caissières voilées.

Ce faisant, le juge Kuhnmunch, qui est devenue vice-présidente du TGI de Paris (les mauvaises langues disent que c’est une belle réussite, avec seulement une licence d’Histoire et un passage à Sciences Po), s’asseoit donc sur les deux précédentes décisions de se collègues de la 17e Chambre et de la juge d’instruction Batoz.

Encore plus grave, elle ose contester le fait que Riposte Laïque Suisse ait une véritable existence !

caissieresvoileesrls-rr

Le juge Kuhnmunch ose donc, allègrement, s’asseoir sur la jurisprudence du 14 mars 2013, où le Tribunal de Grande Instance de Versailles, déboutait la plainte du machiniste de la RATP Nasser Adjal. Notre avocat de l’époque, Maître Karim Ouchikh, avait fourni exactement les mêmes pièces que son confrère Maître Frédéric Pichon. Mais cette fois, le juge ne sortait pas du ministère de Taubira, et cela donnera ceci.

tgiversaillesnasser

Même si le juge Delphine Bonnet avait refusé de rembourser les frais de justice de Riposte Laïque (ce qui est toujours le cas quand on gagne), il n’avait pu nier l’évidence, et avait rendu le seul verdict possible : débouter le machiniste musulman Nasser Adjal.

Cette fois, le verdict est tellement inique que Ghislaine Dumesnil, à qui on demande de sortir 8.000 euros, alors qu’elle n’est qu’éditrice de livres, se voit également demander de retirer les trois articles incrimant les deux voilées, alors qu’elle n’en a pas la possibilité, ni la compétence, tout simplement.

http://ripostelaique.com/je-conteste-labe…s-riposte-laique.html

A part cela, depuis le début de l’année, les juges ont pris à Riposte Laïque :
9.500 euros à Caroline Alamachère, qui est obligée d’opérer des douloureux versements mensuels de 1000 euros.
8.000 euros à Alain Jean-Mairet, comme président de Riposte Laïque Suisse, association que les magistrats français somment de se soumettre aux lois liberticides françaises.
1 ordinateur et 1 téléphone portable à Pierre Cassen, qui n’a toujours pas récupéré son matériel…
8.000 euros à Ghislaine Dumesnil et aux éditions Riposte Laïque, jugées responsables de trois articles diffusées par Riposte Laïque Suisse !

Bien évidemment, Ghislaine Dumesnil a demandé à Maître Frédéric Pichon de faire appel, suite au verdict scandaleux du juge Caroline Kuhnmunch.

Et le pire est à venir, avec une vingtaine de procès à venir…
http://ripostelaique.com/5-nouvelles-plaintes-contre-rl-rr-en-une-semaine-on-vous-dit-tout.html

Nous allons réfléchir, ce week-end, pour savoir comment faire face à cette nouvelle infamie. Et nous vous tiendrons au courant dimanche soir.

Haut les coeurs, les amis.

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
madeleine

Une chose que je ne comprends pas : le voile étant interdit en France, ce sont ces deux fatmas qui devraient être poursuivies et pas le contraire.

LislamEstUnCancer

La loi interdit le port du voile dans l’espace public mais pas dans l’espace privé. Toute la difficulté tient dans la différence entre la notion d’espace public et d’espace privé. La loi ne précise pas suffisamment la différence concernant les magasins. Un magasin est un lieu où des personnes circulent donc fonctionnellement c’est un espace public… mais qui appartient à un propriétaire qui n’est pas une entité publique (la commune, l’Etat…) donc en matière de propriété c’est un espace privé. Nous croulons sous un nombre effarant de lois contradictoires (à tel point que la Chine, qui est pourtant plutôt bien garnie aussi en la matière, appelle la France FaGuo, le… lire la suite

Samy

Honteux, elle nous bouffes notre boulot et en plus faut leur en donner encore, bienvenue en France, le pays qui appartient au étrangers