Le laïus des politicards

Publié le 25 mai 2019 - par - 8 commentaires - 791 vues
Share

 

Dans les discours des politicards, le nombre de mots est restreint. Philippe de Villiers a dit qu’on entrait à l’ENA avec 3 000 mots et qu’on en sortait avec 30.
Quels sont les termes et expressions les plus usités ?
En premier, c’est « par rapport ». J’y reviendrai plus loin.
Il y a aussi « retour en arrière ». Retour en avant serait rigolo.
Vient ensuite « progressiste ». Chaque parti, bien qu’étant à l’exact opposé d’un autre, peut s’autoqualifier de progressiste. Le « réac » est celui du parti d’en face.

Il y a évidemment « valeurs ». Chacun les siennes et Dieu pour tous.
« République, égalité, fraternité, laïcité » viennent grossir le gros du contingent, bien que chacun les envisage à sa façon.
« Humanisme » est l’étalon du politiquement correct. Quand on est humaniste on est le contraire du salopard d’en face.
« Islamisme » remplace islam tout court, car il ne faut pas « stigmatiser » ces braves musulmans. « Vivre ensemble » en est un complément.
« Migrant » a remplacé « clandestin ». C’est politiquement plus correct. « Réfugié » est venu renforcer l’obligation de le recevoir et de le choyer à nos frais.
« Mineur non accompagné » désigne tout réfugié de 7 à 77 ans, lecteur de Tintin s’il sait lire, et même s’il ne sait pas.
« Nous avançons », désigne toute nouvelle lubie gouvernementale, présentée comme un progrès. Avancer à reculons ou en crabe est toujours présenté comme un progrès par les divers gouvernements. On progresse comme on peut.

Il y a bien sûr « l’Europe » ou UE, chacun à sa sauce. En sortir ou y rester est une folie.
« L’indépendance » dans l’UE, est un oxymore très à la mode chez les européistes.
« L’ordre public » ne peut être troublé que par les Gilets jaunes, à l’exception de la racaille des quartiers islamisés et des Black Blocs gauchistes.
« La liberté d’expression » est une vue de l’esprit qu’il faut chasser pour progresser.
« Le populisme », soit l’horreur absolue pour la plupart des partis politiques, de peur que n’apparaisse le bon sens populaire dans tous les domaines concernant la politique.
« Patriotisme, nationalisme ». Autrefois, le patriotisme était une vertu. Aujourd’hui, c’est une tare. Le nationalisme est une forme de patriotisme.
« Gilet jaune ». Méritants pour certains, tarés pour d’autres, selon qu’on soit pauvre ou nanti.
« Réchauffement climatique ». Une cause perdue pour les réchauffistes. Quand comprendront-ils ?
« Climato-sceptiques ». Une bande d’idiots vue par les imbéciles réchauffistes.

Par rapport : quelques exemples.

« … qui présentent des traumatismes importants par rapport à leur vécu » : dus ou à cause de, ou encore en conséquence de…
« … Nous voulons anticiper par rapport au réchauffement climatique ». Nous voulons anticiper sur le … » F. Hollande le 11/11/2015.
« Je ne l’ai jamais dit mais je suis quasiment (vous noterez le quasiment) fier d’être français par rapport à la réaction du pays. ». Mourad Boudjellal. Il aurait pu dire devant la réaction…
Riposte Laïque : Quelque chose à ajouter, par rapport à la période ? On aurait pu dire sur la période.
Bakerstreet sur Agoravox : « pratiquement du copié-collé, en rapport à la lutte du Larzac », aurait pu dire : « en mémoire de la lutte du Larzac ».
Commentaire d’Eva sur Résistance Républicaine : « Ce qui nous distingue par rapport aux chrétiens d’Occident… », aurait pu simplement être : Ce qui nous distingue des chrétiens…

Guirec Sèvres à Pierre Cassen : « Quelle est votre position et celle de votre mouvement par rapport à cela ? ». Aurait pu être : Quelle est votre position sur ce sujet ? Du même : « … de faire part de notre réprobation par rapport à ce raccourci… ». Sur ce raccourci aurait suffi.
Pris dans l’article de RL publié le 23 janvier 2016 par Thierry Michaud-Nérard « … c‘est comment ces couples-là peuvent assumer, par rapport à un enfant, le fait qu‘ils l’ont privé de père ou de mère ». Aurait pu être : peuvent-ils assumer pour un enfant…
Et si Bruno Alvarez voulait bien vérifier en détail les sourates et versets du Coran prêchés dans les mosquées par rapport à nos lois républicaines. Aurait pu dire selon nos lois républicaines. Pris dans un article de Georges Colleter RL dans RL.
« … d’une prise de recul par rapport à sa longue carrière politico-médiatique » aurait pu dire : au regard de… François Falcon dans un article de Boulevard Voltaire.
« En Autriche, les migrants arrivés aux urgences des hôpitaux sont prioritaires par rapport aux natifs du pays ». Pris dans un article de Riposte Laïque de Philippe Legrand. Il aurait pu dire sur les natifs…
« … autorité des adultes par rapport à leurs gamins… ». Pris dans un article de RL paru le 05/04/16. On aurait pu dire sur leurs gamins.
« Eu égard à » peut remplacer élégamment par rapport.
« … une situation de soumission par rapport aux hommes ». Soumission aux hommes aurait fait l’affaire. Pris dans un article de RL par Louise Guersan.
« Il ne doit pas se montrer contestataire par rapport aux préceptes de la religion »… contestataire aux préceptes de la religion, aurait suffi. Pris dans un article de Bernard Dick.
« L’explication par rapport à ce dont souffrait… » Sur ce dont… aurait suffi. Anne Schubert sur RL.

Je cite souvent RL, non pas par rapport à d’autres publications, mais parce que je lis les articles de RL tous les matins et qu’il m’est facile d’en copier-coller des passages. À la télé et dans les journaux, ça « parrapporte » aussi à tout-va. Si on enlevait ça aux perroquets et aux perruches des journaux télévisés, ils ne sauraient plus quoi dire, et ce serait mieux pour nous.

Cette standardisation de langage constitue un appauvrissement de la langue. Je ne suis pas un érudit, mais je suis désespéré par (rapport) un tel suivisme de toute la caste politico-médiatique, et populaire.

Marc Larapède

Print Friendly, PDF & Email
Share

8 réponses à “Le laïus des politicards”

  1. reuri dit :

    Et sans oublier l’infâââme globish avec ses « la team macron », « ze yes need ze no to win against ze no (😒??) », etc…

  2. POLYEUCTE dit :

    Impitoyable, mais si vrai !
    Vaugelas se retourne dans… l’au delà !
    Les « Lumières » s’éteignent !
    L’injure vulgaire, style SMS, prolifère !
    Globish, Verlan, arabe prospèrent !
    Le Féminisme « inclusif » s’impose !
    « My Macron is rich » !

  3. wika dit :

    Appauvrissent du langage à tous les niveaux, y compris dans les journaux.
    Les infos sur Internet remportent la palme avec un vocabulaire indigent, une grammaire malmenée et une syntaxe approximative

  4. Jill dit :

    Vous oubliez  » c’est une excellente question » quand on pose au politicard une question à laquelle il ne peut répondre.
    Il poursuit pour noyer le poisson :mais permettez
    moi au préalable d’appeler votre attention sur…

  5. François Desvignes dit :

    Réduction du champ lexical = réduction de la pensée = gradation de la dictature orwelienne.

    La preuve , j’ai déjà perdu mes conjonctions de coordination , notre fameux :Mais où est donc Ornicar ?

    • wika dit :

      « ni » n’existe plus. Au lieu de dire « je nai pas pris mon cahier NI mon livre », tout le monde vous dira « je n’ai pas pris mon cahier ET mon livre.
      Ne parlons pas du subbjonctif et du relatif « dont » qui disparaissent.