Le langage est notre signature

Le langage est le signe distinctif de l’intelligence. Plus il est raffiné, plus grande est cette dernière. Dans le cas contraire, il rabaisse le locuteur à un niveau peu enviable. La grossièreté verbale ne prouve donc rien d’autre que l’indigence de celui qui s’exprime. Cela vaut pour n’importe qui, quel que soit son rang social ou son prestige. Le général de Gaulle le savait parfaitement, lui qui peaufinait ses discours. Certes, tout le monde n’est pas le général de Gaulle c’est le moins que l’on puisse dire si bien que depuis sa disparition, la France a perdu une part de sa dignité intellectuelle. Il suffit, en effet, de se rendre à l’Assemblée nationale pour constater que les échanges ne sont pas toujours élevés, ni même courtois, tout comme ceux des émissions de télévision auxquelles participent des personnalités politiques. Mais une chose d’être irrité, sur un plateau de télévision, par les propos d’un adversaire politique, autre chose de s’adresser, seul, en tant que chef de l’État, aux Français, et de leur manquer de respect. Une telle faute est impardonnable. Les Français devront s’en souvenir lors de la prochaine élection présidentielle.

Maurice Vidal

image_pdfimage_print
13

2 Commentaires

  1. Excellent commentaire. Et voilà pourquoi tant de personnes ont la nostalgie du Général de Gaulle. Lui savait parler, avec parfois une certaine gouaille.
    Je peux témoigner qu ‘il était aimé et respecté des habitants de Colombey,auxquels il était, ainsi que Madame de Gaulle,très attentif, par exemple offrant des cadeaux pour les occasions familiales, disponible pour les recevoir, écouter et conseiller.

  2. j’ai toujours été choque de lire des insultes dans les commentaires de certains ; le cerveau vide d’argument, la bouche ivre ! et le président de s’y rallier!

Les commentaires sont fermés.