Le livre noir des gaspillages, de Jean-Baptiste Léon

Publié le 21 avril 2020 - par - 1 commentaire

En ces temps de confinement, l’occasion nous est donnée de peaufiner notre connaissance de ces élites qui nous gouvernent. “Où va l‘argent de nos impôts” pourrait être le sous-titre de cet  ouvrage réalisé par Jean-Baptiste Léon, épaulé par toute l”équipe de l”association “Les contribuables associés” qui en a assuré la publication, voici déjà près d”un an.

Sans prétendre le moins du monde à une exhaustivité absolument utopique dans ce domaine, l”auteur à rassemblé dans ces 100 pages un florilège de cas emblématiques, parmi lesquels on retrouvera sans surprise les gabegies institutionnelles, les subventions régionales (cas effarant de la région Nouvelle-Aquitaine qui finance la réinsertion d”anciens terroristes colombiens !), les folies parisiennes d’Annie Dingo et quelques annexes insouciantes de l’État (mais il y en a tant ! Voir par ailleurs dans la presse les nombreux articles sur “les bonnes planques de la République”).

Quelques (mauvaises) surprises viennent compléter le tableau, telles que la fraude à la Sécu ou les coûts de l’absentéisme en milieu fonctionnaire. Bref, de quoi s’occuper pendant nos vacances forcées en résidence surveillée.

Nul doute que J.B. Léon pourra poursuivre sa glorieuse mission de lanceur d’alertes en cette année 2020. Je lui en suggère deux en rapport avec l’actualité économique et sanitaire : la (petite) fresque du hall d’accueil du CHU de Rouen, laquelle nous offre pour la modique somme de 100 000 euros – coût de trente respirateurs tout neufs – un joli décor de rectangles jaunes sur fond blanc; et surtout ce somptueux cadeau du gouvernement français “à l’Afrique” – entendez aux Africains qui n’ont pas encore franchi la Méditerranée – 1,2 milliard d’euros absolument pas utiles à la reconstruction ni à l’équipement du secteur hospitalier français, ni à son personnel, non plus qu’à notre relance économique.

Éric Pinel

Le livre noir des gaspillages

de Jean-Baptiste Léon

Publication : Les contribuables associés

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Mantalo

M. Pinel, je suis normand d’adoption, ex francilien. Je n’habite pas Rouen (60km) mais je sais de quoi cette ville est capable :
– l’horrible bidon bleu rive droite !
– le grand machin de travers sur l’autre rive….
– Etc…
J’en passe, mais je sais que les coûts de ces “oeuvres architecturale” ont coûté bonbon et que ça a scandalisé il y a quelques années.
Et ce n’est qu’une ville parmi d’autres, parmi tant d’autres.

Lire Aussi