Le Macriavel, c’est la Milliardisation “En Marche” !

Publié le 4 avril 2017 - par - 1 commentaire - 344 vues

Avec le Macriavel post-Rothschild, le social-Bankster de “En Marche!”, c’est la politique socialiste du mondialisme en mouvement qui doit “contrôler tout le présent et le futur des peuples européens“. Ils seront alors soumis à la tyrannie de la “Milliardisation heureuse“, le nouveau dogme du Macriavel post-Rothschild.

La “Milliardisation heureuse” n’est sûrement pas une idée politiquement pure, ni le concept enviable pour un modèle de société social-libérale souhaitable. La “Milliardisation heureuse”, “cest la mondialisation qui supprime en permanence lordre social établi pour mettre en place tous les rapports de domination de la “Milliardisation heureuse” contre les peuples“. Ce Macriavel-là “En Marche!” ne peut donc être identifié à un “projet de régime politique auto-proclamé socialiste“. Il veut s’approprier les aspirations émancipatrices de la jeunesse et des mouvements de jeunes égalitaires en les mystifiant pour “maintenir les privilèges de la caste de la “Milliardisation heureuse“, dont il est seulement le serviteur dévoué et “l’idiot utile jetable” après coup.

À la différence des époques de domination de la gauche socialiste libertaire, la restauration du PS à l’agonie n’est plus possible. Pour les milliardaires de la gauche caviar au pouvoir, la “restauration du mythe social-libéral est un impératif” tellement urgent que la France ne peut être sauvée que par le divin Macriavel.

La “Milliardisation heureuse” de Macriavel sera “ouverte à la mondialisation post-Rothschild” qui ne pourra “offrir aux vaincus de la mondialisation heureuse que la soumission à la domination totalitaire” d’une caste de bobos-milliardaires émancipée de toute contrainte. Il faut détromper le peuple de “ce mensonge de la “Milliardisation heureuse” de Macriavel pour “le seul profit des milliardaires de la gauche caviar au pouvoir“.

Avec le divin Macriavel “En Marche!”, qui aura “mis fin au projet démocratique“, la mondialisation pourra “asservir les populations dominées par la grande transformation capitaliste social-libérale” marquant le “déclin du monde des nations“. La “Milliardisation heureuse” de Macriavel est la volonté des milliardaires de la gauche caviar de “devenir les dominants” afin de contrôler les peuples et de “criminaliser les opposants“.

Le divin Macriavel post-Rothschild serait le fils spirituel (???) de Hollande qui a mis son cabinet noir en capacité de réduire les opposants pour mieux “criminaliser les résistances à l’immigrationnisme” à marche forcée comme conséquence de la mondialisation heureuse avant de pouvoir “restaurer la terreur du Goulag“.

Pour ceux qui refusent d’accepter la “Milliardisation heureuse”, comme horizon indépassable, le but de la propagande du divin Macriavel serait de faire en sorte que les mouvements de jeunes égalitaires se “soumettent inconsciemment à cette offensive réactionnaire de la mondialisation des social-Bankster“.

“En Marche!” c’est la politique socialiste de la caste émancipée des bobos-milliardaires qui agit au nom du mythe social-libéral imaginaire jamais réalisé dans le vrai monde capitaliste. Un des objectifs cachés de la mondialisation heureuse de Macriavel est de “combattre le nationalisme démocratique et patriotique“, car cela “ne concerne pas le peuple“. Avec le divin Macriavel, le temps du débat démocratique est dépassé !

Macriavel doit “rendre le pouvoir aux riches milliardaires de la gauche caviar“, eux qui subventionnent la mystification de “En Marche!”, contre tous les peuples qui seront assujettis à la “Milliardisation heureuse”.

C’est par le recul historique du débat démocratique dont le peuple ne disposera plus, que Macriavel doit empêcher la renaissance de l’esprit des luttes démocratiques et de la vie démocratique dans le pays.

La tyrannie idéologique de la “Milliardisation heureuse” n’est socialiste libérale que dans ses objectifs proclamés, mais pas dans la réalité. Il s’agit de la renaissance de la société du capitalisme mondialisé.

La soi-disant révolution du divin Macriavel, révélée et ridiculisée par la “Milliardisation heureuse”, garantit le développement inégal des richesses accaparées par la caste des bobos-milliardaires “émancipée de toute contrainte démocratique“. Avec le divin Macriavel “En Marche!”, la “Milliardisation heureuse” contre la liberté d’expression des formations sociales est la “re-transformation capitaliste de la société bourgeoise“.

Avec le divin Macriavel post-Rothschild, le social-Bankster “En Marche!”, la transformation sociale re-capitaliste garantit la dépendance du pays à la mondialisation sans frontières et donc à l’immigrationnisme” à marche forcée. La tyrannie idéologique de la “Milliardisation heureuse” garantit “la soumission des classes populaires dominées envers les riches milliardaires de la gauche caviar“, ancrée dans la dynamique même du processus social-libéral mystificateur de la campagne présidentielle de Macriavel “En Marche!”.

La recrudescence de la révolution mondiale capitaliste “contre le système démocratique” soutient la “Milliardisation heureuse” et la mystification social-libérale du divin Macriavel “En Marche!”.

Le capitalisme émancipé des bobos-milliardaires est le système bobo-hiérarchique anti-démocratique de la “Milliardisation heureuse” dénoncé par les peuples soumis à la mondialisation heureuse des Bankster.

C’est pourquoi les mesures anti-sociales répressives, qui seront obligatoirement prises par Macriavel, seront cristallisées en “un système social-totalitaire dans la nostalgie socialiste de la terreur du Goulag“.

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Nemesis

Cette photo me donne le frisson. Dire que ce sont ces gens faisandés qui ont décidé et décide encore de notre sort actuel et prochain cela en dit long sur notre absence de jugement.

Lire Aussi