Le maire communiste de Gennevilliers refoulé par les Israéliens : normal !

Le maire communiste de Gennevilliers, Patrice Leclerc, s’est vu interdire lundi l’entrée en Israël, pour la simple raison que ce monsieur soutient le boycott de ce pays.

Il été refoulé à la frontière entre la Jordanie et la Cisjordanie sous contrôle israélien.

Faut-il s’en étonner ? Non. Rien de plus normal.

Israël n’a pas à dérouler le tapis rouge à ceux qui agissent et militent contre ses intérêts.

Quand on soutient le BDS, mouvement “Boycott, Désinvestissement, Sanctions”, on se place dans le camp des ennemis d’Israël et on en assume les conséquences.

Israël est un pays souverain qui défend en priorité ses propres intérêts et garde la maîtrise de ses frontières, contrairement à la France ouverte aux quatre vents.

Qu’espérait Patrice Leclerc ? Honneurs et fanfare en tant qu’opposant à la politique d’Israël ? Un peu de sérieux.

Il a beau brailler à “l’arbitraire intolérable” et à l’”humiliation”, il ne fait que récolter les fruits de son combat pro-palestinien.

Il a choisi son camp, c’est son droit, mais qu’il en assume les conséquences.

Rappelons à ce maire PCF que ses amis communistes, avant la chute du mur de Berlin, avaient fait du bloc soviétique le territoire le plus verrouillé de la planète.

Non seulement on ne pouvait pas y entrer mais on ne pouvait pas en sortir, sous peine de finir dans un goulag.

Alors assez de lamentations. Israël est une démocratie sans goulags ni prisonniers politiques !

Si Patrice Leclerc s’était renseigné, il aurait su qu’il existe une liste noire des personnes interdites d’entrée en Israël pour leur soutien au BDS et aux prisonniers palestiniens.

Parmi ces élus bloqués se trouvent le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, la députée (LFI) Clémentine Autain, entre autres….

Par ailleurs, Israël  a publié  une liste d’une vingtaine d’organisations dont les membres sont interdits d’entrée en Israël, dont onze européennes, comme BDS France, Palestine Solidarity Campaign ou l’Association France-Palestine Solidarité.

« Nous ne permettons pas à ceux qui agissent contre Israël d’entrer dans le pays pour s’y livrer à des provocations », a expliqué le ministre de l’intérieur, Arieh Deri.

« Nous n’autoriserons pas l’accès au territoire à ceux qui appellent activement à s’en prendre à Israël, en particulier quand ils demandent à rencontrer et à  conforter un meurtrier patenté comme Barghouti, incitant ainsi à soutenir le terrorisme », a dit le ministre de la sécurité publique israélien, Gilad Erdan, dans un communiqué, également signé par le ministère de l’intérieur.

Les Israéliens ont raison. D’autant plus qu’à part quelques artistes de troisième niveau qui refusent de se produire en Israël, l’impact économique du BDS est quasi nul.

Avec ses innombrables succès dans la recherche scientifique et médicale, avec ses chercheurs de haut niveau que beaucoup de pays convoitent, Israël est un pays incontournable dans la course au progrès.

Plus de 100 prix Nobel scientifiques sont juifs. Il est bon de le rappeler.

“Qui trouverait normal que l’Allemagne empêche un Français d’aller en Belgique ?”, nous dit Patrice Leclerc.

Difficile de trouver argument et comparaison plus ridicules.

L’Allemagne ne subit pas de BDS et il n’y a pas de conflit  germano-belge qui dure depuis 1948, c’est à dire depuis 70 ans !

Enfin, Patrice Leclerc ajoute :

“Devant le refus d’Israël de respecter les différentes résolutions de l’ONU, la France doit reconnaître officiellement l’Etat de Palestine”.

Mais de quel Etat parle t-l ?

L’Etat que les Arabes ont refusé le 29 novembre 1947 parce qu’ils ne voulaient pas d’un Etat juif à leurs côtés ?

A l’époque, les Arabes ont fait le choix de la guerre au lieu du partage de la Palestine, partage que les Juifs ont accepté.

Si les Arabes ont perdu toutes leurs guerres lancées contre Israël depuis 1948, c’est leur problème. Ils ont toujours été les agresseurs.

C’est bien un Etat juif qui est né et qui a pris le nom d’Israël le 14 mai 1948.

Un Etat juif que le “modéré” Mahmoud Abbas accepte de reconnaître mais sans son caractère ”juif”.

Il est bon de rappeler aux Palestiniens et à ceux qui les soutiennent contre Israël, que l’Assemblée générale des Nations Unies avait déclaré en 1947 :

« le peuple juif mérite un foyer national et souverain sur son ancienne terre, et il a tous les droits de disposer de son propre destin ».

Les Palestiniens d’aujourd’hui ne font que payer l’intolérance des pays Arabes de 1947 qui ont refusé le partage de la Palestine.

Ils sont responsables à 100% de leur situation.

Voilà 70 ans que l’étoile de David flotte sur Israël et que  les Juifs ont bâti un pays riche, moderne, puissant, qui reste la seule démocratie de la région.

Les Arabes avaient la possibilité d’en faire autant. Ils ont choisi la guerre.

Et les choix, on les assume !

J’ajoute que des centaines de milliers de juifs ont été chassés des pays arabes.

Tandis qu’en Israël, 25% de la population est arabe et jouit des mêmes droits que les juifs.

Alors, la tolérance, elle est de quel côté ?

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

25 Commentaires

  1. Bravo. J’approuve entièrement.
    Le boycott d’Israël étant déclaré illégal par toutes les juridictions européennes, quel dommage qu’Israël n’ait pas emprisonné cet énergumène (j’ai du mal à dire Maire) !

  2. Ces organisations islamo-gauchistes testent leur strategie ( boycott, propagande, terrorisme) sur Israël, et si ça marche ils l’appliquent à la France et l’Europe quelques années après avec encore plus d’efficacité. Israël pays grand comme la Corse) est un juste un terrain d’entraînement pour les conquérants Arabes, mais la vrai terre de conquête est l’Europe.

  3. C’est une alliance de circonstance contre l’Iran. L’Arabie ne reconnaît pas l’existence d’Israel et les 2 pays n’entretient pas de relations officielles

  4. Comme le rappelle M. Guillemain , Israël est un état démocratique ; et on peut ajouter : c’ est même le seul de la région .
    Le fait qu’ aucun état socialiste de l’ Histoire , ni aucun état musulman en 2018 , n’ ait jamais été ou ne soit démocratique , ne semble pas gêner ce maire communiste ( dont j’ ai oublié le nom ) dans l’ accomplissement de ses pitreries .
    En fait , ce clown sait qu’ il ne risque rien en  » défiant  » l’ état hébreu .
    Par contre , j’ aurais applaudi s’ il avait accompli une démarche similaire en Corée du Nord ou en Arabie Saoudite ….
    Courageux …. mais pas téméraire .

  5. Donnez un désert à un juif, il en fait une ville….
    Donnez une ville à un arabe, il en fait un désert …

  6. Après 1948, les juifs rescapés de la shoah qui sont arrivés en Israël sont partis de rien, en quelques décennies ils ont construit un pays riche, florissant par l’agriculture, l’industrie… Qu’est-ce qui a empêché les Palestiniens d’en faire autant ? D’autant qu’ils étaient là depuis longtemps avant 1948 ! Et pourquoi refusent-ils Israël ? Les musulmans n’ont jamais rien inventé et sont à la traîne dans tous les domaines, et les QI moyens les plus bas du monde se trouvent dans les pays musulmans. Il me semble qu’au temps de Jésus il y avait bien des juifs en Palestine, et que les musulmans n’y sont arrivés qu’après la naissance de l’islam au VIe siècle, donc plus de 1 500 ans après !… Ils sont jaloux des Israéliens car ils ne leur arrivent pas à la cheville.

    • Bien vu , Lisianthus .
      La haine des mahométans envers la Terre entière est la pire de toutes : c’ est la haine des frustrés envers les gens de bien , la haine des nuls contre les sages .

  7. Bravo de rappeler ces vérités tant occultees de nos jours ! Nous sommes dans le même bateau que les Israéliens et avons les mêmes ennemis in fine!

  8. Il n’avait qu’à aller en Tchétchénie défendre les tchétchènes, ceux dont les enfants ont tué à Boston.

  9. Comme quoi, en matière de sécurité, de contrôle, Israël a bcp à nous apprendre !
    Nous la Passoire !

  10. Ah, si seulement les dirigeants français avaient autant d’amour et de respect pour leur pays que les autorités israéliennes pour le leur!..Patrice Leclerc, Jacques Laurent et Clémentine Autain ne sont pas seulement des ennemis jurés d’Israel, ce sont aussi, à mon avis, des ennemis de la France. A leur retour, il faudrait leur interdire de rentrer sur le territoire national. Qu’ils aillent vivre en Corée du Nord par exemple, puisqu’ils sont communistes! ( J’exagère, mais à peine.)

  11. il a choisi son camp, qu’il assume! les israéliens se défendent, défendent leur peuple, ce monsieur ne les aime pas, pourquoi va t-il les voir? provocation! l’arroseur arrosé! je ricane

  12. Un fois de plus votre article et bien documenté et exposé ! Bravo à vous .

  13. le communiste c’est le parasite qui ne branle rien l’espace d’une vie entière mais qui se nourrit de l’énergie de son ennemi, lequel étant tout le monde.

  14. @ Monsieur Guillemain,

    Voila quelques milliers d’années que sur notre terre de France flotte sous divers oriflammes l’esprit d’une nation qui chaque jour se bâtit… et qui fut riche, puissante, moderne. Nation qui voit aujourd’hui altérer sa récente et fragile démocratie, désagrégée par l’effet de tous les communautarismes qui la hantent.

    Occupons-nous donc de notre c.l, ne croyez vous pas ?…

    https://www.youtube.com/watch?v=JA9nFQyRTdw

    Et tout était dit.

    • Vous avez raison justement, pourquoi le maire de Gennevilliers s’occupe d’Israel au lieu de s’occuper de la France?

  15. Un grand merci pour cet article, qui rappelle des faits vérifiables.
    A propos d’Israël, tellement d’absurdités sont créées, prononcées, diffusées ouvertement ou non, que l’écoeurement n’est jamais bien loin.

  16. ET pan dans la gueule des collabos de l’islam, et après, ces connards pleurnichent, on récolte ce qu’on sème.

  17. « Tandis qu’en Israël, 25% de la population est arabe et jouit des mêmes droits que les juifs. »
    20%, moins de 18% si on ne s’en tient qu’aux arabes musulmans.

  18. Un maire communiste qui est resté coincé dans la quatrième dimension. Les Kibboutz d’antan (variante des kolkhozes) n’ont plus la cote en Israël et les palestiniens ayant été confessionellement quasiment épurés de leur composante chrétienne les partis communistes et autres partis marxisants n’ont plus la cote chez les palestiniens.

Les commentaires sont fermés.