1

Le manipulateur de Carpentras, Pierre Joxe, a-t-il tripoté la fille d’Eric Besson, il y a 8 ans ?

Je l’avoue, je ne sais pas comment réagir à cette information, diffusée par L’Express. Je résume. La fille d’Eric Besson, écrivain, Ariane Fornia, témoigne qu’il y a huit ans, alors qu’elle avait 20 ans, cette passionnée d’opéra s’était retrouvée à côté de Pierre Joxe, l’ancien ministre de l’Intérieur de François Mitterrand.

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/la-fille-d-eric-besson-accuse-l-ex-ministre-pierre-joxe-d-agression-sexuelle_1954086.html

Elle décrit par le détail le comportement qu’elle reproche à cet homme, qui à l’époque avait 75 ans. Il aurait mis la main sur la cuisse de la jeune femme, puis sous la jupe, essayant de remonter vers son sexe. Elle décrit, de manière précise, la bataille qui s’est jouée, discrètement, pendant une dizaine de minutes, comment elle a dû planter ses ongles dans la main de son agresseur.

Elle explique (elle n’avait que 20 ans) les raisons pour lesquelles elle n’a pas fait de scandale, et pourquoi elle n’en a pas parlé tout de suite son père, à qui elle a malgré tout raconté la scène, quelques minutes plus tard, dans la voiture qui les ramenait à leur domicile.

Et elle tente de justifier les raisons pour lesquelles, huit ans après, elle rompt le silence et balance l’ancien ministre de Mitterrand.

Et bien évidemment, Pierre Joxe nie, et affirme tomber des nues. Forcément, l’un des deux ment. Et deux hypothèses sont possibles. Soit la jeune femme, de manière cynique, profite de l’Opération « Balance ton porc » pour se faire de la publicité gratuite sur le dos d’un vieil homme sans défense, et c’est particulièrement dégueulasse.

Soit ce qu’elle dit est vrai, et Pierre Joxe ment, et s’est comporté ce soir là comme une ordure, avec une jeune personne en âge d’être largement sa petite-fille.

C’est curieux, mais intuitivement, et pas parce que je suis femme, j’aurais tendance à croire la jeune femme, car je crois capable Pierre Joxe de tout, depuis la manipulation crapuleuse qu’il a montée, lors de l’affaire de la profanation du cimetière juif de Carpentras.

Djamila Gérard nous raconte, au lendemain de l’élection de Marion Maréchal Le Pen, en 2012, la réalité de l’énorme manipulation montée par le pouvoir socialiste, Joxe en tête, contre le Front national, accusé de manière crapuleuse d’avoir profané ce cimetière.

Mais le plus grand symbole d’une Le Pen élue à Carpentras, c’est certainement la revanche sur sans doute la plus grande et la plus abjecte manipulation socialiste et mitterrandienne, voire la plus grande de toute la cinquième République. Je veux bien sûr parler de l’ignoble affaire de la profanation du cimetière juif de Carpentras en 1990. Résumons très rapidement.

Des tombes sont profanées et un corps est sorti d’un cercueil pour un simulacre d’empalement.

Immédiatement, tout le gouvernement se met en branle, et tous les « antiracistes », Mrap et Licra en tête pour désigner « le » coupable : le Front national, Le Pen ! Immense manifestation avec le président de la République François Mitterrand en tête. On y a montré des figures de Jean-Marie Le Pen au bout de piques avant d’être brûlées en public. L’enquête piétine, et disculpe six ans plus tard totalement le Front national dont aucun de ses membres n’a participé à la profanation (alors que deux de ses dirigeants locaux faisaient eux-mêmes partie de la communauté juive visée par la profanation !)

Tout cela allait jusqu’à mépriser la volonté de la famille du mort exhumé (dont l’avocat était Gilbert Collard, ironie de l’Histoire…) et celle du Crif, jusqu’à détruire méthodiquement la scène de crime, jusqu’à appeler au meurtre contre Jean-Marie Le Pen, etc. C’était tout simplement monstrueux.

Christophe Hondelatte, dans l’une de ses émissions « Faites entrer l’accusé » sur France 2, a démonté toute cette affaire et largement expliqué comment l’enquête a été volontairement orientée et même sabotée pour faire accuser le FN.

Pour en savoir plus sur ce scandale d’Etat :

– Une Fiche Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_la_profanation_du_cimeti%C3%A8re_juif_de_Carpentras

– Deux vidéos (au choix) avec de nombreux témoignages, y compris d’enquêteurs et de policiers qui révèlent les pressions politiques dont ils ont été victimes :

http://www.dailymotion.com/video/xdltuo_carpentras-c-est-toi_news

 

Aucune réparation n’aura été donnée ni au Front national ni à Jean-Marie Le Pen malgré les diffamations, les injures, les incitations à la haine et la violence. Pas la moindre excuse, rien.

Cela c’est la patte de Joxe, et de l’appareil d’Etat socialiste.

D’autre part, ce grand bourgeois socialiste de Pierre Joxe, s’est toujours comporté en porteur de valises du FLN, comme le soulignait Manuel Gomez.

https://ripostelaique.com/les-heritiers-des-porteurs-de-valises-defendent-le-traitre-communiste-audin.html

Enfin, je n’ai pas oubié que cet immigrationniste fou donnait encore des leçons à la terre entière, il y a quelques mois, et accusait de racisme ceux qui refusaient l’islamisation de la France et l’invasion migratoire qui nous submergeaient, mais ne le touchaient pas, lui.

Donc, cela ne me déplaît pas, encore moins si, comme j’en ai l’intuition, c’est vrai, que ce socialaud de 83 ans aujourd’hui soit éclaboussé par ce scandale, même si j’aurais préféré qu’il doive rendre des comptes à la justice française sur l’affaire de Carpentras.

ll n’empêche que n’importe quel homme, dans le climat actuel, risque de se faire accuser de harcèlement sexuel, même quand c’est faux, par des midinettes en mal de notoriété ou par des mythomanes, ce qui est bien plus inquiétant…

Jeanne Bourdillon