Le Mans : Un Sénégalais de 28 ans poignarde un Tchetchène de 18 ans

Publié le 2 septembre 2019 - par - 19 commentaires - 1 295 vues
Share

Je ne me lasse pas de voyager à travers notre « belle Europe » surtout depuis qu’elle est gérée, comme on le sait, par l’Union européenne, qui a ouvert les portes à « toutes les chances » que pouvait nous offrir l’Afrique et le Proche-Orient.

Comme les demandeurs d’asile n’étaient pas en nombre suffisant, fort heureusement nous avons eu l’apport des migrants économiques (pour qui ?) subsahariens et de la corne de l’Est.

Les statistiques officielles prouvent que l’Union européenne a eu, et a, raison d’insister.

Allemagne, en Rhénanie du Nord-Westphalie, plus de 40 % des auteurs d’attaques au couteau, au cours du premier semestre 2019, sont des migrants étrangers clandestins ou de binationaux, alors qu’ils ne représentent que 13 % de la population (ce qui est déjà énorme !)

Cela a été expliqué au parlement de Dusseldorf par le porte-parole du groupe parlementaire de l’AFD (qui vient d’enregistrer un magnifique succès lors des présentes élections) en se référant aux données fournies, à leur demande, par le ministère de l’Intérieur : « Nous n’endiguerons pas ce phénomène si nous persistons dans le politiquement correct. 44 meurtres au couteau ont été commis sur le Rhin et la Ruhr au cours des six premiers mois de 2019 et, dans les autres agressions, 1089 lésions corporelles sont dues à l’emploi d’un couteau. Il n’existe pas de données précises sur les nationalités dans les statistiques publiques. Les migrants naturalisés n’étant pas identifiés dans l’ensemble des données, ils sont considérés comme allemands, il ne nous est donc pas possible de nous faire une idée précise de la responsabilité de ce groupe démographique. Il n’existe pas encore de statistique nationale de ces attaques au couteau pour ceux qui ont obtenu la double nationalité. »

Espagne. À Barcelone, la maire, Ada Colau, estime que tout va pour le mieux et que seuls les médias « exagèrent » la situation sur l’insécurité dans un but évidemment politique.

Un migrant clandestin d’origine marocaine, âgé de 21 ans, a roué de coups un jeune homme pour lui voler son téléphone portable.

La victime se trouve actuellement dans un état très grave à l’hôpital.

Dans la station balnéaire de Platja d’Aro, toujours en Catalogne, une jeune Française de 27 ans, qui avait fait la tournée des bars avec un ami et sortait seule, vers 6 h du matin, du pub « Charlye », situé dans une rue étroite proche du littoral, a été agressée par trois individus qui l’ont entraînée de force jusqu’à la plage, située à quelques mètres, et l’ont sauvagement violée.

Elle a demandé de l’aide à des promeneurs matinaux qui ont appelé la police vers 6 h 40 puis elle a été dirigée vers le centre hospitalier de Palamos.

Les images de vidéosurveillance sont en possession de la police, « Les Mossos », qui espèrent ainsi pouvoir identifier les trois étrangers, dont on ignore les origines, pour le moment ! Tout comme on ignore l’identité et de quelle région de France est originaire la victime.

Revenons en France et c’est l’Alsace, cette belle région, qui est à « la UNE » de l’actualité aujourd’hui.

À Colmar, un homme a été tué à coups de couteau dans son appartement, avenue de Fribourg, dans la nuit du vendredi 30 au samedi 31.

Un suspect est actuellement en garde à vue.

Lui, comme sa victime, ont une trentaine d’années.

À Strasbourg, un individu âgé de 35 ans a été interpellé pour tentative de meurtre. Il est soupçonné d’avoir poignardé samedi matin un homme âgé de 48 ans, à la gorge et au ventre, dans son appartement du quartier de la gare.

Le quadragénaire a été dirigé vers le CHU de Hautepierre mais ses jours ne sont plus en danger.

Le suspect, arrêté une heure plus tard, est connu très défavorablement par les services de police, tout comme d’ailleurs la victime.

Il s’agit probablement d’un règlement de compte, selon une source policière.

À Illzach (68) – Un individu a été abattu par balle en pleine rue, vers 2 h 30, d’une seule balle dans le haut du corps, très certainement un règlement de comptes. Les sapeurs-pompiers ont découvert son cadavre vers 3 h du matin, dimanche 1er septembre. Il gisait en arrêt respiratoire devant son immeuble, 18 rue de la Banlieue et ils n’ont pas réussi à le réanimer.

Cet individu, âgé de 32 ans, était parfaitement connu des services de police. Il gérait un garage spécialisé dans les pneus dans une commune toute proche, à Kingersheim, au nord de Mulhouse. Son entreprise avait été liquidée en début d’année et il avait été condamné, en 2013, à 12 années de réclusion criminelle pour une tentative de meurtre à Belfort, en 2011.

Le 15 août, un individu avait été également abattu à Kingersheim, et deux autres blessés par balles dans leur voiture en plein jour mais, selon le parquet, il est trop tôt pour établir un lien entre ces deux affaires.

À Paris, samedi 31 août, dans la soirée et dans le 19e arrondissement, un homme de 56 ans a été poignardé à mort dans son appartement.

Son corps a été découvert par un ami étonné de son silence.

Il était entièrement nu et allongé sur le sol de la chambre, des traces de coups de couteau dans la poitrine et de multiples lacérations.

Aucun désordre, ni trace d’effraction et pas de couteau non plus. Il s’agit très certainement d’un homicide volontaire mais aucune piste, y compris le suicide, n’est écartée. Ce qui semble assez étrange puisque l’arme du crime n’a pas été retrouvée sur place, bizarre non ?

Le Mans (72) – Dimanche 01 septembre, vers 1 h du matin, un Sénégalais, âgé de 28 ans, sort d’un kebab, 7 avenue du général Leclerc, et se précipite sur un individu de 18 ans et lui porte trois coups de couteau.

Les amis de la victime de cette agression, des Tchétchènes comme lui, se ruent sur l’agresseur pour l’arrêter et le rouent de coups.

Selon les autorités locales : « Cet été les tensions se sont accrues entre ces deux communautés et nous avons comptabilisé plusieurs faits de violence pendant les vacances, notamment avec des battes de baseball. »

La victime a été transportée vers l’hôpital d’Angers dans un état grave. Un morceau de la lame est resté planté dans la moelle épinière et elle est paralysée de la jambe droite.

À Nantes (Loire Atlantique) – Un homme a été blessé par balle en plein centre-ville, dans la nuit de vendredi à samedi, vers 6 h 30, à proximité de la discothèque « Le Loft ».

Touché au flanc, par une arme de petit calibre, il a été dirigé vers l’hôpital de Nantes.

*À Clermont-Ferrand (Puy de Dôme) – Vendredi 30 août, dans la soirée, un homme de 37 ans, en état d’ivresse, a été poignardé au cours d’une altercation avec un groupe de 4 à 5 jeunes.

Il se trouvait sur le terrain de boule du quartier de la Fontaine du Bac, et ne s’est rendu compte qu’une lame d’une dizaine de centimètres lui avait perforé l’abdomen qu’en voyant son sang se vider de son corps.

Il a été transporté à l’hôpital et aucun suspect n’a encore été interpellé.

*À Cagnes-sur-Mer (06) – Le corps d’une jeune femme, âgée de 21 ans, a été abandonné dans un tas d’ordures, dans une impasse près de la gare.

Son visage, trop abîmé par les coups, n’a pas permis son identification.

Des passants ont aperçu son pied qui dépassait d’un tas de détritus.

Les policiers ont découvert le corps sans vie plusieurs heures plus tard, vers 13 h, derrière des voitures en stationnement.

Un témoin a « tout vu du massacre » : « Ils se disputaient dans la nuit de vendredi à samedi, vers 1 h du matin, il lui a donné des coups de pieds à la tête et au ventre. J’ai entendu les hurlements de souffrance de la femme. J’ai essayé d’intervenir mais le meurtrier m’a lancé « Recule, j’ai un couteau et je vais te planter ». Je suis rentré chez ma mère et nous avons appelé la police. »

Un individu âgé de 26 ans, compagnon de la victime, a été interpellé par la Bac et placé en garde à  vue.

Il correspond aux images de vidéosurveillance de la ville où on le voit se disputer avec la victime.

Ce serait le 100e féminicide depuis le début de l’année 2019.

*L’Île de Mayotte est, paraît-il, un département français, selon la volonté de l’un de nos ex-présidents de la République qui, aujourd’hui, nous explique les dangers de la démographie dans le monde.

Une grève contre l’insécurité permanente et quotidienne qui règne sur cette île et qui a paralysé Mayotte durant plus de trois mois, depuis le 19 janvier 2018 où, l’on s’en souvient, des voyous s’étaient introduits dans le lycée Gustave Eiffel de Kahani.

Cette grève avait abouti à un plan de 53 mesures, comportant notamment la mobilisation de l’ensemble des forces de l’ordre pour garantir une présence effective aux abords des établissements scolaires.

Apparemment, Mme Girardin, ces mesures n’ont pas été très efficaces, n’est-ce pas ?

Un jeune homme de 19 ans vient d’être lapidé, samedi dans la journée, devant le lycée de Sada, au centre-ouest de l’île.

Selon le procureur de la République, Camille Miansoni, ce meurtre a été commis par plusieurs individus non identifiés. On en ignore les motifs, les causes, et les circonstances.

Ce que l’on sait, c’est que ce jeune homme, originaire de la commune de Mamoudzou, était venu s’inscrire dans ce lycée, situé à 20 kilomètres de son domicile, car il souhaitait changer d’établissement, pour une raison inconnue, selon le rectorat.

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
zéphyrin

Pour le sénégalais ça ne m’étonne pas du tout;
les habitants de séné dans le Morbihan sont des tueurs à l’arme blanche très connus.

JACOU

Bonningues-les-Calais (62): jugé pour avoir séquestré et violé son ex-femme, enceinte de huit mois, qui l’avait quitté pour un « bâtard de Français »

https://www.fdesouche.com/1255207-bonningues-les-calais-62-juge-pour-avoir-sequestre-et-viole-son-ex-femme-enceinte-de-huit-mois-qui-lavait-quitte-pour-un-batard-de-francais

Denfer VICTORIA

« Un Sénégalais de 28 ans poignarde un Tchetchène de 18 ans »…
Le Sénégalais, lui sera *blanchi*, alors que le tchétchène est dans le *noir* absolu.

POLYEUCTE

« Vivrensemble » ? Une Lubie !
« Mourirentreux », c’est Mieux !

BobbyFR94

Nous pouvons parler des « PdCPF », c’es à dire des  » Pas de Chances pour la France », et on en a un « sacré paquet » !!!

Le « pas de chancisme » gagne…non à être connu, encore moins à être reconnu, mais du terrain !!!

Marnie

Lu dans les faits divers de LyonMag.com du 03.09.2019 : Agression rue de la République à Lyon : il saute à pied joints sur la tête de sa victime.

Henri

« un sénégalais poignarde un tchétchène ».. c’est drôle, je n’arrive pas à trouver cela grave, je serai même tenté de réunir tous les sénégalais et tchétchènes du coin, de faire deux équipes, de les armer puissamment, puis de compter les points en buvant frais…

Marnie

Les problèmes intercommunautaires risquent d’être très nombreux et sanglants dans les années à venir.

zéphyrin

non ils feront cause commune contre nous d’abord…c’est l’exception qui confirme la règle

Fleur de Lys

HAUTE-SAVOIE
Douvaine : un jeune couple agressé à coups de pied et de casque de moto (comme d’hab pas de nom pour les agresseurs )

extrait révélateur sur l’origine des racailles
Au retour, ils longent la résidence des Bolliets, devant laquelle une partie de foot est engagée. Pour une raison qui reste à déterminer, les deux cyclistes sont pris à partie par trois « d’jeunes » qui les poursuivent à scooter.

https://www.ledauphine.com/haute-savoie/2019/09/03/un-jeune-couple-violemment-agresse

patphil

mais combien de listes faudra t-il aux gaulois pour être vraiment réfractaires et renvoyer la chaleur dans leurs pays d’origine

Marnie

A leur excuse de très nombreux français n’ont pas internet et ne lisent pas RL.

Raisonnable

J’ai l’impression que c’est de pire en pire et que ça va de plus en plus mal. Les esprits semblent chauffés à blanc.

Natou

Oui Manuel Gomez ce bilan que vous dressez est accablant c’est partout en Europe sauf en Hongrie ! C’est la guerre !

C’est certain que La Taffiole et son gang ne se baladent jamais seuls dans nos rues , vous savez là où règne , comment dire ? Une légende ? des rumeurs ?? Non, simplement un léger sentiment d’insécurité ..et d’ailleurs c’est tellement infondé qu’on pourrait croire à quelques  » fequegnouzes » propagées par l’extrême droite fascisante , réactionnaire et raciste !!!!

Monrose

La France s’africanise !

https://youtu.be/ekjMjG2vg9k

Violences xénophobes en Afrique du Sud. Après les Blancs, voila les Noirs étrangers massacrés, brûlés vifs. Le Nigeria, le Zimbabwe protestent. L’Ethiopie, la Somalie prennent le relais. Le Roi Zoulou invite les étrangers à repartir. Johannesburg est à la pointe des méfaits, mais aussi Durban ou le Cap…
Cela a commencé en 2008 mais depuis janvier, le chaos se généralise. L’euphorie mandélienne est loin. L’Afrique revient à ses fondamentaux: les luttes tribales, et la France prend le même chemin..

Fit

L’immigration c’est c’est c’est………….. une chance pour la France, bien sûr !

amril

Ils vont sûrement instaurer la journée sans couteau, car ça saigne tous les jours, c’est tellement à la mode ‘ces journées de’ ou ‘journées sans’, encore une belle connerie pour enfumer les veaux qui y verront une mesure importante de frelucron.
En attendant la gourdasse nous fait un contre-feu avec les féminicides.

zéphyrin

oh oui quelle bonne idée ! une journée sans couteau…une autre journée sans religion pour voir si on y survit,

Kinns

Oui mais quand on dit que c’est une chance
En fait ça veut dire un chômeur en moins !
Un blanc de perdu dix noirs de retrouvés
En fait vous signalez des faits réels.:attention danger !!!!!