Le marxisme contre Mélenchon

 

Les patriotes, de droite comme de gauche, se cassent les dents depuis des années sur Mélenchon, le tribun des gauchistes. D’où tire-t-il cette puissance apparemment inépuisable ? En vérité, comme souvent, la question est posée en de mauvais termes. Ceux qui le défient tapent à chaque fois à côté, en cause un biais idéologique systémique. Heureusement, le marxisme est là pour sortir les patriotes de l’ornière, et apporter l’analyse implacable attendue.

 

Vous êtres prêts ? Bon… d’abord, les gauchistes sont de droite (et les véritables nationalistes sont de gauche, sujet d’un prochain billet). Mélenchon est de droite parce qu’il ne remet plus en cause un modèle économique basé sur les principes du marché soi-disant concurrentiel et de la soi-disant libre entreprise. Et donc ? Et donc, prétendre qu’il fait du marxisme culturel en prônant le métissage et le mariage homo, c’est se méprendre sur l’essence même du gauchisme (et partant, sur le marxisme comme théorie sociale). Vu l’ampleur et la forme structurelle de cette méprise, il est d’ailleurs plus juste de parler d’une volonté démagogique et intéressée de tromper son monde (n’est-ce pas, Monsieur Julien R. ?).

Faire passer Mélenchon pour un homme de gauche le sert plus que ça ne lui nuit. Ça lui donne un coup de jeune, le rend « sexy » auprès des jeunes (et c’était pas gagné d’avance), la population jeune souvent mue plus par les élans du cœur que par les efforts de la tête.

Rien de marxiste dans le gauchisme donc, bien au contraire. Si les communistes font des banquiers, des spéculateurs et des patrons l’objet de leur haine, les gauchistes en revanche ont troqué l’ennemi de classe pour l’ennemi de race. Laquelle ? La race blanche, bien sûr !!! Et pourquoi, selon vous ? Hmm ? La réponse inavouable relève du grand tabou de notre époque, le funeste devoir de mémoire à portée mortifère, faisant de l’homme blanc, hétéro et chrétien l’archétype du nazi, ce dernier étant l’ennemi objectif et absolu des Juifs.

Mais voilà ! En faisant sien le combat revanchard (et impitoyable) des Juifs d’extrême droite (les sionistes), Mélenchon relègue les intérêts supérieurs de la Nation française au rang de variables d’ajustement. Conséquences ? Une démographie en baisse et une paupérisation en hausse des Français de souche.

À noter que le multiculturalisme (de son vrai nom cosmopolitisme) est particulièrement bien adapté à la mondialisation (de son vrai nom le capitalisme post-national). Qui de l’œuf ou de la poule a engendré l’autre, c’est un autre débat.

Mélenchon n’aime pas son pays, que ce soit sa culture ou son peuple, parce qu’il est un « enfant de la Shoah » : franc-mac oblige. Voilà ce qu’il est : une marionnette des sionistes…

Geoffrey Delavallée, néo-communiste gaulois belge

Note : Oui, Mélenchon est un islamo-gauchiste… mais précisément parce que les islamistes sont les golems de qui-vous-savez : qu’ils aient échappé au contrôle de leurs maîtres est dans l’ordre des choses (à force d’être « cocus », les musulmans ont appris de leurs erreurs).

 

 

image_pdfimage_print

24 Commentaires

  1. Le multiculturalisme n’est pas le cosmopolitisme même s’il est quasi conséquence ds le libéralisme

    «Le cosmopolite représente le dernier degré de l’inhumanité capitaliste. Pour le cosmopolite l’homme est un personnage schématique, “citoyen du monde” sans famille et sans peuple, sans traditions ni particularités nationales. Pour le marxiste, au contraire, l’homme est le produit d’un développement social déterminé, d’un certain nombre de conditions précises qui lui confèrent une formation psychique définie, un caractère national.»
    Georges Cogniot

    https://ripostelaique.com/cosmopolis-la-metropolis-occidentale-le-pourquoi-du-gland-remplacement.html
    https://ripostelaique.com/lassurance-vie-des-super-riches.html
    (suicide de la Cosmopolis occidentale )
    https://ripostelaique.com/marxisme-pour-les-sous-nuls-la-structure-fait-la-superstructure.html
    https://ripostelaique.com/marxisme-pour-les-sous-nuls-droitdelhommisme-porte-de-lalienation.html

  2. « Vous êtres prêts ? Bon… d’abord, les gauchistes sont de droite (et les véritables nationalistes sont de gauche, sujet d’un prochain billet) ».
    Non, pitié !
    L’illuminé qui dans un commentaire sous un article précédent considérait que les 100 millions de morts dues au communisme c’était pour la bonne cause, désespéré de ne voir personne se rallier à ses délires, tente désormais l’approche » « antisioniste » pour nous convaincre que les ennemis de son cher communisme sont les » gauchistes de droite « , lesquels sont les » quivousavez « .
    Nous avons affaire à un cas psychiatrique. Le cas d’un individu bloqué à l’âge mental de 10 ans qui ne pouvant se résoudre à admettre que le communisme c’est de la merde absolue en est réduit à s’essayer aux contorsions » intellectuelles  » les plus saugrenues pour sauver son doudou marxiste qui a » la haine des patrons « . Revendiquer sa haine des » patrons  » en 2022 , non mais franchement, allo quoi !

    • tu es patron ? probablement…
      l’idée selon laquelle sans patrons (…cupides, c’est un pléonasme), l’humanité courrait à sa perte, c’est le logos sui generis des…..patrons (le cercle vicieux est bouclé)
      mais il ne pèse pas lourd face à la réalité : le patronat vole au prolétariat sa force, sa jeunesse et son énergie, pour aller se taper des putes et des lignes de coke à Saint-Bart’…
      si tu travaillais en usine, tu le saurais (mais travailles-tu seulement ?)
      …allo quoi. Geof’Rey

      • Ben pourqoi t’es pas patron toi. Au leiu de profiter des autres. LAnce ta boite et trouve le courage d’embaucher 10 personnes après on verra . Vu le frelon !!

        • le courage d’exploiter 10 prolo’ ? ton pseudo’, c’est du suicide
          Geof’Rey, neo-communiste gaulois belge

    • A la base, être de gauche c’est être contre le pouvoir des institutions religieuses, pour la laïcisation des mœurs, point barre (ce qui fait qu’on ne peut évidemment pas être islamo-gauchiste). Marx ne s’est jamais dit de gauche.
      100 millions de morts en additionnant Russie et Chine ! Le communisme (sans guillemets) n’existant pas en dehors du domaine spéculatif, il n’a pu tuer personne. A ce compte-là, les génocides arméniens et vendéens seraient dus à la démocratie.

  3. Seul notre FONDATEUR est vraiment de droite. Z n’est pas assez extrémiste, c’est pour ça qu’il ne fait que 9%.

  4. faut arrêter de fumer la moquette et de mélanger les termes jusqu’à la confusion cérébrale
    mélenchon est une pute stalinienne et son idéologie est tirée du marxisme qui est la base de l’internationalisme

    • Non du Coran et de Soros

      C’est le négrier préféré du Capital, car c’est un faux-cul

      «[…]l’immigration] fait baisser ainsi les salaires, et dégrade la condition morale et matérielle de la classe ouvrière […] une classe ouvrière divisée en deux camps hostiles, les prolétaires anglais et les prolétaires irlandais [imaginez avec musulmans/chrétiens!… le SECRET de l’impuissance de la classe ouvrière anglaise [souchienne], en dépit de son organisation […] grâce auquel la classe capitaliste maintient son pouvoir. Et cette classe en est parfaitement consciente »

    • Voter Mélanchon c’est faire rentrer des centaines , des milliers de d’islamique dans notre beau pays en ouvrant des portes dont nous n’avons pas besoin; Voter Mélanchon c’est voter Macron en pire!!!

  5. Le communisme implique la suppression des frontières, la fusion de toutes les langues et nations. « Les prolétaires n’ont pas de patrie, on ne peut leur enlever ce qu’ils n’ont pas ». Sans être branché là dessus, c’est le B-A BA.
    En 14-18 dans les milieux communistes, social-patriote ou social-chauvin étaient des injures.

    • Car le Capital leurs a enlevée… il doivent la récupérée… mais pas au sens bourgeois

      Comme le capital mondialisé aujourd’hui les détruit carrément

      « La haine des nations est l’internationalisme des imbéciles » Lénine

      « L’immigration est le secret de domination de la classe capitaliste, qui en est parfaitement consciente » Marx

      Faut pas écouter journalope…

  6. Melenchon est bien de Gauche mais pas au sens Marxiste du terme mais de Gauche Républicain et laicard c’est un Franc-maçon Bourgeois qui hait les Ouvriers et les Agriculteurs Français qu’Il qualifie « d’Alcooliques ».

  7. Vous commettez une erreur de taille dans votre analyse. Le sionisme est porté aujourd’hui en majeur par des chrétiens, les évangéliques américains. A la base, c’est un mouvement nationaliste qui ne se confond pas avec le judaïsme traditionnel. L’origine de l’idéologie sioniste n’est ainsi pas juive mais chrétienne, en l’occurrence protestante. Elle naît chez les britanniques bien avant Herzl. Elle sera importée par les puritains aux USA. On en trouve les traces des le XVIIème siècle en Angleterre. Et c’est un protestant, Hechler, qui va inspirer Herzl pour fonder un état juif. Par contre, on peut dire que c’est l’antisémitisme qui va être le fuel pour matérialiser le sionisme, celui déjà de la Russie avec ses pogroms qui vont déplacer les juifs vers l’ouest. Les pionniers sionistes sont en effet des juifs russes comme le père de Netanyahu, d’Europe centrale et orientale, imprégnés du nationalisme et du colonialisme anglo-saxons.

    • les juifs russes ont aussi profité du soviétisme. A commencer par ceux de 17. Et comme 1er secrétaire pas de russe! 2 ukrainiens, un georgien, un juif (Andropov, le « bijoutier »)
      et vous avez raison, le vrai juif n’est pas nationaliste à l’occidental, mais cosmopolite en attendant le messie… les orthodoxes s’opposent à l’état d’Israël. Une dialectique du judaïsme, vu par Marx et Youri Slezkine, le siècle juif (repris par Z)
      les cosmopolites genre CRIF, BHL retardent…

      • Mais vous faites comme si le nationalisme relevait d’un ordre naturel alors que la notion d’état nation tel qu’on l’entend aujourd’hui est un événement daté. Le cosmopolitisme n’est jamais qu’une affaire d’échelle. Pour la cité, la région n’est-elle pas cosmopolite ? De même, l’état nation pour la région, l’empire pour l’état nation, le mondialisme pour l’empire ? Et tous ces échelons existent aujourd’hui et s’entrechoquent. Qu’est-ce que la Russie si ce n’est un empire, un agrégat de peuples dont la cohésion est maintenue artificiellement par la force ? N’est-elle pas ainsi cosmopolite pour le tchétchène ? Le cosmopolitisme n’est pas non plus l’apanage d’une religion. On peut dire d’ailleurs que le christianisme est aussi cosmopolite que le judaïsme qui attend son messie, condition du retour des juifs en Palestine, s’opposant ainsi effectivement à la création politique d’un état nation juif, Israël.

        • L’empire a un « impérium », une idée commune « humaine » pour un holisme, imposé par la force certes.

          Le cosmopolitisme (vrai) n’a que l’individu et son intérêt particulier « animal ».

          https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/alaindebenoist/pdf/l_idee_d_empire.pdf

          «Le cosmopolite représente le dernier degré de l’inhumanité capitaliste. Pour le cosmopolite l’homme est un personnage schématique, “citoyen du monde” sans famille et sans peuple, sans traditions ni particularités nationales. Pour le marxiste, au contraire, l’homme est le produit d’un développement social déterminé, d’un certain nombre de conditions précises qui lui confèrent une formation psychique définie, un caractère national.»
          Réalité de la nation. L’attrape-nigaud du cosmopolitisme.
          Georges Cogniot, éditions sociales (philosophe communiste)

        • homme animal grégaire, social, et politique (Aristote). Oui la communauté est génétique, une horde et ses solidarités naturelles: famille, clan troupeau.

          La « solidarité parentelle » (par ressemblance génétique et origine. Aucune espèce animale n’est « universelle » (une fourmillière de la même espèce se divise en 2 nations concurrentes, sélection naturelle de l’organisation). Le niveau »essence », gène.

          S’ajoute le concept, le surmoi propre à l’humain (sous-animal dira Nietzsche), l’idée au delà de la mort qui doit inconsciemment rendre immortel: âme, cathédrale, œuvre, Cité, nation, avenir qui chantent, races.

          https://ripostelaique.com/poutine-philosophe-limperium.html

          • En idéologue, vous alignez les citations, les abstractions en déniant le réel. Vous ne répondez donc pas aux questions les plus simples et partez en circonvolutions absconses. Où est l’homogénéité génétique, ethnique, raciale dans la fédération de Russie ? Elle n’existe pas. La Russie est eurasienne, multiculturelle, multi confessionnelle, islamo chrétienne de naissance. Si vous étiez convaincu de ce que vous dites, vous devriez admettre que la Russie ne peut tenir que contre les peuples qui la composent. Vous détournez Nietzsche qui méprisait le nationalisme allemand et notamment le nazisme, ne promouvait sûrement pas l’instinct grégaire, ….

            • La Russie est un empire. PAr définition un empire est multiracial, multinational et multicivilisationnel.

              Boobaland ne l’est plus, c’est juste la colonie de ses anciennes colonies.

              Dans l’empire un peuple apporte une terre. Dans une colonie on la prend au souchien.

              Un empire tient car il a « l’imperium »

              Une colonie a l’archipel de Fourquet, c’est voulu.

              L’UE peut devenir empire (voir David Engels), mais lui manque cet imperium « de puissance » (et non juste de branlette)

              Lisez txt Alain de Benoist

              https://ripostelaique.com/poutine-philosophe-limperium.html
              https://ripostelaique.com/poutine-philosophe-ou-lentretien-dun-empire-multinational.html

            • Le « sous-animal » de Nieztsche veut dire que l’homme, à la recherche d’une « Vérité », d’un « surmoi », se sachant mortel et voulant faire œuvre d’avenir « immortelle », dépassant idéellement sa mort, ne « profite » pas de sa vie du coup.
              L’animal vit pleinement lui.

              La morale est l’instinct de survie du troupeau pour N. Mais elle est dévoyée par les faibles contre les forts chez l’homme « universellement social ». Lukacs en fait une critique marxiste (la destruction de la raison)

  8. Avec une gueule comme la sienne il y aurait longtemps que j’aurais déposé plainte contre mes parents pour malfaçon !!!

Les commentaires sont fermés.