Le méchant Salvini ose réclamer un blocus naval des côtes italiennes

Publié le 20 avril 2015 - par - 558 vues

salvini950 MORTS DANS LE CANAL DE SICILE ?

MATTEO SALVINI ATTAQUE APRES LE NAUFRAGE : « LE PARTI DEMOCRATIQUE ITALIEN A TOUS CES MORTS SUR LA CONSCIENCE ».

Le leader leghiste « L’hypocrisie du premier ministre Renzi et du ministre de l’intérieur, Alfano, ont provoqué tous ces morts ». Daniela Santanchè : « Les bateaux doivent être coulés ».

Salvini : «  La tragédie était annoncée ». Nouvelle tempête politique.

Matteo Salvini a été très polémique en annonçant qu’il ira en Sicile dans les prochains jours à SKY TG 24 : « Qu’est-ce qui a changé à 18 mois du naufrage de Lampedusa ? Est-ce qu’il faudra encore 700 morts pour bloquer les départs ? Si les institutions européennes ont un sens, est-ce si difficile d’organiser un blocus naval, et d’identifier qui est un immigré clandestin et qui est un réfugié ? Je ne sais plus comment il faut le dire ! C’est l’hypocrisie de Renzi et de Alfano qui provoque ce massacre » Matteo Salvini demande « un blocus naval international immédiat, devant les côtes lybiennes, une Garde Costière et une défense  militaire pour secourir et défendre nos frontières »

Mais à cette intervention Lorenzo Guerini, député démocratique,  répond tout de suite par le biais de Twitter: «  Pendant que nos hommes ramassent des cadavres et sauvent des vies en Méditerranée, les charognards spéculent en direct au JT. Tout cela donne la nausée. » Sur la même ligne se trouve Andrea Camilleri (auteur des polars dont le héros est Montalbano) qui dans un Tweet, écrit : « Cher Salvini c’est encore plus moche que tu fasse campagne sur ces 700 morts. La Méditerranée est un cimetière et l’Italie est abandonnée ». Très dur également Renato Schifani, président du groupe Sénat du groupe populaire : «  Il est inacceptable que Salvini transforme la énième tragédie dans le canal de Sicile en une nouvelle occasion de démagogie et de spéculation électoraliste. Qu’il nous dise lui ce que nous devrions faire ! Un blocus naval comme il le propose ? En déclarant ainsi la guerre à la Lybie avec nos bateaux et nos militaires ? Il faut être sérieux ! » Il y a aussi le Tweet de Ernesto Carbone du Parti Démocratique : «  Après avoir entendu Salvini faire une chiennerie électoraliste sur les 700 morts dans le canal de Sicile, je me demande vraiment s’il y a encore des limites ». Fabrizio Cicchito, président de la commission des Affaires Etrangères à la Chambre des Députés : « Par rapport à des phénomènes de cette portée, Salvini avec sa polémique démontre hélas qu’il n’est qu’un chacal ».

Par contre Daniela Santanchè n’y va pas par quatre chemins : « C’est la plus grande tragédie du gouvernement italien : l’axe Renzi / Alfano / Boldrini (présidente de la chambre des députés) nous a amenés à ce désastre. La seule solution que l’on doit mettre en œuvre immédiatement est que l’aviation et la marine militaire s’équipent tout de suite pour aller couler les bateaux prêts à partir comme cela avait déjà avait été fait dans le passé en Albanie et que l’on organise rapidement des centres d’accueil sur les côtes africaines » Roberto Calderoli (Ligue du Nord) vice président du sénat répète les mêmes idées que celles de Salvini : » La seule solution est un blocus naval devant les côtes lybiennes, et la création en Afrique de camps pour accueillir et soigner les nécessiteux, mais également la vérification par avance de ceux qui ont vraiment droit à l’asile politique dans notre pays ».

Corriere della Sera. Redazione Online. 19 / 04 / 2015 / 20.10.

André Bordes (traduction)

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi