Le menace islamiste : un malheur salutaire ?

Publié le 15 novembre 2019 - par - 6 commentaires - 917 vues
Share

C’est une veille de 11 Novembre, un activiste islamiste perché sur une estrade hurle « Allahu akbar » et invite la foule (13 500 personnes, dit-on)  à répéter ce cri de malheur. Comment qualifier autrement, ici en France, ce cri associé à des attentats meurtriers, à des agressions quotidiennes, à des provocations incessantes, vestimentaires ou autres, sans compter les profanations antichrétiennes d’origine supposée inconnue. Et la foule, ce 10 novembre, hurle à son tour ce cri de foi en Dieu mué en cri de guerre, ici, en plein Paris.

Est-ce que ce n’est pas cela qui ressemble aux « heures sombres » dont on nous parle sans cesse pour dénoncer les crimes que « l’extrême droite » préparerait sans les avoir encore commis ? « Allahu akbar », l’islamisme, tête de pont de l’islam conquérant, fait son entrée officielle dans la capitale française, avec toutes les autorisations nécessaires, sans émouvoir, semble-t-il, les autorités.

Le malheur, indiscutablement, est en marche, en bonne voie, porté par des persécuteurs qui se disent victimes, approuvés en cela par les idiots et les opportunistes habituels. Et si c’était l’événement nécessaire, le déclic décisif ? Car, où allons-nous, s’il ne se passe rien ?

Notre avenir balance alors entre deux possibilités, qui peuvent d’ailleurs se combiner. Mais il n’y en aura pas d’autre. Soit la charia, qui nous fera tout perdre, absolument tout, y compris bien sûr notre liberté. Soit un matérialisme mercantile vide et sans espoir.

Aujourd’hui, nous sommes en voie d’effacement, de disparition. L’abrutissement commercial et les monstruosités idéologiques précipitent les populations dans le vide moral et spirituel. Les enfants eux-mêmes sont atteints, endoctrinés à l’école ou par les différents canaux de communication. Alors, l’islamisme, qui se croit déjà vainqueur, en terrain conquis, arrive peut-être à point nommé pour nous faire réagir, nous faire nous ressaisir, réveillant les cœurs et les âmes. Le malheur qui se profile, avec une silhouette odieuse, est peut-être notre dernière chance. Que Dieu nous aide, ou l’Esprit du monde, pour ceux qui ne croient pas.

Didier Blonay        

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Rems

Troisième voie : éduquez vos enfants dans l’amour de la famille, de ses compatriotes, de la France, des belles choses, de notre histoire, notre civilisation, dans l’honneur, la virilité et dans la haine de la bêtise, de l’islam, des menteurs, des imbéciles, des gauchistes……… Je vous assure que cela existe regardez autour de vous !

Georges S

Bizzare bizzare quand j’essaie d’ecrire un commentaire sur Riposte Laique en me servant d’orange.fr je n’y arrive pas. Vous avez dit bizzare?

patphil

en tout cas l’islamocollaborationnisme a tombé le masque et revêtu le voile!

François Desvignes

A la reflexion, ce n’est pas la Républiue qui a tué la France, c’est Vatican II qui a tué la civilisation française, sel de la terre et lumière du Monde.

Que l’on croit ou pas c’est l’idéologie de Vatican II qui a permis mai 68, autorisé la société libérale libertaire, et de causes en conséquences, la situation que nous déplorons aujourd’hui.

Mais jamais Vatican II n’aurait eu la puissance destructrice qu’il a eu si nous n’avions pas tous pensé et cru que Dieu était un con en option.

Il faut arrêter de croire à cette fable que Dieu est contre nous et que l’Homme est souverain.
Dieu est souverain et pour nous.

Si nous admettons cette évidence, le lendemain l’islam sera déclaré hors la loi en France : comme en 732.

Clovis

C’est le judeo-protestantisme qui a sonné le glas du catholicisme depuis longtemps.
Et vous oubliez un peu vite que « la France, sel de la terre et lumière du Monde » a été la longue alliée historique de l’Empire Ottoman contre la Sainte Alliance qui a réussi in extremis à battre les mahométans à Lépante.
Rappelons que suite à cette branlée et grâce à leur alliance avec la France les égorgeurs mahométans ottomans réussirent tout de même à finaliser leur conquête du Maghreb avec la prise de Tunis en 1574!

En vérité la France n’a quasiment plus jamais rien été depuis Karl der Grosse si ce n’est que l’ennemi jaloux et vicieux du Saint Empire Romain Germanique ( françois 1er à louis XV : d’arrogants et vils merdeux tombés sous la coupe des banquiers juifs étaient techniquement des dhimmis).

GAVIVA

https://www.fdesouche.com/1295887-david-dobsky-4
si ça peut ouvrir les yeux des couillons qui en élisent d’autres. Ah ben ouais on sait pas qui y sont ni quand y seront là mais on est PRÊTS A LES PRENDRE EN CHARGE!!!
On dirait un slogans de l’AME!