Le ministère des Armées engage 16 cabinets conseil pour 46,3 millions d’euros!

MacronParly.jpg

Le scandale Mckinsey n’étant pas advenu, Foutriquet en a profité pour redonner presque cinquante millions d’euros à ses copains des cabinets conseil.

Comme le révèle Le Canard enchaîné, le ministère des Armées va subventionner seize cabinets de conseil pour les prochaines années.
Au total, les prestations à venir, jusqu’en 2025, ne coûteraient que 46,3 millions d’euros.

C’est en lisant le « Bulletin officiel des annonces de marchés publics » que les journalistes ont découvert l’accord-cadre signé avec ces cabinets.

Ces prestations concernent du « conseil en matière de frais de déplacement et de politique de voyage » pour 13,5 millions d’euros, 8,3 millions d’euros sont octroyés à de la « définition de la stratégie et du cadrage de projet pour la transformation du ministère des Armées », deux autres lots facturés 7 millions d’euros pour du « conseil dans le domaine de la chaîne logistique et du maintien en condition opérationnelle ».

Il reste enfin cinq millions d’euros pour du « conseil dans le domaine de la santé”…

Interrogé par Le Canard enchaîné, un universitaire spécialiste de la Défense estime que cette « manne » est le double du « budget annuel de la recherche stratégique ». D’autres experts ne comprennent pas la finalité et considèrent que « plus de la moitié des lots » auraient pu être « gérés en interne ».

Contacté par l’hebdomadaire, le ministère des Armées défend « une réelle plus-value par rapport aux compétences internes dont dispose l’administration ».

Foutriquet dit vouloir être à portée de baffe. En attendant, c’est lui qui en donne à tous les fonctionnaires du ministère des Armées dont il souligne ainsi l’incompétence présumée et aux Français, en continuant à leur imposer, à très grands frais, l’incompétence avérée, doublée d’une ingérence inacceptable de ces cabinets majoritairement étrangers.

Mitrophane Crapoussin

image_pdfimage_print
14

15 Commentaires

  1. Plus de 40 millions d’euros à des jean-foutre dont les trois quarts n’ont probablement jamais tenu une arme de guerre ? Alors que nos soldats envoyés en Afrique ou ailleurs manquent de tout pour faire la guerre pour le roi de Prusse, comme disaient nos grands-pères…
    Ces organismes financiers sont de véritables charognards qui pillent la richesse française !

  2. demander à des ricains de vous faire entrer dans le crane leurs idées, c’est fort !

  3. Ce n’est plus la peine d’avoir des ministres…en fait Macron pense que tout les Français sont comme lui, incompétents…!

  4. Pour quelle raison, depuis Sarkozy, on met toujours systématiquement une femme ministre des armées???

    • Plus facile pour trouver quelqu’un qui ne connaît rien à l’armée et n’a donc aucune compétence dans le domaine, donc plus malléable.

    • L’important , ce n’est pas que ce soit un male ou une femelle ( voyez ce qu’il en est de JEAN BRIZITTE ), c’est qu’iel soit FRANC MAC(…)

  5. « conseil dans le domaine de la chaîne logistique et du maintien en condition opérationnelle »
    Gros foutage de gueule. Avec la RGPP, la politique du flux tendu et du stock 0, je ne vois pas ce qu’un cabinet pourrait ajouter de plus à la misère sur le terrain.
    1 roue de secours pour 2 véhicules peut-être ?

    • Le but n’est pas de développer la capacité opérationnelle des unités , ça c’est comme de l’UKR ., ils n’en ont rien à foutre ! le but c’est d’aligner sur les standards US , les modes d’action , et de récupérer tous les éléments possibles sur les armées :ç’est installer des rats dans le garde manger !

  6. Il n’ont toujours pas trouvé de cabinet de conseil pour trouver des cabinets de conseils?

  7. Par le biais de ces cabinets conseils nous sommes dirigés par les américains qui font la loi en France. Macron n’est qu’un guignol dont ils tirent les ficelles !

  8. Ce pays part en sucette, et les Français applaudissent. Grandiose…

  9. 200 millions d’euros pour zelensky qui serait maintenant sujet de sa gracieuse majesté plus McKinsey, plus l’afrique.
    ce type est le président de quel pays ?

1 Rétrolien / Ping

  1. Le gaspillage sciemment voulu par la macronie se poursuit : le ministère des Armées engage 16 cabinets conseil pour 46,3 millions d’euros ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.