Le Monde nous demande de payer toujours plus pour l’Afrique corrompue

Publié le 2 mai 2020 - par - 17 commentaires - 1 190 vues

L’ImMonde nous fait dans les larmes et la compassion au sujet des Maliens qui seraient malheureux de ne pas pouvoir aller au Mali, afin de donner aux villages les sommes collectées durant leur présence en France à travers les aides sociales et les salaires.

L’ImMonde cherche à nous émouvoir en faisant un reportage sur ces familles qui attendent la manne de l’immigré, le mari de plusieurs femmes et le père de plusieurs enfants, qui seraient tous démunis, les pauvres !

Pour un peu nous serions responsables. Pour un peu, nous serions coupables. « Certains sont bloqués en France et ne peuvent pas rentrer pour apporter de l’argent à leur famille, d’autres sont coincés au Mali et ne peuvent pas retourner en France travailler. » nous dit monsieur Mahamdaou Camara.  

Il y aurait bien la solution d’ouvrir la cage aux moineaux maliens, y compris ceux qui sont clandestins, pour peu que le gouvernement malien accepte enfin de signer les visas consulaires de retour au bercail. Il pourrait ainsi retrouver du sang frais pour son armée, libérer d’autant nos soldats au Mali, et participer un peu mieux à la libération de son territoire. 

Il semblerait que les Maliens au pays vivent comme des parasites ! Beaucoup de Maliens « vivent au jour le jour et dépendent énormément des transferts monétaires en provenance de la diaspora dispersée dans 77 pays ». On comprend mieux pourquoi ils viennent en France ! Le “sacrifié” a comme mission de donner à manger à la multitude restée au pays à attendre que la manne arrive ! Ils ont les becs qui claquent, et les femmes s’impatientent. Le mâle dépose son obole, s’occupe de ses femelles et repart chercher la bouffe en France.

Vu sous cet angle, on peut se demander qui a le plus mauvais rôle. Dans tous les cas, les Français subviennent clairement aux besoins des familles restées au pays. Des familles à charge de leurs mandants, qui eux-mêmes sont à la charge des contribuables français qui leurs fournissent les logements, le plus souvent collectifs quand ils sont seuls, ou des HLM si le mari a ramené ses femmes en France et fait ses mômes sur notre territoire afin d’alimenter le flot des « chances pour la France » ! Inutile de rappeler qu’ils ne paient pas d’impôts sur les revenus, même s’il faut le reconnaître, ils paient de la TVA. 

Certes, ils ont souvent des sales boulots, sont exploités par des patrons sans scrupule, mais comment donner du boulot exigeant une certaine expertise, lorsque l’on est quasi analphabète et que l’on vient d’un village du désert subsaharien ?

Les Bretons, Auvergnats, Berrichons, Basques du XIXe siècle, du début du siècle dernier, n’étaient pas mieux traités. De même que les Polonais, puis les Portugais et les Espagnols ! Ils se trouvent que tous ont bossé, ont éduqué leurs progénitures dans les règles. J’ai connu, à la fin des années soixante, les bougnats qui livraient le charbon dans les caves parisiennes ! Ils étaient noirs, mais de charbon. 

On notera qu’à cette époque, les soins médicaux étaient à leurs frais, on mourait jeune. Ils ne pouvaient pas faire leurs courses au Resto du cœur du coin, et choisir leur viande halal, etc. Il n’y avait pas de « secrétaire exécutif du Haut Conseil pour des Bretons, Auvergnats Portugais, Espagnol, etc., » pour gémir sur la dureté de vie des familles restées au pays. Bref, je n’ai aucune envie de plonger dans la commisération de l’ImMonde.

Le Mali est le neuvième pays africain bénéficiant le plus des fonds envoyés par ses expatriés et le troisième des pays francophones du continent, après le Sénégal et la République démocratique du Congo (RDC). Ce sont des chiffres que nos profs de gauche devraient donner à leurs élèves, histoire qu’ils la ferment un peu sur leurs prétendus beaux pays idéalisés, et leurs magnifiques drapeaux. Si ces gamins avaient un bon équipement cérébral, ils devraient avoir l’ambition de rentrer au pays pour botter le cul de ceux qui gouvernent, au lieu de gémir en soutenant les murs des cités et en vomissant leur haine des “céfrancs”, des “babtous”, des “coton-tiges”, etc.

Selon la Banque mondiale, ces transferts monétaires auraient représenté plus d’un milliard de dollars en 2017, soit 6,7 % du PIB malien, sans compter les transferts d’argent clandestins ! Ce serait « plus de 11 % du PIB national du Mali », affirme monsieur Camara. « Ce pourrait même être le double, voire le triple », abonde Dilip Ratha, économiste à la Banque mondiale et auteur d’un récent rapport sur le sujet. 

Qui sont les plus fumistes ? Les immigrés ou les gouvernements de ces pays ? Qui sont les plus véreux si ce n’est les « élus locaux » de ces pays qui s’accrochent à la France, comme des tiques sur des chiens pour les sucer. Des tiques qui sont en train de nous filer la maladie de Lyme et nous font crever à petit feu.

L’ImMonde nous récite : « Les Africains auront des difficultés à subvenir à leurs besoins, à payer nourriture, éducation et soins. (…) Combinée aux récentes invasions de criquets qui détruisent les récoltes, cette crise économique risque de démultiplier les famines. » C’est mélanger toute l’Afrique ! De l’Arabie, du Qatar, à l’Afrique du Sud, de l’Éthiopie au Sénégal, de l’Algérie, Maroc, au Cameroun, et à la Namibie. C’est de l’esbroufe tant les situations sont différentes, de même que les moyens de ces différents pays ! 

L’Afrique est un continent très riche occupé par des habitants qui ne pensent qu’à faire des gosses et à s’entretuer ! Son taux de fécondité est énorme du fait de la polygamie et de la religion islamiste, et personne au sommet ne semble en prendre conscience ! L’Afrique, depuis les années 1960, est libre de ses choix, et si elle ne l’est pas vraiment, c’est surtout parce que ses dirigeants sont corrompus. Il serait peut être temps que les Africains se réveillent, et prennent d’assauts leurs Bastilles africaines plutôt que d’aller mendier en Europe.

Les gauchistes nous diront que la France est gagnante grâce à ses contrats miniers ? Est-ce si sûr ? Où sont les bilans ? Qui peut nous faire une étude sur les gagnants et les perdants ?

Pour ma part, j’ai de gros doutes, surtout qu’au-delà des bilans financiers, il y a au bout du bout, un Grand Remplacement de population en France, et un changement profond de civilisation, sans compter les guerres ethniques qui s’annoncent !

Gérard Brazon

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
PIstou

Les noirs sont des incapables regardez ce qu’ils ont fait d’un continent depuis l’indépendance tous des pays sous développés a part l’afrique du sud ou restent une bonne partie de blancs . Pour ce qui est de payer toujours plus notre pédé s’en charge pas besoin de lui demander. Il aime particulièrement les jeunes noirs.

Eric des Monteils

L’Afrique ne sera jamais amenée au rang des pays développés par eux même. Pour enfoncer définitivement un peuple de fénéants, rien de tel que de financer son incapacité à se moderniser. Çà commence par changer profondément de culture, et la culture tribale restera toujours collée à leurs habitudes ataviques. Il n’y a que les bobos-gauchos-égalitaristes pour ignorer cette évidence.

Monique

Eric des Monteils@ Ne surtout pas oublier certainssuprematistes noirs ,panafricains,afrocentristes persuadés que l ´Afrique est le berceau de l ´humanité ,que avant la venue du colon blanc l ´Afrique était prospère et développé dans tous les domaines et dominait le monde,et que ce sont vous les Blancs qui avez volés leurs savoirs et richesses et qui a fait de la France l’une des plus grande puissance des pays développés dans le monde .Sans le vol des richesses du sol de l ´Afrique noir ce pays serait au même niveau des pays développés .C ´est le genre de commautaire que vous pouvez entendre de la bouche de beaucoup de noirs frustrés.

gabriel zallas

Dans quels domaines l’Afrique était très avancée avant la venue des blancs ? De quels savoirs parlez-vous ? Citez seulement un cas ! Allez je vais vous aider, il y en un qui prospérait et qui prospère encore : l’esclavage et les razzias. Officiellement aboli dans les année 60 le Président du Mali a reconnu ces dernières années qu’il avait du mal a faire appliquer cette mesure… c’est dire l’aveu et admettre que cela existe encore. Maintenant à votre clavier et dites-moi en quoi l’Afrique fut à la pointe de du développement humain, même si elle fut certainement le berceau de l’humanité, justement cette humanité s’est déplacé et n’a rien laissé dans le berceau. Vous tenez un raisonnement doctrinaire, partial, dénué de toute référence historique et absent de toute culture humaine.

Anne Lauwaert

Dans la Genèse, Noé maudit son fils Cham, qui pour la tradition est noir, en disant qu’il restera l’esclave des esclaves de ses frères. Considérant ce récit métaphorique il faut se demander ce que signifie « la malédiction de Cham » déjà il y a 5000 ans.

Joël

Je suis sûr que cette feuille de chou, dirigée par les milliardaires Niel et Pigasse, serait ravie de faire don à l’Afrique de ses 5 millions d’€ de subventions annuelles.
Allez, n’hésitez plus, faites un gros coup de pub médiatique.

François Desvignes

Eux nous demandent de payer pour les rois africains en espérant des retro commissions.

Et nous , nous disons de ne plus payer l’impôt car la contrepartie de l’impôt de César , c’est le service dû à ses sujets et non leur spoliation.

patphil

les autres avant les notres : slogan des progressistes

Esprit critique

Précision : On estimait déjà il y a plus de dix ans (Administration Française) le nombre de famille polygames en France a 30 000, essentiellement des Maliens, soit au moins 300 000 maliens officiels en France Il y a 10 ans. La Banlieue de Paris est de loin, la deuxième ville du Mali après Bamako. Sur le million de Clandos, bon poids qui se ballade en France, une part de 150 000 maliens parait raisonnable, Plus les naissances depuis 10 ans, on doit être a 500 000 maliens !!!
5 % du Mali est en ile de France. Que foutent nos soldats au Mali ???

Eric des Monteils

Bien vu. Les chiffres parlent.

PIstou

Le pédé envoie l’armée au mali ou les soldats se font tuer alors qu’ils n’ont rien a y faire.

Royaliste

“un Grand Remplacement de population en France”.

Si la France était restée Chrétienne ET Royale, il n’y aurait jamais eu ce grand remplacement mais les Français de souche ont cédé aux sirènes de la république laïque/athée alors il ne faut pas venir se plaindre de la situation actuelle.

Je rappelle que la France était l’un des pays les plus puissant au monde avant 1789, elle a commencé à décliner le jour où Louis XVI a été guillotiné, n’en déplaise à tous les aficionados du drapeau tricolore.

Gérard Brazon

Vous devriez révisez votre histoire de France. Vous arrêter à un Roi qui a fuit parce qu’il ne pouvait pas aller à Saint Cloud et s’est gauler à Varennes dans un carosse, c’est peu nul. De plus, vous oubliez Napoléon 1er.

Royaliste

@ Gérard Brazon

J’ai pris le guillotinage de Louis XVI comme un marqueur, l’important, c’est le passage d’un régime politique (la royauté) à un autre (la république) avec remplacement de population à la clé (Chrétienté -> athéisme -> Islamisme).

Concernant l’histoire de France, je vous conseille les vidéos de SACR-TV.
https://www.youtube.com/channel/UCvBbqBXCnsv8uU0UIfS1DBQ

Cordialement.

jonathan

Pourquoi il nous demande de payer toujours plus pour l’Afrique corrompue, mais il meurt de faim, l’argent ne va pas au africains, mais aux dirigent Africains corrompue.

THE-END

ils n’ont qu’a moins baiser et être courageux pour du travail ils n’ont que la brousse a traverser ou venir en alfrance pour toucher la C-A-F a rien branler , si nos putes de femmes.

Lire Aussi