Le monde qui nous attend…


 

 
Portrait-robot de l’homme de l’an 3000, selon les prévisions fantaisistes du Sun. DR

Après des millénaires de guerres, de conflits, de morts inutiles, qu’elles soient d’origine raciales, théologiques, ou simplement panachées d’ambition, de recherches de nouvelles ressources, ou alors d’hégémonies territoriales, en un mot de pouvoir, le monde progresse vers une espèce de correction de la nature de l’homme. Ce dernier a créé la laïcité, la diversité, l’abolition des frontières, l’abolition  du genre, de la famille, le mariage pour tous, le brassage de peuples dans une vaine tentative d’aboutir à l’émergence d’une race métissée, laïque et sans amarres nationales et ethniques.

Quelle couleur aura-t-elle, cette nouvelle race ? Entre le gris et le café au lait.

Peu importe si dans la foulée nous obtenons un être humain qui ne contestera plus la race de l’autre. C’est à croire que le Créateur n’avait pas trop réfléchi aux portées de Sa création dans sa représentation originelle.

Il ne nous reste plus qu’à examiner, avec profondeur, les effets bienfaisants et/ou préjudiciables de ces initiatives. Se débarrasser de la couleur de notre peau doit en principe limiter le racisme racial. La laïcité est plus difficile à imposer, puisqu’elle reflète un capital individuel de la foi, croyance et religion. L’abolition du genre est aussi un élément qu’il serait impossible d’implémenter, vue la particularité de chaque individu composant ce magnifique éventail humain.

La démocratie exige la disparition totale de la foi. Aucun pays n’est parvenu jusque-là à éradiquer les religions, en dépit de toutes les assertions profusément déployées dans les secteurs publiques, éducationnels et universitaires.

Il faut se mettre une fois pour toutes dans la tête que l’homme n’est pas homogène et que pour parvenir à en faire un troupeau de moutons uniforme qui adopte aveuglément des lois  qui ont trait à sa liberté de pensée, sa liberté de s’exprimer, de vérifier, de douter, de vivre, de mourir et surtout de croire… est équivalant à un échec monumental.

En principe ce que l’humain actuel cherche c’est de créer un consensus global qui ferait de la population entière du monde un seul et unique peuple, et de la planète Terre et du cosmos, la demeure de cet homme, sans aucune frontière, nation, patrie, genre, foi, famille et la liste est terriblement longue… On repart à zéro.

La terre entière étant sa patrie.

Vous me direz mais c’est merveilleux – C’est bien ce que le socialisme, l’humanisme, la lutte pour la paix entendent faire du monde… Cela me ramène inévitablement à la fameuse chanson des Beatles : « Imagine all the people… »

Imagine qu’il n’y a aucun paradis, C’est facile si tu essaies, Aucun enfer en-dessous de nous, Au dessus de nous, seulement le ciel, Imagine tous les gens, Vivant dans le présent… Imagine qu’il n’y ait pas de pays, Ce n’est pas dur à faire, Rien à tuer ou pour lequel mourir, Pas de religion non plus, Imagine tous les gens, Vivant leur vie en paix… Tu peux dire que je suis un rêveur, Mais je ne suis pas le seul, J’espère qu’un jour tu nous rejoindras, Et que le monde vivra uni. Imagine aucune possession, Je me demande si tu le peux, Aucun besoin d’avidité ou de faim, Une fraternité humaine, Imagine tous les gens, Se partageant le monde… Tu peux dire que je suis un rêveur, Mais je ne suis pas le seul, J’espère qu’un jour tu nous rejoindras, Et que le monde vivra uni.

Et en effet, si l’idée semble sensationnelle, elle est pourtant inapplicable à moins de faire de l’être humain un robot qui ne peut ni agir de sa propre initiative, ni penser, ni croire… en un mot : un légume.

Nous avons, en ces deux dernières années, atteint ce niveau lors de la pandémie du coronavirus.

Tous les États, des plus grands aux plus petits, ont été menés par le bout du nez. Il semble pour une fois que le monde s’était uni pour glisser à pieds joints vers l’erreur, le complot, le chantage… et l’abrutissement par des médias et des chefs d’État, corrompus jusqu’à la moelle épinière.

Nous avons en effet reçu un aperçu/avant-goût de ce que l’homme entend faire de toute l’humanité.

Nous avons tous porté des masques, la majorité s’est vaccinée 1 fois, deux fois, 3 fois et même 4 fois.

Je n’ai pas vu, ni entendu un seul État contester de vive voix l’inefficacité de ce vaccin qui a coûté au monde des milliards de dollars et a enrichi le monopole pharmaceutique.

Par contre, j’ai vu un véritable troupeau de moutons (de Panurge) se jeter à l’eau à la suite d’une seule et unique personne qui s’est évertuée à affirmer que le vaccin est opérant… La sonnette d’alarme a été désactivée avec les doigts criminels des impliqués : tous ceux qui prétendent vouloir le bien de l’humanité et se sont attelés à sa destruction complète.

Ou allons-nous alors ? Vers quel abîme l’humanité entière est-elle destinée ?

Nous avons détruit, de nos propres mains, notre sécurité en nous imposant la diversité, le vivre-ensemble, l’abolition des frontières, de la nation, le peuple, le genre… C’est le chaos total qui nous attend au détour. Ne survivront que ceux qui sont bien conscients de faire fausse route. Ceux qui ne croient plus en la résilience de l’être humain face à son progrès dans l’incohérence et le suicide.

Cette même ingéniosité qui anime l’homme des années 2000 deviendra son caveau, car au coin, les opportunistes n’attendent que le moment propice de se jeter sur la proie et la déchiqueter.

La voie est définie et tracée dans presque toutes les démocraties.

Thérèse Zrihen-Dvir

image_pdfimage_print
15

75 Commentaires

  1. on n’est pas sur Terre pour « prendre notre pied » mais pour bosser et comprendre pourquoi cette terre ressemble à une prison quand on voit le nombre de gens innocents et dès le plus jeune âge décimés alors qu’ils n’avaient rien fait de répréhensible dans cette vie-ci, ce qui ne signifie pas forcément qu’ils avaient fauté dans une précédente et qu’ils en paieraient le prix, il semblerait que les innocents doivent aussi « payer » pour comprendre la nature de ce déterminisme a-politique.

    • Né-blanc, nul d’entre nous ne peut réellement définir les raisons de notre existence sur terre. Elle doit sûrement exister, mais pour l’instant elle nous fuit. Les voies du Créateur sont souvent incompréhensibles pour nous les humains. Viendra sans doute le jour où nous serions en mesure d’en connaître au moins quelques unes. I faut absolument conserver sa confiance… car rien n’est absolument pas sans un plan, une destinée.

      • Thérèse, La raison de la vie sur terre? Pourquoi pas le hasard tout simplement.

        • Bonjour le chti – Le hasard n’existe pas… tout est magistralement orchestré, même le petit caillou sur lequel tu trébuches.

          • Thérèse c’est votre vision de la réalité, mais vous n’avez aucune preuve de ce que vous avancez. La vie n’est peut-être pas semblable à un film avec un scénario établi avant le tournage, d’ailleurs même dans un film des changements peuvent s’effectuer à la dernière minute pour raison technique. D’autres personnes pensent différemment de vous et leurs visions de la vie valent autant que la vôtre. Personnellement je n’en sais rien et ne désire pas en savoir plus, Car une machine ne peut se penser elle-même, elle n’a pas conscience de ce qui l’a amené à exister. A l’inverse des animaux, l’homme se pose des questions non nécessaire à son existence, c’est peut-être une des raisons qui le mènera à sa perte. Cordialement.

            • Ch’ti, vous avez l’air d’opposer une sorte de non-recevoir, si ce n’est pas une franche réprobation à l’égard de la foi de l’auteur de l’article, ce au nom de la laïcité.
              Tout juste si elle aurait le droit d’en parler.
              On a pu voir dans l’histoire où le rigorisme laïcard a conduit.
              Résultat : la République qui s’en gargarise s’aplatit devant l’islam et les laîcards de Charlie hebdo ont cru qu’en humiliant la foi catholique ils seraient épargnés par les musos qu’ils ménageaient.
              La haine n’est pas forcément dans les religions mais avant tout dans le coeur de l’homme.

              • La raison, l’esprit scientifique et le rationalisme moderne qui cherche et affirme qu’il y a des explications pour tout, en arrive finalement, dans l’explication ultime de la vie et de l’univers à lamentablement diviniser le hasard aveugle. N’y a t-il pas là une contradiction ? L’homme de foi (du latin fides = avoir confiance, se fier) qui envers et contre tout a su garder son instinct de vie, lui, est considéré comme un fou par les modernes. Le coeur à ses raisons que la raison ne connaît pas, nous disait Pascal.

            • Therese y trouve son equilibre! Si il y avait vraiment un createur dieu extraordinaire pourquoi donc n’a-t-il pas creer l’homme sans qu’il ait besoin de mamger ,boire pour vivre ?

                • une poupee ne parle pas ne respire pas ne sourit pas ne mange pas ne souffre pas n’embete personne donc l’ideale

        • il ne peut plus y avoir de hasard dès lors qu’il existe 1 lundi, 1 mardi, 1 mercredi…

      • Qui vous dit qu’il y a eut un createur comme celui qui sur terre a cree la voiture thermique? C’est alors croire au pere Noel!

        • C’est votre idée Nicolas – la mienne diffère non pas parce je le veux mais parceque j’ai assisté à sa concrétisation…et ai fait partie d’une justice loin d’être humaine. Chacun sa foi, et sa voie.

          • Le plus beau cadeau pour toutes les especes sur terre est que cette planete explose détruisant tout sur son passage, qui pour survivre temporairement, doivent s’entrebouffer .Autant en finir tout de suite avec cette humanité hypocrite pleine de contradictions et égoiste, car si ceux qui ont des enfants avaient d’abord pensés a eux, ils ne les auraient pas mis dans ce monde et leur infliger toutes les les épreuves douloureuses de la vie qu’ils auront a affronter et dont l’avenir est de mourir tot ou tard pour rien Ca n’en n’en vaut pas le coup a vie ne se résumant qu’a ce que l’on ressent a la seconde meme et non pas a celle d’avant, qui n’est qu’un vague souvenir dans un écran de fumée, alors que par contre vous savez ce qui vous attend la seconde suivante si vous êtes dans la souffrance continue pour cause de maladie

            • Nicolas – la vie n’est pas un tableau noir – il y a tant de belles choses, de belles créatures qui nous donnent leur amour… Il y a la lumière, le soleil, la mer, le vent, les fleurs, les oiseaux, il y a l’amour d’une femme et d’un homme, d’un enfant à ses parents… il y aussi beaucoup de beaux aspects à la vie – Sache ceci, que si la vie ne comportait pas autant de défis, elle serait barbante, ennuyeuse et monotone… Ces défis nous apprennent à apprécier leur défaite et notre victoire sur eux. D.ieu a su bien faire de jalonner nos vies de défis qu’il faut surmonter et qui nous aident à mieux nous connaître et même à nous apprécier… et LUI à mieux nous juger et nous évaluer…

              • Suite : Nous ne savons rien au-delà de la mort… Les morts ne meurent pas… Ils sont seulement ailleurs, sous d’autres formes et ils nous observent, parfois même, ils interviennent…Allons, souris, demain le soleil se lèvera et la mauvaise humeur se dissipera et tu apprécieras l’air pur du matin qui gonfle tes poumons et tu savoureras ton verre de café… Il faut rire à la vie et elle te répondra.

              • Oui mais tout cela ne dure comme je l’ai ecrit que sur le moment (une seconde) et apres tout se dissipe dans un ecran de fumee. Allez dire cela a ceux qui sont dans la souffrance psychique et/ou physique continue!

        • Qui vous dit qu’il n’y a aps eu de créateur?
          A-thée, vuet dire : croire que dieu n’existe pas.
          C’est donc une croyance

          Le Théiste (qui croit en un Dieu) ne peut pas le démontrer
          L’Athée, (qui croit qu’un Dieu n’existe pas ) ne peut pas le démonrer non plus.

          IL faut donc respecter la croyance de l’autre.

  2. Article très intéressant, et d’abord factuel Thérèse :-))

    Que ce soit la France, ou Israël, les dictatures appelées « gouverneMENTs » sont corrompues, et suivent l’agenda des mondialistes !!

    Et, effectivement, seuls les lucides, et déterminés à ne pas se laisser massacrer, ou à ne pas se suicider, survivront …

    ll va y avoir des millions de morts car les USA veulent déclencher une troisième guerre mondiale …

    L’automne « promet » d’être une période disons, pour être gentil, « très intéressante » : au mois de septembre, les moutons français ne vont rien voir arriver, seuls, une fois de plus, les lucides, eux, savent et se préparent, et du mieux possible …

    • @ BobbyFR94, etant citoyen Americain vivant en France, je deplore votre usage du mot USA quand vous parlez du « Deep State » l’état profond. Cet état profond n’a pas de nationalité. Il est international. Il a financé la guerre de 1870, puis celle de 14-18.
      Ila permis a Lénine de prendre le pouvoir mais en meme temps il a financé l’Allemagne Nazie.
      Il a financé le plan Marshall après avoir mis en place les directives de Yalta. Il a détruit le « Gold Standard » a Bretton Wood. Pourrais-je vous faire remarquer que tous les acteurs de ces événements étaient des socialistes?
      Je pourrais ecrire une these sur le sujet mais a quoi bon. Memes les esprits les plus ouverts ont des relents de biais qui nous empêchent de communiquer.

      • Georges, merci pour ce rappel ; mais tu admettras que l’état profond a pas mal de ses « adeptes » qui sont nés, ou vivent aux USA …

        Je n’ai rien contre le peuple américain, à qui d’ailleurs les gouvernements successifs ont tout simplement MENTI !!!

        Aurais-tu des livres qui parlent des événements que tu rapportes, même si j’ai déjà lu des articles en ce sens ?

        J’ai lu  » HITLER et la vengeance de la planche à billets  » de Pierre JOVANOVIC, je te suggère de le lire, très très intéressant …

        Et oui, ce sont tous des socialistes, « le camp du bien » !!!

  3. Moi, moche et méchant OU les méchants olmèques des cités d’or OU Gollum.
    Voilà de quoi on aura la gueule d’après eux.

    • Réponse à Patrick… Bonjour Patrick… C’est à l’homme de décider s’il veut poursuivre cette ligne suicidaire. De toute façon, le jeu d’échecs se poursuivra sous l’oeil vigilant du Créateur. Je crois fermement que les possibilités de l’homme feront un jour ou l’autre face au Créateur qui LUI décidera de l’avenir de l’humanité entière. Je ne base pas mes paroles sur du n’importe quoi… J’ai vu et assisté à l’intervention Divine quant elle a été réclamée. Donc la prière a beaucoup à faire. Et évidemment la dernière paole LUI appartient, bien que ses réactions ne proviennent pas directement de Lui: L’homme et toute la création resteront toujours Ses outils pour une réparation ou déviation…D’ailleurs tout cela est dit dans la Bible.

        • Nicolas, tant qu’à faire, je préfère ceux de Grimm, de Perrault ou d’Andersen au moins il sont de  » chez nous  » et philosophiquement plus intéressants et instructifs. Bien à vous

          • Je ne suis pas sûre qu’ils aient la même portée que la Bible, et quant à être plus divertissants, sans doute, mais peut-être pas aussi profonds.
            Pour ma part, ils relèvent de la littérature enfantine, même si certains ont une actualité comme le roi qui par vanité voulait porter un costume qu’aucun de ses sujets pourraient acquérir au point de tomber dans le ridicule de sa vanité et d’apparaître nu devant la cour qui néanmoins gardait son sérieux et pouvait pour les crédules croire qu’ils voyaient réellement le costume et non la nudité du roi.
            Mais comparé à la beauté des versets bibliques, pour moi, ils ne font pas le poids.

              • Anne marie, Les contes ont des lectures plurielles les ramener à l’enfance serait une erreur, quand Rousseau reprochait à Voltaire l’attachement à ses contes, plutôt que l’intérêt pour le social, ce dernier savait très bien l’importance de leur imprégnation sur l’esprit. Pour la beauté des textes bibliques, c’est chacun ses goûts, pour ma part je ne m’en sert que pour avoir des preuves certifiées pour discourir contre les religieux et sectaire de tout bord, amusant,maintenant que j’y pense je l’ai placée à côté des écrits de ce cher Voltaire. Chacun à sa place et tout est bien dans le meilleur des mondes. Pour l’histoire « des habits neufs de l’empereur « d’Andersen, vous faites quelques erreurs à cette fin je vous invite à le relire, vous y trouverez sans doute matière plus profitable à utiliser dans ce monde que dans la bible.

                • C’est bien aimable à vous, Ch’ti, de me conseiller des lectures plus profitables que la Bible, dont les Contes d’Andersen (et la petite sirène qui par coquetterie s’infligeait le port de chaussures !).
                  Savez-vous que Voltaire était déiste, ainsi que Rousseau, et même que la plupart des philosophes du 18ème siècle jugeaient bon que le peuple ait une religion, d’où la tradition du serment sur la Bible de maintes démocraties ?

                • Même l’infâme Robespierre a créé le culte de l’Être suprême…

            • La Bible n’est qu’un recueil d’observations romamtises en conte de fees comme la partition de la Mer Rouge ou soit disant Moises a etendu ses bras et comme par miracle la mer s’est refermee sur leur poursuivants egytiens les engloutissant Vous n’avez qu’a aller au Passge du gois de 3 kms a Noirmoutier ou vous verrez la maree montante engloutir ce passage ou beaucoup s’y sont fait pieger

          • En tout cas, pas des contes pour enfants comme on nous l’a seriné depuis des siècles…
            Quant aux moutons israéliens, ils sont faits piquouser à 99,99% mais peut-être que ce n’était pas les mêmes vax que chez nous…On verra les suites dans les années à venir, si on veut bien nous les faire connaître.

            • Anton, les israéliens ont reçu les mêmes vaccins que tous les autres – Ils sont eu des morts et ceux qui souffrent à ce jour des effets secondaires… Avec un esprit tordu comme le vôtre vous risquez même de faire l’amalgame et les rendre partenaires de ce complot.

            • Anne marie, vous oubliez que pour Voltaire, ce que vous appelez Dieu est un « principe premier » et peut par conséquence n’avoir aucune conscience même de son existence et ne se résumerait qu’à un point mathématique, voir la première cellule avant division par exemple, c’est plus en soi, une reconnaissance de la nature avec un certain sens de l’organisation, un peu comme Goeth Pour la question des philosophes des lumières, il serait trop long de vous exposer le contraire ici, je vous invite à consulter le dictionnaire philosophique de Voltaire, la religieuse de Diderot ou les affinités électives de Goethe qui vous en apprendront un peu plus sur le fond de la pensée des lumières. Il faut bien admettre que les défenseurs de la libre pensée interprètent les textes religieux dans le but d’en infirmer leur contentant, je suppute qu’il en va de même dans l’autre sens, c’est de bonne guerre. On y gagne toujours par l’échange.

              • Je crois me souvenir que Voltaire croyait en un Dieu, « Grand Horloger ». Auw philosophes athées de l’Encyclopédie, il objectait : comment expliquez-vous cette harmonie du cosmos s’il n’y a pas un « Grand Horloger » ? J’ai de la peine à croire qu’un tel Etre, certes « principe premier » sinon il ne serait pas Dieu, n’ait pas conscience de lui-même.
                Par contre, il soutenait que ce Dieu grand Horloger ne s’intéressait pas aux êtres humains, seule lui importait l’harmonie de sa création.
                Il se trouve que j’ai fait des études de philosophie moi aussi et que j’ai fait une maîtrise sur Rousseau et ses rapports avec ses collègues encyclopédistes.

                • Anne marie, donc vous êtes au fait des fameux dialogues entre Voltaire et rousseau, voltaire avait un discours public et un autre plus fermé, n’oubliez l’époque où l’on se retrouvait plus souvent que de coutume embastillé, Voltaire en a fait les frais, ami de Goethe, il pratiquait le même principe : « on ne donne pas la perle aux pourceaux « . Soit dit en passant je suis ravi des échanges que nous avons eu sur ce sujet, j’espère ne pas avoir été trop désagréable, je m’emporte assez facilement sur ce genre de discussion, je serai vraiment désolé de vous avoir peiné ce n’est pas mon but pensez le bien.

                • Anne marie une thèse ou un mémoire et non une maîtrise, je pense que vous vous êtes égarée sur les termes

        • Non : cela s’appelle un mythe fondateur.
          (mythe au sens noble du terme, mais les humains du 21 eme siècle sont ils encore assez instruits pour savoir ce que veut dire sens « noble »)

        • La Bible n’est qu’un recueil d’observatuons romamtises en conte de fees comme la partition de la Mer Rouge ou soit disant Moises a etendu ses bras et comme par miracle la mer s’est refermee sur leur poursuivants egytiens les engloutissant Vous n’avez qu’a aller au Passage du gois de 3 kms pour rejoindre l’ile de Noirmoutier ou vous verrez la maree montante engloutir ce passage a la vitesse d’un cheval au galop ou beaucoup s’y sont fait pieger

          • euh ! pardon, entre la mer rouge et la mer atlantique y ‘ a deux choses pas tout à fait identique il me semble au niveau phénomène de marées … De toute façon Moïse était rudement calé en matière d’horaire de marées et de vents. Chapeau !

            • Le passage de la mer rouge a été expliqué par la recherche historique : à l époque un séisme plus loin géographiquement l a déclenché, la mer s est retirée puis est revenue Idem pour les sept plaies d Egypte, ils ont trouvé la raison, là aussi un cataclysme, climatique celui là Par contre Moise savait ou passer et là c est de la voyance !

        • la bible c est d abord l histoire des juifs et aussi des textes mythologiques, poétiques …L archeologie s en sert et retrouve des villes Un seul texte peut être considéré comme un message divin : les 10 commandements de Moise Le Nouveau Testament ne fait pas partie de la bible Comportant des messages divins de Jesus, c est aussi un texte historique dont certains passages ont disparuL Le livre d Enoch, livre des esseniens, était connu de Jesus dont la famille était ésseniens On a donc la bible, le livre d Enoch puis le Nouveau Testament Les contes de fées sont des souvenirs des anciennes religions greco romaines Ainsi les fées qui se penchent sur les berceaux avaient d autres noms et étaient tres populaires

  4. La seule question qui doit nous tarauder nuits et jours est celle-ci Thérèse : «  y-a t-il un futur ? »

  5. Je n’arrive toujours pas à comprendre, comment peut on faire un procès de la laïcité sur un site, Riposte Laique, dont l’existence est sensé d’en faire la défense. Il faudrait peut être clarifier la situation, car je vois, ici, bien plus de défenseur des religions que le contraire. Si personne n’a encore réussi à éliminer les religions et les sectes, il est à espérer que la raison parviendra à en venir à bout.

    • La laïcité n’a aucun besoin d’être protégée et défendue… La foi est un capital personnel. Point final. N’impose pas tes convictions aux autres – c’est l’unique laïcité valable. Si les pays ont cherché à instaurer la laïcité c’est surtout dans le besoin d’obtenir une masse homogène – ce qui est impossible. Par contre, le fait que je tolère les non croyants et les respecte, je respecte cette idée, simplement. Cela ne veut absolument pas dire que j’y crois.

      • Thérèse, si la laïcité, n’a pas besoin d’être défendue alors pourquoi écrire sur un site dont l’intitulé est une invitation à la défendre « Riposte Laïque » n’est-il pas la réponse à une attaque? ou alors ce site est une imposture intellectuelle. De plus je vous parle de religions, vous me parlez de foi, la foi n’a rien à voir, on peut avoir foi en soi simplement.

        • Chti, la laïcité est une idée, un consensus, elle apparaît à un moment où les religions présentes ont formé des clans, des pouvoirs à bon au mauvais escient. La laïcité est devenue une planche de salut pour éradiquer les guerres de religion. Jusque-là nous sommes d’accord. Ce consensus ne peut pas être imposé puisque chacun peut penser qu’il existe un Dieu et qu’il a foi en Lui. Je n’impose pas ma religion, ma foi à quiconque mais par contre j’apprends à vivre à côté de ceux qui croient en la laïcité. En un mot, prime d’abord ma liberté de pensée…de faire un choix… Il ne faut pas confondre.

          • Hélène dans ce cas présentez vos idées comme une éventuelle réalité et non comme une affirmation dogmatique du genre:  » le hasard n’existe pas ». Moi je n’affirme rien, je donne mon point de vue. Pour votre gouverne, sous l’ empire Romain les diverses religions étaient tolérées sans que l’on ai besoin de la laïcité, celle ci n’a pas été inventé pour faire la paix entre les religions, mais pour faire une différence entre une fonction civile et religieuse. Par exemple Adam de le Halle, auteur de théâtre Artésien, était clerc laïc. En regard du clerc religieux. Salutation.

            • Mais le hasard n’existe pas, c’est qu’une suite de cause et d’effet de cause.

              Le théorème: Le paradoxe du singe
              La probabilité qu’un singe tape avec exactitude les ouvrages complet de Shakespeare est si faible que la probabilité que cela se produise au cours d’une période de temps de l’ordre de l’âge de l’univers est improbable.
              Et là on parle de l’œuvre de Shakespeare, faut imaginer une œuvre complexe telle que l’univers.

              Car si l’harmonie de l’univers a été défini par ses lois, qui a défini ces lois ?
              Les lois qui régissent la matière..ect

              Le «Principe Premier» doit par principe se suffire à lui même donc doit être parfait (ce qui induit qu’il doit avoir conscience de lui même)

              Pourquoi y a t’il quelque chose plutôt que rien ?

    • Chti Français, ne confondez-vous pas laïcité et athéisme ? Ce site a été fondé par des laïcs pour riposter contre une invasion à prétention théocratique, et s’il avait été fondé par des clercs il s’appellerait autrement. Mais, sauf erreur, d’une part ses fondateurs n’étaient pas des anticléricaux forcenés, et d’autre part il est assez ouvert pour diffuser des contributions diverses et variées, chaque auteur contribuant à l’évolution d’une « ligne éditoriale » pas figée par ses fondateurs, eux-mêmes peut-être incroyants mais pas prêcheurs d’athéisme.

      • Stratediplo non je ne confonds pas, je reviens à la genèse du mots laïc, qui il me semble est un peu utilisé à toute les sauces. La suprématie chrétienne est véhiculée par pas mal de contributeurs ici et toutes les religions ne sont pas logées à la même enseigne, on tolère l’extrémisme catholique sous prétexte qu’il combat l’islam, alors qu’il ne voit en lui qu’un concurrent, je m’efforce de restaurer la parité. Pensez vous que les adeptes des religions n’ont pas d’autres endroits pour s’exprimer ? De toute façon le mot laïc n’a de sens que dans la france chrétienne or elle ne l’est plus et ce mot a perdu son sens originel tant est si bien qu’il ne désigne plus qu’une idée floue.

  6. Il est tout de même surprenant que personne ne semble remarquer que si les humains ont des couleurs de peau différentes, ce n’est pas un hasard : les enfants africains au Canada risquent le rachitisme s’ils ne prennent pas de vitamine D à vie et les descendants de Hollandais ou d’Anglais vivant sous les tropiques développent des cancers de la peau, sans parler des petites filles saoudiennes rachitiques à cause du port du voile intégral…
    Le rêve pervers du métissage généralisé uniformisant conduirait les humains à n’être plus adaptés nulle part !
    La couleur de la peau est adaptée au continent d’origine et à son climat.

    • Exactement Lisianthus. Cette espèce de révolution contraire aux règles divines, c’est d’abord une contestation de ces lois et de cette présence – ensuite les portées du changement imposé.

    • Lisianthus l’humain, selon les études s’est adapté à pire que cela, simplement il faut du temps. Chez nous, si nous ne défendons pas notre culture et nos idées, il est probable que nous devrons nous adapter à celle des nouveaux arrivants comme cela s’est produit avec les indiens d’amérique et quand nous avons du nous adapter sur notre
      propre sol une fois que la culture chrétienne importée d’orient nous eût envahie.

    • Lisanthus, quand vous parlez d’enfants africains au Canada, vous voulez certainement dire des Nègres (mot anobli par Sedar Senghor, pour mémoire) ou Noirs ? Attention à ne pas confondre race et continent, africain n’est pas synonyme de négroïde au sens racial (anthropologique). Il y a des Blancs aborigènes d’Afrique depuis la divergence (adaptative en effet) raciale, et les ancêtres des Berbères n’étaient pas moins africains que les Sumériens étaient asiatiques.

  7. Un monde d’insectes, tous semblables, pas de jaloux. Même couleur de peau, mêmes cheveux – d’ailleurs pas de cheveux, tous rasés par souci d’égalité. Pas de prénom ni de nom mais des numéros, dans le même esprit d’égalitarisme asexué. Pas de plus beau, on y veillera, et surtout pas de plus talentueux, de plus créatif, de plus intelligent, on y veillera également car ce n’est pas juste. Pas le droit de manifester plus d’affection ou de sympathie à l’un plus qu’à l’autre. Tous pareils, tous interchangeables. Voilà le monde merveilleux auquel certains rêvent … Je suis heureuse de savoir que je n’en ferai pas partie ni aucun de mes descendants je l’espère.

      • Hélène, Sans vouloir vous offenser, pourquoi alors avoir conçu une descendance? M’étant rendu compte très tôt de la médiocrité humaine et de la tournure des événements, je m’en suis abstenu et comme le disait Armstrong, fait un grand pas pour l’humanité et ainsi finir ma vie en paix. On se désole de ce qui nous arrive par accident mais certes pas pour les choix et actions dont nous sommes responsables

  8. Attali a récemment fait une vidéo où il exprime son envie de « changer les codes », y compris notre code génétique dans une vidéo intitulée : changer les codes, apparemment plus disponible, ayant sans doute suscitait quelques remous ça et là.
    C’est ainsi que le transhumanisme compte domestiquer l’homme par toutes sortes d’interventions sur le corps humain via des puces sous la peau ou des vaccins.
    Je crains fort que l’espèce humaine ne soit pas résiliente globalement au vu de ce qui se passe, en Chine avec le crédit social, et dans « les démocraties occidentales » qui ne le sont plus, et ce avec l’assentiment de la quasi totalité des têtes pensantes.
    Qui sait si la guerre contre la Russie ne sera pas l’occasion pour les peuples occidentaux à la ramasse de retrouver leur dignité ?

  9. Malgré toutes les injonctions, les menaces, les insultes, de la part de médecins, de proches, de médias, de politiques, je ne me suis pas fait vacciner, ne voulant pas servir de cobaye pour un vaccin expérimental, tout simplement. J’ai juste respecté les mesures telles que masque en certains endroits et désinfection des mains. Bien que faisant partie d’une catégorie à risques en raison de mon âge, paraît-il, et ayant couru plusieurs fois le risque d’une contamination (transports en commun par ex) je n’ai à ce jour pas attrapé le covid . Mais ceux qui le préconisaient, qui m’ont harcelée, des vaccinés de mon entourage, l’ont eu, eux, quasiment tous. Comment l’expliquer ?

    • J’ai fait la même chose Carole – Je n’ai aucune explication à ce phénomène hormis l’horreur d’une manipulation monstre.

      • Sainte-Therese PPN
        et SVP soyez notre intercesseuse
        auprès de YHWH

    • Ma sœur ainée, vaccinée, a attrapé le « covid-19 », elle a bcp toussé. C’est la première fois de sa vie que ça lui arrivait.
      J’ai pu lire, ici et là, que les vaccins diminuaient l’immunité naturelle, et que les injectés attrapent toutes les saletés…

  10. Avec le totalitarisme sanitaire, l’Occident a fait l’apprentissage de son esclavage par le Nouvel Ordre Mondial qui nous a promis « que nous n’aurions plus rien, et que nous serons heureux ». Au risque de choquer certains ici, je pense que la Russie qui a « déjà vécu notre futur » va être notre libérateur. Mais si nous n’y mettons pas du notre, cette libération qui a un prix en vies humaines, ne sera pas gratuite.

  11. On dirait bien qu’il s’agit d’un combat spirituel … entre l’homme et la bête et entre la bête et Dieu !
    On touche à ce qu’il y a de plus fondamental : la Vie, et dans toute sa diversité, riche et féconde.
    La Bible nous en parle dès le début de ce combat entre Satan et Dieu. Satan (le serpent) qui cherche à polluer l’homme et à l’éloigner de son Créateur. ça date, et pourtant…

  12. Therese, je tiens à vous dire que je me suis régalé avec votre édito et tous les commentaires qui ont suivi !!!!

  13. « ni vu ni entendu un Etat contester le vaccin » si y en a eu ! au moins 2 en Afrique, mais leurs chefs ont eu…des « accidents » …Cela a du en rendre plus d un…prudent ! les enjeux financiers sont colossaux et à un certain niveau de pouvoir, hier comme aujourd hui on s autorise à utiliser tous les moyens..et les africains déjà médicalisés contre le paludisme juge ces vaccins inutiles et ont peur de la stérilité Des régions en Inde aussi les ont refusé et ont utilisé les médocs ( dr Raoult ou ivermectine)

Les commentaires sont fermés.