Le Mrap espère trouver une nouvelle Fanny Truchelut

Notre ami Cyrano nous a fait parvenir l’échange qu’il a eu, mardi matin, dès parution de notre numéro 56. Le « dialogue » qu’il a eu avec un de nos lecteurs, Pierre Cours-Salies, est révélateur du fossé qui se creuse, quotidiennement, entre les vrais laïques et les communautaristes. Il est d’abord intéressant de savoir qui est Pierre Cours-Salies, qui, à peine cinq minutes après l’envoi de notre journal, nous insultait déjà.
C’est aujourd’hui un professeur d’université, qui s’affiche sociologue et démographe. Il a été longtemps journaliste à Rouge, l’hebdomadaire de la LCR. Au sein de cette organisation trotskiste, il était chargé d’animer l’opposition interne de la CFDT, et de construire une tendance syndicale lutte de classes. Il a d’ailleurs écrit un livre sur l’histoire de ce syndicat, en 1996. La direction de la CFDT ayant décidé d’exclure le maximum de gauchistes qui y sévissaient (ce qui donna naissance à Sud), l’opposition interne se délitera au fil des ans, et Cours-Salies devra exercer ses talents ailleurs.
Il quitte alors la LCR. En 2003, on le retrouve parmi les premiers signataires du texte que Marianne qualifiera de neo-raciste, « Nous sommes les Indigènes de la République ». Il contribuera, dans la foulée, à créer le groupuscule « Alternative Citoyenne », qui, grâce à la bienveillance du Parti communiste français, fit élire des « Indigènes de la République » et leurs amis, comme Mouloud Aounit et Bénédicte Bauret, à la Région Ile-de-France, leur donnant des moyens militants inespérés, au vu de la faible importance de ce groupuscule.

Bien évidemment, comme la plupart de ceux qui n’ont pas rompu avec la culture trotskiste, il voue une haine tenace aux républicains et aux laïques, et considère que toute référence à la nation est forcément synonyme de dérive franchouillarde réactionnaire. Dans l’esprit de ces gens-là, l’intégration est donc forcément colonialiste, et il encourage, en bon « Indigène de la République », les enfants issus de l’immigration post-coloniale au repli communautariste.
Dans la logique de ses engagements, il a combattu la loi contre les signes religieux à l’école, la considérant comme raciste, relayant fidèlement l’orientation de ses amis du Mrap. Il fait partie de cette mouvance que nous qualifions d’islamogauchiste, et d’idiot utile des islamistes.
Voilà donc l’homme qui, mardi dernier, de très bonne heure, invectivait un Cyrano à peine réveillé, sur son dernier édito, intitulé « La laïcité est bien plus efficace que le pape pour lutter contre l’offensive islamiste ». Nous reproduisons les échanges.
PREMIER ECHANGE
Une chose est très difficile : lutter contre l’offensive de la connerie récurrente !
Pierre Cours Salies
Réponse de Cyrano
On veut bien se faire traiter de cons, de manière récurrente, par quelqu’un de très intelligent, mais on ne veut pas mourir idiots, et donc on veut savoir pourquoi on est cons…
Cyrano
DEUXIEME ECHANGE
Où est « l’offensive islamiste » ?
En quoi « la laïcité » doit-elle être mobilisée par l’Empire du Bien, des pouvoirs états-uniens qui en fait justifient l’ordre du monde ?
Quand des chiffres un peu intéressants sont donnés (voir en gras ci-dessous), pourquoi titrer sur « l’offensive islamiste » ? Et pourquoi ne pas demander tout bêtement comment sont comptés les musulmans, dont il semble bien que seule une minorité pratique
Par ailleurs, sans mélanger athées et agnostiques, 26 % d’athées en font le groupe le moins minoritaire, sauf à compter ensemble toutes celles et ceux qui « pratiquent » : <50 % des personnes d’origine arabe, <20 % de ceux de familles d’origine juive, 8 % de ceux d’origine catholique… Voilà, juste pour demander à nouveau pourquoi ce titre ? Salutations Pierre Cours Salies
Deuxième réponse de Cyrano
Que viennent faire les Etats-Unis dans cet argumentaire ? Il nous a déjà été sorti, lors de la campagne pour une loi contre les signes religieux à l’école. Certains ont cru y voir l’offensive d’Israël contre les intérêts arabes !
Vous ne voyez donc pas l’offensive islamiste ? Où vivez-vous ? La multiplication des voiles et des burqas, en France, invention ? Les attentats, à Paris, Londres, Madrid, et dans les pays arabes ? Invention ? L’offensive de l’OCI à l’Onu, invention ? L’assassinat de Théo Van Gogh, Invention ? Mohamed Sifaoui, Robert Redeker, Ayaan Hirsi Ali, Taslima Nasreen, menacés de mort, invention ? L’affaire des caricatures, invention ? La difficulté, quand on s’appelle Ahmed ou Aïcha, de ne pas faire le ramadan en France, inventions ? La multiplication des dérogations, y compris à la mixité, invention ?
Vous connaissez cette réalité, mais pour des raisons politiciennes, vous ne voulez pas la voir, et vous êtes prêts à vous allier, comme une certaine frange du mouvement trotskiste, avec une extrême droite politico-religieuse.
Vous manifestez contre Le Pen, et vous défilez avec le Hamas et le Hezbollah.
Vous n’avez rien compris à l’expérience iranienne, et vous trahissez les intérêts des femmes et des hommes de culture arabo-musulmane, qui ont besoin de la laïcité pour échapper aux fous d’Allah à qui des gens comme vous servent la soupe.
Sans rancune, mais on ne peut avoir de projets de société progressiste avec des gens comme vous.
Cyrano
TROISIEME ECHANGE
En fait, dans votre titre, la référence à l’Islam doit vous apparaître à vous-même à la relecture comme un tant soit peu raciste.
Alors vous tournez autour.
Vous en rajoutez.
Que savez-vous de mes positions pour écrire ce qui suit et que je fais tout exprès de souligner.
Mais, soyez-en averti-e-s : je ne dispose pas de temps à perdre si vous restez sur une attitude de refus de discussion.
PCS
Réponse de Cyrano
Je n’ai moi-même pas de temps à perdre avec un mec qui pense que l’islam est une race.
Donc, on arrête, et bon vent…
Cyrano
Notre ami Cyrano pensait en avoir fini avec ce genre d’échange. Mais il recevait, 24 heures après, un nouveau mel, « Et là, c’est quoi, les islamistes et leurs complices ? », suivi de ce communiqué du Mrap.
Islamophobie : refus d’inscription discriminatoire dans un établissement privé d’auto école
Le 10 septembre 2008, Madame Sabeh KADI, jeune française demeurant en Seine-Saint-Denis et souhaitant passer son permis de conduire, a fait l’objet d’un refus discriminatoire d’inscription par un établissement privé d’auto-école domicilié à Pavillons-Sous-Bois. Le responsable lui aurait tenu des propos tels que : « Le tchador ne passe pas ici », « le foulard ici est interdit » et l’a priée d’aller s’inscrire dans un autre établissement.
Blessée et choquée par ces propos et ce comportement, Madame KADI a alerté le MRAP pour exiger une réparation devant ce grave refus de service que rien n’autorise ni ne justifie.
A la lumière des informations qu’il a recueillies, le MRAP estime que ce comportement constitue un refus de service à caractère discriminatoire en fonction de la religion prévu, et réprimé par les dispositions de l’article 225-2 du Code pénal.
Le MRAP, qui condamne cette discrimination, décide de porter cette affaire devant la justice. Me Kamel MAOUCHE, avocat à Paris, défendra les intérêts de notre mouvement. Il saisit aussi la Haute autorité de lutte contre les discriminations (HALDE).
Après le refus pour les mêmes raisons d’une location d’un gîte dans les Vosges, après les répétitions de profanations de cimetières musulmans, injures racistes dans un établissement scolaire à Montpellier, développement de propos et de sites islamophobes sur Internet, cette nouvelle affaire est un révélateur d’un enracinement de cette forme de racisme à l’endroit des musulmans. Le MRAP en appelle à l’urgence d’agir contre cette inacceptable atteinte au droit et à la dignité humaine.
Fait à Paris, le 17 septembre 2008


Au-delà du fait que Cyrano n’a pas répondu, n’ayant pas davantage de temps à perdre avec la secte des « Indigènes de la République » et un de ses adeptes, et que le communiqué du Mrap est porteur des amalgames habituels de cette association, il faut prendre la mesure de cette nouvelle affaire.
Le fait divers évoqué ci-dessus est révélateur de ce qui attend nombre de citoyens si le gouvernement n’a pas le courage de légiférer et de protéger des personnes comme ce propriétaire d’auto-école à Pavillons-sous-Bois. Totalement d’accord avec le concept de « laïcité positive » développée tout au long de la visite papale par le président de la République, les islamistes vont continuer à multiplier les tests de ce type. Après Fanny Truchelut et son gîte, après cette auto-école, attendons-nous à ce qu’un restaurateur soit testé, puis un employeur. Le but est simple : imposer la présence du voile dans un maximum d’endroits possibles de la société française, et faire en sorte que les endroits où ce n’est plus possible se réduisent comme peau de chagrin.
Si je tenais un gîte de montagne, exactement comme l’a fait Fanny Truchelut, je demanderais à une personne voilée de retirer son accoutrement dans les parties communes de mon gîte. Si je tenais un restaurant, par respect pour ma clientèle, je ne lui imposerais pas une cliente dont la tenue discrimine les femmes. Si j’étais propriétaire d’une auto-école, je demanderais à une élève de retirer son voile, d’abord par sécurité, et parce que je ne veux pas être agressée par une tenue que je ne supporte pas. Je n’aborde même pas la question de la sécurité : un tribunal, à Nîmes, a débouté une plaignante voilée qui avait porté plainte contre une auto-école, pour cette raison. Si j’étais salarié dans une PME, je refuserais qu’on m’impose, sur mon lieu de travail, une collègue de travail voilée. Et je me moque d’aller au tribunal, de me faire traiter de raciste par les idiots utiles du Mrap et de la LDH, de me faire donner des leçons de laïcité par Caroline Fourest, c’est comme cela, et je sais que c’est nous qui avons raison !
Combien faudra-t-il de Fanny Truchelut traînées au tribunal par le Mrap, salies, ruinées, brisées, pour que ce gouvernement, qui prétend combattre l’islamisme en Afghanistan, prenne enfin les mesures nécessaires pour protéger la vie quotidienne de nos concitoyens de son offensive ? Quand sera-t-on capable de faire en France ce que Bourguiba a fait en Tunisie ? Et Ataturk, en Turquie ? Je ne me lasse pas de cette phrase de Mustapha Kemal : « Depuis plus de cinq cents ans, les règles et les théories d’un vieux cheik arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la Constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’Islam, cette théologie absurde d’un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies. »
Voilà un discours que tous les Pierre Cours Salies qui empoisonnent la gauche trouveront sans doute raciste. Moi je le trouve progressiste, anti-clérical, je l’applaudis, et je dis « Vive Ataturk ! ». Je suis du côté des laïques et des féministes en Turquie qui se battent contre le port du voile à l’université, que les islamistes veulent réintroduire. Je suis contre le voile islamiste à l’université, en France. Je suis consternée qu’une philosophe laïque comme Catherine Kintzler défende – laborieusement – ce droit. Je trouve scandaleux que cette tenue soit autorisée dans un lieu où on délivre des diplômes nationaux. Et j’en ai marre de voire des gamines voilées de plus en plus jeunes, des Belphegor qu’on ne peut pas identifier de plus en plus nombreuses, j’en ai marre de la visibilité de plus en plus grande de l’islam en France. J’en ai marre du silence de certains laïques sur cette question, alors que dès que le pape apparaît, ils multiplient les déclarations fracassantes.
Je souhaite donc qu’on interdise le voile en France, partout, sauf dans les mosquées, il n’y a que comme cela qu’on empêchera le Mrap de servir la soupe aux islamistes en traînant régulièrement devant les tribunaux des citoyens qui ont le tort de croire que la laïcité actuelle les protège de l’offensive d’un fascisme religieux.
J’aime bien Pat Condell, et je dédie sa dernière cassette à tous ceux qui en ont marre du « laïquement correct ».
http://www.bivouac-id.com/2008/09/17/exclusif-bivouac-id-la-nouvelle-video-de-pat-condell-%e2%80%93-lislam-est-en-guerre-contre-la-liberte/
Lucette Jeanpierre

image_pdfimage_print