Le multiculturalisme, cela ne peut marcher qu’avec une dictature

Publié le 15 novembre 2019 - par - 26 commentaires - 1 139 vues
Share

Le multiculturalisme.

Voilà le contresens historique majeur des dirigeants occidentaux.

Inévitablement, une société multiculturelle va au naufrage.

Ou alors, une telle société ne peut exister que sous régime dictatorial.

C’est de la nature humaine, ou des groupes humains. C’est du domaine des organisations.

C’est du domaine des pouvoirs dans les groupes humains et les organisations.

Comme les fusions de sociétés cotées qui, censées se faire entre égales au départ,  se terminent toujours par la prise de contrôle de l’une sur l’autre.

Si à l’origine les groupes humains ont éprouvé la nécessité d’ériger des frontières, c’est avant tout pour se protéger de l’extérieur.

Les communistes ont dénaturé le sens originel des frontières en les utilisant pour empêcher les populations de fuir, donc pour se protéger de l’intérieur.

Les libéraux mondialistes se servent de cette dénaturation communiste du sens des frontières pour asséner que les frontières sont l’ennemi de la liberté.

Or au contraire, dans son sens originel, la frontière sert à préserver la liberté de ceux qui vivent à l’intérieur de l’oppression de l’extérieur.

C’est ainsi que nait la culture et les valeurs communes du groupe qui vit volontairement à l’intérieur de ses frontières.

C’est pour ces valeurs partagées et un passé historique commun que les peuples européens de souche ont pu abolir leurs frontières entre eux sans que cela ne crée de tensions majeures.

Or les ultra-libéraux ont cru que l’on pouvait élargir le cercle de la frontière, que celle-ci pouvait englober la planète entière.

Il fallait au préalable demander aux peuples s’ils le souhaitaient.

Il fallait au préalable vérifier que les peuples étaient suffisamment avancés sur le sens civilisationnel de la notion universelle de genre humain pour d’abord le concevoir, puis le supporter. En développant la notion d’humanité partant à la conquête des galaxies par exemple.

Ou alors l’imposer par la force en mettant des dictatures dans tous les pays.

Car comment convaincre un musulman que Mahomet et Allah ne sont rien ??

Le catholicisme est bien largement en avance sur cette voie qui a donné des physiciens comme Georges Lemaître, montrant qu’il est capable de repousser les durées de création du monde de la Bible pour tenir compte des milliards d’années depuis le big bang.

Des sociétés multiculturelles ont pu apparaître viables sous Staline, sous Mao, sous Tito, sous Kadhafi.

Il faut alors accepter que soient torturés, tués ou emprisonnés les éléments des forces centripètes qui s’opposent au pouvoir central centrifuge qui, seul, est apte à maintenir la cohésion de l’ensemble.

Pour les libéraux c’est contraire aux Droits de l’Homme.

Du coup ils ont imaginé qu’abattre les tyrans allait régler les douleurs des peuples.

Quelques années après, qu’en est-il ???

L’URSS s’est réduite à la Russie mais continue de vivre sous régime fort, la Chine n’a pas bougé d’un poil sur les droits de l’homme mais les libéraux s’en accommodent largement, ils n’ont jamais tant commercé avec.

L’ex-Yougoslavie a éclaté et s’est divisée en petits états qui ont chacun leur culture, et la Lybie vit sous chaos permanent.

Quant au Liban multiculturel, c’est aussi un foutoir permanent.

Cette faillite des multicultures n’empêche pas les politiciens occidentaux de persister dans leur aveuglement en déversant par centaines de milliers par an des migrants qui n’ont aucune intention de s’acculturer, mais au contraire ont la volonté d’imposer leurs vues et manières de vivre.

Le conflit, à plus ou moins long terme, est déjà écrit dans l’avenir.

Le politicien d’occident, les yeux rivés sur sa prochaine élection ou réélection, a perdu le sens commun, si j’ose dire, de l’échelle du temps et de la durée des sociétés, des empires et des civilisations dont il prétend pourtant se charger. Il a surtout également perdu le sens de la notion de civilisation occidentale en voulant à toute force mettre à égalité tout le monde.

Dans toute l’Europe, on voit déjà des noirs appeler à tuer les blancs et violer les blanches.

On voit déjà des musulmans appeler à tuer tous les non musulmans.

Comme les actes suivent toujours les paroles, les musulmans ont déjà commencé le carnage en multipliant les attentats. On en attend d‘autres tous les jours puisque nous sommes entrés dans une société de vigilance permanente. Certains politiciens, dans une confusion la plus totale, en sont à vouloir protéger ceux qui assassinent les non musulmans en proclamant que les bourreaux seraient persécutés dans leur dessein de génocide. Quelle incroyable incompréhension de la sécularité des intentions musulmanes !

Les noirs ne vont bien entendu pas tarder puisque les appels au meurtre se font de plus en plus insistants et finiront par tomber des oreilles non sourdes.

Avec en ligne de mire le destin de l’Afrique du Sud qui, à force d’exterminer ses blancs, est entrée dans une crise économique sans fin. Le bien vivre ensemble noirs-blancs et la nation arc-en-ciel n’auront été qu’un mythe qui n’a duré que le temps d’un spot publicitaire ultra libéral mondialiste à la télévision qui ne résiste pas à la haine du quotidien et à l’esprit de revanche.

D’ailleurs les noirs aussi ne se supportent pas. Les pays voisins de l’Afrique du Sud viennent de rapatrier d’urgence leurs ressortissants qui commençaient de se faire génocider au pays de Mandela. Preuve supplémentaire que l’expression « un pays, un peuple » n’est pas qu’un slogan, mais bien une réalité préalable indispensable à toute paix intérieure.

Sur notre continent, ce sont maintenant des fractures irrémédiables et irréversibles qui se sont créées. Comme dans l’ex-Yougoslavie.

Devant de tels dangers, il est absolument légitime pour l’Homme blanc Chrétien, protestant, hindouiste, Témoin de Jéhovah ou athée d’Europe de s’armer et s’entraîner à tirer et viser juste.

Seul le politicien, complètement dépassé mais pourtant à l’origine du massacre annoncé par son incompréhension de la nature humaine, continue de rester dans l’incantatoire et les Droits de l’Homme, alors que ceux-ci sont déjà bafoués dans tous les quartiers noirs et musulmans de France et d’Europe.

Si donc les pays de notre continent ne se dotent pas immédiatement de régimes dictatoriaux capables d’éliminer définitivement tous ceux qui perturbent la cohésion des peuples, la guerre civile communautaire est INEVITABLE.

L’alternative est simple, c’est le sens de l’Histoire que nous a imposé le politicien apprenti-sorcier, pas besoin des 500 pages de spécialistes politologues, sociologues, anthropologues et autres scientologues qui travaillent à thèse et ne comprennent rien aux réalités du monde : c’est à terme soit le pouvoir impitoyable, soit la guerre ethnique généralisée qui attend l’Europe.

Le Président Macron va donc être obligé d’enfiler la tenue léopard de la bataille d’Alger de Bigeard, d’Aussaresses et de Massu pour 2022 s’il ne veut pas laisser le pouvoir aux femmes qui grattent à la porte de l’Elysée à la manière de Jeanne d’Arc.

Car comme il est écrit dans la Marseillaise quand l’ennemi vient égorger les fils et les compagnes, « aux armes citoyens ! ».

Jean d’Acre

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
reconquista

Une de mes connaissances m’a raconté avoir rencontré un ethnologue dont le sujet de thèse au CNRS devait traiter du fait que seul un régime fort, une dictature, pouvait imposer la paix civile sur un territoire occupé par des individus de races différentes, de cultures différentes et de religions différentes. Au CNRS on lui a fait comprendre que s’il voulait faire carrière dans la vénérable institution, il fallait qu’il choisisse un autre sujet de thèse.
Après, surtout dans une (pseudo) démocratie, la démographie fait loi. Nous y sommes en plein quand on sait qu’au niveau national plus de 40% des nouveaux-nés ont au moins un parent africain, combien sont muzz?

POLYEUCTE

Retenez cette formule !
« LE NOMBRE TUE L’INDIVIDU »
Puisse-t-elle devenir Constitutionnelle !

Clay Rambar

J’ai toujours pensé que dans une société multiraciste et multiconflictuelle, il fallait une police forte,omniprésente et radicale. Votons populiste.

BobbyFR94

Ca, c’est quand tu veux garder un pays en l’état, c’est à dire que tu veux protéger sa population, ses institutions, son unité sociale, etc… !!!

Quand tu veux, au contraire, que le pays se disloque, donc qu’une guerre se produise de manière interne, tu fais tout pour importer la chiure de mouches grand teint, et tu fait aussi tout pour diminuer les possibilités de défendre cet état, et, bien évidemment que les natifs ne puissent plus se défendre eux non plus !!!

Ceci explique cela …

Dorylée

« …Le multiculturalisme, cela ne peut marcher qu’avec une dictature… » Aucune dictature au monde n’est multiculturelle : Corée du Nord, Cuba, Chine. Le premier qui fait mine de s’écarter de la ligne dictatoriale est rapidement  » recadré  » tels les Ouïgours. Le multiculturalisme ne peut se développer que dans les démocraties molles où le plus virulent à gain de cause face aux pleutres qui fuient l’affrontement. C’est ainsi que les mahométans manifestent violemment dans Paris maintenant qu’ILS SONT SUFFISAMMENT NOMBREUX POUR S’IMPOSER.

Dhoby

La Chine est multiculturelle, même si 90% de la population est d’ethnie Han. Comme vous le mentionnez, il y a la culture Ouigour, mais pas seulement, il y a aussi la culture tibétaine et d’autres : 50 ethnies différentes. Mais, comme vous le soulignez, la dictature est telle qu’aucune déviation par rapport à la loi du PCC n’est tolérée. Cela rejoint la thèse de Jean d’Acre.

Ariless Bouktit

Le mulculturalisme peut marcher sans la presence d’une communauté musulmane. Mais pour cela, il faut que le pays soit dans l’opulence, avec un faible taux de chômage (pas plus de 5%) et surtout un système judiciaire très rigide et une police très forte.

Dans ces conditions, les communautés vivent chacune dans son coin, isolés les unes des autre et des autochtones.
C’est le cas au Canada, avec à peu près 1% de musulmans dispersés.

Mais tout peut s’effondrer à la moindre difficulté économique.

emile

tant que l’on aura pas pendu les franc mac………..

emile

même avec une dictature , le multiculturalisme qui s’accompagne du multiethnisme , ça ne marche pas non plus…..
la nature de l’homme associée à la nature des races ne le permettent pas
c’est immuable , comme la gravité qui régit l’univers

grégory

« Devant de tels dangers, il est absolument légitime pour l’Homme blanc Chrétien, protestant, hindouiste, Témoin de Jéhovah ou athée d’Europe de s’armer et s’entraîner à tirer et viser juste. »
Vous avez oublié les juifs!
Merci de rectifier!

Bernard DICK

Il me semble qu’il y a une erreur dans le titre.

Arman

On ne sait comment les gens font encore confiance aux politiciens de tout bord. En 2011, Merkel déclarait devant les représentants de la CDU, « le Multi-Kulti (le multiculturalisme)a échoué, définitivement échoué ».En Septembre 2015, elle ouvrait les frontières, sans consulter personne, ni le Parlement, ni son peuple, en faisant entrer plus d’un million d’Africains et de moyen orientaux, à plus de 95% des musulmans, et soi disant fuyant la guerre en Syrie.Un tel personnage comme Merkel fit l’admiration des politiciens de tout bord, et on se souvient de l’éloge adressé par Macron à Merkel, d’avoir fait entrer plus d’un million de clandestins africains et moyen orientaux, dans leur écrasante majorité des hommes jeunes et faux réfugiés politiquesdont une partie est venue par la suite en France.

Rems

Beaucoup continuent à croire que ce n’est pas voulu tout ça !!! trop drôle ! Armez vous………

Anne Lauwaert

Et pourtant: dans les années 1950 nous vivions au Congo Belge avec les indigène mais aussi des “immigrés” nombreux et variés: une famille de pasteurs protestants américains, un bijoutier horloger suisse, des commerçants portugais, des grecs, des juifs d’un peu partout surtout des sépharades originaires de Rhodes, des français, etc. A l’école entre enfants nous n’avons jamais pensé à dire ça c’est une mulâtre ou ça c’est un grec ou ça c’est un congolais. Si nous avions pu continuer à grandir ensemble nous aurions eu une société naturellement multiculturelle, mais à l’époque les intérêts politiques et surtout l’uranium du Katanga l’ont empêché.

Joël

Rappelez-vous Kadhafi. Dictateur peut-être, mais au moins toutes les cultures ou ethnies , tous les camps avaient peur, donc personne ne bougeait.
Maintenant qu’il a été exécuté par un président français, c’est le foutoir total dont les effets arrivent jusqu’en Europe.
En faisant sauter Kadhafi, cet idiot a fait sauter le barrage.

Carter

Effectivement, le multiculturalisme, c’est la source de tous les maux.

ISWT

Première nouvelle.

BobbyFR94

Le mulitculturalisme est la condition de base pour les MONDIALISTES, ou plutôt une nécessité pour pouvoir utiliser leur arme de base, le NAZISLAMISME, car, pour pouvoir utiliser le multiculturalisme, encore eut-il fallu pouvoir rassembler un nombre de plus en plus important de gens issus de la « diversité »…et de « religion » muzz !!!

patphil

le suicide français et ouest européen est toléré par les gueux , étonnant , non?

Dhoby

Un exemple de société multiculturelle qui connait une grande prospérité : Singapour où cohabitent (principalement) Chinois (75%) (bouddhistes, taoistes et chrétiens), Malais (musulmans) et Indiens (hindouistes). Les tensions interethniques sont réelles mais sont maîtrisées par un pouvoir intelligent, rationnel et autoritaire, sous l’ostensible protection militaire américaine. Comme dans les autres autres sociétés multiculturelles développées, la communauté musulmane vit sous assistance financière de l’Etat.

L’exemple de Singapour confirme donc la teneur de votre article : une société multiculturelle qui fonctionne bien est autoritaire. Je ne connais pas d’exemple du contraire. Je serais curieux d’en connaître, en remerciant les commentateurs par avance.

ISWT

Les Etats-Unis ?

Dhoby

Je ne crois pas que la société fonctionne bien aux Etats-Unis. Il y règne une insécurité effarante (voir le taux de meurtres), malgré le fait que près de 1% de la population soit en taule (en France c’est 0.1%, à Singapour : 0.2%). Je crois aussi me rappeler d’émeutes ethniques massives (notamment 1992).

ISWT

Je ne connais pas de société parfaite.

ISWT

Les États-Unis.

lafronde

Le multiculturalisme n’est pas une fatalité, des pays civilisés (Japon, Hongrie) s’en défendent. Cette idéologie résulte d’une coalition d’intérêts soit matériels : patronat, politiciens-redistributeurs en mal de clientèle, soit idéologique : partisans de la révolution ethnique (la révolution sociale ayant échoué), soit philanthropiques : libéraux-mondialistes et Eglises. Ce qui est oublié c’est la volonté jamais consultée des peuples astreints à l’accueil, et leurs intérêts vitaux : perdurer, transmettre, vivre en paix, prospérer, rester libre. Comme l’a dit le géographe C. Guilluy dans une interview à la revue Eléments, (avril 2017) : « sans assimilation, lorsque l’Autre ne devient plus Soi, alors le nombre « d’autres » devient un sujet d’inquiétude ».

BobbyFR94

Jean, très bonnes analyses et déductions, mais le macrotte n’est surement pas dépassé !!

ll ne fait que suivre l’agenda des mondialistes, mondialistes, qui, je le rappelle avaient décidé de notre disparition à la fin du siècle présent…
https://ripostelaique.com/80-de-la-population-mondiale-devra-disparaitre-avant-la-fin-du-xxie-siecle.html
ll s’agissait donc, « au départ », après la fameuse réunion de 1995, de remplacer la population éduquées par des ABRUTIS.

La priorité a changé depuis, j’en ai fait la démonstration, et ce que le natif français et celui de coeur vivent maintenant, est le prélude à la guerre sciemment choisi et IMPOSEE par les marionnette qui gouvernent :
https://resistancerepublicaine.com/2019/11/04/pourquoi-ont-ils-choisi-lislam-pour-nous-exterminer