Le mutant musulman Thierry Meilhon n'a pas tué Laetitia, c'est Allah qui l'a fait pour lui

Reproduction faite à  Pornic d'une photo non datéee de Tony Meilhon - AFP/Archives
Allah Akbar! Allah Akbar! Meilhon est aujourd’hui un autre homme ; il s’est totalement métamorphosé selon un quotidien que je n’ose plus nommer et n’est plus par l’effet miraculeux de sa mutation « métaphysique » : Ce grand déséquilibré psychopathe n’obéit qu’à sa loi (…), il est intelligent et a mis toutes ses capacités au service de la transgression de la loi et de la morale », a souligné Florence Lecoq dans son réquisitoire de près d’une heure, insistant sur « son haut degré de dangerosité » pour réclamer en outre la rétention de sûreté à l’issue de sa peine afin qu’il ne soit pas remis en liberté s’il est encore jugé dangereux. »http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20130605.OBS1944/meurtre-de-laetitia-la-perpetuite-requise-contre-tony-meilhon.html.)
Un  nouveau mutant, qui n’a pas sa place dans une société humaine et qui devrait se trouver avec ses frères daechiens, vient d’enrichir, à la grande joie des esclaves d’Allah, le musée des monstres qui ont rencontré Allah dans leurs geôles.
Louanges à Allah dont la « misère à la corde » vient de toucher Meilhon   et le conforter dans son rôle de l’innocent aux mains pleines de versets diaboliques. Entré en monstre en prison le voici pieux musulman dans le sillage de Mérah et des frères Kouachi. Que du bonheur pour lui. Protégé d’Allah plus rien ne peut l’ébranler dans ses convictions d’homme parfait qui n’a que faire de cette justice trop imparfaite pour son rang de musulman.
Sa violence va enfin avoir du sens avec l’islam et il aura l’occasion un jour de l’exercer sur les ennemis d’Allah en toute impunité coranique. Plus aucune justice humaine ne saurait le condamner et lui-même n’a conscience de ses actes.
Allah écrit l’histoire pour lui qui ne fait que lui obéir au doigt et à l’oeil.
Allah a tout effacé de sa mémoire comme l’Ange Gabriel qui avait doté Mahomet d’un nouveau coeur alors qu’il n’avait que 6 ou 7 ans. Une nouvelle page blanche sans taches indélébiles de ses crimes abominables. Son passé n’est plus un passé, plus de tourments, ni regrets et remords à éprouver et exprimer à la famille de sa victime sauvagement assassinée. Il est musulman ! Et cela suffit pour faire de lui un nouveau-né. L’islam est une nouvelle naissance pour les monstres d’inhumanité.
En se soumettant à l’islam ils sont comme par miracle débarrassés du fardeau de leurs crimes.
Meilhon « a changé, il est en paix avec lui-même, » exulte Libération dans sa livraison du 15 octobre 2015.
En réalité, ce monstre, engoncé dans son armature du déni et de victime d’une machination judiciaire, n’a pas changé aujourd’hui plus qu’hier. Il perd toute conscience de la gravité de son acte, devenu étranger à son propre crime. Il est passé du statut de bête féroce et cruelle à un nouveau statut de monstre d’indifférence, de délire mythomaniaque et d’insensibilité.
L’islam est un puissant hallucinogène, pire encore que LSD. Il altère profondément les facultés de discernement de ses consommateurs leur procurant des sentiments de déculpabilisation et de perte de contrôle de leur volonté.
On ne fait pas le procès de Meilhon, clament les médias, il est encore plus victime que Laetitia elle-même. Une enfance malheureuse et victime de la tyrannie de la mère et du beau-père. Heureusement que l’islam est venu l’arracher des griffes de notre société injuste et impitoyable. Gloire à l’islam et ses bienfaits sur les laissés-pour-compte du système. Un discours auquel l’opinion publique ne va pas immanquablement échapper dans les prochains jours, tout au long du procès en appel.
Le Meilhon l’assassin mécréant est mort, à présent c’est le Meilhon musulman auquel on doit rendre justice pour son extraordinaire soumission.
Les voies d’Allah sont une planche de salut pour les monstres qui s’en remettent à lui et un enfer leurs victimes. Laetitia la « mécréante » n’a pas la chance de Meilhon d’avoir pu sauver son âme, lui, aura doublement gagné l’islam et l’érection éternelle, grâce à nos impôts.
Avec sa soumission à l’islam, il n’a plus à se culpabiliser, il n’a fait qu’exécuter ce qu’Allah lui a ordonné . Quand on est esclave, on assume ni la commission de ses actes ni leurs conséquences.
Tuer une « infidèle » n’est rien d’autre qu’un acte purificateur qui lui vaut la reconnaissance de ses pairs. Thierry Meilhon ne peut qu’être fier de son geste  sans cela il n’aurait jamais rencontré Allah pour se retrouver en osmose avec lui et ériger une muraille de Chine entre lui et le monde réel.
La pauvre Laetitia est une péripétie dans sa vie, une quantité négligeable, c’est son mouton qu’il a offert en Holocauste après avoir découpé son corps pour son élection dans son royaume.
Salem Ben Ammar

image_pdf
0
0

97 Commentaires

  1. Je vais essayer de répondre ici à plusieurs interventions.
    Si je pense que la religion mahométane attire le plus les psychopathes, c’est parce qu’à mon avis elle a été formée et déformée par des gens qui en étaient !
    La noblesse mecquoise n’a jamais pardonné d’avoir été vaincue par des va-nu-pieds. On rapporte que, lors de son pèlerinage d’adieu, Mahomet déclara qu’il laissait à sa communauté son Livre et sa descendance (Ahl-al-Bayt) pour les guider. Mais cela déplut aux nobles mecquois, qui voyaient ainsi le pouvoir leur échapper. On rapporte qu’au moment de mourir, Mahomet demanda de quoi écrire ce qui protègerait sa communauté de la division, mais qu’Omar s’y opposa avec véhémence en mettant en doute sa raison. Les mahométans croient que leur prophète est mort des suite d’un empoisonnement, et certains chiites accusent Aïcha de l’avoir empoisonné de sa main ! Aïcha haissait ‘Ali au point de s’allier à Mo’awiya et d’être face à lui sur le champ de la bataille du Chameau. A la mort d’Ali, Mo’awiya fonda la dynastie califale des omeyades et, en dépit de tous ses serments, la transmis à son fils Yazid qui massacra la famille de Mahomet dans la plaine de Kerbala.
    Les califes successifs compilèrent leur Coran et détruisirent toutes les autres versions. C’est sous leur règne que fut compilée à leur avantage une Sunna inventée à 99% : il y aurait environ 700000 récits alors que la Sahih Bukhari n’en contient que 7225 qualifiés « d’authentiques » ! Et pour couronner le tout, ils décrétèrent au 4° siècle après l’Hégire que l’effort de réflexion sur les textes sacrés était terminé et qu’il fallait imiter les anciens…
    Que peut-on réellement savoir de Mahomet si les califes se sont efforcés de l’affubler de leurs travers pour justifier religieusement leurs turpitudes ?! Les mahométans de notre époque ont autant de légitimité que ceux du passé à reconstruire leur religion sur les bases de la théorie du double message coranique de Mahmoud Mohamed Taha en brisant le carcan idéologique hérité des califes. Mais en auront-ils la sagesse et le courage ?!

    • Très bonne et judicieuse réflexion. Ils sont dans la mouise le jour où ils ont fermé la porte à al-ijtihad

    • @ mecquipasseparla
      Malheureusement pour vous, toutes les tentatives modernes de vieillir Aïcha se basent sur des récits qui ne sont pas « authentiques » (sahih), comme le sont les ahadith des compilations Sahih Boukhari et Sahih Muslim. Si on ne peut plus se fier à ces deux piliers de la Sunna, vers quoi se tourner ?!
      http://www.faithfreedom.org/Articles/sina/ayesha.htm
      http://www.faithfreedom.org/Articles/sina/ayesha_age.htm
      Malheureusement encore pour vous, le Coran permet bien le mariage des filles impubères … et n’avez-vous pas dit qu’aucun mahométan ne peut interdire ce que le Coran autorise ?

      • Le Coran ne la jamais autorisés, et tous les recueils de hadiths peuvent se tromper ayant été recueillis par des humains.

        • Selon le consensus de savants, le Coran ne fixe pas d’âge minimum au mariage des filles, et il fixe à trois mois le délai de viduité (al-‘idda) pour les épouses répudiées et trop jeunes pour avoir leurs règles. (Coran 65/4). Ce délai n’est pas nécessaire s’il n’y a pas eu rapport sexuel (Coran 33/49).
          Voici les explications du Tafsir de Ibn Kathir : Allah the Exalted clarifies the waiting period of the woman in menopause. And that is the one whose menstruation has stopped due to her older age. Her `Iddah is three months instead of the three monthly cycles for those who menstruate, which is based upon the Ayah in (Surat) Al-Baqarah. ﴿see 2:228﴾ The same for the young, who have not reached the years of menstruation. Their `Iddah is three months like those in menopause. This is the meaning of His saying;(and for those who have no courses…)
          Conclusion : le Coran autorise le mariage consommé avec des filles impubères …puisqu’il codifie leur répudiation !

          • Il n’y a aucun verset qui autorise explicitement ou implicitement un tel mariage. Cependant Il y a un verset, qui exhorte les Musulmans à accomplir leur devoir d’élever un enfant resté orphelin. Les conseils du Coran sur ce sujet sont aussi valables pour nos propres enfants.
            Dans le traitement social, matériel et affectif des enfants qui ont perdu un parent, tout musulman est ordonné de (a) les nourrir, (b) les habiller, (c) les éduquer, et (d) tester leur maturité « jusqu’à l’âge du mariage» avant de leur confier la gestion autonome de leur patrimoine légué par leurs parents décédés.
            {Restituez aux orphelins leurs biens. Ne remplacez pas le bon par le vilain. Ne vous emparez point de leurs biens en les ajoutant à vos biens. Ce serait un énorme délit.} An Nissa 2
            {Ne confiez pas aux prodigues (immatures) vos biens qu’Allah vous A Donnés pour votre existence. Et octroyez-leur de ces subsistances, vêtez-les, et dites leur des paroles convenables. Éprouvez les orphelins jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge du mariage. Si vous constatez chez eux quelque maturité, alors remettez-leur leurs biens. Ne les dissipez point par prodigalité ou pour précipiter leur majorité.} An Nissa 5
            {Et lorsque vous leur remettrez leurs biens, prenez des témoins à leur encontre. Qu’il suffise d’Allah Compensateur.} An Nissa 7
            On remarque comment les versets coraniques exigent des preuves méticuleuses et des garanties magistrales de maturité intellectuelle et physique par des résultats probants après des tests objectifs sur la cognition et le comportement affectif et moral avant l’âge du mariage afin de leur confier leurs biens sous leur totale propriété et à leur libre disposition.
            A la lumière des versets suscités qui ne prêtent à aucune confusion, aucun Musulman responsable ne confierait la gestion d’un patrimoine à un ayant droit alors qu’il est immature tel qu’un enfant de sept ans ou à une fille de neuf ans. Si nous ne devons pas faire confiance en une personne de sept ans pour la laisser gérer seule des questions financières, nous sommes tenus à plus d’exigence en matière de mariage qui engage l’avenir d’une vie.
            En savoir plus sur http://www.alterinfo.net/Aicha-la-Mere-des-Croyants-mariee-a-l-age-de-6-ans-verite-ou-mythe-antique_a71414.html#g9edUeDCuDwJdWjb.99

            • @ mecquipasseparla
              Je comprends parfaitement ce qu’à de choquant pour un esprit moderne des normes moyenâgeuses. Les baha’is ne connaissent pas ces affres, car selon eux la Loi de Dieu pour notre époque est claire : l’âge minimum du mariage est fixé à 15 ans pour les hommes comme pour les femmes, et il faut obéir à la loi du pays où l’on vit si celle-ci fixe un âge supérieur.
              Votre raisonnement analogique est bancal, car dans le mariage il ne s’agit pas de donner son bien à une personne mature, mais de faire passer l’épouse de la tutelle du père à la tutelle du mari contre versement d’une dot. Je vous ai montré par vos textes sacrés que ce type de mariage est validé directement par la Sunna et indirectement par le Coran à travers le délai de viduité (al-‘iddah)
              Selon la Sunna, Aïcha ne savait rien de ce qui l’attendait quand sa mère la conduisit à la maison de Mahomet. Elle lui demanda un jour comment la jeune fille pouvait manifester son consentement au mariage, et le réponse fut : par son silence !
              Votre raisonnement est peut-être convainquant pour vous, mais que direz-vous à un daechien épousant sous vos yeux une fillette de 10 ans ? Si vous lui enjoignez ce que vous considérez comme convenable et dénoncer ce que vous considérez comme blâmable, il vous répondra que personne ne peut lui interdire ce que le Coran et la Sunna autorisent et vous traitera d’apostat pour votre aversion envers une chose établie par le Coran et la Sunna !
              Soit vous devrez supporter en silence ce qui vous est intolérable, soit vous devrez vous résigner à commettre ce qui est plus grave que le meurtre : la fitna …
              Voulez-vous vraiment vous engager dans un piège aussi destructeur ?

              • @ mecquipasseparla
                J’ai trouvé un avis de « savant » qui concilie nos deux points de vue
                http://islamqa.info/en/146882
                http://islamqa.info/en/22442
                Un père peut donner en mariage sa fille impubère s’il estime que c’est dans l’intérêt de celle-ci.
                Vous serez confronté à d’autres sujets de discorde entre une conception de la société moderne occidentale et une autre bédouine moyenâgeuse, comme la dhimma (payer les mahométans pour être protégé des mahométans !), l’esclavage, les punitions inhumaines (huddud), le traitement de l’apostasie et le statut de la femme.

              • Je ne pense avoir de leçon à recevoir de daesch, après vous voulez croire que l’Islam est une religion de pédophile c’est vôtre droit, nous musulman savons que c’est faux et sommes écœuré par ça.

                • @ mecquipasseparla.
                  Je vous comprends … je n’ai moi aussi aucune leçon à recevoir de DAECH ! Mais comment devons-nous agir pour mettre fin à leurs agissements ? Et quelle légitimité avons-nous pour cela puisqu’il ne font qu’appliquer à la lettre ce qu’on peut lire dans le Coran, la Sunna et les livres d’Histoire ?
                  Je ne considère pas la religion mahométane comme une religion de pédophiles mais comme celle qui attire le plus de psychopathes … Comment en est-elle arrivée là ?!

                • éric Coffinet
                  « Comment en est-elle arrivée là ? », vous demandez-vous. Mais elle a été ainsi dès ses débuts, et, depuis, elle n’a jamais cessé. Pseudo-religion de psychopathes,,inventée par des psychopathes pour des psychopathes.

                • @ bataille de Tourtour – Je viens juste de poster mon billet avant de lire le vôtre. Nous sommes sur la même longueur d’onde.

                • @Eric Coffinet – Vous avez parfaitement raison d’évoquer la psychopathie (PCL-R de Robert D. Hare), sauf que l’idéologie – plutôt que religion – mahométane n’attire pas les psychopathes, mais des psychopathes – au premier chef le prétendu prophète – ont créé l’idéologie mahométane. Psychopathie ou sociopathie (un peu différente) n’étant pas un trouble mental mais de la personnalité. La psychopathie comme résultat de la consanguinité depuis des siècles précédant la naissance du commis boucher d’Allah. Je fais remarquer que la pédophilie aujourd’hui est apparemment surtout pratiquée en Occident par des élites en position de pouvoir et qui, elles aussi, sont des personnalités psychopathiques, leur trouble les ayant d’ailleurs conduit à cette position. Autrement dit, c’est la psychopathie qui fait l’élu vu que le psychopathe est un savant manipulateur. Chez les musulmans, la circoncision, par son effet sur le système glandulaire, notamment l’hypophyse, a fort probablement eu son rôle à jouer pour créer ce trouble. Et qu’il ne me soit pas dit que je déraille, vu qu’elle est également pratiquée chez les juifs.

                • Costa
                  D’accord sur tout concernant la psychopathie, sauf en ce qui concerne la consanguinité, qui produit des pathologies plus ou moins visibles.La psychopathie, si j’en crois les cours de criminologie que j’ai suivis il y a quelques années (2007 ), n’est pas, si on peut l’exprimer ainsi, « visible à l’oeil nu », et , pour l’instant on ne sait pas ,ou pas grand’chose sur cette pathologie. On peut la décrire, certes,mais les raisons qui aboutissent à son apparition échappent à la connaissance scientifique. Je crois me souvenir que c’est une pathologie incurable, que notre époque est très productrice de psychopathes, que les éléments mâles sont plus nombreux au « club » que les éléments femelles. J’ignore si ,depuis 2007, la recherche a progressé dans ce domaine .

  2. Moi je me souviens aussi et surtout de la fronde des magistrats de Nantes qui ne voulaient pas accepter leurs responsabilités dans cette affaire avec cette scène insupportable à regarder lorsqu ‘ ils se sont comportés comme des lycéens dans les manifestations devant les médias en faisant du chahut et chantant qu ‘ ils n ‘ étaient pas coupables !!!!!! c ‘ était indécent à l extreme , leurs gesticulations enfantines alors qu ‘ une jeune femme venait de se faire découper en 4 !!!!! j ‘ en avais honte et la nausée de leurs comportements de bobos socialauds crétins et idiots , abrutis par leurs caprices idéologique de société de bisounours qui n ‘ existe pas !!!!
    on devrait leurs faire la meme chose et à leurs familles aussi !!!!!!!!!

  3. @ mecquipasseparla
    Je vais essayer de résumer ici vos réponses :
    Vous déclarez que le Coran est la parole d’Allah incréée valable en tout temps et en tous lieu, non abrogeable et qu’aucun mahométan ne peut interdire ce qu’il autorise, ce qui le rend incompatible avec la démocratie.
    C’est une vision idéologique daechienne, que seule la contrainte extérieure peut empêcher d’être mise en pratique. Je ne vois pas ce qu’elle peut apporter de bénéfique et de constructif dans une société moderne et multiculturelle. Vous vous condamnez à l’exil et je pense que vous serez déçu par la vie en terre d’islam.
    Vous déclarez que l’on a pas le droit de marier une fille impubère et vous êtes en contradiction avec le Coran et la Sunna. La période de « viduité utérine » (al ‘idda) est fixée à trois mois pour les épouses divorcées trop jeunes pour avoir leurs règles et, selon Aïcha, Mahomet l’épousa à l’âge de 6 ans alors qu’elle jouait à la poupée, ce qui laisse peu de doutes sur sa maturité sexuelle.
    http://ripostelaique.com/le-mariage-licite-de-la-fille-impubere-dans-lislam-est-une-legitimation-de-la-pedophilie.html
    Vous déclarez qu’aucun verset n’est abrogé, mais cela me semble en contradiction avec les versets coraniques ainsi qu’avec l’avis des « savants »
    https://madjidnaitaghi.wordpress.com/2013/05/04/abrogeant-abroge-une-des-cles-indispensables-pour-comprendre-lislam/
    Vous déclarez devoir apprendre l’arabe et vous en remettre aux « savants » pour les questions importantes. Même parmi ceux qui parlent arabe de naissance, seule une petite minorité est capable de comprendre la langue coranique archaïque après des années d’études. Les autres ne font que réciter sans vraiment comprendre de ce qu’ils disent… Le calife daechien Abou Bakr/Ibrahim Al-Bagdadi détient un doctorat en sciences islamiques de l’université de Bagdad. Voulez-vous vous fier à ce genre de « savant » plutôt que de réfléchir par vous-même ? Si, comme le dit Omar, les actions sont jugées selon la motivation, comment pourrait-on condamner ceux qui combattent les mahométans en étant persuadés d’agir pour le bien de la religion et de la société ?
    Vous dites qu’aucune religion n’est compatible avec la démocratie. J’en connais au moins une : la Foi Bahai’e, qui dans ses écrits saints réserve le cœur de l’homme à Dieu et la gestion du monde aux rois et aux gouvernements. C’est le principe de la laïcité, qu’il ne faut pas confondre avec l’athéisme ! Mais vous pouvez toujours tenter de jouer sur les mots en disant que la Foi Baha’ie n’est pas une religion … 🙂
    Vous tentez de justifier les erreurs des califes en demandant si les juifs, les chrétiens et les indous sont exempts de reproche : ceux-ci ont-ils comme Omar refusé à leur Prophète de quoi écrire ce qui protégerait leur communauté de la division ? Ont-ils profité de récits sacrés inventés de toute pièce pour justifier religieusement leurs turpitudes ? C’est bien sous l’autorité des califes que la Sunna a été compilée … Vous dites qu’aucun mahométan ne peut interdire ce que le Coran autorise, mais vous ne le dites pas pour la Sunna : pourquoi ?

    • Je ne pense pas avoir une vision daeschienne je n’ai jamais été pour leur tuerie, prise de drogues et prostitution des femmes.
      Et je sais que je serait forcément un peu déçu en émigrant car il n’existe plus de réel terre d’islam.
      L’histoire de Aïcha sont des clichés; le mariage est après la puberté.
      Pour les versets abrogés je me trompe peut-être, il faut que je me renseigne un peu plus dessus.
      Il n’y a pas que le calife de daesch qui soit savant, je préfère me référer à des personnes du type sheikh Imran N.Hossein ou Islam ibn Ahmad et écouter un savant n’empêche de réfléchir soi-même.
      Et si j’apprends l’arabe c’est pour le coran du mieux que je peux mais je pense que si je vais dans un pays arabe ça m’aidera à communiquer avec les gents pour travailler et autre (tout comme quelqu’un qui vient en France doit apprendre le Français).
      Pour la Foi Bahai’e je ne la connaissais pas.
      Et pour les erreurs des califes, Bush n’a-t-il pas utilisé la Bible pour attaquer l’Irak?
      Le coran est un texte sur et fiable, la Sunna contient beaucoup de hadith faux.

      • En partant d’axiomes comme les vôtres, le développement logique du Coran et de la Sunna aboutit fatalement à une conception « daechienne » …

        • Pourquoi vouloir me confondre avec daesch, quand ma quête est spirituelle et non terroriste.
          Si demain un assassin dit que le ciel est bleu et que moi je dis aussi que le ciel est bleu, suis-je un assassin?

          • Parce que dans cette vision, l’islam est Foi ET Loi.
            Et qu’on ne peut pas en prendre une partie et en laisser une autre. Accepter une partie du Coran et en rejeter une autre, c’est le rejeter entièrement. Il n’y a aucune place pour l’acceptation partielle dans votre relation avec le Coran ; logiquement, il ne peut y en avoir (Coran 2/85) .
            Si votre quête est spirituelle, vous devriez vous pencher sur la Foi Baha’ie https://fr.wikipedia.org/wiki/Baha%C3%AFsme

            • Non le coran je l’accepte totalement, mais c’est juste qu’il faut bien le comprendre.

              • @ mecquipasseparla
                Si vous acceptez totalement le Coran, comment pouvez-vous accepter de vivre en terre « mécréante » en acceptant des lois « mécréantes » qui vous empêchent de faire ce que le Coran et la Sunna autorisent ?
                Que pensez vous de la philosophie de Mahmoud Mohamed Taha qu’il existe deux messages dans le Coran. Avant l’Hégire : un rappel du message spirituel prêché antérieurement et valable éternellement. Après l’Hégire : un message politique valable pour un temps et un lieu. Selon lui, la Charia doit évoluer à partir du message Mecquois en abandonnant le message Médinois. Mais cette idée a conduit ce Monsieur à la potence pour apostasie …
                https://fr.wikipedia.org/wiki/Mahmoud_Mohamed_Taha

              • Vous me faites rigoler. Comme s’il y avait une possible interprétation anagogique… Pour comprendre le coran, monsieur mecquipasseparla, il faut appliquer la règle des versets abrogés et des versets abrogeants. Et alors tout s’éclaire. Mais pour ça, cher Monsieur, il faut aussi un peu travailler, ce que j’ai fait mais pas vous : c’est-à-dire qu’il faut extraire par écrit les versets abrogeants et les classer et les réordonner logiquement car catégorie sémantique. Car vous ne me ferez pas croire que d’en garder l’ordre en fonction de leur longueur obéit à une quelconque logique ou est chargé d’un sens quelconque. Si : embrouiller les cervelles molles.

        • @ Eric Coffinet
          Nul besoin de partir d’axiomes comme ceux de mecquipasseparla. Ce torchon de coran -volontairement sans majuscule – EST « daechien », ou plutôt les « daechiens » sont les plus parfaits exécutants des versets du coran de l’époque de Médine. Et que M. mecquipasseparla comprenne bien que lui qui ne décapite, ne crucifie, ne lapide, ne tue, etc. aucun chrétien ni aucun juif est en opposition fondamentale avec son dieu fou et son prophète des cimetières puisqu’il est clairement écrit dans leur torche-culs et à plusieurs reprises que celui qui ne se lance pas dans le jihad contre les kouffar sera tué et, en prime, zou direct l’enfer ! C’est écrit ! Maintenant que M. mecquipasseparla se rassure. Lorsque l’Europe fera partie du dar-el-islam, il aura l’occasion de se rattraper et il y sera même contraint par la terreur exercée par l’islam sur ses propres ouailles s’il veut continuer à consommer tranquille, à jouer au docteur avec sa petite camarade de jeux, etc. C’est d’ailleurs ce qui a fait dire à Taslima Nasreen : « Un musulman modéré est un musulman qui n’a pas encore tué. » Elle sait de quoi elle parle, elle.

    • @ Eric Coffinet – Mecquipasseparla doit fumer de la meilleure herbe garantie Haut Atlas.
      1/ Aucun verset ne serait abrogé. Ha bon ? Pas même tous ceux de l’époque de La Mecque ? Mais si mon bon mecquipasseparla ! Allah s’était gouré et il a resanctifié ceux de l’époque de Médine, ce qui est quand même étonnant de se tromper à ce point pour un omniscient tout-puissant. Mais passons.
      2/ Mecquipasseparla pratique le sophisme de la double faute, très en vogue chez les musulmans. La question du degré de celle de l’islam, de sa systémisation par la sanctification ne les effleure jamais.

  4. et moi quand je me beurre la gueule c’est Dieu qui me le demande aussi ?????

  5. Ô vous qui croyez !
    Lorsque vous rencontrez des incrédules
    en marche pour le combat,
    ne leur tournez pas le dos.
    Quiconque tourne le dos en ce jour :
    – à moins de se détacher pour un autre combat
    ou de se rallier à une autre troupe –
    celui-là encourt la colère de Dieu ;
    son refuge sera la Géhenne :
    quelle détestable fin !
    Ce n’est pas vous qui les avez tués ;
    mais Dieu les a tués.
    (VIII, 14-17, Le Butin)
    .

  6. @ mecquipasseparla : à votre avis, qui peut légitimement interdire ce que le Coran et la Sunna autorisent ?
    Par exemple : la guerre sainte, la dhimma, l’esclavage, la mariage des fillettes impubères, les punitions inhumaines ( flagellation, amputation, lapidation, crucifixion …)
    Coran 4/59 : Ô les croyants ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous [ c-à-d : les mahométans ] qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et au Messager [ c-à-d : au Coran et à la Sunna ], si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation ( et aboutissement ).

    • Aucun musulman n’a le droit d’interdire ce que le coran autorise. Mais pour des questions importantes, on se réfère à des savants qui comprennent les subtilité du coran. Et on n’a pas le droit de marier une fille avant la puberté.

      • Ma’ homet épousa Aïcha alors qu’ elle avait 6 ans et consomma le mariage lorsqu’ elle eu 9 ans. Pubère précoce ou impatience ?
        De nos jour, ma’homet serait en tôle pour pédophilie. Son exemple à suivre par tous les musulmans fait que certains pays de l’ OCI fixent à 9 ans l’ âge légal du mariage pour une fillette, comme l’ Iran par exemple. Les « savants », ces vieux porcs lubriques, « interprètent » toujours dans le sens du plus de vice. L’ ayatola Khomeini « savant » de l’ islam chiite n’ a-t-il pas affirmé que le musulman pouvait trouver son plaisir avec une fille de l’ âge d’ un bébé pourvu qu’ il ne la déflore pas, auquel cas pour lui l’ obligation du mariage ?
        Sales porcs guidés par satan.

        • Ce sont des clichés, et le fait que certains utilisent les règles de l’Islam comme ça les arrangent ne regardent qu’eux. Là pédophilie n’est pas musulmane.
          De même le fait que certains prêtre abusent d’enfant ne veut pas dire que les chrétiens soit pédophile.

          • mecquipasseparla
            Certes.Ni que tous les instituteurs et professeurs, etc,etc…Mais quand le bédouin proclamé prophète « beau modèle » et sublime exemple saute sa jeune épousée de neuf ans, cela laisse à penser, non ?
            Ce type-là, s’il a existé, ce qui est fort douteux, relevait de la psychiatrie lourde.

              • Vous dites qu’ elle n’ avait pas neuf ans, en contradiction avec la sunna, parce que vous sentez bien qu’ un « prophète » qui saute, viole, une fillette ça n’ est pas très raisonnable.
                Vous tentez, c’ est à la mode pour tenter de tromper les kouffars, de vieillir la victime pour disculper si cela était possible ma’ homet. Mais qu’ elle ait eu 9 ans ou 12 comme certains essaient de le faire croire en tripotant les textes sacrés, cela ne justifie pas le crime commis par un vieux vicieux de 54 ans sur une gamine de 9 ou 12 ans. Ma’ homet était un vieux cochon et dans les 57 états de l’ Organisation de la Coopération Islamique où il est impératif d’ imiter en tout le « beau modèle » cela autorise une pédophilie légalisée par la charia. Il n’ y a qu’ en dar al islam que les vieux pédophiles riches peuvent violer religieusement des jeunes filles à peine pubères et souvent des fillettes pré-pubères.
                Vous parlez des prêtres, eux contreviennent au dogme chrétien, ils sont défroqués et vont croupir en prison.
                En islam, même des « hommes de Dieu », des imams, achètent de jeunes proies et les violent légalement devant la religion sans rien perdre de leur espectabilité devant les croyants soumis. C’ est d’une abjection totale.
                Les croyants de l’ islam sont guidés par satan et croient qu’ il se nomme allah. Dure sera leur déception à la porte de l’ enfer.

                • Ce n’est pas plutôt le contraire et des ennemis de l’Islam qui essaie de rajeunir Aïcha (ra) pour discréditer le prophète?
                  Parce que des hadiths il y en a des milliers, et ils ne sont pas tous fiables sachant que beaucoup d’ennemis de l’Islam ont en eux même écrit et que des transmetteurs des hadiths se sont aussi trompés en transmettant.

                • Qui sont donc ces ennemis de l’islam qui ont réussi à faire considérer comme véridiques leurs élucubrations ? Et avec quels appuis ?

              • Vous prenez les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages.
                Quel Occidental célibataire, expatrié pour raisons professionnelles dans un pays musulman, ne s’ est pas vu offrir le mariage avec une belle gamine ayant à peine atteint ou dépassé la dizaine d’ année ?
                Il suffit d’ une conversion de principe et de quelques milliers d’ euros pour devenir un pédophile marié légalement devant allah.
                Et pas besoin de « savants », la fillette appartient à son père puis à son « époux » jusqu’ à 6 heures après sa mort où son cadavre peut encore être légalement violé suivant une fatwa de l’ université d’ Al Azhar au Caire, sommité de la religion musulmane sunnite.
                Religion de déments ou de soumis honteusement trompés par satan, ses « savants », ses « hommes de Dieu » qui les entraînent inexorablement en enfer ?
                Quand ouvrirez-vous enfin les yeux ?

        • ludo
          En effet, lire le petit livre vert de pensées politiques, philosophiques,religieuses et autres de Khomeiny ,laisse à penser sur les valeurs de l’islam .Un chiite, me diront certains. Et alors ? La source est toujours le Coran

  7. cette enflure a un regard pervers, un regard de tueur. Pas étonnant qu’après ce crime atroce, il ait rejoint les rangs des lâches d’allah…qui détalent comme des lapins devant de vrais guerriers… »bons baisers de Russie »

  8. on s en fout d allah et des autres .donnez moi le et je m occupe du reste……

  9. Il ne faut pas tout confondre, ce qu’il a fait est horrible et il est nullement pardonné pour ce crime seulement parce qu’il s »est converti et un meurtre est un meurtre que l’assassin soit musulman ou non, de même pour la victime. C’est une personne innocente qu’il a tué et bien qu’elle fut mécréante, nous musulmans trouvons ça horrible.

    • Beaucoup de musulmans croient selon la Sunna que la conversion efface les mauvaises actions antérieures.
      Il existe par exemple un hadith dans le Musnad Ahmad qui affirme que le Prophète (pbsl) s’est adressé à Amr ibn al-As en ces termes : « Ô Amr, ne sais-tu pas que l’Islam efface tous les péchés antérieurs à la conversion ? » On retrouve a peu près la même chose dans le Sahih Muslim.

      • Oui c’est vrai parce qu’Allah pardonne, mais ça ne veut pas dire que la justice des hommes ne s’applique pas.

        • Que vaut pour un mahométan le justice des hommes devant la justice d’Allah ?

          • Mahométan ne veut rien dire.
            Et qu’on va dans un pays on doit faire avec les lois de ce pays et si ce pays ne nous permet pas de pratiquer nôtre religion nous devons changer de pays.

            • 1) Musulman vient du mot arabe « muslimin », signifiant ceux qui sont soumis à la volonté divine. Le Coran nomment ainsi des gens qui n’ont jamais connu Mahomet, ni lu le Coran ni appliqué la charia ni prié 5 fois par jour en direction de la Mecque, ni donné la Zakat : par exemple les apôtres de Jésus.
              Mahomet est la francisation du Mehmet turc. Selon le dictionnaire, un mahométan est un adepte de la religion de Mahomet (il suit son exemple…) comme un chrétien est disciple du Christ, ou un bouddhiste un disciple de Bouddha, ou un baha’i un disciple de Baha’u’llah.
              Etre soumis à la volonté divine (muslimin) est un état d’esprit, alors qu’être mahométan c’est fa faire partie d’une communauté religieuse suivant l’enseignement et l’exemple de Mahomet.
              C’est une distinction fondamentale …
              2) C’est un grand péché pour un mahométan d’émigrer dans un pays mécréant.
              http://www.postedeveille.ca/2011/08/emigrer-en-pays-non-musulman-est-un-grand-peche-fatwa.html

            • @Mecquipasseparla,
              Votre religion codifie toutes les situations de la vie de la naissance à la mort : elle est totale, totalisant, totalitaire. La Cour Européenne des Droits de l’Homme a déclaré que la Charia islamique basée sur le Coran et la Sunna était incompatible avec la notion de démocratie et de droits de l’homme telle qu’elle est conçue en Europe.
              En vous interdisant de pratiquer la guerre sainte, la dhimma, l’esclavage, la polygamie, la mariage des fillettes impubères, la maltraitance des femmes,et les punitions inhumaines, la République française, une, démocratique, laïque, sociale et attachée aux Droits de l’Homme, vous limite dans la pratique de votre religion. Pourquoi n’émigrez-vous pas en terre d’islam ?
              Le JIhad s’est modifié au fur et à mesure de la montée en puissance de l’Oumma mahométane : avant l’Hégire, il était interdit aux mahométans de se défendre et certains ont émigré en Abyssinie. Après l’Hégire, les mahométants ont reçu la permission de se défendre contre les agresseurs; puis cette permission devint une obligation; puis cet ordre s’étendit à tous les associateurs; et enfin à tous les juifs et les chrétiens.
              Nous sommes actuellement en France à la fin de la première phase et au début de la seconde, quand des mahométans exigent la liberté au nom de nos principes dans le but de nous en priver au nom des leurs. C’est un abus de droit dénoncé et interdit par l’article 17 de la déclaration européenne des Droits de l’Homme !

              • Effectivement l’Islam n’est pas compatible avec la démocratie (comme aucune religion ne l’est d’ailleurs), nous musulmans devons retourner dans des pays musulmans, j’espère le faire au plus tôt, mais avant il faut que j’apprenne l’arabe et m’habitue au rythme de vie des pays musulman.

                • mecquipasseparla: Le christianisme est compatible avec la démocratie car Jésus (Issa) a déclaré en réponse à une question piège: « Rendez à César (le pouvoir séculier) ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu (pourvoir temporel).
                  Ceci a facilité la tâche des bouffeurs de curés qui ont pondu, voté et appliqué la loi de séparation de l’ église de l’ état de 1905. Cette loi était déjà dans les Évangiles chrétiens.
                  Seul l’ islam exige que le pouvoir soit en concordance avec le dogme islamique et la charia.

                • Rendez à César (le pouvoir séculier) ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu (pourvoir temporel)
                  Ceci me fait plus penser à la monarchie qu’à la démocratie, car si c’était le cas on dirait de la France qu’elle est chrétienne et non laïque.

                • mecquipasseparla
                  Il n’y a pas incompatibilité entre christianisme et laïcité, qu’il s’agisse d’une nation ou d’une personne.Pour ma part , je ne vois aucune contradiction entre le fait que j’apprécie la laïcité, et m’en trouve fort bien, ce qui ne m’empêche pas d’être de religion chrétienne ,avec une forte tendance à l’agnosticisme.Ce n’est pas là un paradoxe. Comme le disait
                  ce grand penseur chrétien, Augustin d’Hippone , » Je doute, donc je suis ».

                • « Il n’y a pas incompatibilité entre christianisme et laïcité »
                  Si mon ami il y a incompatibilité, on ne peut pas être quelque chose et sont contraire. On ne peut pas être grand et petit en même temps, on est l’un ou l’autre.

                • La laïcité n’est nullement le contraire du christianisme: le christianisme – je parle de ses fondamentaux – est la religion
                  même de la liberté et du libre-arbitre. Ce qui n’ a pas plus à
                  tout le monde.Relisez à ce propos le chapitre intitulé « La légende du Grand Inquisiteur », dans « les Frères Karamazov ».
                  Et je vous renvoie aussi, et encore à saint Augustin: « Aime et fais ce que tu veux. »
                  Le christianisme ne saurait, en aucun cas, être un obstacle à la laïcité.

    • En islam, les « mécréants » (moushrikoun, kouffar) ne peuvent être considérés comme « innocents » car ils commettent le péché mortel « d’association » (shirk : polythéisme, idolâtrie). Les chrétiens professant le Credo de Nicée sont considérés comme des « associateurs ».
      Si le mahométan mecquipasseparla trouve cela horrible il risque d’être à son tour « takfirisé » pour détester une chose venue de Mahomet et du Coran et de subir le même sort par des daechiens prenant le Coran et la Sunna au pied de la lettre.

      • Le shirk que commettent les mécréants ne regarde qu’eux et leur créateur. Quant au prophète (sur lui la paix et les bénédictions) il a déjà invité des chrétiens à la Mecque qui faisaient du shirk sans pour autant les tuer. Quand il est écrit que ce que font les non musulmans est horrible , ce n’est pas pour aller les tuer mais pour que nous musulmans ne fassions pas la même chose. Quand on est musulman on s’occupe de nôtre âme, pas celle des autres.
        Et pour daesch c’est sur qu’ils me tueraient parce que ce sont des assassins qui tuent tous ce qui n’est pas d’accord.

        • IL A NETTOYE LA MECQUE DES JUIFS APPAREMMENT VOUS NE SEMBLEZ PAS AVOIR LU LA SOURATE INFAME DE LA BAQARA IL AIMAI LES CHRETIENS D AMOUR VACHE UNE ESCLAVE MUSULMANE VAUT TOUJOURS MIEUX QU UNE JUIVE OU CHRTIENNE VOUS ETES SOIT IGNORANT DE VOTRE MAUVAISE FOI SOIT VOUS ETES DE MAUVAISE FOI

          • Yathreb pardon Le massacre des Banu Qoraydha ça ne vous dit rien ? A moi si

            • Les banu qoraydha, c’est à dire ce qui n’ont pas respecté le pacte de paix conclu avec les musulmans?

          • Les guerres qu’il a mené étaient défensives, et il faisait du commerce avec les juifs et les respectait. C’est vrai que je ne suis pas un savant de l’Islam, mais vous laïques qui prétendez connaître l’Islam mieux que les musulmans ce n’est pas de mauvaise foi?

            • mecquipasseparla
              Sur 548 batailles qu’a menées l’islam, 546 étaient offensives…

              • Il y eut aussi des frappes « préventive »s, comme à l’oasis juive de Khaybar.
                Les mahométans invoquent aussi le Jihad « défensif » pour des terres qu’ils ont un jour dominé (ils les appellent « ouvertes » à l’islam, qui à vocation à dominer le monde entier) : Israël; les Balkans, l’Espagne, la Sicile, les îles grecques ou le sud de l’Italie.
                Je demande au mahométan mecquipasseparla s’il croit réellement que Mahomet, le beau modèle de grande moralité, a fait tout ce que l’on raconte dans la Sunna et la Sira, où s’il pensent que les califes omeyades et abbassides ont tout inventé pour justifier leurs turpitudes d’une caution religieuse inattaquable ?

                • Je pense que les Califes et tous les musulmans ont fait des erreurs et même plus que des erreurs parce que ce sont des humains. Les Chrétiens et les Juifs (et même les Hindous et autres…) sont-ils exempt de tout reproche?

                • Sophisme de la double faute, le leitmotiv de tous les musulmans, mais qui ne tient aucun compte, du côté de l’islam, du degré de cette faute, de sa systématisation et surtout de sa sanctification, celle-ci expliquant le nombre et le degré jamais atteint, et de très loin, par aucune autre religion, si tant est que l’islam soit une religion.

                • Eric Coffinet
                  Vous oubliez le sud de la France,Narbonne occupée 50 ans,
                  et les nombreuses villes dévastées, pillées, incendiées,
                  hommes passés au fil de l’épée, femmes et enfants emmenés en esclavage.La Provence a mis trois siècles pour
                  se débarrasser de cette maudite engeance. Et telle était la
                  peur que causait l’envahisseur coranique qu’une légende a
                  pris corps, celle d’un géant qui terrifiait Paris: le géant Isauré.
                  Pas moyen de se débarrasser de lui Donc le roi a fait venir à
                  Paris le brave des braves, à savoir le comte de Provence, Guillaume,qui a tué le mécréant en combat singulier. D’où
                  l’actuelle rue de la Tombe-Issoire. Et à Pernes-les-Fontaines,
                  dans le Vaucluse, il y a une maison forte,ornée de fresques
                  du XIIIe siècle; l’une d’entre elles représente le combat de
                  Guillaume et du terrifique Isauré.
                  Or nul texte ne parle de ce géant et de ce combat. .Mais la symbolique peut en être retenue.

            • amusant, ce leitmotiv éculé qui consiste à présenter Mahomet en victime de l’oppression et de la nécessité pour lui de combattre sur un mode défensif….
              C’est même très drôle ! vous avez mangé un clown avant de venir sur RL ?

        • Si le Shirk ne concerne qu’eux et Allah, pourquoi le Coran appelle-t-il les mahométans à tuer les associateurs partout où ils peuvent les trouver ? (Coran:9/5)
          Peut-être parce ce que c’est Allah lui-mêrme qui les frappe par la main des mahométans ? (Coran 8/17)

            • Considérez-vous donc que le Coran n’est pas la Parole « incréé » d’Allah valable en tous temps et tous lieux ?
              Si vous faites allusion à la théorie de l’abrogeant et de l’abrogé, de nombreux savants considèrent que ce verset de l’épée 9/5 abroge de nombreux versets « pacifiques » antérieurs !

              • Je suis désolé mais je n’ai pas compris vôtre question, pouvez-vous la reformuler?

                • Mecquipasseparla, selon vous :
                  Le Coran est-il la Parole-même d’Allah transmise par l’ange Gabriel à Mahomet ?
                  A-t-il été créé ou est-il incréé, existant auprès d’Allah de toute éternité ?
                  Es-t-il valable en tout temps et tout lieu, ou seulement pour un temps donné et un lieu donné ?
                  Contient-il des versets abrogés par d’autres versets ?

                • N’étant pas savant je me trompe peut-être.
                  Oui, je pense que le Coran est la parole de Dieu transmise au prophète (sws) par l’ange Gabriel.
                  Oui, il est incréé et et existant au près de Dieu pour l’éternité.
                  Il est valable en tout lieu, tout temps.
                  Et je ne pense pas que des versets en abrogent d’autres, je pense que le Coran est un tout et qu’il ne faut pas prendre des versets seul et qu’il ne faut pas tous les comprendre littéralement mais comprendre leur signification.

                • Vous avez tout faux, monsieur mecquipasseparla. Les réalités vous échappent totalement. Vous êtes un croyant au sens littéral (c’est-à-dire quelqu’un qui croit tout ce qu’on lui dit) et un Soumis à la prétendue parole de votre dieu fou mais en aucun cas une personne raisonnable ni même instruite sur sa propre idéologie. Pardonnez-moi, mais l’islam n’est pas une religion car il ne possède aucune eschatologie. Pouvoir se bourrer la gueule et se faire sucer par 72 vierges ou des « petites perles » au paradis n’a rien d’une eschatologie puisque c’est la réalisation de tous vos fantasmes d’ici-bas. Est-ce que vous mesurez un peu l’inanité de telles croyances. Aucune religion au monde n’a jamais enseigné de telles conneries matérialistes et libidineuses.

    • Vous êtes un abominable menteur, monsieur mecquipasseparla. 1/ les kouffar doivent être « exterminés » (6 fois dans le coran) ou tués (souviens plus combien de fois) « jusqu’au dernier et partout où ils se trouvent » (sic). C’était le premier mensonge. Et je ne parle pas des hadîths les plus authentiques.
      2/ Second mensonge : « nous musulmans trouvons ça horrible ». Ca sent un peu trop la position de principe. Alors pourquoi ne le faites-vous jamais savoir haut et fort ? Pourquoi ne vous indignez-vous jamais alors que vous savez si bien le faire et ameuter toute la France quand vous trouvez un pied de cochon devant une mosquée ? Pourquoi ne manifestez-vous jamais ?

  10. Ce qui serait bien, ce serait qu’il se suicide dans sa cellule.
    Cotisons nous pour lui faire parvenir une corde !

    • Remettons en vigueur ce que faisait le comte Dracula : le supplice du pal ! (Ah, le bon temps des allées bordées de pieux avec des suppliciés …, je ne vais pas jusqu’à souhaiter des pyramides de têtes, je ne dis pas, mais si cela arrive …)
      En voilà une peine qu’elle est bonne et comme elle dure assez longtemps si l’officiant est compétent, nous pourrions aller le voir pour lui dire ce que nous pensons de ses actes. (bon, il faut trouver un officiant ayant des capacités pour ne pas saloper le travail, il doit bien y avoir ça quelque part)

  11. L’islam est, on s’en doutait, et on en a une confirmation de plus, une machine à canaliser et à exploiter la violence, afin de lui donner un sens, celui, notamment, de conquête par l’épée…
    A quelques kilomètres de là, vous pourrez découvrir l’horrible fait divers de l’assassinat de Marina Lebeau…par un disciple de qui vous savez

  12. Comme d’habitude, Libération (il faudrait mettre des guillemets et l’appeler Abrutissement des Masses) a des journalistes d’une nullité insondable.

  13. Meilhon réincarnation d’Allah, bon sang mais c’est bien sûr…qu’en pensent nos amis d’Arabie Saoudite et leur charia si efficace ?

    • Pas une réincarnation d’Allah !
      Allah est un concept… Une entité désincarnée.
      Par contre, Mahomet (que la moisissure soit sur lui) a été un être vivant (pas humain, mais vivant). Meilhon pourrait donc être assez proche d’une réincarnation de ce psychopathe.

      • Charlie
        Il y a peu de chances pour que Mahomet ait existé. Aucun texte ne
        parle de lui, ce qui, au VIIe siècle, et compte tenu du niveau civilisationnel de la Perse et de Byzance,est fort suspect. Peut-être
        un chef de meute, genre petit caïd de banlieue à l’heure actuelle.
        Un personnage d’invention, mais un personnage d’une rare abjection. De quoi emporter l’adhésion et l’admiration d’un Tony
        Meilhon.

  14. Selon un hadtih ahad rapporté par Omar dans Sahi Bukhari et Sahih Muslim, un acte se juge et est récompensé selon la motivation.
    Ainsi, quand cet individu pille, viole et tue pour son plaisir, il mérite l’enfer, mais s’il le fait pour la gloire d’Allah il mérite le paradis …

    • Ou comment joindre l’utile à l’agréable…
      Bin voyons…
      C’est, non seulement une doctrine mortifère, mais également le club des faux-culs !

Les commentaires sont fermés.