Le mythe diabolique du vax covid sans risque chez la femme enceinte!

La fable criminelle de la « vaccination sans danger » des femmes enceintes – Nouveau Monde (nouveau-monde.ca)

Par Dr Gérard Delépine

« Dis-moi qui te paie, je te dirai qui tu es »

Depuis deux ans et huit mois, le gouvernement et les médias aux ordres nous mentent pour nous inciter à accepter des injections expérimentales abusivement qualifiées de vaccin alors qu’il s’agit de médicaments à ARN dont les essais phase 3 ne seront terminés qu’en 2023.

L’un des derniers mensonges en vogue concerne les femmes enceintes qu’on trompe en prétendant[1]:

« Une vaste étude canadienne… confirme que les vaccins à ARN messager contre le Covid-19 sont “sans danger” pendant la grossesse… L’étude a été menée sur 200 000 femmes enceintes canadiennes vaccinées ».

Ce pur mensonge estampillé AFP a été répété partout avec la complicité de France info, Médisite[2], La dépêche[3], Elle[4], 20 minutes Santé[5] le quotidien du pharmacien[6] et bien d’autres médias.

Existe-t-il dans ces rédactions des journalistes qui vérifient leurs sources et les données ? Sont-ils paresseux ou volontairement menteurs ? S’ils avaient fait leur travail de journaliste, ils auraient remarqué les faits suivants déjà dénoncés brillamment par Gibertie[7].

L’étude[8] ne porte que sur 5 625 femmes enceintes vaccinées !

Car la lecture de l’article qu’ils citent montre que l’effectif réel des vaccinées est près de 40 fois inférieur à ce qu’ils annoncent !

L’étude se limite à de simples contacts par e-mails et/ou téléphoniques !

Il ne s’agit en aucun cas d’un article médical. Aucun examen clinique ni biologique n’a été réalisé. Il est heureusement douteux que les gynécologues canadiens suivent leurs patientes et l’évolution de leur grossesse par ces seuls moyens !

L’étude ne porte que sur les 7 jours post injection !

C’est quand même très court pour affirmer que les grossesses qui durent 9 mois n’ont pas été altérées par les injections et que les futurs nouveau-nés n’en ont pas souffert.

En 7 jours de suivi, ils ont quand même réussi à avoir chez les vaccinées : 4 qui ont perdu la vue, 7 incapables de marcher, 91 infections respiratoires, 1 paralysie soudaine du visage, et de nombreuses fausses couches.

Il ne s’agit pas d’un essai prospectif randomisé.

Mais d’une analyse rétrospective de cohorte dont la fiabilité scientifique est faible et la valeur probante très faible d’autant que l’effectif du groupe témoin (non vacciné) n’est que 339, chiffre totalement insuffisant pour estimer les risques et les comparer à des groupes numériquement 10 fois plus importants.

Les auteurs sont très liés à l’industrie des vaccins.

Il suffit de consulter les liens d’intérêt détaillés à la fin de l’article :

MS a été chercheur sur des projets financés par GlaxoSmithKline, Merck, Moderna, Pfizer, Sanofi-Pasteur, Seqirus, Symvivo et VBI Vaccines.

OGV a été chercheur, co-chercheur ou panéliste expert sur des projets financés par GlaxoSmithKline, Merck, Pfizer et Seqirus, en dehors du travail soumis.

JDK a été enquêteur sur des projets financés par GlaxoSmithKline, Merck, Moderna et Pfizer

KAT a été enquêteur sur des projets financés par GlaxoSmithKline.

JEI a été chercheur sur des projets financés par GlaxoSmithKline et Sanofi-Pasteur.

AJM a été chercheuse sur des projets financés par GlaxoSmithKline, Merck, Pfizer, Sanofi-Pasteur et Seqirus, , et a reçu des honoraires pour sa participation à des conseils consultatifs d’Astra-Zeneca, GlaxoSmithKline, Medicago, Merck, Moderna, Pfizer, Sanofi-Pasteur, Seqirus, et pour les présentations d’Astra-Zeneca et Moderna.

GDS a été enquêteur sur un projet financé par Pfizer.

L’étude a été financée par les organismes d’État qui vivent des campagnes vaccinales et en font la promotion constante.

Ce travail a été soutenu par le financement COVID-19 Vaccine Readiness des Instituts en santé du Canada et de l’Agence de la santé publique du Canada CANVAS (numéro de subvention CVV-450980) et par le financement de l’Agence de la santé publique du Canada, par le biais du Document de référence sur la surveillance des vaccins Group et le groupe de travail sur l’immunité COVID-19.

La publication par le Lancet d’un tel torchon rappelle le précédent Lancetgate[9][10][11][12]

Jamais un tel article bidon n’aurait passé l’examen par un comité de lecture à l’époque où le Lancet était indépendant et que son impartialité faisait sa réputation. Le Docteur Richard Horton rédacteur en chef du Lancet a d’ailleurs prévenu ses lecteurs :

« Une grande partie de la littérature scientifique, sans doute la moitié, pourrait être tout simplement fausse. Affligée d’études avec des échantillons réduits, flagrants, avec l’obsession de suivre les tendances d’importance douteuse à la mode, la science a pris le mauvais tournant vers les ténèbres. les grandes compagnies pharmaceutiques falsifient ou truquent les tests sur la santé, la sécurité et l’efficacité de leurs divers médicaments, en prenant des échantillons trop petits pour être statistiquement significatifs, ou bien, pour les essais, embauchent des laboratoires ou des scientifiques ayant des conflits d’intérêts flagrants, ils doivent plaire à la compagnie pharmaceutique pour obtenir d’autres subventions ».

L’agence France presse, et les médias qui ont diffusé sans modération ce mensonge se sont comportés non pas comme des organes d’information, mais comme des propagandistes sans état d’âme d’un pseudovaccin expérimental dont les premiers résultats avérés en population réelle sont très inquiétants.


  1. [1] D’après Franceinfo ![]
  2. [2] https://www.medisite.fr/coronavirus-covid-19-les-vaccins-a-arn-messager-sans-danger-pour-les-femmes-enceintes.5648211.806703.html[]
  3. [3] https://www.ladepeche.fr/2022/08/12/vaccination-covid-19-les-vaccins-sont-sans-danger-pour-la-grossesse-dapres-une-etude-canadienne-10485217.php[]
  4. [4] https://www.ladepeche.fr/2022/08/12/vaccination-covid-19-les-vaccins-sont-sans-danger-pour-la-grossesse-dapres-une-etude-canadienne-10485217.php[]
  5. [5] https://www.20minutes.fr/sante/3336759-20220812-covid-19-vaccins-arn-messager-danger-pendant-grossesse-selon-etude-canadienne[]
  6. [6] https://www.lequotidiendupharmacien.fr/medicament-parapharmacie/recherche/grossesse-et-vaccins-arnm-une-nouvelle-etude-confirme-labsence-de-risques[]
  7. [7] https://www.profession-gendarme.com/dangerosite-de-la-vaccination-pour-les-femmes-enceintes-les-journalistes-sont-de-gros-menteurs/comment-page-1/[]
  8. [8] Manish Sadarangani, et al for the Canadian Immunization Research Network Safety of COVID-19 vaccines in pregnancy: a Canadian National Vaccine Safety (CANVAS) network cohort study
    https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(22)00426-1/fulltext[]
  9. [9] https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/the-lancet-gate-saga-dune-etude-corrompue-1216931[]
  10. [10] https://www.lefigaro.fr/demain/sante/hydroxychloroquine-3-des-auteurs-de-l-etude-du-lancet-se-retractent-20200604[]
  11. [11] https://tribune-diplomatique-internationale.com/la-corruption-de-la-science-le-scandale-de-letude-sur-lhydroxychloroquine-qui-etait-derriere-tout-cela-lintention-danthony-fauci-de-bloquer-lhcq-au-nom/[]
  12. [12] https://www.causeur.fr/the-lancet-revues-universitaires-177545/[]
image_pdfimage_print
34

32 Commentaires

    • Ça colle à merveille avec la politique de l’UE qui veut faire venir des millions de migrants sous prétexte de démographie en berne.

      • Mais, mais, on dirait que personne ne fait la relation entre le droit à l’avortement, ( fortement conseillé aux femmes de douche, les autres refusent l’avortement du fait de leur religion, le comble c’est que c’est une femme juive qui a su imposée le droit à l’avortement alors que le Dieu de la Bible le condamne) et le grand remplacement. On Conseil fortement aux femmes de souche d’avorter et en même temps on justifie la venu d’étrangers par le fait qu’il n’y a pas assez d’enfants. On pousse le peuple de souche à immoralité total par une sorte de Justification de copuler tant qu’on veut et qu’on peut sans restriction, sans aucune moral, ce qui fait beaucoup d’enfants sans mariage et donc il faut justifier les avortements, et personne n’a rien compris du stratagème apparemment…

    • Parce que la vérité doit être montrée même si elle est difficile à accepter.

    • parceque le foetus est un etre humain dès sa conception , et que le tuer est un assassinat , il faut le rappeler , et quoi de mieux que cette photo pour le faire !

    • Peur de la vérité ?
      Et encore, cette photo est faite après nettoyage, épurée, la réalité est encore différente.
      Non, l’avortement ce n’est pas joli …
      Et passé six semaines, le coeur bat, et ça devient un infanticide, un meurtre.

      • C’est le cerveau à venir de l’enfant à venir qui commence à se former, un cerveau d’humain c’est donc un crime contre l’humanité. Pire qu’avec les nazies ce qui nous attend.

  1. Les Delépine : toujours remarquables !
    Articles clairs, bien sourcés et bien documentés, à la portée de tous…
    Bravo !

  2. il y aura celles qui écouteront ‘nouveau-monde’, et celles qui écouteront les communications des professeurs du pôle obstétrique de l’APHM par exemple. La folie vs la raison.

    Parce que les césariennes en urgence de femmes enceintes avec un covid qui flambe, les sages femmes l’ont vécues, elles, pendant que vous faisiez votre désinformation sur internet.

    J’ai envie d’ajouter que vous devriez avoir honte, mais on sait que vous en êtes plus là pas vrai, vu l’ensemble de votre « œuvre ».

  3. Petits enfants: Les vaccins « contre covid » provoquent de graves anomalies fœtales…ou la mort fœtale. La toxicité des injections transgéniques qualifiées de « vaccins » se transmet d’une génération à une autre. Il existe une toxicité reproductive des injections Covid… Ces injections expérimentales menacent la santé et la vie de la mère et de l’enfant. Tous les signes cliniques sont dans le rouge. Peu de médecins rendent ces informations publiques, peu se lèvent pour dire la vérité et dénoncer ce qu’ils observent et constatent dans leur pratique clinique.
    Cela montre que la politique actuellement en cours a été longuement préparée, que plusieurs « briques juridiques » ont été posées pour pouvoir contourner les lois qui protègent les citoyens, y compris les enfants…

  4. Comme la Chine, l’Inde, le Japon et le Brésil, le taux de natalité aux États-Unis est bien inférieur au taux de remplacement, et pour que le taux de natalité d’un pays reste simplement le même, le taux doit être légèrement supérieur à 2 %. Cela signifie qu’en raison des injections de protéines de pointe, le nombre de bébés tués dans l’utérus réduit considérablement la population mondiale, tout comme Gates et tous les autres eugénistes mondialistes veulent le faire. En d’autres termes, le nombre de décès dus aux « vaccins » injectés créant des caillots, est bien plus élevé que le nombre de décès dus au virus réel, (en supposant qu’il y en ait même un). Cette pandémie est une pandémie de toxiques, et non une pandémie virale. C’est pourquoi tout le monde devrait éviter les injections de protéines de pointe comme la peste ! https://numidia-liberum.blogspot.com/2022/07/le-syndrome-des-proteines-de-spike.html

  5. cela plait à la majorité des français puisque l’escroc macron a été réélu

    • Très juste, même si il a été élu qu’avec une petite majorité, bien remplie par des musulmans par ailleurs. Les Français ne savent pas ce qui les attends, ils vont subir le choix de leur stupidité, ils auront ce qu’ils méritent, on récolte toujours ce que l’on sème.

    • Sur 10 personnes que vous rencontrez dans rue, partout en France, 7 n’ont pas voté Macron. Macron n’a donc pas été réélu par une « majorité » de Français mais il a profité d’un système qui n’a de « démocratique » que le nom.

  6. Pinaise, le photo du foetus ! Jamais je n’aurais pu avoir « ça » en moi, je me suis souvent félicitée de n’avoir pas voulu « faire » d’enfants, être enceinte, accoucher, quelle horreur !!!

    • Pussycat, il n’y a pas plus belle chose au monde que d’arriver à donner la vie. Que vous vous y refusiez c’est une chose mais pas au point de venir tenir de telles paroles. Pensez à toutes ces femmes qui ont tt fait pour avoir un enfant et ni sont pas parvenues. A toutes celles qui ont perdu un enfant après l’avoir eu dans leur ventre pendant 9 mois !

    • Et bien j’ai été marié deux fois, deux enfant avec chaque femmes, j’ai assisté à tout les accouchements, on m’a même d’aider à la sortie des enfants avec l’accouchement, les mamans n’ont pas souffert du tout et fut pour tous un vrai bonheur. C’est après, de par la façon dont les politiques et les religions avec comme complice les grands marchands que ça se gâte jusqu’à la fin de la vie.

  7. Perso je n’arrive pas à comprendre comment des femmes enceintes se précipitent pour se faire injecter cette saloperie dont elles n’en connaissent pas le contenu, alors qu’elles si attentives et prudentes envers l’absortion de certaines nourritures, boissons néfastes pour l’embryon ? TT comme elles le sont envers beaucoup de médicaments qui à peine sur le marché les préviennent qu’ils sont à prescrire pour elles. Alors comment comprendre qu’elles se laissent aussi facilement embobiner par tt ces pourris payés par les labos au lieu de faire travailler leur bon sens en refusant cette injection ?

    • 3 sages femmes enceintes de l’APHM se sont faites vaccinés en début de grossesse. Vous irez leur expliquer qu’elles manquent d’information et de bon sens…

      • Ben oui elles sont soumises à l’obligation vaccinale pour pouvoir travailler… 🤮

  8. La ou he suis en Espagne, la mortalité a augmenté de 25% par rapport à l’année dernière – il faut lire un journal allemand pour le savoir, car ici c’est l’omerta- 70% de la surmortalité touche les plus de 70ans donc 30% sont plus jeunes et meurent subitement ou aux urgences ! Qui osera poser la question : combien de vaccinés dans cette surmortalité ?? Apparemment ce genre de question/étude n’est pas à l’ordre du jour..

    • C’est officiellement une nouvelle maladie le « Syndrome de Mort Subite de l’Adulte » !
      Si, si, ils ont osé …

    • haaa louis fouché… grandiose…. heureusement qu’on l’a viré de l’APHM. J’espère que des poursuites pourront être engagés sur les auteurs de ces panneaux de la honte…

    • J’écrirai bien « Albert descendant des ânes » mais c’est pas sympa pour les ânes… Continue de patauger dans ton caca, tu y es si bien…

  9. Il y a bien pire que le « vaccin » anti-covid !
    La « grande avancée sociale qu’est le droit des femmes à être libres de leur corps » (enfin, c’est comme ça qu’ils présentent le truc, car c’est sûr que s’ils avaient dit « le plan de grand remplacement du peuple Français par l’avortement de masse » ça l’aurait pas fait !) est la cause directe de la mort de 230.000 petits Français à naitre chaque année.
    Mais bon, c’est une « grande avancée sociale » et une « liberté » …

1 Rétrolien / Ping

  1. Le mythe diabolique du vax covid sans risque chez la femme enceinte ! Ne faut-il pas être une femme naïve et irresponsable pour se faire vacciner alors qu’on est enceinte, sachant la dangerosité du fameux faut vaccin qui n’a jamais protég

Les commentaires sont fermés.