Le naturisme pour lutter contre tous les intégrismes

Publié le 8 novembre 2010 - par - 1 455 vues
Share

Une controverse agite en ce moment le débat laïque dans RL: celle concernant le degré de nocivité des différents monothéismes.

Je ne puis que désavouer Chantal Macaire et Henri Peter et par contre apporter tout mon soutien aux positions exprimées par Jacqueline Fichet sur la capacité de nuisance du catholicisme, ou encore de Maurice Vidal qui dénonce « l’Eglise catholique complice de l’islamisation de la France », le dernier article d’Eozen, celui de Mireille Ménard, et celui de Pierre Régnier dans le no 167 de RL et surtout son magnifique texte qu’il donne en lien, « centpapiers: Benoit XVI premier responsable de la violence religieuse », je pense que tout est dit sur le fait qu’il faut absolument « désacraliser la violence religieuse. » Pierre Régnier y montre comment l’ex-cardinal Ratzinger a persisté à réaffirmer la « Bonne violence de Dieu. » Et que dans la Bible annotée de Jérusalem, Josué le massacreur est présenté comme un précurseur du pacifiste Jésus…!

Il ne sert à rien de dire, comme certains, que la violence dans l’Ancien Testament serait de nature narrative, tandis que dans le Coran elle serait de nature prescriptive. L’appel au meurtre de Mahomet serait toujours d’actualité, tandis que les violences de l’Ancien Testament appartiendraient au passé, parce que Jésus nous aurait montré la voie de la paix et de l’amour. Sauf que 3000 ans de judéo-christianisme ont amplement démontré que l’on pouvait persécuter et assassiner son prochain par amour (puisqu’on vous dit que c’est pour votre bien qu’on vous brûle , vous pourriez nous remercier bande d’ingrats !) et que quand les chrétiens parlaient de paix, il fallait surtout comprendre « paix éternelle, celle des cimetières » !

Revenons à l’Ancien Testament: c’est par amour (pour Dieu) qu’Abraham s’apprête à sacrifier son fils. Mais voilà que l’Eternel change d’avis: et voilà ce brave Abraham qui, psychopathe sanguinaire l’instant d’avant, devient homme de Progrès en supprimant les sacrifices humains…Houuu pour les vilains païens, nos ancêtres à nous les goys, Celtes, Grecs, Vikings qui vont encore se livrer à ces rites barbares pendant encore au moins un ou deux millénaires…

Certes… mais il y a l’Affaire Jephté. Jephté ? Vous savez ce gus qui avait juré de sacrifier à l’Eternel le premier qu’il verrait sortir de sa maison à condition que Dieu lui donne la victoire dans une bataille ? Quoi ? Un sacrifice humain ? Les trois monothéismes nous disent bien qu’Abraham a remplacé les sacrifices humains par des sacrifices d’ animaux ? Et avec Jephté on est bien après la conquête de Canaan, non ?!

Et voilà que Jephté revient victorieux, avec l’intention de sacrifier le premier venu, le beau-frère ou la belle-mère par exemple…

Mais Dieu a de l’humour, c’est la propre fille de Jephté qui sort la première de la demeure; et voilà que Jephté doit sacrifier sa gamine…mais il lui accorde un délai avant: elle pourra aller avec ses suivantes « pleurer sa virginité » et puis ensuite revenir se faire religieusement assassiner…

Il est vrai qu’Abraham avait mis fin aux sacrifices HUMAINS…il n’a jamais dit qu’on n’avait pas le droit de sacrifier les jeunes filles…

Et quand Josué massacrait les populations païennes de la Terre Promise, et qu’il offrait leurs dépouilles et leurs biens à l’Eternel, ce qui ressemble bougrement à un sacrifice, on peut aussi dire que les païens ne sont pas vraiment des humains…

Mais revenons à notre histoire de paix et d’amour.

C’est par amour, pour sauver leurs pauvres âmes soit-disant corrompues, que l’Inquisition a brûlé les Cathares, les Juifs, les Hérétiques et les Musulmans . Et quand on avait un doute: « Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! »

C’est par amour que les Protestants, à leur tour, ont fait sauter des garnisons papistes du haut des remparts sur des piques (Voir le Baron des Adrets, qui passait son temps à changer de camp et de religion et à exterminer ses alliés de la veille !), c’est par amour-et non par politique ou rivalité personnelle ! ! que Calvin a fait brûler Michel Servet .

C’est par amour et désir de paix qu’en pleine guerre de Trente ans, au milieu des décombres fumants du Saint-Empire, que les chasseurs de sorcières protestants et catholiques ont rivalisé à qui brûlerait ou pendrait le plus de jeunes filles trop belles ou de vieilles femmes trop sages ! Sans compter leurs présumés complices, ce qui permettait à l’inquisiteur autoproclamé de se dédommager de sa peine en partageant les biens de ses victimes avec les autorités municipales ou ecclésiastiques locales !

Les Espagnols, comme les aliens de « Mars Attacks », ont déclaré aux Aztêques, Mayas et Incas qu’ils « venaient en paix », et le massacre a aussitôt commencé.

Les Puritains quand ils ont débarqué en Nouvelle-Angleterre n’ont pas eu besoin d’autant se fatiguer, la variole apportée par les Espagnols avait eu le temps de déblayer le terrain en se propageant de tribu en tribu…Mais par la suite les anglo-saxons ont pu rattraper le retard quand ils ont pris la route de l’Ouest. Tous ces territoires (presque) vides, n’était-ce pas la preuve que Dieu était favorable aux conquérants ? Toutes ces tribus « sauvages » et « païennes » n’étaient-elles pas un obstacle à l’expansion légitime de l’Occident chrétien ? Même quand on les avait convertis-avec amour, celà va sans dire-à la Vraie Foi (celle du prêtre ou du pasteur accouru le premier sur les lieux), même quand ils adoptaient les coutumes des blancs, comme les Cherokees, ils continuaient de gêner l’établissement du Peuple Elu, alors l’enseignement du grand Ancêtre Josué revenait d’actualité…bien sûr on préférait utiliser des moyens plus « softs »que l’extermination pure et simple, par exemple une incitation au départ quasi « volontaire » (voir la Piste des Larmes), comme ça c’était Dieu par les maladies et le froid et la famine et la soif qui se chargeait du sale boulot, la distribution d’alcool frelaté, de couvertures contaminées, etc, ne venant qu’en complément…Bien sûr pour quelques tribus rebelles, il fallut hélas employer des moyens plus « expéditifs »…Plus tard les survivants seront « intégrés » au prix d’un génocide culturel…(La même chose pour les Inouits du Canada et les Aborigènes d’Australie…)

Vous me direz: toutes ces horreurs sont terminées . Les chrétiens ont fait leur « Mea Culpa » depuis des lustres. Ils n’appellent plus au meurtre au nom de Jésus depuis…hum…voyons donc…tandis que ces vilains Musulmans alors…

La Shoah ? Allons ! Tout le monde sait que les Allemands et les Français collabos n’étaient pas chrétiens…N’est-ce pas ?

Les massacres de villages musulmans par les chrétiens au Liban ? Ah oui mais ce sont les Musulmans qui avaient commencé ! Je crois; sûrement; dur comme fer; d’ailleurs on a fait une enquête très impartiale et très fouillée auprès des victimes pour qu’elles révèlent qui avait commencé à tuer qui…le problème est qu’elles restent muettes…

Le Rwanda ? une histoire pas très catholique , mais les indigènes non plus…

Le KKK aux USA ? Les néo-nazis et les tenants de la supériorité blanche ? Le fait qu’ils se promènent la Bible à la main ne saurait constituer une preuve…

Non, les Chrétiens ont renoncé à la violence… d’ailleurs ils sont « Pro-Vie », ils ont troqué la violence pour la persuasion, afin de ramener les brebis égarées…

Ainsi le pape Jean-Paul II, aidé par le « PanzerKardinal » Ratzinger a gentiment remplacé les partisans de la « Théologie de la Libération », trop proches des pauvres et donc suspects de « communisme » par des hommes plus « orthodoxes ». Ainsi Dom Helder Camara sera remplacé dans ses fonctions d’évêque de Récife et Olinda par ce brave Mgr Dom José Cardoso Sobrinho, oui, le même qui en mars 2009 face à l’affaire choquante de l’avortement d’une petite Brésilienne violée et enceinte à 9 ans n’a rien trouvé de mieux que d’excommunier la mère de la gamine et la vilaine équipe d’avorteurs : un geste d’amour que cette excommunication, tout bon chrétien intégris…je voulais dire intègre vous le confirmera !

Le président Lula a beau eu s’émouvoir, Mgr Sobrinho a rappelé fort justement que « la loi de Dieu est au-dessus de celle des hommes. » S’ensuivit une fronde de certains évêques français et brésiliens qui n’avaient pas compris que l’on n’était plus à l’époque des laxistes Jean XXIII ou Paul VI ! ! L’affaire est close, le Vatican a confirmé l’excommunication au nom du « Droit à la Vie » (celle des foetus, pas celle de la petite maman, on a bien compris !) Les intégristes français comme ceux du Salon Beige et de Radio-Courtoisie ne se tiennent plus de joie…D’ailleurs soutiennent-ils, la vie de la petite de 9 ans n’était nullement en danger, elle aurait parfaitement pu accoucher de ses deux jumeaux…

Jeanne Smits, la grande prêtresse de l’intégrisme français, qui officie sur les ondes de Radio-Courtoisie, a déclaré dans le journal « Présent »no 6804 du 20/03/09 qu’on aurait pu procéder à une césarienne et dénonce le « ramolissement cérébral de notre pauvre monde » qui compatit sur la fillette violée et pas sur la mort des deux foetus et affirme que c’est l’avortement lui-même qui a mis la petite en danger ! Les intégristes prétendent que les accouchements de fillettes arrivent couramment en Amérique Latine et la plupart du temps les mères et les enfants survivent… un certain temps, au moins le temps nécessaire pour baptiser les bébés et les sauver des Limbes ! Et de rappeler qu’il y a eu des cas bien plus extraordinaires, comme celui de la petite péruvienne Lina Médina qui eut un enfant en 1933 à l’age de…5 ans ! Il parait que la mère a survécu jusqu’à nos jours, l’enfant aurait vécu jusqu’à 40 ans…Incroyable mais vrai ! Bientôt la secte intégriste pourra envisager, grâce aux progrès de la science, que des fillettes puissent, à peine nées, concevoir et accoucher ! L’Eglise du XXIème siècle, vous dis-je ! Il faut peupler la Galaxie !

Donc, les églises chrétiennes, catholiques ou évangéliques, peuvent elles aussi être qualifiées de « Religions de Paix, de Tolérance et d’Amour ! ». Il n’y a pas que les Musulmans !

C’est au nom de la Paix, de la Tolérance et de l’Amour que Jean-Paul II puis Benoit XVI ont interdit la propagande pour le préservatif en direction des populations du Tiers-Monde affamées par la surpopulation ou décimées par le SIDA ! SIDA à propos duquel Mgr André Léonard -c’est une histoire belge-a déclaré dernièrement (le15/10/10) que c’était une « forme de justice immanente. » Vous voyez bien, Jacqueline Fichet, que Chantal Macaire a raison quand elle affirme que l’Eglise Catholique n’a plus de capacité de nuisance ! ! !

Certes le Pape reconnait les problèmes de pédophilie. Certes l’Eglise a reconnu sa responsabilité dans les persécutions du Passé…Mais en même temps elle réhabilite les intégristes, même révisionnistes (Mgr Williamson), elle entend canoniser ce pauvre Pie XII sur lequel il vaudrait mieux laisser un silence charitable, car s’il n’a pas été le « Pape de Hitler » il n’a sans doute pas été un grand résistant…les résistants chrétiens en Allemagne (les jeunes de la Rose Blanche par ex.) ou en Europe occupée ont agi de leur propre initiative… la plupart du temps ils ne pouvaient guère compter sur leurs hiérarchies, sauf exception (Mgr von Galen, évêque de Mûnster, Mgr Salièges, archevêque de Toulouse par ex.)

L’Eglise n’a plus de pouvoir « temporel », mais elle continue d’exercer une grande influence dans les pays en voie de développement, malgré la concurrence des évangéliques, aussi peu libéraux qu’elle en matière de moeurs. Et dans les pays d’Europe elle s’efforce de reconquérir le terrain perdu, en menant une lutte de tous les jours contre la laïcité. Elle ne peut que se réjouir d’avoir un si ardent défenseur de la Foi en la personne de notre cher Président, qui est certes un grand pêcheur, mais nos anciens monarques ne prenaient-ils pas parfois des libertés avec la morale ? Nicolas Sarkozy, peu après les remous suscités par l’affaire des Roms, a semblé aller à Canossa, multipliant les signes de croix et les manifestations de dévotion, et sans doute le Saint Père s’est-il laissé attendrir…Que ne pardonnerait-on pas au chantre de la laïcité positive, celui qui tient les destinées sinon spirituelles au moins temporelles de la « Fille Aînée de l’Eglise » entre ses mains…jusqu’en 2017, si Dieu le Veut ? !

Il est intéressant de suivre les médias ultra-cathos comme Radio-Courtoisie ou certains sites internet. On les voit applaudir à tout durcissement de l’Eglise, au retour programmé de la Messe en Latin, au remplacement inéluctable des évêques et des curés « de gauche, voire rouges » par de nouvelles générations de clercs de combat…inlassablement ils continuent « contre la culture de mort » (la pornographie, l’avortement) à réclamer une application des principes « pro-Vie », contre l’émancipation des femmes, contre la contraception, contre l’éducation sexuelle, pour la natalité et les bonnes moeurs…

L’Agrif: l’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne (ouf !)de Bernard Antony a plusieurs fois dans le passé essayé de censurer des cinéastes ou des dessinateurs. On se souvient de leurs attaques contre les films de Godard « Je vous salue Marie » ou de Scorsese « La dernière Tentation du Christ ». Ils passent leur temps à vitupérer contre la décadence des moeurs et l’homosexualité. Leur dernière cible ? L’exposition Larry Clark qui se tient jusqu’au 2 janvier 2011 au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris. Cette manifestation qui expose apparemment (je ne l’ai pas vue mais nombre de photos ont été publiées dans la presse) des photos assez dures d’adolescents ou de jeunes adultes en train de faire l’amour ou de se droguer ou de mimer un suicide, un témoignage de la vie des ados dans l’Amérique des années 70, une vie que Larry Clark a lui même expérimentée et qui est au coeur de son oeuvre (voir le film « Ken Park »), a été interdite aux moins de 18 ans ce qui a déclenché les critiques ou l’ironie des médias comme Libé. Je trouve que Delanoë a pour une fois eu raison de vouloir se couvrir: car l’interdiction aux moins de 18 ans n’a pas suffi aux obsédés puritains de l’Agrif qui ont entrepris une action en justice pour faire interdire totalement l’exposition ! Ils ont été déboutés, mais ils ont l’intention de ne pas en rester là…

Entendons nous bien: je comprends parfaitement que l’on puisse interdire aux moins de 18 ans des images trop « sensibles » (qu’ils pourront d’ailleurs certainement se procurer par d’autres moyens s’ils le veulent, faisons confiance à la jeunesse…)mais l’Agrif entend faire interdire-même aux adultes responsables- tout ce qui lui semble contraire à ses soi-disant « valeurs ». Comme ses concurrents islamistes, elle voit de la pornographie, de la pédophilie, et du blasphème partout . Bernard Antony ou Jeanne Smits arrivant au pouvoir, je les verrai bien à la tête d’un Ministère pour la Promotion du Vice et l’Eradication de la Vertu…Oups! Je voulais dire le contraire bien entendu…

Depuis le début des affaires de pédophilie au début des années 90, on a assisté à une vague d’hystérie sans précédent quant à la sauvegarde de l’enfance: on s’est mis à voir des pédophiles et des assassins d’enfants partout: les médias, la justice, des personnalités médiatiques appeler à l’hallali (je me rappelle Carole Bouquet répondant à ceux qui évoquaient des risques d’erreurs judiciaires que les adultes, contrairement aux enfants, pouvaient se défendre !) : d’où des dénonciations, des auto-censures de la part des médias, le rôle grandissant de certains pédopsychologues, la suspicion universelle, la sacralisation de la parole des enfants et s’il y eut effectivement des vrais pédophiles arrêtés, il y eut aussi beaucoup d’innocents emprisonnés, voués à la vindicte des autres condamnés de droit commun, maltraités, poussés au suicide ou condamnés injustement comme à Outreau.

Les Pédopsychologues judéo-chrétiens-tels l’ineffable Edwige Antier, celle qui veut criminaliser la fessée, ou Marcel Rufo, jouant sur les nouveaux tabous se mirent à dénoncer des comportements jusque là admis, comme la nudité en famille, au motif qu’elle mènerait à des comportements incestueux. Marcel Rufo s’en prit même au naturisme,qui était pour lui une atteinte à la pudeur des enfants. Et des parents naturistes de culpabiliser…

Je me rappelle une campagne pour Evian, où l’on voyait une petite fille se doucher, la photo ne montrait rien sous la ceinture, mais elle fut jugée tendancieuse vu le climat de l’époque et retirée de l’affichage ! ! !

Quand j’étais ado, je fantasmais sur les jeunes filles de David Hamilton… ses photos de nu éthéré m’ont émerveillé et rendu à jamais adorateur de la Féminité.

Ses photos se retrouvaient en carte postale, certains dénonçaient leur côté mièvre ou idéalisé (ne parlons pas des films d’Hamilton, moqués par la critique !)

Je suppose que ses ouvrages ne doivent plus pouvoir se trouver, et que plus personne ne se risquerait à projeter un film comme « Bilitis ». Emmanuelle Béart a pourtant commencé dans un de ses films…

David Hamilton est mal vu aux USA, de même que des photographes comme Sally Mann ou Jock Sturges. Ce dernier, qui photographie depuis des années des jeunes filles et leurs familles au centre naturiste de Montalivet ou dans des communautés hippies de Californie a eu des démélés, heureusement sans suite, avec le FBI, mais il reste la cible des intégristes américains. La chaine Arte a cet été fait un documentaire sur son travail, mais quand on voit les réactions de certains internautes, on se rend compte de la régression mentale de notre société vers toujours plus de soupçon et de puritanisme…

En France le mouvement naturiste a régressé, des plages, comme celle de la Grande-Côte à La Palmyre ont vu leur aire naturiste réduite, d’autres comme à Cannes ont été fermées,le centre de la Plage des Templiers dans l’Ardèche doit prochainement disparaître pour satisfaire certains lobbyes, Delanoë le Père La Pudeur homosexuel, celui qui parraine la Gay-Pride, interdit le string et les seins nus à Paris-Plage sur pression de « certaines populations »(les islamistes ?), il a interdit depuis 2008 la randonnée cyclonudiste internationale (international nudist bike ride) qui se déroule chaque année sans incidents dans de nombreuses villes du Monde (MEME AUX USA ! VOUS RENDEZ VOUS COMPTE ?! ON EST PLUS PURITAINS QUE LES STATES, FAUT FETER CA ! ! !), à noter que son collègue de Bruxelles a interdit aussi la « cyclonudista 2010  » (voir le site Vivre Nu) au motif de « trouble à l’ordre public-comme pour Freysinger-en fait parce que les islamistes avaient fait obstacle (on interdit la burqa ? ! Alors on interdit les nudistes , na !)!

Je suis naturiste. Je pense que la seule façon de supprimer les comportements machistes des garçons envers les filles( comme dans le documentaire « La Cité du Mâle » ) ou la méfiance des filles envers les garçons serait de les habituer dès l’enfance et jusqu’à l’àge adulte à des séances mixtes de gymnastique(le terme « gymnos » en grec signifie « nu »), de course à pied, de yoga, d’expression corporelle ou de danse et autres sports en totale nudité. L’accent serait mis sur la respiration, le développement personnel, la confiance en soi, plutôt que sur les sports de compétition. L’enseignement intellectuel, lui, se garderait bien de reléguer à une place subalterne tout ce qui permettrait d’élever les élèves vers le bien, le beau et le vrai, ainsi le dessin, la peinture, la sculpture, la poésie, la musique, le chant , la danse .

Les écoles devraient être ouvertes sur la nature,sur le modèle de l’école de plein-air de Suresnes des années 30, et accorder la même importance au développement du corps que de l’esprit: « Mens sana in corpore sano . »

Comme au temps de Rome, ou sur l’exemple allemand, il faudrait que chaque quartier soit organisé autour de thermes, avec piscines, bains de vapeur « romano-irlandais », ou saunas, ou hammams, avec gymnases et stade attenants…et une bibliothèque ! Bien sûr, nudité obligatoire pour toute activité sportive. A l’extérieur la nudité serait de même recommandée sur les pelouses des parcs et les plages, ou en pleine nature… Les pudibonds et les fétichistes du maillot de bain se verraient cependant autorisés à ouvrir des centres où ils pourraient s’adonner à leurs perversions vestimentaires à l’abri du regard des honnêtes gens !

C’était le point de vue des Anciens, c’était celui de tous les penseurs et pédagogues anarchistes, libertaires et naturistes depuis la fin du XIX ème siècle jusqu’aux années 60. Le monde contemporain a rejeté toutes ces idées; nous en voyons le résultat.

Je suis naturiste. Je sais pourquoi je combats tous les intégristes-islamistes, chrétiens, juifs,- qui veulent détruire le rêve d’une société plus douce, tolérante et harmonieuse que moi et d’autres poursuivons depuis tant d’années. Je fais appel à tous les nudistes ou naturistes laïques: cessez de bronzer idiots derrière les clôtures de vos « camps », rappelez-vous ce qui est arrivé aux nudistes allemands en 1933. Alors faites- vous entendre !

MORT A TOUS LES INTEGRISMES !

Pascal Lacomté

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.