Le naufrage de l’Estonia était-il vraiment un accident ?

« J’ai rassemblé les morceaux du puzzle morceau par morceau et je suis arrivé à la conclusion – qui est aussi ma conviction – que le naufrage de l’Estonia n’est pas un accident ordinaire ». Ce sont les paroles de Harri Ruotsalainen, expert finnois en matière d’interventions de sauvetage sur les sites de catastrophes. Cette conviction est émise par dans le plus grand journal estonien Öhtuleht en 1994. Ruotsalainen est ingénieur de formation et a participé aux interventions de sauvetage en 1994 sur le site du naufrage de l’Estonia.

Remontons le temps.

Le 28 septembre 1994 à 1 heure 23 du matin, l’Estonia (ferry boat ou bac) envoyait un SOS (Mayday), après quoi il a coulé en 20 minutes. L’Estonia reliait Tallin à Stockholm régulièrement depuis un an. Bilan du naufrage : 852 décès dont 501 Suédois.

À  l’époque, le Premier ministre suédois s’appelle Carl Bildt (modéré) et doit quitter son poste courant novembre puisque une majorité socialiste étant élue en septembre, le poste revient à Ingvar Carlsson (socialiste).

Le jour du naufrage vers 8 h00 (7 heures après) Carl Bildt déclare : « Personne aujourd’hui ne peut savoir ce qui s’est passé ». Cependant le même jour à 17 heures de Åbo (SF) il fait une nouvelle déclaration  et affirme que la cause du naufrage est due à la perte de la porte de l’étrave et à une forte houle la nuit du naufrage. Comment pouvait-il savoir cela, personne n’ayant sur place pu examiner l’épave et ni entendu le témoignage de survivants. L’explication (révélée plus tard) est que la marine suédoise, avec l’aide des marines américaine et britannique, avait installé sur une grande partie de la Baltique un système sous-marin de surveillance sonore appelé SOSUS. Système mis en place après l’incident du sous-marin soviétique U137 qui s’était échoué sur un rocher à proximité de la base plus ou moins secrète de Karlskrona (côte baltique) en 1981.

L’an dernier en 2020, des journalistes d’investigation suédois  sur un bateau battant pavillon allemand ont entrepris des recherches dans l’Estonia, sous 60/80 m d’eau. Ils ont découvert et filmé deux ouvertures (trou de 2 x 1 m) de chaque côté de la coque de l’épave. Les bords des ouvertures sont tournés vers l’extérieur, ce qui signifie que des explosions sont à l’origine de tels dégâts.

Une experte norvégienne en métallurgie confirme que l’acier a été exposé à des températures de plus de 800 degrés Celsius.

Alors que s’est-il passé à bord du M/S Estonia dans la nuit du 27 au 28 septembre 1994 ? Dernièrement des personnes bien informées se sont exprimées sur l’affaire (Jüri Lina, Torsell) et ont raconté une histoire qui à première vue semble invraisemblable mais qui se confirme de jour en jour.

À bord de l’Estonia, il n’y avait pas seulement des passagers et  des véhicules civils mais aussi un certain nombre de véhicules militaires. Dans ces véhicules militaires, du matériel militaire  russe transporté clandestinement de Russie en Suède et à destination finale des USA. Et tout porte à croire que ce n’était pas la première fois. En effet, le gouvernement russe de l’époque avait fait parvenir au gouvernement suédois des avertissements répétés à propos de ces transports illégaux.

Le gouvernement suédois ayant fait la sourde oreille, les Russes sont passés à l’action en coulant l’Estonia.

Les gouvernements concernés (Russie, Estonie, USA, GB, Suède) ont classifié les informations sur le sujet. Le gouvernement suédois, au centre de la tourmente, a avancé des explications mensongères sur les causes du naufrage  et même rallongé la classification des documents de 25 à 100 ans (gouvernement socialiste Löfven).

Jean-Claude Jourdan

  1. époque Jeltsin de 92 à 99 durant laquelle les généraux et oligarques ont pillé systématiquement la Russie jusqu’à l´arrivée de Poutine.
image_pdfimage_print

11 Commentaires

  1. Quand on veut faire respecter son pays il n’y a pas d’autre moyen que la force. Certains veulent rester les maîtres chez eux et s’y emploient. Respect et admiration pour eux.

    • Dans cette hypothèse, si votre nièce préférée était dans la navette Tallin-Stockholm, toujours autant de respect et d’admiration pour « eux, ceux de Jeltsin » ?

      • En période de guerre larvée (USA-Russie) il y a toujours des dégâts collatéraux. Comment des civils innocents se trouvaient dans un avion utilisé à des fins militaires ? A toujours se conduire en ennemi avec une grande puissance conduit inévitablement à un désastre. Richard Mil il faut choisir la direction de sa vie et son comportement vis-à-vis des autres Nations qu’elles soient amies ou ennemi : respecter et se faire respecter.

  2. Moi les suédois ils m emmerdent et je me fous royalement de ce qui se passe chez eux. Ils sont toujours le cul entre 2 chaises, avec les nazis, contre les nazis, avec les russes, contre les russes, avec les clandestins, contre les clandestins….bref, qu ils continuent à se ramollir le cerveau dans leur sauna à bouffer du hareng. …moi je m en fous de ce peuple de mous….ils sont loin les vikings….

    • et bien moi je suis un authentique Viking Normand , une vieille souche de Viking Normand prouvé par un examen de notre ADN.( en principe de par notre nom originaires d’une famille Jarl ( se prononce Yarl ) ( noble en Norvégien ) Norvégien  » Et je peux vous assurer que dans ma famille la mollesse est inconnue dans notre vocabulaire. Et ces ancêtres étaient tous des Vicomtes, Comtes et Barons .Arrivés en Neustrie, ( ancien nom de la Normandie actuelle ) vers le X ième siècle. On ne sait plus ou en trouver des descendants , à part l’étude de notre ADN, la plupart sont partis dans d’autres pays Européens et en Angleterre, au moment surtout de l’inquisition catholiques , certain même furent fait assassinés par Catherine de Médicis pour s’être convertis au protestantisme.

    • Ils sont tout simplement neutres comme les Suisses (ou les Espagnols, Portugais, Irlandais en 39-45).

  3. Tiens aller une petite pique à Geronimo: d´autres articles sur la Suède en préparation.
    Passes sans lire cela évitera une perte de temps en lecture et commentaire.
    Suèdois des Cévennes

  4. Tant d’années sont passées que maintenant la vérité est sans importance. C’est trop tard. Pourquoi les suédois enverrait des armes russes aux USA, ridicule. Mais on s’en fout. On se fout aussi de ce qui s’est passé le 11 septembre 2001. Quand c’est trop vieux cela n’a plus d’importance, comme la Suède, un peuple qui a décidé de se suicider par remplacement migratoire et idéologie woke.

    • Pour les suédois c´est important de savoir que des hommes politiques au pouvoir leur ont menti, droite comme gauche. La vérité se fait jour tôt ou tard. Après, les hommes politiques et certains suédois s´étonnent que le parti
      « populiste » Sverigedemokraterna progresse de 0 à 20% en à peine 20 ans.
      Evidemment l´immigration de masse a joué. Si on y ajoute d´autres scandales
      comme celui de l´Estonia ca rajoute à l´idée que les élites jouent comme
      leur camps ou contre ses propres citoyens. Les élections qui arrivent en septembre 2022 fait se délier beaucoup de langues. Tout ce que je raconte est égalemment vrai pour la France : vous avez Zemmour nous avons Åkesson
      cordialement

  5. Ça ressemble un peu à l’histoire de la cathédrale de Paris brulée avec un mégot de cigarette…….

Les commentaires sont fermés.