Le néant de ces présidents autistes qui s’ignorent

Les LREM sont-ils atteints d’autisme ? Les suspicions de troubles sont d’une aide précieuse pour les LREM autistes si on les comprend bien. Nombre de parents peuvent se souvenir de s’être émerveillés devant les prouesses de leur enfant socialiste devenu député LREM et de s’être demandé s’il n’était pas surdoué.

Mais les socialistes devenus députés LREM surdoués sont rares ! Si la science connaît le critère pour en diagnostiquer un, on ne sait toujours pas ce qui fait qu’un enfant socialiste a en lui pour être devenu député LREM. Nulle possibilité de dire comment un enfant socialiste sera devenu député opportuniste LREM.

Pour expliquer un tel prodige, nul test sanguin, nul examen génétique ne peut le déterminer.

Un article du New York Times pourrait aider à comprendre l’autisme présidentiel : « Certains aspects de l’autisme présidentiel et des surdoués superposent une passion insatiable pour leur seul centre d’intérêt. »

L’intelligence des socialistes opportunistes recyclés LREM est-elle en déclin ? Depuis une vingtaine d’années, le QI moyen des UMPS recyclés LREM est en voie de régression dans le pays. C’est pourquoi ils deviennent de plus en plus bêtes pour voter des lois absurdes et ruiner le pays. Pour détourner le mot de Pierre Dac : « les socialistes opportunistes recyclés LREM croyaient avoir un bel avenir devant soi. Mais ils l’auront dans le dos chaque fois que Macron fera demi-tour ». Cela s’appliquera à la bêtise LREM humaine !

Après avoir constaté que la moyenne des scores obtenus aux tests de niveau d’intelligence des socialistes opportunistes recyclés LREM diminuait au fil du temps (effet Hollande), remarqué chez la plupart des ministres de l’égalité LREM, on scrute aujourd’hui avec inquiétude son atrophie qui se traduit dans les lois absurdes votées par les députés LREM. Doit-on craindre une « bêtisation » avancée du gouvernement LREM ?

On se souvient des propos de Macron aux Antilles, du niveau d’expression d’un gamin de dix ans :

Le Monde/AFP : « Ce qui fait que je me suis battu pour être élu et que je suis là aujourd’hui, c’est parce que « j’aime chaque enfant de la République », quelles que soient ses bêtises, (???) parce que bien souvent, parce que c’est un enfant de la République, il n’a pas choisi l’endroit où il est né, et il n’a pas eu la chance de ne pas en faire« . (???) « Ils ont « été capables de faire ça, car je les ai regardés avec confiance (comme disait Jésus), parce que je les ai respectés. C’est ça, la République« , dixit Macron !

La voix de son maître de Yael Braun Pivet n’est pas en reste, tellement pathétique de nullité !

L’affaire « Qu’ils viennent me chercher ! Benalla n’est pas mon amant » a donné l’occasion à la voix de son maître de Yael Braun Pivet de s’improviser en va-t-en guerre pour sauver le soldat Macron. La voix de son maître désigne le discours absurde imposé d’en haut et repris par ceux qui n’osent pas s’y opposer. C’est tellement pathétique de nullité ! Il fallait éviter la commission d’enquête, car il y avait les ordres venus d’En-haut. Puis il y a eu la réponse soumise de Yael Braun Pivet pour tenter de bloquer la commission. Le plus étonnant n’est pas que la députée des basses œuvres Braun Pivet ait réagi comme tout élu LREM servile.

Le plus étonnant est que le prétexte utilisé par Yael Braun Pivet dans cette mystification est que ça n’intéresse pas les Français : à quoi bon ces réunions qui n’intéressent personne et surtout pas Macron ?

Tout ça pour ça, une tempête dans un verre d’eau ! Les Français seraient rassasiés des émissions de débats à la télévision, il serait temps d’éteindre la télé et ainsi de protéger la majorité des Français illettrés et alcooliques, c’est-à-dire les damnés de la terre méprisés par Macron, « ceux qui ne sont rien ».

Ensuite, l’Assemblée nationale fermerait ses portes et chacun ne penserait plus à l’affaire Macron-Benalla : « Qu’ils viennent me chercher ! Benalla n’est pas mon amant ». Comment ignorer le fait que Macron n’ait pas réalisé que Yael Braun Pivet menaçait la crédibilité officielle de toute l’affaire quand on lui a dit de bloquer toutes les oppositions ? C’est pourquoi on ne peut pas placer beaucoup de conviction dans ce coup foireux. Pourquoi ? Parce que les socialistes opportunistes recyclés LREM insignifiants, obscurs et serviles, cherchent à prouver qu’ils sont encore importants et sûrs, et surtout indispensables à Macron le manipulateur.

À tous les égards, Yael Braun Pivet l’illusionniste ressemble à un clown LREM pathétique et ce n’est pas quelque chose que les Français peuvent tolérer encore longtemps. Foutage de gueule en direct à la commission ! L’opposition ne peut que rapporter avec sérénité et franchise toute l’absurdité de Yael Braun Pivet qui fera exactement comme c’est dans la nature de ce cas : les Français prendront tout très au sérieux, ils loueront même les élus de l’opposition et ils accuseront Macron de toutes les turpitudes des LREM !

Guillaume Larrivé : « L’Élysée veut étouffer une affaire d’État ». La presse : The New York Times, « la plus grande crise de la présidence depuis l’élection de Macron ». Avec Yael Braun Pivet en bon petit soldat, c’est tout le système Macron qui vacille ! Le mouvement LREM de Macron est une coquille vide comme le montre la mascarade de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale. La République exemplaire a fait long feu, elle s’est déshonorée. Macron fait jour après jour davantage honte à la France. C’est un scandale d’État d’une extrême gravité qui écorne déjà l’image du pays à l’international, et qui ne fait que commencer…

La solidarité LREM ne s’épanouit que dans le cadre d’affinités électives ! La propagande de l’Élysée à l’agonie n’a pas convaincu grand monde car la présidente LREM Yaël Braun-Pivet s’est largement moquée de la commission d’enquête de l’Assemblée pour tenter de faire en sorte que l’affaire Macron-Benalla, qui ébranle l’exécutif et le système Macron sous tension, en soit réduite à l’Assemblée nationale à « une tempête dans un verre d’eau » qui n’intéresse pas les gens. Du jamais vu dans l’histoire de la Ve République ! Yael Braun-Pivet députée de la majorité LREM a été accusée d’être une militante politique au service de l’Élysée.

Un examen critique du défaut d’intelligence LREM, justifié par l’indigence du débat actuel contre les Gilets jaunes, montre que le déclin intellectuel des socialistes opportunistes recyclés LREM est une réalité.

Les faits ne sont guère discutables. Les études scientifiques ont mis en évidence un délitement des scores aux tests de QI (quotient intellectuel) chez les socialistes opportunistes recyclés LREM. Une nouvelle étude a montré que depuis que la majorité LREM est au pouvoir, le QI des élus LREM a tendance à baisser.

La recherche des causes possibles de la baisse du QI des élus LREM est utile. Le débat porte sur la part respective des causes environnementales et des causes politiques. Il s’agit de savoir si l’intelligence est une donnée naturelle, auquel cas les possibilités intellectuelles des élus LREM seraient durablement réduites.

Et cela, du fait de la faible dotation individuelle des socialistes opportunistes recyclés LREM (théorie du don), ou si elle est au contraire le résultat d’une déconstruction sociale, ce qui confirme leur désespoir.

La question est de savoir ce que mesure le QI afin d’apprécier le niveau des aptitudes, des capacités, des performances et des compétences politiques. La mesure soulève des problèmes techniques et s’expose à de nombreux biais. Il faut comprendre que cette mesure est relative : le QI n’apprécie pas le cas intellectuel d’un individu, mais exprime sa position au sein de la distribution de l’échantillon d’étalonnage du test.

C’est tout le problème de l’intelligence générale des LREM dont l’existence a souvent été contestée.

Le problème des présidents autistes qui s’ignorent met en cause la recherche en neuropsychologie et dans les neurosciences. Les études font état de diagnostics d’autisme sans déficience intellectuelle. Si l’on compare le niveau de l’intelligence générale des LREM, on peut penser que beaucoup manquent à l’appel.

Un président autiste n’est pas doué pour deviner ce que pensent les gens et il les comprend d’autant moins qu’il se prend pour un être sorti de la « cuisse de Gulliver », alors qu’il ne peut résoudre aucun problème.

L’originalité des raisonnements du président autiste, son goût pour décider de tout dans la solitude, et l’intensité de ses passions dans sa vie sentimentale chaotique : « Qu’ils viennent me chercher ! Benalla n’est pas mon amant », font que l’autisme se caractérise par des difficultés d’échange avec les gens transformées en technique de communication solitaire, avec des comportements stéréotypés, ce qui a totalement dénaturé le soi-disant grand débat de Macron. S’y ajoutent des particularités parano-sectaires dans la perception, par exemple : une hypersensibilité aux mouvements de la soi-disant ultra-droite et des Gilets jaunes.

Grâce à des stratégies d’imitation sociale, un président autiste peut copier Trump signant un décret et plagier le discours de Hollande à Marseille. LCI : « Discours de Marseille : Macron a-t-il copié Hollande ? (mot pour mot). Macron en campagne à Marseille, une séquence du discours du candidat d’En Marche ! semble largement inspirée de l’un des discours de François Hollande en 2012, lui aussi dans la cité phocéenne. »

Charlotte Anglade : « Dans la salle du parc Chanot de Marseille, il y avait comme un écho. Un écho du passé. Macron s’est adressé aux milliers de participants de son meeting en louant les origines composites qui ont façonné et façonnent toujours l’identité de la cité phocéenne. Le président d’En Marche ! s’est adressé aux Comoriens, aux Algériens, Sénégalais, Italiens… il a fait les louanges d’une « ville française façonnée par 2 000 ans d’Histoire, d’immigration » devant un public en liesse qui ponctuait chaque nom par des hourras. L’art du camouflage à son summum ! La séquence a fait son effet… autant qu’un autre candidat à la présidentielle : Hollande, cinq ans plus tôt. En 2012, Hollande s’exprimait devant 8 000 personnes environ dans la salle du Dôme. Sous les acclamations de la foule, et à quelques semaines du premier tour de l’élection qui allait faire de lui un président, il rendait hommage à tous ceux qui avaient participé à la construction de Marseille, « ville de tous ». Ainsi, Kabyles, Algériens, Sénégalais, Italiens, Espagnols, Maghrébins, Comoriens, récoltaient leur lot de gloire et d’applaudissements. » Hommage et plagiat assumé, ou mystification par un simple hasard ?

Les citoyens doivent voter aux européennes dans le sens d’un objectif commun : Macron, démission !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. LRM le roi est mort quand on voit une aurore bergé ou une loiseau entre autres ou un castagnette on se rend compte du degré de compétence de l’équipe à jupiter le narcissique schizophrène mais le 26 mai il ne faudra pas se tromper RN

  2. Un candidat qui déclare  » l’Art français n’existe pas, JE ne l’ai jamais vu  » prouve une intelligence moyenne. A noter que Macron qui se prétend un grand philosophe a une rhétorique fort courte. Je ne l’ai pas vu donc ça n’existe pas (je nai pas vu l’Everest donc il n’existe pas).En copie philo, in argument aussi ridicule vous procure un zéro pointé.

    • L’art français il ne l’a jamais vu. Normal, c’est un inculte, un cuistre. Et c’est bardé de diplômes. Des diplômes de quoi ? On se le demande. La preuve que l’enseignement est pourri jusqu’à l’os. Usines à crétins

    • Pont : Macron n’est pas candidat . Il n’est pas sur la liste de l’oiselle .

  3. Svp evite’ d employe’ le terme autiste jai un fils fils autiste profond,( kanner) moi deja cela me gene les pubs a la TV sur les enfants qui on des problemes cognitifs mais qui sont pas autiste, sinon, jadore riposte laique quoi qu il arrive

  4. Pour Macron, tomber n’est pas le pire scénario, mais le pire ce serait se tomber sans avoir fait tout le nécessaire pour faire tomber la France. C’est comme un gag qui se jette par la fenêtre et attend qui a du monde en bas pour entraîner le plus possible de gens dans sa mort.

  5. LAREM n’est qu’un parti politique éphémére !! quand macron s’écroulera tel un étron les autres suiveurs tomberont aussi,LAREM n’est rien ce n’est que du vent,leurs députés sont des arrivistes et ne connaissent pas grand chose d’ou leur amateurisme,pour LAREM ca n’ira pas trop loin,je dirait meme pour 2022 c’est déja mort pour un macron bis.

    • En effet, ils ne sont plus crédibles pour nous, par contre si l’oligarchie les maintient en place c’est qu’il y a encore des choses à casser en France…ou une invasion à finaliser.

    • Oui, Les Ripoux En Marche c’est une grosse baudruche gonflée d’air fétide, ayant la puanteur de l’arrivisme, la platitude de l’opportunisme, la pestilence de la trahison.

      Pleine de gens dont l’insignifiance n’a d’égale que leur fatuité pérorante, elle se dégonflera comme un soufflé pourri dès qu’elle ne sera plus sous perfusion du squatter de l’Elysée.

      Vous savez, comme ces baudruches de foire qui s’agitent dans le vent, et qui ne tiennent debout qu’en raison du flux d’air qu’on leur enquille par le fondement ?

Les commentaires sont fermés.