Le onzième coup de minuit de l’avant-guerre

Publié le 1 juillet 2019 - par - 31 commentaires - 1 838 vues
Share

Stratediplo résume ci-dessous sa nouvelle étude, le onzième coup de minuit de l’avant-guerre.

1 – Anomalie en explosion : l’Union européenne est une construction instable qui nécessite une expansion permanente pour ne pas se disloquer, or si une Russie à l’économie dynamique rejoint l’Aele (à laquelle le Royaume-Uni retourne) l’UE perdra toute pertinence, aussi l’UE est un facteur de déstabilisation en Europe comme on l’a vu en ex-Ukraine.

2- Proton libre incontrôlé : les États-Unis sont un pays hors-la-loi convaincu d’une « destinée manifeste » sacrée et d’une nature transcendante spéciale qui les met au-dessus des règles internationales, et d’autre part ils ignorent qu’une guerre peut être perdue aussi feront-ils n’importe quoi pour éviter de perdre.

3- Problème mondial insoutenable : le monde extrêmement endetté ne peut plus se permettre de nourrir à perte les États-Unis, et par ailleurs lorsque l’économie financière virtuelle représente cent fois l’économie réelle, la survie de cette dernière ne pèse pas lourd.

4- Grande réinitialisation : les États-Unis ont absolument besoin de la remise à zéro du compteur de leur dette et feront tout pour forcer le monde à le faire.

5- Force majeure : bien qu’une guerre mondiale soit mauvaise pour le monde les deux premières ont été bénéfiques pour les États-Unis, aussi c’est l’événement exceptionnel qu’ils provoqueront pour forcer le monde à annuler les dettes.

6- Argument ultime : les États-Unis ne veulent pas seulement l’effacement de leur dette mais aussi la continuation de leur « repas gratuit », et leurs déclarations insistantes sur un nouveau recours aux armes nucléaires indiquent que c’est le moyen ultime qu’ils ont trouvé pour imposer au monde leurs dollars très surévalués.

7- Choix de la cible : l’UE a choisi la Russie pour cible de ces événements nécessaires aux États-Unis parce qu’elle représente une forte et vivante alternative humaine, démocratique et chrétienne au matérialisme intégral « transhumain » de l’UE.

8- Écartement international : la coalition antirusse écarte la Russie des organisations internationales pour en faire d’abord un pays « normal » parmi 193 puis un pays insignifiant et banni qui peut être attaqué.

9- Dissuasion inopérante : les États-Unis ne peuvent pas être dissuadés car ils sont persuadés premièrement qu’ils peuvent gagner un échange nucléaire et deuxièmement que la Russie ne ripostera pas.

10- Hostilités prémilitaires : les fallacieusement nommées « sanctions » ne sont ni des contre-mesures autorisées par le droit international, ni des mesures illicites de coercition pour obliger la Russie à faire quelque chose de particulier, mais en réalité des mesures d’hostilité préparant la prochaine étape, militaire.

11- État de guerre : la guerre a bien été déclarée, plusieurs fois depuis 2014 et dans des termes irrévocables.

12- Répétitions finales : la montée en puissance militaire est agressive mais faible afin de justifier un complément nucléaire, les répétitions visent essentiellement à accoutumer les états-majors militaires à l’idée de la guerre, et les opérations de communication actuelles sont déjà moins un dernier entraînement que le début d’une escalade.

Stratediplo

www.lulu.com/content/livre-à-couverture-souple/le-onzième-coup/24888474

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
le Franc

j’verrais plutôt une guerre que se livrent déjà Nationalistes Vs mondialistes au sein de chaque Nation Blanche, et en fonction des points gagnés, un ajustement aléatoire dans leur politique étrangère ; ex ? la politique de Salvini n’a plus rien à voir avec la politique de l’italie quand elle était entièrement gouvernée par l’ue ; à partir de là on ne peut pas préjuger de quoi que ce soit dans l’avenir proche car tout dépendra, aux Usa ou en ue, de qui continuera à posséder le pouvoir et qui et où l’aura renversé d’ici une dizaine d’années, mais une chose est sûre ; ce sont les mondialistes qui cherchent la guerre, et les Nationalistes qui freinent des pieds pour n’y point aller, car ils ont d’autres choses à foutre que de servir de chair à canons entre les mains de leurs ennemis

LE BRETON

la Guerre prochaine et éternelle c ‘est l’ordre sémitique mondial Judeo-arabe qui la livre au reste de l’humanité : aux peuples Goys non sémites par la manipulation du terrorisme fanatique religieux et par les sanctions économiques et l’agression militaire .. .Le MARTEAU US c’est à dire l’Armée américaine mise à leurs service par les Lobbies de la Banque et du Pétrole en Amharique et qu’ils emploient pour châtier les nations récalcitrantes est l’attribut de leur puissance actuelle contre les peuples et notamment contre les Aryens européens que le pouvoir Israélite a commencé à détruire depuis déjà 70 ans par le chantage terroriste de la propagande totalitaire socialo-communiste , par l’immigration massive et la dissolution démographique

Vova

(suite) C ‘ est pourquoi Trump a décidé de rétablir l ‘ ÉQUILIBRE et de taxer lourdement certains secteurs , obligeant les entreprises à renter à la maison !

Vova

(suite) Poutine est même devenu « Poutine Super Star » invité partout , écouté par tous ! Puis survinrent les événements de Géorgie , puis d ‘ Ukraine, et là Poutine se conduisit comme un homme du XIXème. siècle : la FORCE brutale !! Quant à la dette américaine vous êtes à des années lumières de la vérité : depuis des décennies l ‘ Europe , la Chine , le Japon , la Corée du Sud , le Mexique cannibalisent l ‘ économie américaine , ces pays ont des excédents commerciaux faramineux par rapport à leur partenaire d ‘ outre atlantique , rien que 500 milliards de dollar pour la Chine en 2017 . Ne produisant plus grand-chose et achetant tout à l ‘ extérieur , la seule solution , provisoire , était l ‘ endettement .

Vova

(suite) La Russie écartée des organisations internationales : ooh le gros mensonge ! Après la chute de l ‘ URSS , c ‘ est le FMI – suppôt de l ‘ impérialisme américain (sic) – qui a prêté les milliards nécessaires à Eltsine , ce sont les compagnies pétrolières occidentales qui ont créé une industrie pétro-gazière , véritable poule aux œufs d ‘ or de l ‘ économie russe ; en incluant la Russie le G7 est devenu G8 , le G20 a aussi accueillit le petit nouveau , des coopérations militaires , scientifiques , économiques ont été conclues , des manœuvres militaires conjointes avec l ‘ OTAN , des dizaines de milliers d ‘ entreprises occidentales et asiatiques se sont installée en Russie ,etc … On est loin de vos délires !!

Vova

Vraiment n ‘ importe quoi ce article , juste destiné aux ignorants !! Quelques exemples : l ‘ économie DYNAMIQUE de la Russie , dans quel film ? Ce pays en vient à repousser les retraites à 67 ans comme chez nous provoquant la colère des vieux , il n ‘ est même plus capable de financer les recherches spatiales qui firent la gloire de l ‘ URSS à la belle époque . L ‘ UE a déstabilisé l ‘ Ukraine ? Déjà oublié ce qui s ‘ est passé ? La trahison de leur président , corrompu jusqu ‘ à la moelle , qui a préféré s ‘ atteler au pouvoir russe alors que le peuple regardait vers l ‘ Europe .

François BLANC

si ce n’est pas de l’anti-américanisme primaire c’est quoi cette logorrhée épistolaire ?
Moi je vois constate que le danger vient des esprits formatés par le marxisme.et donc l’internationalisme dans lequel l’islam nage comme un requin

Pascal Olivier

2/2

La Russie qui ne joue pas dans la même cour que les rivaux EU-Chine est cependant indispensable à l’avènement d’un continent européen acteur stratégique indépendant et à un monde multipolaire.

Le but d’une guerre contre la Russie ne serait-il pas d’empêcher de déroger à cette bipolarité ? Une bipolarité EU-Chine qui consacrerait notre sortie définitive de l’Histoire.

Pascal Olivier

1/2

« Une lecture historique de la première mondialisation (1860-1914) ne permet pas sans aveuglement d’écarter un scénario qui ressusciterait encore une fois le « piège de Thucydide », c’est-à-dire le déclenchement par accident d’une « guerre préventive » entre deux coalitions formées l’une autour d’une puissance dominante (Athènes au Ve siècle avant J.-C. ou la Grande-Bretagne au XIXe siècle), l’autre autour d’une puissance montante (Sparte dans la guerre du Péloponnèse ou le IIe Reich allemand avant 1914) » (J.P Chevènement).

La puissance montante du moment est la Chine. Mais il ne semble pas qu’elle fasse preuve de la même témérité que l’état-major du kaiser !

Eric des Monteils

Cà vient, çà vient, encore un petit effort et nous saurons la suite de cette sombre histoire de dingues ; des dingues qui croyaient dominer les peuples, les assevir, les mettre en esclavage. Cà va leur pèter à la gueule. Hélas, seule une guerre brisera cette union contre nature.

Economie de guerre

Anglo-saxons et arabo-musulmans ont un gros point commun, faire la guerre et éradiquer des peuples entiers, les musulmans y ajoutent le prosélytisme, les anglo-saxons ont éradiqués amérindiens, aborigènes, maoris, les musumans les berbères , les coptes….à titre de comparaison la colonisation française a plutôt amélioré la démographie et la santé des peuples qu’elle a colonisés, peut de nations ont au final été plus bénéfiques que la France…..

Economie de guerre

Tellement bénéfique que des descendants de colonisés comme les Houria Bouteldja et autres Rokhaya Diallo y ont la liberté , en France, de venir y cracher leur haine de la France et des français (« souchiens ») et leur faire la leçon.
Grâce à la France les peuples autochtones de keurs pays d’origine ont connu une croissance sans précédent depuis l’Antiquité .
S’ils avaient été colonisé par des masses d’anglo-saxons ils auraient été éradiqués et l’Algérie n’existerait même pas et même devenue indépendante, elle ressemblerait à l’Australie…anglosaxonne à 95%!

Le king

Les Coptes et les Berbères n’ont en rien été éradiqués, voyons !
En fait, les Muzz n’ont éradiqué aucun peuple, à ma connaissance…

Vova

@Economie de guerre : Lors de son accès à l ‘ indépendance en 1960 l ‘ ex-Congo belge était le pays le plus moderne d ‘Afrique , ne vous en déplaise ! Les ex-colonies britanniques d ‘ Afrique Orientale étaient nettement plus prospères et bien gérées que les ex-colonies françaises en Afrique Occidentale , c ‘ est après les décolonisations , une fois maîtres de leur destin , que les choses ont dégénéré ? Chassez le naturel , il revient au galop !!

Robert

C’est de la mort au ras qu’on aurait du leur faire bouffer à ces colonies !

Economie de guerre

Il y a changement de la donne dans la réponse du faible au fort, c’est la vitesse la Russie, à certes arsenal nucléaire aussi important que celui des États-Unis même s’il paraît moins moderne, mais elle maîtrise surtout des technologies balistiques hypersoniques (MHD) qui rendent inopérant tout un système de défense de l’OTAN, qui peut-être touché de n’importe où si jamais ils envisagnt de cristalliser la Russie. Le risque de guerre n’est pas attendre de ce côté-là mais plutôt du côté de l’espace Pacifique avec la Chine qui est provisoirement alliée de la Russie. Les États-Unis savent que d’ici 10 ans ils ne seront plus dominants.

Vova

@Economie de guerre : MHD : les délires de Jean-Pierre Petit dans ce domaine n ‘ impressionnent que les gogos qui n ‘ y connaissent rien ! Je vous recommande la lecture de Science & Vie de Mai 2019 sur les nouvelles armes hypersoniques , on est loin des fantasmes de certains !!

Stratediplo

Mon exposé n’est pas de la géopolitique à dix ans entre acteurs raisonnant. Le jour (que même la Chine ne connaît pas encore) de l’effondrement brutal du dollar en direction de sa véritable valeur économique et arithmétique, les Etats-Unis n’auront que quelques heures pour tenter d’imposer un diktat au monde : « continuez d’envoyer vos biens contre ce papier (électronique) que nous continuerons d’imprimer ». Les décideurs politico-financiers ne s’embarrasseront pas de considérations sur les risques de perte de leur appareil militaire voire d’une partie de la populace de leurs grandes villes.

Jonathan

Même si l’Histoire est le domaine de la surprise et de l’imprévu, tout ce que suggère Stradediplo n’est hélas que trop probable parce que trop logique.
Indépendamment de ce qui pourrait arriver et de ce qui arrivera, j’espère qu’au moins, à la lecture de cet article, tout le monde a compris et retiendra que les problèmes sont essentiellement causés par un état-voyou qui s’appelle les états-unis.

François Desvignes

Autre point de vue : l’hémisphère Nord se construit contre l’hémisphère Sud.

Dans cette construction :
– l’UE, hier étape nécessaire, est devenu aujourd’hui un obstacle.
– et la Chine, hier un pion, est aujourd’hui un concurrent et non un partenaire.

Il faut donc supprimer l’UE et discipliner la Chine : c’est dans le Pacifique que se trouve le vrai risque de WWIII, et l’US sait trop bien quils auront de moins en moins de chances d ela gagner.

Jonathan

La confrontation qui est déjà perceptible est multi-polaire : ce n’est plus ni l’Est contre l’Ouest, ni le Sud contre le Nord, mais des pôles de puissance qui vont chercher à éclipser l’adversaire ou étendre leur sphère d’influence.

C’est simultanément l’Europe confrontée au Sud et tenue en laisse par les EU, les EU contre la Russie, et la Chine alliée (momentanément ?) avec la Russie contre les EU. Et l’Inde qui attend son heure, et le Japon qui devra choisir entre s’allier à la Chine pour se libérer de la tutelle US et gagner des miettes dans la Pacifique, ou miser sur les EU contre la Chine… Ce n’est pas simple et rien n’est encore joué d’avance.

Quant à l’UE, sa construction n’a jamais été nécessaire, elle n’a abouti à rien géo-stratégiquement et ne pèse rien non plus.

Vova

@Jonathan : et si on faisait un peu d ‘ économie pour mieux comprendre ? La nouvelle richesse de la Chine est basée exclusivement sur le POUVOIR D ‘ ACHAT des pays occidentaux — USA , Europe , … — c ‘ est ainsi que ce pays a récolté des excédents commerciaux gigantesques tant à l ‘ encontre de l ‘ Europe et surtout des USA — 500 milliards de dollar en 2017 — . Quand la Chine s ‘ enrichit , nous on s ‘ appauvrit , c ‘ est le principe des vases communicants . C ‘ est pourquoi Trump a décidé de réagir et de rééquilibrer les échanges , tant vis-à-vis de l ‘ Europe que de la Chine ,le Mexique ,etc … Maintenant , si les pays Occidentaux ferment leurs frontières aux produits chinois ,la Chine s ‘ écroule !!!

Stratediplo

Vous avez raison sur les confrontations en général dès lors que les idéologies à ambition mondiale ont fait long feu (sauf une, le mahométanisme). On peut aussi raisonnablement argumenter que l’épuisement économique et la fin des échanges internationaux massifs consécutivement à la fin de l’énergie bon marché conduira à un monde plus fragmenté et localisé, où les peuples et sociétés commerceront surtout avec leurs voisins immédiats. Mais mon propos dans cette étude n’est pas géopolitique, il part essentiellement de l’imminence de l’écroulement du dollar, qui privera alors un pays hyperpuissant et sans foi ni loi de tout ce que le reste du monde lui fournissait pour ce papier sans valeur arithmétique. Il réagira désespérément.

mac namee

j aimerais bien savoir quels pays vous situez dans cet hemisphere sud qui se construit contre l’hemisphere nord !

Stratediplo

Je ne partage pas votre point de vue. L’hémisphère sud, d’où 10% de l’humanité observe tranquillement les conflits des 90% d’humains entassés dans l’hémisphère nord, n’a aucune grande puissance mondiale hormis le Brésil, sans ambition hégémonique. L’hémisphère quasi-vierge ne possède que 7 réacteurs nucléaires sur les 450 existant de par le monde, et je passe sur les questions environnementales, climatiques etc. que j’expose par ailleurs dans mon étude le Douzième Travail (s’extraire de l’enfer comme Hercule) diffusée à prix coûtant sur http://www.lulu.com/content/livre-à-couverture-souple/le-douzième-travail/23403309.

Stratediplo

J’ajoute que les grands mouvements de population à venir se feront essentiellement au sein de l’hémisphère nord. A ce stade on perçoit déjà le début d’un déversement de l’Afrique vers l’Europe. Et dans un deuxième stade, si la Russie ne peuple pas la Sibérie par l’apport des Européens fuyant les excès climatiques et mahométans, la Sibérie et l’Extrême-Orient parleront mandarin avant la fin du siècle. J’y vois là un mouvement majeur, et je vois dans le conflit entre une Russie sous-peuplée (surtout en Asie) et une Chine surpeuplée (malgré sa démographie actuelle) une question dominante de la deuxième moitié du siècle.

Vova

@BUTTERWORTH : que de contre-vérités dans cet article , quand ce ne sont pas carrément des mensonges ! Ce serait trop long à argumenter …

BUTTERWORTH

FAUX LES ETATS UNIS ONT PERDU PLUSIEURS GUERRES ET IL Y A UN N OUVEL ELEMENT PERTURBATEUR