Le pachyderme Michael Moore a décidé que Trump, c’était Hitler

Michael Moore est du genre « éléphant dans un magasin de porcelaine » et par son physique et par ses barrissements. Ses coups de trompe qu’il va asséner à Trump et ses coups de gueule qu’il va lui souffler dans les bronches, vont certainement faire du documentaire qu’il prépare « Fahrenheit 11/9 » aussi populaire que le « Fahrenheit 9/11 qu’il a pondu contre Georges W Bush après l’attaque de New York. Ce documentaire de 2004 avait reçu la Palme d’Or à Cannes. Le titre est inspiré du roman de Ray Bradbury ( Fahrenheit 451, température des livres qui brûlent, d’où destruction du savoir et instauration de la dictature) et s’applique à la guerre du Golfe de Bush. Campagne de Moore contre la réélection de Bush qui sera battu par Clinton. Ce documentaire a été la plus grande réussite financière pour ce genre de films.

https://vimeo.com/16049739

Remarque : aux Etats-Unis, on met le mois avant le jour d’où 9/11 indique le 11 septembre. Autre trait amusant qui ne devrait pas l’être : le 911 est le numéro d’appel au secours en Amérique ( le 15, 17 à la fois) et ce jour-là le 911 était aux abonnés absents !

Moore profite de ces chiffres pour inverser et faire du 9 novembre (prochaines élections américaines) un nouveau 9/11 politique pour Trump !

J’ai eu l’occasion d’assister à l’une de ses conférences du côté de Chicago et je dois dire qu’il était impressionnant quant à sa tenue vestimentaire : casquette délavée, vieux veston, t-shirt plus ou moins repassé mais surtout sa tête lorsqu’il l’approche de son auditoire pour être mieux entendu et surtout compris. Il emploie un anglais de très haut niveau mais bourré d’expressions populaires qu’il accompagne de gestes grandioses. Et pour le suivre, il faut toute son attention et utiliser son cerveau à 150%.

J’ai eu l’occasion de rencontrer un autre Michael, professeur de littérature en Tasmanie : même gabarit, même allure mais qui pouvait improviser une conférence de deux heures à bâtons rompus sur les… chèvres !

A se demander si ces énergumènes, peu reluisants et peu sexy ne se concentrent pas sur leur capacité de briller autrement que par leur look.

Alors vendredi dernier, sur la fameuse chaine publique américaine HBO, ma favorite lorsque je vivais aux Etats-Unis, et dans l’émission Real Time avec le célèbre commentateur Bill Maher, Moore a parlé de son projet : expliquer la politique de Donald Trump. Dès le début Moore prévient que si rien n’est fait, « Trump n’abandonnera pas le pouvoir car il croit qu’il peut rester président à vie ! ». Evidemment une telle pensée venant du nôtre est hors propos !

https://www.youtube.com/watch?v=GlbOmDLqcw4

Moore ajoute : « Trump adore les dictateurs et je vous le dis mes amis (sa façon d’attirer l’attention de ses auditeurs), si nous ne l’arrêtons pas, vous reverrez ce programme plus tard quand on rigolera en parlant de « Handmaids’tale ». Mais c’est ce qui arrive aujourd’hui ! »

Quelques mots sur « Handmaid’s Tale » : c’est une série américaine récente de Bruce Miller qui donne l’image de la société à venir. Devant les maladies transmissibles et la pollution, la fécondité est en terrible baisse. On ne fait plus d’enfants de peur de les faire vivre dans cet enfer qui se pointe à l’horizon. Alors une secte protestante fait un coup d’état et s’empare du pouvoir en détruisant la Maison Blanche, le Congrès et la Cour Suprême. C’est la République de Gilead. Les dissidents homos sont mis à mort et les femmes organisées en catégories selon leur utilité. Elles n’ont plus de pouvoir, ne peuvent travailler, lire ou avoir de l’argent. Les épouses s’habillent de bleu et s’occupent de leur mari, les Marthas en gris sont chargées des tâches ménagères, et enfin les servantes (handmaids) en rouge pourpre qui ne font que de la reproduction. Imprégnées par PMA, elles donnent les enfants à la communauté.

Devant cette sinistre image qui sera si Trump n’est pas viré, Moore espère que les Américains réagiront en votant NON aux candidats de Trump en novembre prochain. C’est sa façon de faire de la politique et il sera certainement plus efficace que ce que peuvent accomplir les « Democrats » pour cette élection.

En juillet 2016, Moore avait prédit la victoire de Trump dans les états clés : Wisconsin, Pennsylvanie, Ohio et Michigan. Dans mon livre «  Trump the breaker », ma prédiction de sa victoire était de janvier 2016 ! Moore disait même que cette victoire serait « the biggest fuck ever recorded in human History. »

Puis il compare Trump à Hitler et personne ne l’a cru. Il supplie le peuple de l’écouter et il joint ses mains pour être plus convaincant. «  Si vous ne m’écoutez pas, Trump gagnera l’élection en 2020 ! Et après son deuxième mandat, un référendum pour être président à vie ! Cette vision ne rappelle-t-elle pas l’épopée de Napoléon III en France et peut-être celle de Macron dans un avenir proche ?

Trump n’a-t-il pas dit : « Roosevelt a fait QUATRE termes et pourquoi pas moi ? »

Ce documentaire sortira en octobre suffisamment tôt pour impacter le vote des Américains. Mais Moore risque de ne faire qu’un rêve ou d’avoir un dernier souhait comme dans un conte de fée. En novembre, devant les résultats de l’économie américaine, les électeurs n’hésiteront pas à donner la majorité des deux chambres à Trump, les «  Democrats » ne faisant qu’une faible opposition.

https://deadline.com/2018/08/fahrenheit-11-9-trailer-michael-moore-documentary-donald-trump-mid-term-elections-1202443041/

La situation pourrait se retrouver la même en France pour les Européennes mais à la différence de Trump pour Macron, les résultats ne sont pas au rendez-vous.

André Girod

image_pdfimage_print

15 Commentaires

  1. la force (et l’intelligence) de Trump est d’être arrivé aux manettes après les 8 ans du mahométan-babouchard Obama et de la cocue-foldingue nommée « secrétaire d’État » pour lot de consolation… en attendant son tour… Mais elle l’a eu dans le Q et c’était couru d’avance !

    Heureux américains de toutes les couleurs ! Votre pays est mené par un américain ! et seulement américain !

  2. Il sera réélu et les roquets rageux continueront à lui mordiller ses bas de pantalons

  3. Les USA ont un président qui défend toujours et partout les intérêts du système militaro industriel et des banques juives. Quand le président en exercice prend des initiatives contraires à leurs intérêts, rappelez-vous Dallas 1963, c’est vite réglé en trois coups de feu.

    • Et voilà ! C’est reparti pour mettre sur le dos des juifs les malheurs du monde. Vous êtes une met de, biteenfer.

      • Vous avez raison mais que partiellement. Les Attali, Askolovitch, BHL et autres sont ouvertement pour l’invasion des muzz. On ne peut pas avoir deux langages et pour leur invasion n’est-ce pas ? D’ailleurs s’ils ont été expulsés d’Espagne je crois bien qu’ils étaient accusés d’avoir favorisé l’envahissement de ce pays par les musulmans. L’histoire se répète à l’infini.

    • Bien répondu, Victor. Ce Biteenfer n’est qu’un lamentable étron

      • Les propos de cet individu Bit….. sont abjects en plus d’être dénués de tout sens.
        Ce ne sont que des divagations qui n’apportent rien au dialogue. Au contraire.

    • Biteenfer : sauf que les Kennedy à une époque ont eu des liens avec la mafia surtout le père Joe qui à battis une partie de sa fortune pendant la prohibition .

    • svp mettez vous à l’heure!
      juif c’était l’insulte des années 1930, aujourd’hui c’est les russes!

    • Quel crétin non mais quel crétin ce bitenfer il est tout juste bon à être enfermé chez les dingues ! Marre des crétins dans son genre avec leurs obséssions anti israéliennes. Il pue la bêtise avec son neurone complètement cramé à la dieudonné.

  4. que ce gars continue à faire des prédictions! huit des neufs élus la semaine dernière étaient soutenus par trump! mais bon c’est bien connu par les journaleux français, les ricains sont des illettrés, des fainéants, des ivrognes, des populistes…

  5. Trump va être obligé de se radoucir s’il veut être réélu. Malgré cela il est vraiment formidable et j’envie les américains d’avoir un tel Président qui pense et agit pour son peuple.

  6. Chronique extra terrestre !
    Mais ce matin, LA Fusée est partie pour le Soleil ! Bravo !

  7. Vous pouvez critiquer M.Moore, mais quand l’Amérique a décidé d’élire ce président (pour moi il mérite pas de majuscule) qui veut créer une armée contre l’espace (Vivement que « Mars Attack !), il a dû sûrement trop regarder « Men in Black…. » D’ailleurs, ça me rappelle un certain Charlie Chaplin avec « Le dictateur », et oui l’histoire se répète…
    On constate qu’avec le temps, l’être humain n’a pas changé et n’a surtout pa su évoluer son cerveau….

Les commentaires sont fermés.