1

Le Pacte Asile et Immigration de l’UE… si Macron gagne

Invasionmigratoire.jpg

En cette période cruciale des élections présidentielles françaises, qui sera bientôt suivie des élections législatives, les préoccupations des français sont manifestement, le pouvoir d’achat, l’immigration et la sécurité.
Cependant, leurs votes se sont répartis sur 3 figures de proue : Macron, Mélenchon et Marine Le Pen. Marine et Macron se maintiennent au 2ème tour.

Pour cette 2ème manche, les partis perdus de la République que sont le PS et LR n’hésitent pas, par la voix de leurs candidats déconfits, battus à plate couture ou par celle d’ex- présidents comme Sarkozy ou Hollande, à faire front contre la menace dite fasciste de la candidate RN et à chercher l’épaule bienveillante de l’impopulaire Macron et de son parti fantoche. Lui qui a enjambé le 1er tour, cherche désormais à capter l’électorat islamo-gauchiste de Mélenchon. Il propose même de constituer un gouvernement avec mélenchonistes, verdâtres et communistes, afin de mieux faire avaler la pilule des hausses de prix à ces français pour lesquels il n’a que mépris et qui voteront pour lui.

Eric Zemmour qui a livré un combat de fond, en s’opposant à l’immigration et en défendant rien de moins que notre Civilisation a soulevé l’enthousiasme de quelque deux millions et demi de militants, mais le vote plus social en faveur de Marine Le Pen, mieux placée dans les sondages, a coupé court à cet élan passionnel. Du moins pour le moment.

L’histoire continue d’avancer. Celle de l’Europe s’écrit en lettres de sang au cœur d’une Ukraine en proie à un combat existentiel contre le grand frère russo-soviétique, une lutte sanglante de David contre Goliath. L’Ukraine croit en l’appui des européens, de l’UE et de l’Otan : tout cela c’est du flan. A part quelques appuis matériels, les Ukrainiens sont bien seuls à se battre. Une aide plus poussée et c’est le spectre de la guerre mondiale qui refait surface. Et les russes pourraient bien clore ce chapitre par l’envoi d’une bombe nucléaire tactique. Alors prudence.
Macron continue sa comédie des bons offices, qui ne trompe pas même les ukrainiens qui ont qualifié ses navettes de « macroneries ». La Mama allemande Van der Leyen a fait aussi dans le pathos en claironnant que les ukrainiens appartiennent à l’Europe, à l’UE, à l’Otan, que sais-je encore, eux qui pour le moment ont envoyé femmes et enfants à l’abri en Europe pour défendre seuls leur terre. Quoi qu’il en soit, l’Europe est en danger. Les américains qui a priori ne risquent rien dans ce conflit feraient bien de ne pas pousser l’une ou l’autre partie dans ses retranchements.

L’immigration africaine, au plus fort de la guerre en Ukraine n’a pas cessé. On l’a vu surgir de nulle part et implorer son rapatriement au Maroc dès les 1ers jours de la guerre russo-ukrainienne. A dire vrai, la machine infernale de l’UE continue à plein régime son programme de submersion de l’Europe, commencée de longue date, au point que Boris Johnson vient de décréter le renvoi des illégaux au Rwanda.
Le Pacte Asile et Immigration est fin prêt dans les cartons et n’attend que la fin des élections françaises pour faire son Coming OUT.

De quoi s’agit-il ?
Le Pacte Asile et Immigration nous a été présenté par Philippe OLIVIER, le mois dernier, lors d’un Zoom organisé en comité restreint par le Club Souveraineté-Démocratie * : Philippe OLIVIER, député français au Parlement européen, Commission Transport et Tourisme et Conseiller spécial de Marine Le Pen, nous a révélé ce que les malfaisants de l’UE concoctaient en sous-main pour parfaire leur œuvre de destruction de l’Europe.

Le Pacte Asile et Immigration n’est rien de moins que la submersion programmée de l’UE.
C’est un projet qui réfute toute discussion : le pacte est imposé aux Européens par Bruxelles et le courant mondialiste.
Il se prévaut de la supériorité du droit européen sur le droit national.
Il trouve son origine dans la crise migratoire de 2015 avec l’afflux d’un million de réfugiés syriens que Merkel décide d’accueillir, en dépit des réticences de la population et des risques engendrés par le choc culturel.

Le projet s’appuie sur un “Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières”, ou Pacte de Marrakech imposé les 10 et 11 décembre 2018, par les Nations Unies. Le Pacte mondial sous ses airs anodins, vise à mieux gérer les migrations à tous les niveaux : local, national, régional mais surtout mondial. Conformément à la Charte des Nations Unies de 1945, il a pour ambition de faire respecter les droits de l’Homme pour tous les migrants, quel que soit leur statut. Il a ensuite été formellement approuvé par 159 Etats dont la France, le 10 décembre 2018, lors de la Conférence intergouvernementale de Marrakech, et ratifié le 19 décembre 2018 à New York.

C’est un accord moral que prend l’État français au niveau international, le texte ne contraint pas juridiquement son action. Le septième article du préambule du pacte le dit clairement : « Le présent pacte mondial établit un cadre de coopération juridiquement non contraignant, qui repose sur les engagements convenus par les États membres dans la Déclaration de New-York pour les réfugiés et les migrants ». Concrètement, les pays signataires s’engagent sur des principes et des objectifs, mais ne seront pas sanctionnés s’ils ne les respectent pas.

L’objectif pour l’UE n’est pas de lutter contre l’immigration, mais de la rendre invisible, indolore, fluide et donc légale.
D’où un triple objectif :
→ une politique de sécurisation des cheminements
→ une politique d’accueil
→ une politique de légalisation de nouvelles voies d’immigration

Le pacte des migrations est le moyen de formaliser juridiquement le projet mondialiste et de l’imposer à tous les états d’Europe.
Les Commissaires de Bruxelles reprennent les antiennes des socialistes des années 2000 : Jean-Paul DELEVOYE : « « La démographie européenne et son vieillissement fait que, si on veut garder le même nombre d’actifs dans la machine économique, il va falloir 50 millions de population entre guillemets étrangère pour équilibrer la population active en 2050 en Europe. »

L’ONU emploie le terme de « migrations de remplacement ».
Le Pacte est un habillage qui instaure au nveau mondial le contrôle des nations libres par des organismes intermédiaires à prétentions humanitaires.
Il est visible que le Pacte engendre 3 dangers essentiels :
I/ Encourager l’immigration :

a) Imposer aux Etats leur politique démographique
b) Brouiller la distinction / migrants / réfugiés
c) Imposer le regroupement familial élargi
d) Sacraliser les ONG avec le risque accru de terrorisme

II/ Décourager les expulsions
a) Limiter les possibilités d’expulsions
b) Automatiser les régularisations
c) Interdire les expulsions prétendument abusives

III/ Installer l’immigration
Rendre obligatoire certaines admissions
Rendre obligatoire les relocalisations
Imposer aux états des règles d’accueil
Exercer un contrôle des états par des experts ou des ONG

Au plus haut niveau de l’Etat, Dupont Moretti est complice de ce système par son plan de répartition des mineurs non accompagnés.
Coût d’un MNA 4166 € / mois
revenu minimum vieillesse en France = 903 €
Des moyens colossaux sont mis en place pour des opérations de sauvetage avec intervention de bâtiments de transports maritimes pour « sauver des vies » avec l’aide des ONG.
Qu’importe si ces ONG sont complices des passeurs criminels. !!!!
Selon un sondage GALLUP, en quelques années 70 millions de migrants auront frappé à la porte de l’UE

LE PACTE aura pour conséquences directes d’ouvrir grand les vannes de l’immigration, de submerger nos territoires de masses humaines qui auront un effet dramatique sur nos économies et notre civilisation :
– Chômage de masse
– Effondrement de la protection sociale
– Aggravation de la délinquance
– Montée du séparatisme et des zones de non-droit
– Aggravation des conflits communautaires et religieux
– Islamisme et terrorisme
– Recul de nos valeurs de civilisation

C’est aussi UN GOUFFRE FINANCIER : Par le coût des MNA et de l’AME
L’université d’Amsterdam s’est livrée à un calcul : Le coût engendré par l’immigration de 1995 à 2020 est de 400 milliards d’Euros. Et de 2020 à 2040 = 600 milliards d’Euros
La France est à ce jour endettée de plus de 2000 milliards d’euros. Avec le surcoût de l’immigration, la dette s’élèvera à 3 000 milliards d’euros
Soit 50.000 € par Français

Ce Paste en violation des traités, est une procédure qui contourne la règle de l’unanimité

Le pacte des migrations est :
– Antidémocratique
– Trompeur
– Irréversible
– Destructeur

Un accord sur les migrations devrait être conclu après les élections françaises, selon le vice-président de la Commission, bien évidemment avec la complicité ouverte et réjouie de Macron s’il est élu.
Les pays libres seront mis sous tutelle au niveau européen et mondial. Ils n’auront plus de latitude pour organiser leur gestion interne. Encore une fois, Bruxelles fera valoir la suprématie du droit européen sur le droit national. On voit bien à quel point la politique de Macron est une tromperie. Encore cinq ans de Macron et nous sommes réduits à la survie sur une terre qui ne sera plus la nôtre. Tout sauf Macron n’est pas un choix, c’est une nécessité.
Les pays qui refusent déjà cette dictature sont des pays comme la Hongrie, la Pologne, déjà mis à l’index au sein de l’UE.

Devant cette inversion des valeurs, c’est à la mort des états européens chrétiens que l’on pourrait assister. Dans leur folie mondialiste les USA et l’UE croient tenir en laisse les démocraties et ce qui reste du monde libre. Mais ces démocraties peuvent se soulever du jour au lendemain.
Au niveau mondial, de nombreux pays refuseront de se faire dicter des choix aussi fondamentaux. L’Inde, la chine et la Russie resteront en dehors de ce système machiavélique de submersion.
Il faut garder espoir : la réaction ne se fera pas attendre. Les Patriotes avec Zemmour, Marine Le Pen, Dupont Aignan, Philippot et d’autres encore, ne pourront admettre la mise en place de ce processus destructeur de nos valeurs et de notre existence.

Gageons que l’éclatement de l’UE et la fin de l’emprise américaine sont pour demain.

Nancy VERDIER

* Club Souveraineté – Démocratie : Présidé par Jean-Yves Léandri.
SIÈGE SOCIAL : 6 rue Petite de Winnezeele 59114 Steenvoorde
DATE DE DÉCLARATION : Le 23 janvier 2021
LIEU DE DÉCLARATION : Sous-préfecture Dunkerque