1

Le Pape demande au sélectionneur italien de ne plus faire le signe de croix !


Bientôt, grâce au Pape, les catholiques ne feront plus le signe de croix. C’est ce qu’on appelle sans doute le progrès dans le vivre-ensemble de la grande religion bergogliesque.
Par contre les signes de la grande RATP ne sont nullement pourchassés par François. Comprenne qui pourra. À se demander si François ne fait pas partie de la Libre pensée, qui en ce moment fait la chasse aux croix.
François a reproché à l’ancien footballeur et actuel manager de l’équipe nationale de foot italienne, Robert Mancini, de faire le signe de croix avant un match !… Depuis, Mancini ne le fait plus, car il ne veut pas mettre le pape en colère. On ne résiste pas à François.
Les musulmans, eux, peuvent continuer à faire leur prière sur le terrain, le pape n’y voit aucun mal.
http://www.fdesouche.com/1317485-football-le-selectionneur-italien-confie-que-le-pape-lui-a-reproche-de-faire-le-signe-de-croix-sur-le-terrain-depuis-je-ne-le-fais-plus

Naturellement certains esprits un peu chahutés me feront grief d’écrire cela sur RL. Il est vrai que Riposte Laïque est laïque par définition. Convenons-en. Mais cela ne dispense pas d’épingler le travers des grands de ce monde et leur trahison du peuple. François fait partie de ces personnes qui nous trahissent tous les jours.
À l’heure où les chrétiens sont particulièrement persécutés, et où « on » cherche à les éliminer entièrement, on peut se demander si ce conseil de François est bien le bon. On n’ira pas jusqu’à préconiser que les chrétiens se défendent à coups d’arme à feu comme dans cette église du Texas, mais il faut garder un certain équilibre…

(musulman occupé à abattre une croix dans le cimetière de Benghazi en 2012)
En trahissant ce symbole de la croix, François se fait l’ami de ceux qui veulent la disparition de la civilisation occidentale et des gens qui lui appartiennent, croyants ou non : c’est-à-dire nous tous.
Si le signe de croix est par essence le signe du catholicisme, il est bien plus ancien et remonte à Ezéchiel, prophète de l’Ancien Testament qui vécut au VIe siècle avant J.-C. Ce signe est devenu chrétien à partir du IIIe siècle. Le chrétien était invité à se mettre en toute occasion en présence de Dieu. Avant de prier, ou de travailler, de se lever ou de dormir, ou encore de prendre un repas en famille.
Du coup, par extension, le signe de croix a longtemps fait partie de la tradition quotidienne, chez tout le monde. Il rappelait notre petitesse, éloignait le mal et le diable, appelait la bénédiction de Dieu sur nous, et en tout cas, s’il ne faisait pas de bien, ce qui est après tout possible, il ne faisait pas de mal…
Très longtemps on l’a appliqué sur les blessures ou les maladies, ou utilisé pour lutter contre la colère, les insultes. Mais à la Renaissance on met les chrétiens en garde : il ne faut pas que ce signe devienne une sorte de pratique superstitieuse. Cependant il est entré dans l’usage courant.
Que dire du signe de croix effectué rapidement sur le pain avant de le rompre ? C’est ce que faisait une vieille dame de ma connaissance, très peu croyante.
Que dire du signe de croix effectué par exemple par Christian Clavier dans le film les Visiteurs, me semble-t-il, pour se prémunir des mauvais esprits ?…
Le signe de croix en occasion de danger, même chez des non-croyants, est encore très fréquent, que ce soit dans les films, la littérature, ou la vie de tous les jours.
On suppose que François va étendre son conseil à l’ensemble des catholiques. Et que le catholique, désormais, sera invité à se mettre en présence d’Allah, qui est le Dieu des musulmans mais en aucun cas celui des chrétiens.
C’est donc la fin du signe de croix que recommande le pape. Avouons qu’on ne s’attendait pas à ce genre de conseil venant de lui, mais il faut assurément être prêt à tout en toute circonstance, surtout venant du pape, par les temps qui courent.
Les musulmans auront, grâce à Françoi,s une raison de plus d’abattre les croix partout où elles se trouvent érigées ou représentées, ou tout au moins d’exiger qu’on les cache ou qu’on les enlève, comme les croix vertes des pharmacies (mais on prétend que cette dernière exigence est une fake new) ou celles des lieux de prière partagés dans les aéroports.
Comme en Libye où les musulmans ont abattu une croix de cimetière au cri de « Allahu akbar » et dégradé des tombes militaires. Ou comme dans la partie de Chypre occupée par la Turquie, où tout ce qui pouvait rappeler la foi orthodoxe a été saccagé. Également en Syrie. Et partout dans le monde.
http://revoltes-en-europe.eklablog.com/en-libye-dans-la-ville-de-benghazi-les-musulmans-detruisent-un-cimetie-a108865716
Ainsi seront effacés les symboles du christianisme, puis les chrétiens et les personnes de culture chrétienne eux-mêmes seront effacés urbi et orbi pour être remplacés. Ainsi va le monde, approuvé et encouragé par François.
Sophie Durand