Le pape François fait de la politique et ose critiquer Salvini

FSSPX.NEWS : « Le 24 septembre 2018, le Conseil des ministres italien a adopté un arsenal de mesures appelées décret Salvini concernant les migrants et la sécurité. Le texte modifie la législation en matière d’accueil des réfugiés et restreint le droit aux permis de séjour, introduisant de nouvelles normes pour l’obtention de la citoyenneté et le séjour dans les centres d’accueil. Il élargit la liste des délits qui engendrent la suspension de la demande d’asile et l’expulsion du demandeur d’asile en Italie : « vol, viol, cambriolage, violence, mutilation d’organes génitaux » ou encore « outrage à agent de la force publique« .

« L’expulsion interviendra dès la première condamnation, sans attendre l’appel éventuel. Une mesure a suscité l’indignation des bonnes consciences : la suppression des « centres de protection des demandeurs d’asile » mis à la disposition de plus de 400 mairies. Le texte prévoit la révocation de la naturalisation de tout étranger « présentant un danger pour la sécurité nationale« . Les médias disent que la mesure sera appliquée aux « personnes accusées de terrorisme ». « C’est un pas en avant pour rendre l’Italie plus sûre. Pour combattre avec plus de force les mafieux et les passeurs, pour réduire les coûts d’une immigration exagérée et expulser plus rapidement les délinquants et les faux demandeurs d’asile, pour retirer la citoyenneté aux terroristes, pour donner plus de pouvoirs aux forces de l’ordre« , a commenté le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini.

« Comme prévu, des dizaines d’ONG ont vivement critiqué ce décret largement discuté dans la presse italienne. Le secrétaire général de la Conférence des évêques d’Italie, Mgr Nunzio Galantino, a déploré le fait qu’immigration et sécurité soient « traitées dans le même texte » : « Cela signifie que l’immigré est déjà jugé en raison de sa condition et qu’il est déjà considéré comme un danger public, quel que soit son comportement ».

« Afin d’appliquer ces mesures, le gouvernement italien devra composer avec le droit international qui prévoit une gamme étendue des droits d’accueil parmi lesquels « la fuite devant un conflit armé ». Cet argument peut être brandi par les associations afin d’empêcher des expulsions du pays d’accueil. Il est possible que la justice italienne, voire européenne, contraigne le gouvernement italien à revoir ses mesures de salut public. »

Salvini : « L’aventure pour une Europe différente démarre aujourd’hui et va se poursuivre au cours des prochains mois pour changer la Commission européenne, les politiques européennes, remettre au centre le droit à la vie, le droit au travail, à la santé, à la sécurité, ce que les élites européennes financées par Soros et représentées par Macron ont nié… Macron et Merkel ont exprimé leur dépit face à la montée du populisme et du nationalisme, et les tergiversations de l’Europe face au changement climatique et aux migrations de masse les insupporte… La seule certitude que j’ai au sujet des élections européennes est que les socialistes et les communistes seront moins nombreux à Bruxelles : ils ont fait assez de dégâts comme ça… »

« Lors d’une visite en Pologne, le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a déclaré que les populistes italiens et polonais devraient promouvoir un « printemps européen » et qu’un « nouvel équilibre » devait remplacer l’influence (néfaste) de l’Allemagne et de la France au Parlement européen. » L’Union européenne est le lieu d’un affrontement entre les patriotes eurosceptiques nationalistes et les libertaires mondialistes !

« Un conflit qui va s’intensifier, car Salvini et Orbán se sont engagés à créer un « axe anti-immigration » au sein de la très immigrationniste Union européenne. Orbán et Salvini ont promis de collaborer avec l’Autriche et le groupe de Visegrad : République tchèque, Hongrie, Pologne et Slovaquie pour s’opposer au groupe pro-immigration des pays de l’UE dirigé par Macron. (Soeren Kern, Gatestone Institute de New York).

« Le continent européen est proche d’un tournant historique. Je m’étonne de la stupeur d’une gauche politique qui n’existe plus que pour défier les autres, comme si la gauche avait le pouvoir de décider qui a le droit de parler et qui n’a pas le droit, et ensuite ils se demandent pourquoi plus personne ne vote pour eux ! »

« Orbán a ajouté : « La Hongrie a montré que nous pouvions arrêter les migrants qui arrivent par voie terrestre. Salvini a montré que les migrants pouvaient être stoppés en mer. Nous le remercions d’avoir protégé les frontières de l’Europe. Les migrants doivent être renvoyés dans leur pays. Bruxelles déclare que nous ne pouvons pas le faire. Ils ont également déclaré qu’il était impossible d’arrêter les migrants sur la terre ferme, mais nous l’avons fait. Salvini et moi, nous semblons partager le même destin. Il est mon héros !

« L’Allemagne a vivement critiqué la gestion financière du gouvernement italien : « Rome a accumulé une dette de près de 2 300 milliards d’euros. Les riches Italiens ont depuis longtemps transféré leurs avoirs à l’étranger. Lorsque l’UE a rejeté le projet de budget de l’Italie, Salvini, a déclaré : « Personne ne retirera même un euro de ce budget pour le prendre dans les poches des Italiens« . L’Italie amnistie les fraudeurs, reconnaît à peine l’impôt sur l’immobilier et a un impôt sur les successions ridicule. L’Italie croit que la Banque centrale européenne va annuler sa dette. L’Allemagne serait à nouveau le trésorier. Ils sont fous ces Romains ! »

« Salvini a lancé l’idée d’un réseau paneuropéen de partis nationalistes : « Pour gagner nous devions unir l’Italie, maintenant nous devrons unir l’Europe. Je songe à une Ligue des Ligues d’Europe, rassemblant tous les mouvements libres et souverains qui veulent défendre leur peuple et leurs frontières. » (Soeren Kern)

Le coup monté de l’affaire du Sea-Watch attise les crispations entre Rome et Berlin. Valérie Segond : « Carola Rackete, arrêtée à Lampedusa, l’Allemagne exige sa libération. Carola Rackete est sortie du tribunal d’Agrigente après avoir été entendue trois heures durant par un juge d’instruction. En attendant l’ordonnance du juge sur la validité de son arrestation et son expulsion d’Italie dans l’attente d’un jugement ultérieur, Carola Rackete restait assignée à résidence, alors que le bateau Sea-Watch 3 a été placé sous séquestre.

« Mais l’affaire ne s’arrêtera pas là. Car elle pourrait être poursuivie pour plusieurs chefs d’accusation : « l’encouragement à l’immigration clandestine » s’il était démontré qu’elle avait eu un contact avec des passeurs dans la région de recherche et sauvetage libyenne. Elle pourrait être poursuivie pour avoir commis un acte de « résistance ou violence » contre un navire de guerre, passible de 3 à 10 ans de prison.

Pour la justice : « Les raisons humanitaires ne sauraient justifier des actes d’une violence inadmissible à l’encontre de personnes en uniforme qui travaillent en mer pour la sécurité de tous ». Pour le procureur en chef d’Agrigente, Luigi Patronaggio, l’entrée en force dans le port « ne relevait pas d’un état de nécessité, car le Sea watch a reçu une assistance médicale et était en contact avec les autorités pour tout type de besoin. »

« Son arrestation a suscité l’incrédulité en Allemagne où pas moins de 1,2 million d’euros ont été collectés pour payer ses frais de justice ! Quand l’Allemagne se place sur le terrain des valeurs, l’Italie met en avant le respect de ses lois et la séparation entre l’exécutif et le judiciaire. » (Valérie Segond)

L’arrestation de Rackete a provoqué l’indignation en Allemagne. Le président Steinmeier a critiqué les actions des autorités italiennes. Le gouvernement français a accusé Rome de « stratégie d’hystérie« .

La Sibeth Ndiaye a déclaré sur LCI que Matteo Salvini « instrumentaliserait » la crise des migrants…

Rosaly, dreuz.info : « Suite à l’arrestation de la pirate allemande du business de l’Humanitaire, Carola Rackete, accusée d’avoir forcé le blocus imposé par le gouvernement italien et éperonné une vedette de la Guardia di Finanza, le gouvernement néerlandais a critiqué la décision de la capitaine allemande de se diriger sur Lampedusa. « Je ne me sens pas responsable des comportements individuels » : Il n’avait aucune intention de bouger le petit doigt, car il était hors de question que son pays accueille les migrants du Sea Watch 3.

« Par contre, il n’a pas hésité à menacer l’Italie de lancer la demande de la procédure d’infraction qui n’avait aucun lien avec l’affaire du Sea Watch 3. Juste une pique de la part d’un esprit faible et médiocre !

« Les Italiens doivent le dire haut et fort, afin de briser cette illusion de solidarité lancée par la Gauche, les Associations talibanes de l’accueil, une partie des prélats membres de l’Église et des élites gauchistes.

« Un sondage réalisé par RAI 3 a révélé que 61 % des Italiens étaient opposés à l’accostage du navire le Sea Watch à Lampedusa, avant l’épilogue faisant suite à la décision de la capitaine de forcer le blocus.

Salvini : « C’est comme si un navire italien chargé de migrants entrait dans le port de Rotterdam et créait le bordel sans que le gouvernement italien n’intervienne. C’est un navire qui bat pavillon hollandais et le gouvernement s’en fiche complètement ! » La situation s’est terminée de la pire manière qui soit : un blocus non respecté, une image calamiteuse donnée par l’UE et une tragédie à peine évitée. Les militaires à bord de la vedette de la Garde des Finances ont vu foncer sur eux un monstre de plusieurs tonnes. Et certains pays européens font entendre leur voix, à commencer par la France et l’Allemagne, qui expriment leur soutien à la capitaine pirate Carola Rackete et qui abreuvent l’Italie de critiques et de leçons de morale (à deux sous) !

« Se servir des migrants pour défier un gouvernement, ce n’est plus un sauvetage, c’est un crime.

Pour Paris : « La fermeture des ports viole le droit de la mer ». Berlin : « le sauvetage est obligatoire ! »

Cette affaire met en évidence une nouvelle fois la théorie du complot des élus européens corrompus contre l’Italie de Salvini trop près du peuple. La caste politico-médiatique au pouvoir qui trompe les peuples européens veut la peau de Salvini. Berlin déclare la guerre à l’Italie en forçant le blocus par ONG interposée !

Tout cela va mal finir ! Le sauvetage des ONG en mer doit être criminalisé. Instrumentaliser des vies humaines est devenu une forme du terrorisme humanitaire. La magistrature italienne doit faire la lumière sur ces accusations. Plusieurs villes portuaires allemandes ont proposé d’accueillir le Sea Watch 3, mais le gouvernement allemand, à l’origine des invasions migratoires et pour l’ouverture des ports, s’y est opposé.

« Défendre ses frontières nationales n’est pas un droit, mais un devoir« , a répliqué Salvini.

« L’Italie ne prend des leçons de personne encore moins de la France. Paris a fermé Schengen, il était en première ligne pour bombarder la Libye, et il abandonne des migrants dans les bois italiens en catimini. »

« Salvini envoie un message à toute l’Europe, qui pendant deux semaines a tourné le dos à l’Italie, laissant les migrants à bord du navire de l’ONG au large de Lampedusa, en qualifiant le gouvernement italien d’inhumain. La tactique de la capitaine était de créer l’incident politique afin de forcer le gouvernement italien à ouvrir à nouveau ses ports aux navires des faux humanistes pirates. « Aujourd’hui, une nouvelle destination s’ouvre aux navires des ONG : le gouvernement français s’est exprimé en faveur de l’ouverture des ports, nous donnerons aux navires des ONG les indications pour rejoindre la Corse ou Marseille« , a déclaré Salvini.

Selon La Haye, le fait qu’un navire batte pavillon néerlandais n’implique pas que le pays soit obligé d’accueillir les migrants. Il rappelle au gouvernement italien « qu’en absence d’une perspective de coopération vers une solution concrète et structurelle, comme indiqué dans les conclusions du Conseil de l’Europe de juin 2018 », la Hollande a décidé de ne plus participer aux programmes de débarquement ad hoc et « de ne plus prendre des migrants des opérations Sar (Safe and Rescue) dans une zone frappée par les activités des trafiquants d’êtres humains. » La Hollande donne raison à Salvini en expliquant que les opérations du Sea Watch 3 « ne devraient pas contribuer aux activités criminelles des trafiquants. » Selon Broekers-Knol, dans le cas de migrants n’ayant pas le droit à la protection internationale, la relocalisation « est un gaspillage d’efforts et de ressources financières des contribuables qui devrait être évité par tous les moyens. »

« L’Italie est ostracisée pour sa politique de fermeture des ports. Elle est traitée d’inhumaine par ceux qui prônent l’ouverture des ports, se plaignent de l’afflux de migrants dans leur pays, et qui ferment leurs ports aux navires des ONG complices des trafiquants d’êtres humains. En soutenant les actions des ONG, même quand l’une d’elles force le blocus imposé par le gouvernement d’un état souverain et contrevient aux lois du pays, les pays européens se font les complices des pirates. Étrange logique ! La magistrature italienne, étant majoritairement gauchiste et anti-Salvini, la pirate des ONG n’a, en principe, pas trop de soucis à se faire !

« Elle est devenue l’héroïne de la Gauche italienne et de la caste bien-pensante. Les associations pro-migrants gauchistes et religieuses récoltent de l’argent pour régler ses frais de justice et l’amende qui sera infligée à l’ONG. L’occasion pour les juges rouges de prouver leur hostilité à Salvini et à son gouvernement.

Peu importe qu’ils soient considérés par de nombreux citoyens comme des « traîtres à la patrie et au peuple italien« . « Quiconque soutient cette manière radicale (d’utiliser) des problèmes complexes, comme celui de l’immigration aujourd’hui, porte préjudice à la cause qu’il veut défendre. » (Regazzoni, philosophe italien)

« Le gouvernement allemand a l’audace de demander la relaxe de la capitaine. Non seulement Berlin, mais aussi les évêques et les représentants des Verts, qui financent à coups de centaines de milliers d’Euros le Sea Watch pour faire débarquer les migrants en Italie et non en Allemagne, se déchaînent contre l’Italie.

« Comment réagirait le gouvernement allemand si le navire d’une ONG italienne chargée de migrants décidait de forcer le blocus d’un port allemand pour y débarquer ses clandestins ? »

Les ONG pirates, qui sont complices des mafias de trafiquants d’êtres humains, ont déclaré la guerre à Salvini. Elles veulent avoir sa peau et celle de son gouvernement. L’angélisme exterminateur des dirigeants européens fera disparaître notre continent et ses peuples dans les oubliettes de l’Histoire si nous persistons dans cette voie. (librement adapté de « l’hypocrisie du gouvernement néerlandais » par Rosaly, Dreuz.info.)

Salvini : « Au Président allemand, nous demandons de s’occuper de ce qu’il se passe en Allemagne et d’inviter vos concitoyens à ne pas enfreindre les lois italiennes au risque de tuer les représentants des forces de l’ordre italiennes. C’est à nous de traduire en justice et de condamner les délinquants« . (Rosaly)

Sibeth Ndiaye : « La stratégie de Salvini à l’égard des migrants est celle de l’hystérie. » Elle milite pour l’africanisation de la France et de l’Europe. Céciel Kyenge, ex-ministre italienne d’origine congolaise, et ex-clandestine, n’a jamais caché son rêve de voir l’Italie et l’Europe majoritairement devenues noires. (Rosaly)

Rosaly : « Je ne sais pas combien de temps Salvini va pouvoir appliquer sa politique, car la pression contre lui est de plus en plus forte, non seulement des gauchistes, mais aussi de l’UE. Et si Timmermans, le pantin de Soros, devait succéder à Juncker, le temps deviendra très orageux pour le gouvernement Salvini. »

Moralité, cette affaire met en évidence la théorie du complot des élus européens corrompus contre Salvini trop près du peuple. La caste politico-médiatique au pouvoir qui trompe les peuples européens veut la peau de Salvini. Berlin déclare la guerre à l’Italie en forçant le blocus par ONG interposée ! Le but n’était pas de sauver ces gens, mais de les utiliser pour forcer le blocus et défier Salvini. Ces migrants n’étaient pas en danger, ni déshydratés, et encore moins traumatisés. Examinés par les médecins après leur débarquement, ils étaient tous en excellente forme. Tout cela va mal finir ! (Merci à Rosaly pour Dreuz.info)

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

32 Commentaires

    • d’abord Marine! Jordan et Marion sont brillant mais encore un peu trop jeunes.

      • liliane
        Ils peuvent avoir des ministres compétants et plus agés de 35 a 60 ans …..des tetes jeunes avec des tetes d’expériences bien remplies

      • Il faudrait qu’ils se mettent ensemble et soient rejoins par LR mais comme chacun va tirer la couverture à soi …… je crois que je serai morte avant de revoir la vraie France.

    • Jamais le lécheur n’ a pris la défense du monde catholique. (chrétien) il file le parfait amour avec tous les imams de la terre quand il le peut leurs baisent les pieds c’est d’un ridicule et pour les muzz c’est un signe de soumission l’Europe s’islamise sans que ça dérange le danseur de tango par le passé les papes encourageaient les croisades pour défendre les lieux saints ils envoyaient des prédicateurs des moines soldats templiers teutoniques porter le fer dans le monde musulman si les catholiques perdent la foi c’est du en partie aux mauvais exemple du clergé et ce n’est pas de mettre des curés africains dans les paroisses bretonnes qui va contribuer a remplir les églises il n’y a que les mémés aux cheveux gris bleus pour les trouver gentils il y’a quelques mois ils étaient animistes

  1. Que Salvini interdise a ses bateaux de croisieres les ports tunisiens …..et dans huit jours plus aucune barcasse n’osera s’aventurer vers lampédusa !!! avec les bics c’est par la tune que vous pouvez en avoir raison

  2. Non les français n’ont pas perdu la foi ,ils ont seulement évolués pour ce qui est des croyances (ce que n’ont pas fait les muzz ) Le clergé fut puissant « le clergé la noblesse et le tiers état » puis les gens ont appris a lire , ils ont acheté le téléphonne ,la télé et l’internet : Résumons !!! on ne peut plus dire au pays des aveugles les borgnes sont rois
    (l’imam du vatican devrait méditer sur mon com )

  3. Ce lécheur malheureusement est a la tête de la chrétienté qui a aussi son macron

    • tous financiers…..c’est le pot de terre contre le pot de fer, l’argent n’a plus d’odeur pourtant l
      celle du pétrole est nocive…..

  4. que les gueux français prennent exemple sur les italiens et aillent voter pour virer les bobos

    • Les italiens devraient faire le blocus au vatican au lieu d’aller se prosterner devant cet imposteur sur la place St Pierre

  5. Je conchie cette bande de traitres : qu’il soit le pape, Macron ou tout autre dhimmi de France et d’ailleurs.

  6. De quoi je me mêle,prend des envahisseurs au vatican après tu pourras la ramener

  7. encore un protégé de soros, il a même fait croire avec la complicité de TOUTE l’ EGLISE que notre précédent PAPE était à l’article de la mort : les religieux font de la politique la à propos et de plus en plus c’est très regrettable et nous éloigne de notre EGLISE DU CHRIST DE PLUS EN PLUS HELAS, les bergers ne sont plus ce qu’ils devraient être, ils marchent au pétrole AUSSI avant ils se déplaçaient à pieds nus, avec un bâton de pélerin, la houppelande, se nourrissaient du produit de leurs troupeaux maintenant à les voir on dirait qu’ils bouffent tous chez BOCUSE tant leur ventre est gras et rond……

    • Pour faire un vieux con, il faut d’abord prendre un jeune con. « Le temps ne fait rien à l’affaire . . . . »

  8. Je ne sais plus qui est l’auteur de cette chanson, mais il était dans le vrai.
    « Ce n’est pas Dieu que j’en veut, mais à ceux qui m’en ont parlé et qui prétendent le servir. »
    Regardez autour de vous tous ces calotins qui vont communier à la messe le dimanche et qui le reste de la semaine s’autorisent les pires conneries et les pires mensonges.
    Comme dit le curé avant de distribuer la communion: « ne regarde pas mes péchés, mais la foi que j’ai dans ton église »!.
    Et bien pour moi, une phrase comme celle là, disqualifie son auteur!.

  9. Quelle politique adopter avec cette crevure ?
    Le liquider façon évêque communiste Romero au Salvador dans les années 80 ou le laisser pérorer jusqu’ à sa mort qu’ on espère proche : il pourra ainsi dégrader l’ image de l’ église catho déjà très abîmée , that’s the question !

  10. Il a fallu l’arrivée de ce pape pour qu’on se rende compte de la signification des fameuses fumées .
    Les noires :on est toujours dans le traficotage .
    La blanche :ça y est on est arrivé à rouler tout le monde .
    Eh bien voilà,papales ou laïques ,les élections sont toujours magouillées .

  11. Ce pape est une ordure répugnante. Il parait qu’il réprésente Dieu sur cette terre : attendez que je le rencontre, celui-là, il n’aimera pas entendre ce que j’ai à lui dire !

  12. Par contre voler un pétrolier est considéré comme normal pour les européens !

  13. Trente six fois trop long, l’auteur devrait se rendre compte que sur Internet quand on déroule un tel  » pavé  » on zappe, l’auteur y met tout, une sorte de fourre tout récapitulatif de tout ce qu’on a déjà lu cent fois.

  14. ce pape se conduit comme le chef du capitalisme vantant les mérites du communisme ou inversement ; quand on voit le confusionnisme ambiant où un parti au pouvoir réussit à inclure les membres de partis antagoniques, appliquer la méthode sur le plan métaphysique permet ainsi aux nouveaux tenants du pouvoir neo-dynastique de finaliser le programme actuellement en cours de destructuration de 2000ans de schémas pourtant durement acquis par le sang.

  15. Pas compté ce jour, mais je pense, record de lignes après 243 ! Il fait chaud, TNM !
    D’ici que François vous fasse, lui aussi, un procès ?
    …. Devant un tribunal islamique, sa nouvelle religion !

  16. il fait le buzz pour tenter de sauver les meubles de (certains) préceptes périmés.
    lui aussi en est réduit à importer des prêtres africains. plutôt crever que de toucher au célibat des prêtres ? Faites mon ami, faites…

  17. Le pape François vous prépare au N.O.M., en douceur, vous verrez vous serez bien, faut aimer son esclavage, comme ça il devient moins pénible….et surveillez bien que la « bête immonde » ne vienne pas troubler la fête…..

  18. Depuis quand M. Michaud-Nérard prétend-il interdire à qui que ce soit (le Pape, moi, mon boulanger) le droit de critiquer Benito Salvini ?

  19. L´implication du pape dans un engagement politique très ciblé lui porte tort et porte également tort à la communauté catholique dans le monde. Le pape fait de la politique, il se montre partisan en prenant parti dans une guerre. Il perd son autorité peise dans le sens « d´auctoritas » au profit de l´exercice d´un pouvoir (potestas).
    Nous ne sommes plus dans l´éthique, nous sommes dans la politique politicienne. être catholique sous-entendrait alors qu´on partage les positions partisanes, infiniment séculaire du Saint-Père qui évacue et la foi et la sainteteté.
    Plus brutalement, il est l´idiot utilse de l´islamisme, et cela n´est pas la première fois.Il y eut autrefois les prêtres complices des égorgeurs du FLN à l´époque de la guerre d´Algérie.

  20. Ce pape et un gauchiste il ferait bien mieux de voir se qui se passe au vatican tous PEDES boites gays parties fines entre eux et voir tous ses pedophiles dans le monde de l’eglise ce pape est un connard

Les commentaires sont fermés.