Le pape inaugure une statue aux migrants

Publié le 30 septembre 2019 - par - 957 vues
Share

Emmanuel Todd, face à l’expansionnisme musulman et à l’épuration ethnique anti-Blancs : « Je suis choqué d’entendre décrire comme d’extrême droite et nationalistes des gens qui réclament le droit d’être français en France« . Et en même temps, tout fout le camp au Vatican : le pape inaugure un monument aux migrants ! Valeurs actuelles : François inaugure une statue en bronze : 140 migrants sur une embarcation, érigée à l’occasion de la Journée mondiale du migrant. François accorde une attention toute particulière à l’étranger. L’inspiration de François pape, grand défenseur des migrants, est tirée de la Bible : « N’oubliez-pas l’hospitalité ! » François Bergoglio a la haine des souverainistes ! « Ils veulent bloquer ce processus qui est si important qui donne la vie aux peuples et qui est le métissage. Le mélange fait grandir, le mélange développe les croisements, les mutations et confère de l’originalité« . François Bergoglio soutient l’immigration qui apporte le métissage. « Le métissage est ce que nous avons expérimenté en Amérique Latine. Chez nous, il y a de tout, l’Espagnol et l’Indien, le missionnaire et le conquistador, la descendance espagnole et le métissage… »

« La xénophobie et la peur de la pauvreté font partie d’une mentalité populiste qui ne laisse pas la souveraineté aux peuples . La xénophobie détruit (la mixité) du peuple. Ceux qui sont nés dans un autre pays, cela importe peu qu’ils aient leurs racines dans un autre lieu et qu’ils soient d’ethnies différentes… »

La haine de Bergoglio et de Macron : La théorie du remplacement des populations blanches par des minorités. Le Grand Remplacement figure dans les préoccupations mondialistes de Bergoglio et Macron.

Pour Le Monde de gauche, la théorie du Grand Remplacement est une manifestation raciste évoquant l’invasion venue d’Afrique. Les attaques du journal Le Monde, avec le décodeur-déconneur Samuel Laurent payé par le mondialiste Google, s’en prennent sans cesse à la théorie du Grand Remplacement.

Il s’agit de nier l’invasion venue d’Afrique et la réalité du remplacement culturel et ethnique provoqué par cette invasion du pays réel, une vérité qui dérange le décodeur-déconneur du Monde Samuel Laurent.

Théorisée par l’auteur français Renaud Camus, le Grand Remplacement s’est mondialisé et a trouvé un puissant écho à la Convention de la droite avec Marion Maréchal. Amaury Bucco, Valeurs actuelles : « Les organisateurs de la Convention de la droite veulent redéfinir le clivage politique actuel. Objectif : redonner au conservatisme ses lettres de noblesses face au progressisme. Face aux 2 000 spectateurs de la Palmeraie, Éric Zemmour s’est lancé dans un discours ponctué d’applaudissements : « Depuis les lumières, c’est toujours la même rengaine. La liberté c’est pour eux, par pour les autres ! » Éric Zemmour fustige le nouveau monde en marche (vers le déclin de la France), désignant l’ennemi idéologique (Macron) à abattre :

« Aux libéraux droits-de-l’hommistes les métropoles. Aux islamistes les banlieues » !

Sur l’immigration : « Les jeunes Français vont-ils accepter d’être en minorité sur la terre de leurs ancêtres ? » Sur l’islam, il affirme que « le sabre et le goupillon » ont été remplacés par « la kalach et la djellaba« .

Son programme politique : tout ce nous devons faire pour reprendre les commandes.

« Vous avez raison d’avoir peur. C’est votre vie en tant que peuple qui est en jeu ! »

Renaud Camus a défini le Grand Remplacement. Ce thème de la substitution est très présent dans la droite américaine avec le génocide blanc ou white genocide. C’est une préoccupation nationale identitaire très à droite sur l’échiquier politique américain, quelques années avant l’arrivée de Donald Trump au pouvoir, qui a joué un rôle dans la propagation de cette théorie du great replacement diffusée sur les réseaux de l’altright.

C’est un cri de ralliement devenu une preuve de sa popularisation et l’appropriation de cette thèse par les militants américains de droite. Plusieurs militants de la droite identitaire ont scandé : les mondialistes ne nous remplaceront pas ! C’est une idée selon laquelle le mondialisme est orchestré par le spéculateur Soros ! Dans une interview, Renaud Camus a dit « comprendre pourquoi des gens aux États-Unis crient « Nous ne serons pas remplacés » et j’approuve ce message. » Cécile Guérin, à l’Institute for strategic dialogue (ISD) :

« Aujourd’hui, ces idées nourrissent un discours politique mainstream. Quand Donald Trump parle d’une invasion mexicaine, il utilise un vocabulaire propre aux partisans du Grand Remplacement, mais sans y faire référence ouvertement. Beaucoup d’élus américains raisonnent de cette façon et évoquent la substitution de populations. Tout cela repose sur une rhétorique : celle de la peur et de l’invasion raciale. » Brenton Terrant a dénoncé Macron, « un internationaliste, globaliste, anti-Blanc favorable à une immigration massive« .

La théorie du Grand Remplacement de Renaud Camus repose sur un constat démographique !

Du fait d’une immigration massive et d’une fécondité beaucoup plus forte, les populations d’origine extra-européennes seront en passe de surpasser numériquement les populations d’origine (caucasiennes) en Europe et elles pourront ainsi imposer leur culture et leur religion en totalité au continent européen.

Pour Samuel Laurent, Le Monde de gauche, la théorie du Grand Remplacement est une manifestation raciste évoquant l’invasion venue d’Afrique : « La théorie est d’essence raciste, puisqu’elle se fonde sur l’ethnie des remplaceurs comme critère d’appartenance. Peu importe qu’une personne soit née en France de parents français, si elle n’est pas caucasienne, elle est un élément du remplacement« . Pour Samuel Laurent, la théorie du Grand Remplacement est d’essence complotiste. Le Grand Remplacement intervient avec la complicité du pouvoir (LREM) remplaciste. Les dirigeants capitalistes mondialistes organisent une immigration massive afin de substituer un homme(-machine) déraciné, nouveau, débarrassé de toute spécificité nationale, ethnique et culturelle, échangeable et délocalisable à merci, pour les surprofits de l’économie mondialisée.

La théorie complotiste de Samuel Laurent, payé par le mondialiste Google, dénie la lecture du ressort du conspirationnisme qui postule qu’il existe un plan global et secret ourdi par des spéculateurs mondialistes.

Raphaël Stainville, Valeurs actuelles : « 76 % des Français veulent un référendum sur l’immigration ! » Et si les électeurs étaient consultés pour décider de la politique migratoire de la France ? Stephen Smith affirme, dans son livre la Ruée vers l’Europe, que notre vieux continent va s’africaniser. Gérard Collomb avait évoqué des régions submergées par le flux des demandeurs d’asile. Jamais le pouvoir politique n’aura autant voulu ignorer l’ampleur du phénomène et l’invasion qui menace la France, en niant le Grand Remplacement.

La démographie africaine : une véritable bombe ! Immigration : la fausse fermeté présidentielle !

Avec Macron pire que Hollande, aucune mesure sérieuse pour réguler l’explosion de l’immigration. C’est l’élargissement du regroupement familial aux mineurs isolés, l’assouplissement du délit de solidarité qui transforme les activistes No Borders en mafieux de l’immigration clandestine. Macron-Hollande en pire, c’est le refus d’assumer la maîtrise de la politique migratoire, le droit quasi automatique aux titres de séjour avant la « nationalisation automatique » laxiste de l’immigration clandestine qui va toujours plus en augmentant.

Comme le montre le sondage Ifop publié par Valeurs actuelles, 76 % des Français souhaitent être consultés par référendum et donner leur avis sur la politique migratoire de la France. Les sympathisants du PS (68 %) et ceux de La République en marche (61 %) manifestent moins d’enthousiasme, encore qu’une grande majorité d’entre eux ne se montrent pas opposés à ce référendum. Les enquêtes d’opinion montrent que les Français sont souvent radicalement opposés aux mesures défendues par leurs dirigeants (LREM).

Dans l’enquête de l’Ifop pour l’Express parue en décembre 2017, 64 % des Français jugent que le rythme de l’immigration en France s’effectue à un rythme (laxiste) trop élevé, 56 % d’entre eux sont opposés à l’obtention automatique de la nationalité française pour les enfants nés en France de parents étrangers, 57 % d’entre eux sont favorables à la suppression du regroupement familial.

De là, l’immense décalage entre les aspirations des Français et les politiques (LREM) et Macron !

Macron a plus à craindre d’un référendum que d’une éventuelle union fantasmée des droites !

Les Français sont contre l’Europe, contre la mondialisation et contre l’immigration ! Macron, partisan de l’Anti-France, est l’ennemi déclaré de la famille, du patriotisme, de l’Occident chrétien, de l’identité de la France et de la souveraineté nationale. Macron, partisan LGBT a décidé de détruire la famille avec la PMA-GPA dans la suite logique du mariage homosexuel, de détruire l’autorité des enseignants de l’école des voyous pour encourager l’ensauvagement des jeunes qui font la loi des quartiers islamisés et des territoires perdus de la République. Les Français veulent supprimer tous les droits des illégaux et des clandestins.

Les Français veulent remettre en cause la « nationalité automatique » des socialistes pour lutter contre l’immigration et supprimer la « pompe aspirante » de l’aide sociale détournée au profit de l’immigration. Contre « les privilèges exorbitants » accordés aux migrants, les Français dénoncent le parasitisme social organisé, la priorité d’accès aux logements sociaux, l’inscription automatique des enfants à l’école, les soins gratuits de l’AME et les aides financières de toutes sortes. La grande majorité des migrants venus d’Afrique ne travaillent pas, ne font en réalité l’objet d’aucune persécution dans leur pays et restent en France après avoir été déboutés. Les Français veulent leur expulsion et l’abrogation du droit systématique au regroupement familial.

Sarkozy, Hollande et Macron n’ont rien fait pour lutter contre l’immigration, pour arrêter les flux des migrants venus d’Afrique, ni pour interdire la polygamie, la fraude au mariage et les fraudes sociales !

Marion Maréchal, la Convention de la droite, à Paris le 28 septembre 2019, en quête d’une alternative à Macron ! La réunion de la droite conservatrice et identitaire autour de Marion Maréchal s’est muée en une dénonciation de l’islam politique et du Grand Remplacement de la population française par l’immigration.

La Convention de la Droite nationale conservatrice et identitaire dénonce le Grand Remplacement de la population blanche et chrétienne par une population immigrée musulmane « qui fait entrevoir la possibilité de devenir minoritaire sur la terre de nos ancêtres« . C’est le défi le plus vital à relever (Marion Maréchal).

À ses partisans qui souhaiteraient qu’elle se présente à des élections ou lance un mouvement, elle les a invités au préalable à « briser les barrières partisanes d’hier« . Son message s’adresse à l’ensemble des partis et au Rassemblement national. Elle juge que le parti n’est pas suffisant pour gagner les élections et elle considère que l’effondrement de LR aux élections européennes (8,5 % des voix) est une opportunité pour ancrer dans un avenir commun (la Droite nationale conservatrice, patriote et identitaire).

Marion Maréchal a averti que le clivage idéologie contre réalisme mettra tout le monde d’accord !

Marine Le Pen, (contre les) cathos conservateurs, a dit samedi à BFM TV attendre avec impatience de voir s’il y a des éléments qui sortent de cette convention et qui permettent d’élargir électoralement l’audience de ceux qui défendent la France. L’eurodéputé RN Gilbert Collard était présent à la réunion.

À la réunion présentée comme un simple échange d’idées, le maire de Béziers (soutenu par le RN), Robert Ménard, a invité les participants à se présenter à des élections. « Il faut arrêter de parler de la politique. Il faut que vous en fassiez« . Il a fustigé le pessimisme d’une droite (molle) « qui a la trouille », donnant rendez-vous dans trois ans à l’Élysée, alors qu’une même convention est envisagée l’année prochaine. Un jeune LR, Erik Tegnér, figurait parmi les organisateurs du rendez-vous et quelque 80 autres jeunes LR avaient annoncé leur participation. Seul parlementaire LR à venir à cette réunion, le député de l’Ain Xavier Breton a dénoncé le projet de loi sur l’élargissement de la PMA pour les homosexuelles. Il faut espérer que la Convention de la Droite nationale conservatrice et identitaire avec Marion Maréchal aura encore de beaux jours devant elle !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.