Le parachuté Blanquer en campagne à Montargis

Peut-être en avez-vous déjà assez de n’entendre parler que Pap Ndiaye ? Mediapart vous a retrouvé son prédécesseur à Montargis, commune du Loiret de 15 000 habitants, où il s’est fait parachuter pour les Législatives. Et c’est délectable.

Pour faire peuple, Blanquer fait campagne sans cravate mais avec une casquette. Il avait juste oublié sa ceinture Hermès… Les gens ne le reconnaissant pas, il est constamment obligé de se découvrir.

Il n’est pas forcément plus sympathique et sa présomption macronienne suinte de ses propos. Il n’est vraiment pas très aimable et manque totalement d’humour. Il mérite vraiment sa réputation d’« idéologue arc-bouté sur ses positions, qui n’admet pas la contradiction » . Il va lui falloir développer charmes et arguments pour que les Montargois l’envoient au palais Bourbon.
Passer brutalement du somptueux hôtel de Rochechouart, rue de Grenelle, ses chauffeurs, ses valets et ses privilèges à tracter dans les rues de Montargis doit le changer et ternir son humeur.

Face à lui, il a des candidats du crû, un LR et un célèbre YouTubeur Gilet jaune, Oliv Olive qui, en quelques mots, résume admirablement le tragique bilan de l’ancien ministre. Et pour mieux le démolir, Bruno Nottin, communiste candidat Nupes, se charge de sa pub et de rafraîchir les mémoires quant aux cinq ans de dégâts engendrés à l’Éducation nationale.

En janvier 2022, il avait provoqué à une grève largement suivie pour dénoncer la pagaille des protocoles sanitaires. Sa position a été fragilisée lorsque la presse a révélé que la communication sur ce sujet, à la veille de la rentrée des vacances de Noël, avait été orchestrée d’Ibiza où il était en vacances…

On reconnaissait alors au sein même de la majorité que cet agrégé de droit public, ancien directeur de la grande école de commerce Essec, avait alors perdu tout crédit.

Il s’était depuis retrouvé isolé, le ressentiment d’une partie des profs allant crescendo.

D’ailleurs, en février, le Sénat avait critiqué son bilan : la mise en œuvre de ses réformes a été dans de nombreux cas « mal accompagnée », donnant ainsi le sentiment de « naviguer à vue » et de créer des « générations d’élèves cobayes « 

Critiqué aussi pour ses maladresses, le ministre aura fait parler de lui jusqu’au bout. Il a ainsi été épinglé le dernier jour de son mandat pour avoir fait venir une chorale de Poitiers, dans la Vienne. La nomination du gouvernement Foutriquet II tardant, les jeunes chanteurs étaient finalement repartis après s’être produits devant les seuls agents du ministère. Une audition à 3 000 euros… selon l’AFP.

Désormais, c’est Renaissance qui sponsorise ses frais ; bien que très riche, ce parti doit être incomparablement moins généreux que les contribuables français.

Blanquer député du Loiret, ça semble mal barré.

Daphné Rigobert

Blanquer arpentant Montargis

https://www.youtube.com/watch?v=rAZQzET0qL0

image_pdfimage_print
3
1

4 Commentaires

  1. et ce fameux GILET JAUNE du nom de OLIVIER ROHAUT l attaque bille en tete ! les MACRONIQUEURS lui font toutes les saloperies possibles et imaginables tant leur pouvoir de nuisance est bien le seul a etre infini ! sur une video YOU TUBE D HIER , OLIVIER disait que SA BANQUE AVAIT FERME SON COMPTE juste histoire de le casser ! mais RIRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER car OLIVIER aete de tous les combats contre la DICTATURE DES MACRONIQUEURS ET ON LUI SOUHAITE DE GAGNER CONTRE CES ESCROCS …

  2. Blanquer, un parachuté? Zut, je croyais que c’était Zemmour, le parachuté!

  3. S.il veut « faire peuple » et se concilier l.electorat, il lui suffit de susurrer : « je m.appelle Denis ,je suis de Montargis et lancer un long hennissement ,à défaut de braire, ce qui est plus indiqué pour l’ex titulaire d.un ministère qui s.appelait jadis « instruction publique »

  4. Blanquette. … remplacée par Fête Nat’…la Honte ! Un député,ça? Il devrait essayer le foteballe…on ne sait jamais

Les commentaires sont fermés.