Le paradis touristique nouvellement proposé en Arabie Saoudite

Publié le 3 octobre 2011 - par - 1 287 vues
Share

Ainsi donc, nous voilà dans l’intention de la séparation des mondes par le tourisme. Comme au bon vieux temps de la guerre froide, entre pays libres et communistes. Si toutefois vous deviez douter de la guerre des civilisations … Étonnante Arabie, paradoxale, qui avance à pas feutrés vers les mœurs occidentales, par l’économie, le droit enfin de vote pour les femmes et prochainement, certainement le droit aux femmes de conduire. Ne condamnons pas un pays, dont le chef, le Roi Abdallah, fait ce qu’il peut, petit à petit, afin de ne pas choquer la majorité de sa population conservatrice, aidé activement par le Prince Al Whalid Bin Tallal, l’un des hommes les plus riches au monde et son épouse. Le Royaume y va mollo. L’exemple funeste du Shah d’Iran est encore dans les mémoires. Ce Shah qui voulait faire entrer à marche forcée son peuple dans la modernité occidentale. On a vu le résultat: l’Ayatollah Khomeini. On ne viole pas les peuples. Dans un sens ou dans l’autre. Je veux faire confiance à l’Arabie et à sa classe moyenne qui aspire à une monarchie constitutionnelle. Alors que l’obscurantisme vient hanter nos pays occidentaux, l’Arabie s’éveille petit à petit vers la lumière. Ce que les propositions de cet article viennent contredire. Ce ne sont que des propositions. Mais l’Arabie est un pays compliqué, ou il convient d’en connaître les codes. Toutefois, je recommande à tous ces « conservateurs » qui se trouvent en France et en Europe, non seulement de passer leurs vacances en Arabie Saoudite, comme proposé dans cet article de SAUDI GAZETTE, mais d’y rester à vie, afin d’être en accord avec leurs usages et croyances, puisque les nôtres ne leur conviennent pas et que nos valeurs ne sont pas négociables.

Hildegard von Hessen am Rhein

Traduction d’un article vu dans SAUDI GAZETTE

UN ŒIL SUR LE TOURISME CONSERVATEUR
De Badr Al-Rajhi, Président Directeur Général de Manafea Holding Company __

Une balance économique médiocre est la raison significative du déclin du secteur touristique intérieur. Si la profitabilité du tourisme décline, particulièrement durant la basse saison, il est aussi naturel que l’investissement dans ce secteur soit au ralenti.
Lorsque le profit est au plus bas, les investisseurs locaux arrêtent d’étendre leurs affaires et commencent à augmenter les prix de leurs produits ou services pour compenser le manque à gagner de la basse saison. Inutile de déclarer que, lorsque les prix augmentent, les touristes le constatent, particulièrement si le rapport qualité prix n’est pas en proportion des services rendus. Et, lorsque l’on compare les prix locaux avec ceux de certains pays ou la saison touristique continue toute l’année, les touristes constatent la différence.

Il est donc évident qu’une nouvelle stratégie doit être mise en place dans le secteur du tourisme local, afin d’attirer de nouveaux touristes, afin que ces derniers puissent passer leurs vacances dans le Royaume. Il va de soit que cela doit s’effectuer selon certaines règles que les touristes devront suivre et que les voyagistes pourront promouvoir. Les voyagistes pourraient vendre le tourisme domestique aux étrangers en accordant des visas touristiques électroniques en deux jours. Ils devront aussi fournir la garantie que les touristes ne dépassent pas la date de validité du visa.
Dans ce domaine, l’on pourrait s’inspirer de l’expérience à succès durant la saison de la Umrah, afin d’établir un système de contrôle du mouvement touristique. La demande pour un tourisme intérieur pourrait augmenter considérablement.

Des milliers de personnes dans le monde sont curieux de découvrir la culture et la civilisation Saoudienne et un grand nombre d’entre eux, des musulmans en particulier, cherchent un produit touristique conservateur.
Le conservatisme est l’un des points forts qui distingue le Royaume d’autres destinations touristiques. Les sponsors du tourisme domestique pourraient vendre l’Arabie Saoudite, en mettant en place des stratégies qui séduiraient les musulmans du monde entier.

Après tout, un grand nombre de familles conservatrices adoreraient passer leurs vacances au sein d’une société conservatrice qui n’est pas exposée à des visions indécentes et des lieux obscènes.
Il sera certainement difficile d’attirer des citoyens à passer leurs vacances ici et goûter aux joies d’un tourisme conservateur, alors qu’ils sont à la recherche d’autres produits et services touristiques.

Cependant, la plupart des Saoudiens sont conservateurs et observent les pratiques religieuses strictes. Ils se sentent indignés, confrontés à des scènes indécentes. C’est sur ce secteur de la société que le tourisme domestique devrait se focaliser. Ce sont eux, qui souhaitent passer des vacances en rapport avec la qualité de services qui les éloigneront et leurs familles aux influences inappropriées.
Peut-être qu’un grand nombre de touristes ne sont pas attirés par le tourisme local car nous n’avons pas développé ce secteur comme nous l’aurions du. Il manque au tourisme local des services de qualité haut de gamme et des attractions diverses. Lorsque le secteur touristique a choisi de suivre les idées traditionnelles du secteur, un grand nombre de touristes domestiques n’ont que le choix de passer leurs vacances dans d’autres pays.

Il est de la plus haut importance de se concentrer plus sur les points forts d’un tourisme local et offrir des produits qui vont à la rencontre de familles conservatrices. Si nous allons dans cette direction, nous constaterons une affluence de touristes qui viendront passer leurs vacances dans le Royaume.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.