Le Parlement européen ne sert à rien, c’est Giscard qui le dit !

Publié le 24 octobre 2018 - par - 35 commentaires - 2 508 vues

À quoi bon organiser des élections européennes en mai prochain puisque le Parlement européen qui en sortira n’aura aucun poids sur l’avenir de l’Europe ?

C’est en effet ce que pense Valéry Giscard d’Estaing. Lors d’un entretien sur la radio Europe 1 (18/10/2018), l’ancien président de la République a déclaré : « Il ne faut pas se tromper, ce ne sont pas des élections très importantes car le Parlement européen n’est pas très important ». Et VGE de préciser : « Son rôle est simplement de vérifier que les textes proposés par la commission sont conformes aux traités, c’est tout. Il n’a pas de pouvoir politique, pas de pouvoir de diriger l’Europe ». Une simple chambre d’enregistrement en somme. Un habillage démocratique pour une institution qui ne l’est pas comme l’ont souligné entre autres des personnalités aussi différentes que Jacques Attali et Philippe de Villiers.

Des propos déconcertants. Un plaider-coupable de la part de l’ancien chef de l’État qui revendique la paternité de ce parlement ? « C’est nous, je dirais presque moi, qui avons fait ce parlement en 1976 », déclare-t-il en effet lors de cet entretien. Après avoir reconnu l’erreur du regroupement familial dans l’ouvrage confession que lui consacre Éric Roussel (cf. notre article sur RL du 17/10/2018), Giscard dénonce maintenant le rôle du Parlement européen. Quelle mouche l’a donc piqué ? Pourquoi une telle autocritique des décisions politiques qu’il a prises et dont on a pu mesurer les conséquences désastreuses sur le fonctionnement de notre société tout au long de ces dernières décennies ?

Nombreuses sont les questions qui se posent devant de tels aveux. En premier lieu, pourquoi avoir privé le Parlement européen de l’initiative législative dont la Commission européenne a seule le monopole ? Pourquoi cette assemblée élue n’a-t-elle pas le contrôle du budget européen? Curieusement, elle ne peut vérifier que le volet des dépenses, pas celui des recettes. Pourquoi ni le Parlement ni le Conseil de l’Europe, qui représente les États membres, ne peuvent-ils être à l’initiative de propositions de loi, ce pouvoir étant réservé à la Commission européenne ? Le Parlement européen n’a, en définitive, qu’un droit de veto sur la Commission européenne. Il n’a pas le pouvoir d’imposer ses choix.

Or, la toute puissante Commission européenne n’a aucune légitimité démocratique. Ses membres sont désignés par les gouvernements de chacun des États. C’est pourtant elle qui fait la pluie et le beau temps, qui prend les décisions et veille à leur application dans les 28 pays membres de l’Union européenne. Organe exécutif déconnecté de la réalité des peuples, il n’est pas étonnant qu’elle fasse l’objet de tant de critiques qui rejaillissent sur l’ensemble de l’institution.

Mise en garde des électeurs

La faute en revient à l’européiste Giscard. Aujourd’hui, devant la montée des partis souverainistes, partout en Europe, il semble faire son mea culpa. Pourtant, depuis 40 ans, les mises en garde n’ont pas manqué. À commencer par celles des électeurs qui ont boudé les urnes. L’abstention, qui était de 39,3 % aux premières élections européennes de 1979, a atteint 56 % en 2014 après avoir connu un pic de 59,5 % en 2009. Un phénomène qui n’est pas propre à notre pays. Aux dernières élections européennes, 53 % des Allemands se sont détournés des urnes. En Croatie, 79 % des électeurs ne se sont pas déplacés. Le record revenant à la Slovaquie avec 87 % d’abstentions. Sur les 28 pays de l’Union européenne, ils n’ont été que huit à avoir une majorité de votants. La Suède a néanmoins compté 49 % d’abstentionnistes, l’Irlande 48,8 %, le Danemark 45 %, la Grèce 42,6 %, l’Italie 40 %, Malte 25,2 %. C’est en Belgique et au Luxembourg qu’on a le plus voté avec seulement 10 % d’abstentions. Normal, dans ces deux pays le vote est obligatoire sous peine d’une forte amende.

Un tel désaveu des électeurs aurait dû conduire les dirigeants européens à réfléchir à une réforme profonde des institutions. Or, ils n’ont rien fait. Et l’Europe a continué à s’agrandir, à accueillir toujours plus de nouveaux États. La grenouille voulait se faire aussi grosse que le bœuf américain. Le tandem franco-allemand avec Angela Merkel dans le rôle du maître de ballet a été longtemps le baromètre de l’Union européenne. Mais cela, c’était avant ! Avant que les vagues d’immigrants ne se lancent à l’assaut du vieux continent.

Depuis, l’Europe s’est fracturée avec, d’un côté, les pays qui refusaient clairement l’immigration en fermant leurs frontières et qui constituent aujourd’hui le groupe de Visegrad, et de l’autre, ceux qui la subissaient plus ou moins volontairement. C’est ainsi qu’une nouvelle carte géopolitique s’est dessinée en Europe et c’est principalement sur le critère de l’immigration que se joueront les élections européennes du 26 mai prochain. Un enjeu qui, en ce qui concerne la France, dépassera le cadre strict de l’Europe. Ces élections seront, en effet, les premières depuis l’élection présidentielle. Elles pourraient bien prendre la forme d’un référendum « pour » ou « contre » Macron. Au moins, pour une fois, serviront-elles à quelque chose !

Alain Marsauguy

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
hagdik

Les élections européennes ne servent à rien ?
Mais si bien sûr …
Elles servent à élire une kyrielle de petits malins et petites malines qui peuvent ainsi bien vivre à ne rien foutre aux frais des con tribuables. Tribuables dont je suis à mon corps défendant mais malheureusement incapable d’échapper au racket organisé.

UltraLucide

Dans la BD géniale de Moebius, l’Incal, les élections avaient été remplacées par la cérémonie de clonage du Président, assurée par la secte au pouvoir des Technos, et relayée au peuple par les médias tous-puissants. Extrêmement prémonitoire, on y est presque, dans l’UERSS contemporaine.
[IMG]http://blog.syti.net/Images/Moebius/Incal2.jpg[/IMG]
Les “élections” européennes serviront à l’oligarchie euro-mondialiste pour dénoncer la dangereuse montée du populisme en Europe. Pour inverser la vapeur il faudrait qu’une union française des souverainistes-identitaires gagne des éléections présidentielles et législatives française, et que la même chose arrive en Allemagne, en Espagne et en Hollande. Vu le niveau de légume géopolitique des français, et des autres, on en est assez loin.

J-J tatie

Bonjour, VGE et Jojo Pompidou, quelles chances pour la France… Déjà, à leur époque, s’impose la loi du 3 janvier 1973 puis le regrouprement familial, pour finir de désagréger les salaires jugés trop importants par le “patronat” et détruire l’industrie française. Aujourd’hui, nous ne fabriquons plus nos propres armes, même plus aucune sorte de munition… Merci VGE de bien vouloir fermer votre gu.ule et profiter, ainsi, du peu de temps qui vous reste à nous ponctionner, ceci avec grand respect et dignité envers LA France !

Dunois

Il va bientôt calencher, le vieux crabe qui a fait tant de mal. Il sent qu’il doit avouer ses “erreurs” parce que ça doit le titiller. mais c’est trop tard, vieux con. Pas de pardon pour toi. Et la “vérité” que tu dévoiles, on la connaît depuis longtemps. Reste bien terré et protégé dans ta petite forteresse. Quand tu créveras, on ne versera pas une larme ou alors, une larme de joie.

liliane

vite , un prêtre il veut se confesser pour pour être pardonné et aller au paradis!!!!!!

lafronde

Giscard n’est responsable que des décisions prises durant son mandat. Chaque mandature ultérieure est responsable de ses propres erreurs ou fautes. Après lui, les français ont choisi le Socialisme à cinq reprises : Mitterrand deux fois, puis Jospin, Hollande et Macron. Sous Giscard l’ordre public était respecté ! Le Ministre de la Justice était Alain Peyrefitte, qui a fait voter la loi “Sécurité et Liberté” jugée à Gauche, trop sévère pour les délinquants, puis abrogée par les socialistes. Aucun “territoires perdus de la République” sous Giscard ! Aucun déficit budgétaire permanent sous Giscard !

Kader Oussel

C’est vrai que pour le budget, on a peine à réaliser : pas de dette !
Pour le reste, c’est quand même lui qui a commencé à lancer l’envahissement de la France par l’immigration en même temps qu’il faisait chuter la natalité des français avec l’avortement.
J’ai pas le souvenir d’avoir vu Jospin président, dans une autre vie, peut-être…

reuri

Ce connard fait semblant de sortir du coma aujourd’hui. Bin voui, on ne sait jamais si un nationaliste prend la tête du pays (rêvons un peu) et qu’il fait du nettoyage par le vide de tous ces parasites geignards qui pourrissent les rouages de la France.

André Léo

Giscard annonce ce qui va se passer! La prochaine étape de la disparition des Nations, ce sera la suppression des élections européennes devenues inutiles. Comme les élections nationales, d’ailleurs. A quoi bon voter un budget, comme vient de le faire le gouvernement italien, puisque de toute façon, le budget national sera refusé par bruxelles qui imposera le sien? La concurrence libre et non faussée de Giscard dans l’europe de Monnet et de Delors… ils s’entendent comme larrons en foire, les politicards mondialistes.

MAUREL

Depuis que son cousin bokassa lui a fait manger de la viande humaine Giscard est atteint d’une maladie incurable.

Kader Oussel

Oui, mais ça conserve plutôt bien : 94 ans. Si vous comparez avec le régime de Khashoggi, c’est l’eau et le vin !

patphil

giscard découvre l’eau tiède sur bruxelles, sur le regroupement familial etc.
ce grand visionnaire!

Schumann Albert

Giscard tout comme Louis XV sera enterré la nuit pour que les Français ne pissent pas sur sa tombe!!Il faut être une sacré salope pour avouer aujourd’hui tout le mal qu’il a causé à notre pays!!

Anne-Marie G

Au seuil de la tombe, VGE sent des remords, cette réaction est digne même si tardive et peut-être intéressée. Indéniablement reste de culture catholique. L’UE est une escroquerie parce que foncièrement elle s’est faite contre les peuples suspects de populisme par des zélites qui voulaient faire leur business sur leur dos en toute opacité.

Markorix

Ces derniers jours, on dirait que de toutes parts les adeptes du déni aient réinventé l’eau tiède… Ils se moquent de qui ? C’est une manière de complaire par intérêt les masses qui hurlent leur désarroi ? Trop tard, allez vous cacher s’il vous reste une peu de dignité, comme le font les miséreux qui meurent chaque jour dans l’indifférence absolue et arrogante de ceux qui les ont ruinés… dégagez, bande de clowns indigestes !

Jill.

Dommage que VGE n’ait pas eté aussi lucide
lorsqu’il était aux affaires… Si il avait œuvré contre ce merdier européen, et avait évite le
regroupement familial, une grande partie de nos
difficultés actuelles nous auraient Été épargnées.

Garde Suisse

Giscard, vieux salaud ! Qui racolait sur tous les plateaux télévisés lors du referendum pour le traité de Lisbonne afin que nous votions pour l’accepter. Ordure, qui, comme l’ensemble de la “classe” politique française ormis les souverainistes, a fermé sa gueule quand le congrès réuni à Versailles à accepté ce traité malgré le vote des français, Giscard quand tu trepasseras, ton cercueil ne sera accompagné que par des margoulins de ton acabit. Traître !

ven85

traite et le regroupement familial,c’est bien toi avec chirac,tu as bien ete un des fondateurs de cette europe totalitaire,tu as detruit ton pays,il est vrai que tu es ne en allemagne, a la fin de ta vie,tu as peur de bruler en enfer

Aux Armes Citoyens

C’est étrange, VGE aurait-il de sacrés remords pour qu’il se mette à faire des révélations ?
Ou peut-être a-t-il un pied dans la tombe et voudrait se racheter, se refaire une couleur virginale avant de comparaître devant le Père Eternel ?…
Une chose à lui dire : “C’EST TROP TARD, ESPECE DE C… MOLLES QUI N’A PAS SU PASSER OUTRE LES AVIS DES TRAITRES. AUCUN COURAGE POUR CONTRER LES SALOPARDS QU’IL COTOYAIT ET POUR DEFENDRE LES FDS, LA FRANCE, SA CULTURE ET TOUT LE RESTE !!!!!”

Joël

Il ne sert à rien ? Si, nous pomper du fric comme lui-même sait si bien le faire depuis 1981. Ce parlement n’a toujours été qu’un paravent pour faire croire que les peuples étaient représentés à Bruxelles alors que les décisions sont prises unilatéralement par la mafia de juncker.

pauledesbaux

encore un faux – cul ce giscard il aurait voulu être le président de cette satanée UE et maintenant il avoue son inutilité que vient-il faire à son âge..il veut qu’on parle de lui il serait édifié s’il lisait RL pocconkss toi

bandemou

On dirait qu’il a pissé dans son froc ce jeunot

Jacques Vinent

Quelques inexactitudes: l’auteur confond “Conseil de l’Europe”, qui regroupe des Etats aussi divers que l’Albanie, l’Arménie ou la Turquie, et le “Conseil Européen”. Lequel, en outre, dispose bien du pouvoir normatif, que certes il délègue le plus souvent à la Commission, comme pour les négociations sur le TAFTA. Mais pour l’essentiel, on est d’accord: un parlement qui n’a pas l’initiative de la loi, même Fidel, Staline ou Kim Jong-Il n’ont pas osé.

Allonzenfan

Le Parlement Européen ne sert à rien ? Consolons-nous, le Parlement Français non plus !

Dupond

Le fils de giscard c’est fait brutaliser et le vieux avant de crever essaye de gagner du temps en arondissant les angles car cette vieille horreur a 94 balais a toujours les yeux rivés sur ses 33000 € mensuels (plus avare que lui ya pas) . La France va vers la misere et les privations ,il n’y aura plus de frontieres a installer puisque le pays deviendra inatractif et la remigration se fera d’elle meme par dégout du pays . Giscard est fini il reste chirac ,sarko et hollandouille qui doivent s’etre préparé un petit replis au soleil loin du bourbier ou ils nous ont mis

Joël

Chirac s’est replié dans une serre en tant que légume. Mais bobonne veille à toucher les allocs pour lui.

Kader Oussel

Arrêtez ! Déjà qu’on ne doit plus manger de viande, si en plus, vous nous pourrissez les légumes, qu’est-ce qu’il va nous rester ?

Aux Armes Citoyens

Dupond, la remigration se fera pour cause “d’absence de fonds financiers”. Elle se fera bon gré, mal gré, parce que la dette sera tellement considérable, qu’on dépassera la Grèce et que les envahisseurs ne pourront plus rien obtenir de l’Etat.
On essaye de nous cacher la situation, mais on descend bien bas.
Prophétie de Marthe Robin : “La France sera basse, très basse, elle sera la plus basse de toutes les nations. Il n’y aura plus rien à cause des mauvais chefs qu’elle se sera choisis”.
Et la France continuera de choisir un autre (ou le même) mauvais chef aux prochaines présidentielles… et ce, à chaque élection de quelque nature qu’elle soit.

laurent k.

ou le même
absolument : macron ou hollande!!

Dupond

Aux Armes Citoyens
+1000000000000000000000000

Jean Tenrien

En 50 ans, Giscard aura tout dit…. et son contraire. Marine ne voulant pas aller à son rdv chez le psychiatre, serait il possible d’y envoyer Valery à la place ??? Je crois qu’il en a besoin pépé. Il a les fils qui se touchent là.

Dr Sheldon Cooper

Si Giscard le dit ….

Kader Oussel

…c’est qu’il est mûr pour la tombe !

paula kokita

Tien. Le flic de la pensee..

Lire Aussi