Le Parquet National Financier : des socialistes déguisés en juges

Qu’est-ce qu’une femme de pouvoir ? Est-ce une vieille rombière acariâtre, haineuse et jalouse ? Est-ce une guerrière, une soldate au service de faible et de l’orphelin ?

Que nenni braves gens. C’est une femme d’ambition ! Une femme que rien n’arrête et surtout pas les hommes. Sauf Jean Pierre Jouyet ! L’homme de pouvoir par excellence. L’homme de l’ombre, le gardien de la Droite, comme de la Gauche ! Ministre sous Sarkozy, il devient secrétaire général de l’Élysée sous Hollande. L’homme qui surveille les Présidents !

C’est lui qui embauchera la voltigeuse Ariane Amson, et cette magistrate n’a rien d’une rombière ! Voici ce qu’en disait Laurent Mauduit sur les recrutements claniques de Jean Pierre Jouyet en juin 2016 :

Jean-Pierre Jouyet embauche Ariane Amson comme conseillère pour la justice à l’Élysée. C’est la compagne de Pierre Heilbronn, un ancien du cabinet de François Fillon, que le même Jean-Pierre Jouyet a installé comme directeur adjoint de cabinet de Michel Sapin. Des promotions révélatrices.

Pour mémoire, on ne doit pas oublier que c’est Jouyet qui poussera son poulain Macron aux commandes, avec le succès que l’on sait !

Révélatrice d’un état de fait qui n’a pas grand-chose à voir avec la démocratie, et l’idée que s’en font les Français. Le pouvoir n’est pas dans l’élection. Le pouvoir est juste caché derrière les politiques que l’on imagine être aux manettes !

Ariane Amson a donc été embauchée comme conseillère pour la justice au sein du cabinet de François Hollande à l’Élysée, en remplacement de François Tomé, en partance pour le Conseil d’État. Un conseil bien pratique où se joue à la perfection le jeu des chaises musicales. Cette magistrate venait du Parquet National Financier (PNF), celui qui a poursuivi  les deux principaux opposants d’Emmanuel Macron. (Fillon et Le Pen) Tous ses membres ont été nommés par François Hollande et Christiane Taubira. Un bel et parfait  outil de démolition de candidats à l’élection Présidentielle.

Où les femmes ne sont pas les dernières…

Quelle est la part prise par Ariane Amson ? On ne le saura pas bien sûr, puisque la « justice » est indépendante et que le pouvoir politique ne peut influer sur la décision des magistrats. Doit-on le croire sur parole ? Madame Ariane Amson n’a rien dit à ses anciens camarades du Parquet financier, ni influé, ni même dit ce qu’en pensez son Président de patron à l’Elysée. On y croit bien sûr !

Une fois cette affaire réglée, entendez l’éviction de François Fillon par des moyens juridiques, que d’aucuns pourraient appeler « agressions judiciaires diverses« , la belle magistrate eut une belle récompense de la part d’Emmanuel Macron. Cette brillante juriste vient d’être nommée magistrat de liaison à Londres, dans un poste prestigieux, écrit le Figaro qui n’est pas rancunier, il ne s’étend pas sur le sujet puisqu’il faut trouver l’info en tout petit, en bas de la page 36 dans la rubrique Figaro-ci, Figaro-là ! du jeudi 1er juin. C’est tout dire.

Le prix du service rendu ?  L’histoire ne dit pas ce qu’en pense François Fillon, ni même ce qu’en pense le compagnon de la magistrate, Pierre Heilbronn,  qui fût un ancien du cabinet de Fillon.

La morale de l’histoire ? On ne se méfie jamais des « petits » qui vous entourent ! Vous les méprisez la plupart du temps, vous les jetez une fois pressuré, ou pas, puis à peine le dos tourné,  ils se jettent à la gorge de leurs anciens maîtres. François Fillon fut vraiment très nul dans la gestion de son affaire. Bien plus que Marine Le Pen. Savait-il qu’Ariane Amson avait, de l’Élysée, un œil bien ouvert  et s’occupait de son affaire de loin, en tant que très proche de ce tribunal d’inquisition.

Dans la rubrique promotion: la Procureur de la République, Eliane Houlette, est passée du même coup hors-hiérarchie, le plus haut grade de la magistrature. Eliane Houlette est réputée proche de Jean-Louis Nadal, ancien président du Syndicat National de la Magistrature  et de son fameux mur des cons. Il fut le soutien officiel de Martine Aubry à la primaire de 2011 et de Hollande à la présidentielle de 2012. Plus tard, il a été nommé à la tête de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP), notamment chargée de publier la situation patrimoniale des élus. Bien sûr, rien à signaler sur le patrimoine d’Emmanuel Macron !

Tout va bien, mesdames et messieurs, dormez tranquille ! On peut simplement se dire que la justice en France, reste un rêve de citoyens béats. En fait, un tribunal c’est une arène où les moutons et même les taureaux qui y entrent, ne savent pas que le juge en rouge ou en noir, tel un matador, aura sa peau in fine, car la partie est truquée ! Le juge aura sa promotion, la victime son expiation ! Les auteurs de la Résistance à l’islamisation, et les sites de la réinfosphère comme Riposte Laïque ne doivent pas s’attendre à autre chose qu’à de l’acharnement judiciaire ! On pouvait encore avoir de l’espoir avant le joli mois de mai 2017, plus maintenant ! Ce sera au nom du peuple, de la liberté, de l’égalité et de la fraternité ! 

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

image_pdf
0
0

7 Commentaires

  1. Preuve, s’il en était encore besoin que la justice n’est pas indépendante, mais dépendante de la politique et des politiques, selon leur bon vouloir. Idéologiquement plus proche de la gauche, on comprend mieux les « cibles » choisies volontairement. Le rôle de cette justice a contribué à fausser les élections passées. Les nombreuses peines avec sursis, remises en liberté ne font qu’aggraver le sentiment d’impunité et les récidives. Ajouter que les médias manipulateurs passent sous silence ces dérèglements, le tour est joué, circulez, il n’y a rien à dire !

  2. 100 % d’accord avec le titre. Mais je ne compatis pas avec Fillon puisque ce Monsieur a appelé à voter pour son bourreau. Et à faire élire une marionnette.

  3. A propos de justice, quelqu’un a-t-il le discours d’accueil du directeur ou président de l’Ecole de la Magistrature en 68 ? Je l’ai entendu lors d’une réunion politique. Il invitait à prendre systématiquement à l’envers les valeurs de la justice. Exemple, il fallait protéger l’employé contre le patron, etc. Je cherche sa liste in extenso. Merci.

  4. Comme me le faisais le remarquer un copain qui travaillait dans un atelier de femme dans un arsenal d’état: Joël: je bosse au parc à moules!!! Je lui répondais: Tu dois être content Marcel avec tes 20 ans tu dois avoir la côte? Réponse du copain: M’en parle pas ce sont toutes des salopes qui se crachent à la gueule et qui mettent la merde partout!!! Grosse déception de ma part qui les pensaient tellement belles…. Sur la photo d’en haut, j’aperçois 4 femelles en recherche à défaut de bander et d’enfiler, de se venger de leur condition sexuelle sur des hommes qu’elles désirent en cachette! En plus des tronches de possédées! On dirait un quarteron de schizophrènes! Quant au magistrat on dirait qu’elles l’ont castré vu la tête…

    • Je ne voudrai pas paraître pudibond, mais votre commentaire est hors sujet et injurieux pour les femmes. Digne d’un adepte de l’islam sexiste. Vous devriez mesurer vos propos et avoir plus de respect pour la gente feminine.
      Je vous le dis en étant effaré que l’on puisse considérer les femmes de cette manière. On pourrait en dire autant sur les hommes, leur obsession de leur queue, de celui qui pisse le plus loin, et l’idée qu’ils se font de la sexualité. Quant aux fouteurs de merde, en tant qu’ancien syndicaliste, j’ai eu ma dose aussi bien avec les femmes qu’avec les coqs que sont les hommes en groupe.

      • Mr Brazon: Je crois pouvoir être en mesure de déchiffrer que nous n’avons pas le même parcours professionnel! Vous attachez il me semble trop d’importance à la forme et non au fond surtout quand ce dernier prends la forme d’un vécu réel avec une certaine acidité tout de même dérisoire! Le rire étant le propre de l’homme. Soyez indulgent et sachez sourire le temps d’un clin d’œil prolétaire! Ne soyez pas nunuche en coupant les cheveux en quatre, on dirait un socialiste en souffrance!

    • Très élégant ce post !!! L’expression est très libre à Riposte Laïque, parfois on peut le regretter.

Les commentaires sont fermés.