Le Parti communiste a eu cent ans : un siècle d’espoirs et de trahisons

Publié le 31 décembre 2020 - par - 65 commentaires - 1 053 vues
Traduire la page en :

Pour la majorité d’entre nous, le parti communiste a fait partie de notre vie politique. Parmi nous à Riposte-Laïque, dans d’autres journaux, et en général parmi les Français, le PC a compté.

Il a été l’espoir et la déception. Il aura cadencé et cadré la plupart des militants d’une gauche qui se voulait anticapitaliste. Il a été l’espoir de beaucoup de Français qui voyaient en lui une revanche possible contre le patronat, les banques, les assurances, et même contre le contremaître en usine qui surveillait les cadences et vous dénonçait à la hiérarchie pour diverses raisons.

Le PCF c’était nos vieux qui se tapait les 3/8, rentraient crevés et vous engueulaient lorsque vous étiez un moutard dans les jupes de maman. Ma mère disait « ta paie avec la mienne, ça f’ra une bonne quinzaine ».

C’était le temps où les vieux déjeunaient à la maison la plupart du temps. Chaque midi, il y avait la même voix « qui causait dans le poste » pour le meilleur, et souvent le pire. On le savait, parce que les vieux râlaient. Qu’est-ce qu’ils diraient aujourd’hui alors que nous vivons comme des zombies masqués.

Le PCF c’était le parti qui gueulait et qui donnerait de fil à tordre au patronat… C’est sûr. Enfin, nous les mômes, on le croyait, un peu, beaucoup et la plupart du temps, pas du tout parce que la politique, nous ne savions même pas ce que c’était.

Il y avait des engueulades à la maison entre ceux qui se disaient gaullistes et ceux qui se disaient communistes. A cette époque, tout le monde était soit gaulliste, soit communiste. Pourtant quelques semaines avant la libération, il y avait des milliers de pétainistes qui saluaient le Maréchal à Paris.

Nous, les mômes, cela nous passait au-dessus de la tête. Il y avait des gâteaux, du vin et tout cela finissait en franche rigolade entre oncles et tantes. C’était le bon temps. Nous, on se défilait pour aller jouer en bas de l’immeuble. Aucun risque. Pas de voitures sur les parkings. Les parents n’avaient pas les moyens, et les rares qui garaient leur Simca 8, leur Ariane, et 303, étaient les invités les plus fortunés de notre HLM. Ce qui ne les empêchaient pas de nous envier les salles de bains, les toilettes et le chauffage par le sol.

Vivre en HLM à l’époque, c’était devenu un luxe sanitaire envié. Pas comme aujourd’hui où plus personne ne veut mettre les pieds dans ces cités aux 100 dialectes, sans compter l’odeur envahissante du couscous dans tous les étages, les cris des mères, et les cavalcades des gamins, ce qui vous fait regarder le plafond avec des colères contenues, ou pas. Ces familles laissent tout faire. Songez aux paliers qui, la plupart du temps, servent de garages à  vélos, voire pire, comme les crachats et les tags sur les murs. Une autre époque vous dis-je.

Hier, tout môme, je voyais des plantes vertes sur tous les paliers, et il ne fallait pas hurler en dévalant les escaliers ; sinon le soir, ça bardait.

C’était le temps du Parti Communiste et celui des Gaullistes. Mais c’était un temps où, nous les mômes, nous n’étions pas laissés à l’abandon devant une télé, devant un jeu électronique. En classe, en blouse, nous apprenions à lire, à écrire et à compter. Moi, muni d’un CEP, puis d’un CAP et d’une folle envie d’apprendre et de lire, je passe aujourd’hui pour un vieux con d’intello devant des jeunes bacheliers de ma famille. Leur ignorance fait pitié.

Les professeurs communistes ou gaullistes ne plaisantaient pas à l’école. Ils avaient la même idée de l’instruction qu’ils voulaient forte, pour les gosses que nous étions.

Bien après, j’ai su que PCF avait des allégeances qui n’avaient rien de nationales. Le patriotisme du PCF était à géométrie invariable. D’abord l’Union Soviétique, puis la France. Au nom du communisme, le PCF aura tout trahi. Avant-guerre en sabotant les usines d’armements, puis la collaboration avec les nazis, puis la résistance à partir de juin 1941 en sabordant les voies ferrées, puis les exécutions sommaires de ceux qui contestaient la ligne politique, puis les injustices de l’épuration, etc.

Vint la guerre d’Indochine ou le PCF a choisi de soutenir « les frères communistes » contre le corps expéditionnaire et les soldats de France. Il fit de même avec la guerre d’Algérie en soutenant le FLN et les porteurs de valises.

Le Parti Communiste Français fut un artisan de la trahison de la France et celui des travailleurs Français en général, et particulièrement les travailleurs vivant sous le joug du communisme à l’est. Un bilan « globalement positif » disait Georges Marchais ancien de la STO chez Messerschmitt sous l’occupation.

Alors, de l’espoir à la déception de ceux qui, quelques jours, quelques mois, quelques années, ont cru à ce parti politique des travailleurs. Le Parti Communiste Français, c’est cent ans qui n’apportèrent pas grand-chose à la France.

Il est fort probable que, sans lui, l’histoire n’aurait pas beaucoup changé. Le PCF était pacifiste avant-guerre, comme la SFIO, comme la droite de l’époque en général.

La non prise en compte du danger du nazisme, et du réarmement de l’Allemagne nazi aurait été le même : le pacifisme. Un vide sidéral. La saignée de 14/18 était encore très présente…

Pareil pour la résistance. Le parti des 75 000 fusillés a été un mensonge. Il est fort probable qu’à un moment ou à un autre, la Résistance se serait organisée sans les FTP, et grâce au STO d’ailleurs, et elle aurait participé à la victoire.

Finalement, le Parti Communiste Français avec ses syndicats comme la CGT furent un beau gâchis pour la France et les Français…

Gérard Brazon

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Fabiola FERRANTE

Merci pour ce document exceptionnel de l’Humanité !!
Dommage : j’ai du mal à le lire, l’encre a pâli. Mais cela reste un document exceptionnel !
Par ailleurs, je vous présente mes meilleurs vœux de Bonheur pour 2021 pour vous et ceux que vous aimez : Santé, Fortune et la réalisation de vos rêves les plus fous !

Stentor

Pour moi, le PC n’a jamais compté autrement que comme un ennemi qu’il fallait combattre et vaincre.

Je n’ai même pas envie d’écouter des gens qui viennent nous dire aujourd’hui que pour eux, le PC a compté.

Je n’ai qu’une seule chose à dire, que je ne dirai pas pour que mon post ne soit pas encore une fois censuré.

Dorylée

Les communistes ont massacré avant les nazis, pendant le nazisme et continuent depuis. Ce sont eux les inventeurs des camps d’extermination qu’Hitler a repris à son compte et s’ils ont tué moins de gens que l’islam, c’est juste parce qu’ils sévissent depuis moins longtemps. Bizarrement, seul le nazisme, plus faible pourvoyeur de la camarde, est proscrit ; l’islam a les honneurs de la République et la protection de la Justice et le communisme a pignon sur rue. Jean FERRAT en parle très bien dans ” LE BILAN ” https://greatsong.net/PAROLES-JEAN-FERRAT,LE-BILAN,107373988.html

Fabiola FERRANTE

BRAVO DORYLEE !!
Bien dit.

Arthur de Gobineau

Pourquoi donc mettre sur le dos de Staline toutes les atrocités commises par le bolchévisme. Je vous rappelle que le premier gouvernement bolchévique etait composé d’assassins responsables de la mort programmée de millions d’innocents. Je vous rappelle aussi que ce tristement célèbre gouvernement de génocidaires etait composé a 80% de juifs. La crevure de lenine et son ami criminel trotsky en tête. Mais peut-etre que toutes les vérités ne sont pas bonnes à écrire sur riposte laïque?

POLYEUCTE

Le Communisme est né de la Révolution industrielle et de la fin de la Paysannerie.
“L’Expérience” russe a guidé les Espoirs avant de semer la Désillusion par ses excès tyranniques.
Le 9 mars 53, Staline disparaissait, les Yeux ont mis du temps à se déciller…
Les 30 Glorieuses ont fait le reste.
Reste un Ectoplasme historique…

HERVE

Le communisme a fini dans les ‘poubelles de l’Histoire’, un lieu maléfique où cette idéologie mortifère vouait une partie de l’Humanité.
Le passé d’une illusion… Mais prenons garde à ne pas succomber à d’autres illusions !
Souvenons-nous avec respect des innombrables victimes de cette infamie…

Stentor

De l’illusion communiste, nous sommes passés à l’illusion mondialiste pour les mêmes raisons : parce que les mêmes imbéciles nous ressortent le même mensonge de L’HUMANISME destiné à séduire et à tromper, et nous conduisent de nouveeau vers L’UNNIVERSALISME qui n’est que l’autre nom d’un même totalitarisme.

Jill

Le PCF a été une nuisance incommensurable pour notre pays. C’est étonnant que ce machin, qui a été le fer de lance du stalinisme en Europe, ait encore pignon sur rue… Minuscule certes, mais il existe toujours…

Verdammt

Mon papa qui avait connu la guerre 39/45, m avait dit: “pendant la guerre tous le monde était pétainiste, a la libération, tout le monde était gaulliste ou coco”.
Rien n a change.

Arthur de Gobineau

Mon papa disait a propos des cocos francais : ” les cocos, collabos de la première heure, résistants de la dernière”

Martin Janecek

L’idéologie communiste a dès la Révolution d’octobre 1917 fait couler énormément de sang. Le fascisme italien et le nazisme allemand se sont constitués par réaction aux horreurs du communisme. A l’époque, Vladimir Jabotinsky disait qu’en Italie fasciste, il est interdit de penser, en Russie communiste, il est interdit même de respirer. Je n’appelle pas cela “une société bien plus vivable pour tous”.

adagiocrescendo

Qui n’as pas tué, qui n’as pas génocidé au nom de ce qu’il pensait être le bien, qui ? Hier encore, nos aînés dans les EHPAD. ARRÊTEZ AVEC VOTRE ÉGOTISME !

Paskal

L’Allemagne voulait récupérer les territoires et les ressources perdus en 1918. L’Italie se jugeait insuffisamment récompensée pour son ralliement à l’Entente. Les horreurs du bolchevisme (plutôt que du communisme) ont joué un rôle secondaire.

Stentor

Non, le communisme a été un rebutoir pour tous les esprits encore capables d’intelligence et de lucidité à l’époque. C’est ce qui explique le revirement de beaucoup, et pas des moindres – comme Mussolini par exemple – qui avaient été au départ communistes.
Inutile de chercher des excuses au communisme.

zéphyrin

bien raconté gérard. un monde d’outre tombe…je serais plutôt moins sévère que toi vis à vis de ceux qui ont cru …il y a des croyances qui ne veulent pas être taxées de religion. Et pourtant le mondialisme en est une nouvelle. Un catho déçu par la “mestrance” va accueillir qui des afghans, des kosovars…il en a besoin pour être rassuré sur sa valeur humaine, quitte à laisser crever un petit vieux voisin invisible et silencieux, un p’tit jeune à la rue désespéré et camé .
je suis plus sévère sur les cocoislamos d’aujourd’hui: ils ont eu la chance d’avoir une instruction, une éducation, et pourtant ils ont si peu de recul, de perspectives à long terme ….
c’est à désespérer de l’intelligence et de la laicité.

Paskal

Ils ont la chance d’avoir eu une instruction ? Faut le dire vite ! Les jeunes d’aujourd’hui, en histoire, en géo, en calcul mental, il ne faut pas trop leur en demander.

jean haysoupé

N’oublions jamais que ces salopards de communistes ont fait alliance avec les ordures nazies en 40.
Qui se ressemble s’assemble.

jean haysoupé

Le socialisme et le communisme sont les plus grandes catastrophe que l’humanité ait pu subir depuis plus de cent ans!
De plus lorsque le socialo-communisme fait alliance avec l’islam, alors le monde est confronté à un cancer inguérissable.

Paskal

Avec ses “boches” dont pas un ne devait sortir vivant de Paris, je ne suis pas sûr que les idées du P”C”F étaient très proches de celles de Marx et Engels !
https://www.humanite.fr/sites/default/files/medias/2014/08/huma_1944_08_24_1.jpg
Il est vrai qu’il avait des choses à se faire pardonner !

Dolendur

Dans l’encyclique le pape Pie XI avait déclaré le 19 mars 1937, sur le « communisme athée » que ce dernier était « intrinsèquement pervers » et que « l’on ne peut admettre sur aucun terrain la collaboration avec lui de la part de quiconque veut sauver la civilisation chrétienne ».
Le communisme continue de faire des ravages en particulier en Chine avec une redoutable dictature.

sanzanicroche

tiens c’est “marrant” si on peut dire !ooooh quelle coïncidence ! comme par hasard la l… contre le cancer” a eu elle aussi 100 ans en 2019 et bien que pompe a fric ultra efficace de la charité bizness “a vot’ bon coeur” les memeres a heritage ! eh bien toujours zerio remede sauf des remedes &a l’envers qui vous enverront encore plus vite ad patrés comme le gaz des tranchées en guise de “chimio” !
là desus bonne année quand meme ! la LCC serait elle une pompe COCO?

GLANDU

Et pendant que certains pensaient à se battre contre les patrons, Lénine et Staline mettaient dans les goulags des millions de victimes. Record du monde d’assassinats de leur peuple, nettoyage d’après guerre, des gens bien comme il faut . D’ailleurs certains aujourd’hui s’en inspirent.

Gérard Brazon

Marx aurait été fusillé par Trotski, pendu par Lénine, mis au goulag par Staline. Marx en serait mort de son communisme.
Cessez de faire croire que Staline était différent de Lénine. Rien qu’avec Lénine, en 1921, il avait fait exécuter plus de Russes que tous les Tsars. Quant aux militants ouvriers, s’ils avaient un brin de jugeote, ils ne seraient plus communistes. D’ailleurs ils votent en majorité pour le RN, c’est au minimum plus intelligent.

adagiocrescendo

Ai je dit le contraire le communisme n’est pas le stalinisme. Qu’est ce que la révolution française sinon que vouloir fin de l’oppression et des privilèges . Que voulait Marx sinon la même chose . En Inde que voulait GHANDI sinon l’abolition des castes et plus particulièrement celle des intouchables. Bien sur que Marx aurait été fusillé ce qu’il voulait la fin du contrôle de l’un sur l’autre . Staline était aux antipodes de ca. Moi je ne veux plus obéir à qui que ce soit je veux être mon propre maitre .

adagiocrescendo

Plus de système Pyramidal , Macron va nous broyer si nous ne nous soumettons pas et pourtant il n’est pas communiste . Un proverbe dit : Si tu rencontre ton maitre tue le .Nous sommes tous les parties distinctes, indispensables et essentielles d’un corps .Il ne commande pas aux parties il n’est rien sans elles . Nous valons autant que notre voisin , chacun dans son domaine mais interdépendant. l’ouvrier n’est rien sans le contremaitre et inversement .

adagiocrescendo

Que vaut une voiture sans essence , que vaut un carburant sans moteur . Seul ils n’ont aucunes raisons d’être . Le chantage des musulmans le pétrole ne se mange pas , nous avons les machines pour cultiver la terre . Lequel prédomine sur l’autre? aucun!!!!!!

Paskal

La révolution française voulait la fin de l’oppression pour la haute bourgeoisie et des privilèges de la vieille aristocratie. Elle nous a donné la loi Le Chapelier.

Arthur de Gobineau

Mille fois d’accord avec toi et bonne année.

adagiocrescendo

Marx n’était pas communiste il était un idéaliste . Le christ était juifs il n’a pas inventé le catholicisme et son cortège de crimes et d’horreurs perpètres aux fil des siècles . Les socialistes qui disent que l’islam est l’avenir de l’humanité.
L’ancienne droite les nouveaux mondialistes qui veulent nous pigouser et nous transformer en zombies . La fission nucléaire n’as pas été découverte pour atomiser le JAPON.

adagiocrescendo

NOUS sommes tous , avons tous et serons tous jusqu’à preuve du contraire DOMINANTS et DOMINES a la fois

adagiocrescendo

Concernant l’église je vois déjà les réactions , dois je vous rappeler qu’il fut un temps où notre alter ego ( vos épouses adorées) n’avaient pas d’âme. Que dire des indiens Amérindiens et de la controverse de Valladolid . Bien sur que le stalinisme est une horreur . Nous sommes en France aux XXI siècle et que fait Macron sinon d’instaurer un néo stalinisme. Si nous ne voulons être jugé ne jugeons pas. Dans mes commentaire j’essaie d’introduire un peu de la maïeutique Socratique , seule la remise en question par l’interrogation nous permettras d’accoucher de nous même.

Paskal

“Marx n’était pas communiste” Vous avez bu ? Il est avec Engels l’auteur du Manifeste du parti communiste. On peut douter par contre qu’il aurait été stalinien.

adagiocrescendo

Merci je le sais , dans l’esprit des gens Marxisme égal Stalinisme c’est pourquoi je préfère le qualifier d’idéaliste . toutes les idéologies finissent par se transformer en totalitarismes . tant les égos et le intérêts sont puissants . Un système basé sur l’amour finirait en guerres fratricide ,l’un estimant être moins aimé que l’autre.

Carrasco

Il a juste écrit le manifeste du Parti Communiste, avec Engels😉

Leviet06

Et maintenant le pcf pactise avec les islamistes jusqu’a défiler avec eux contre l islamophobie aux cris de alha akbar,
Moi perso j’ai milité étant très jeune pour le pcf car mon oncle m’a bourré le crane je l’ai regretté d’avoir perdu mon temps.
Le pcf lutte contre les patriotes. C’est l’ennemi de la classe ouvrière car il sert à détourner l’attention au profit de l a clique islamo mondialiste.
Bonne année 2021 a tous les patriotes !

Didier Labaune

Dans les banlieues françaises, les cocos ont trahi les ouvriers qui y vivaient, ont installé, pratiquant un clientèlisme absolument ordurier, une population allergique à la France et civilisation chrétienne millénaire… Certains d’entre eux, soixantehuitards faussement repentis veulent vous faire croire qu’ils ont changé et sont devenus défenseurs de notre France éternelle… Ceux-ci sont vos principaux ennemis, ils sévissent même sur R.L!!!

Sjean-louis

Bien à vous d’associer le gaullisme au parti communiste car il paraît que le premier est allé quérir l’aide de l’autre en 68 ! Plus tard, il y a eu les “fronts républicains” pour arriver à la déliquescence de la France aujourd’hui

Paskal

” le premier est allé quérir l’aide de l’autre en 68 !”
C’était logique. Le Kremlin, donc le P”C”F, craignait par dessus tout qu’un gouvernement proaméricain ne s’installe en France avec Mitterrand. Pendant la guerre, De Gaulle s’était déjà dans une certaine mesure appuyé sur la Russie contre les USA qui l’appréciaient moyennement.

pitou

je refuse depuis toujours l’adjectif de “français” au parti communiste. Honte à lui. Qu’il soit communiste, c’est son droit. Français…… ah NON !

Paskal

En principe, un parti communiste ne peut être qu’international. Il peut bien sûr avoir une SECTION française (allemande, chinoise…). A l’origine, il s’appelait d’ailleurs Section Française de l’Internationale Communiste (SFIC) ce qui était beaucoup plus “orthodoxe”.

patphil

qui êtes vous pour juger des gens qui voient, analysent et vomissent toutes les bonnes ames aujourd’hui islamocollabos?

patphil

la trahison des clercs, ça ne date pas d’aujourd’hui ni même depuis jeanne d’arc
mais on peut la voir de plus en plus clairement

anonyme

Le communisme est une idéologie criminelle en elle-même. Faut être tordu et ou avoir des velléités criminelles pour adhérer à cette idéologie contre nature.
Et les meurtres de masse ont commencé bien avant Staline, avec Trotski et Lenine, malgré ce que prétendent certains auteurs et commentateurs de RL.

Gérard Brazon

Sous Staline, les camions à gaz furent utilisés pour éliminer en masse les opposants. La sortie des gaz du moteur était détournée vers l’arrière pour asphyxier les passagers.

anonyme

Il n’est nul besoin de gaz pour génocider, sauf à vos yeux apparemment. En quoi la mort par gazage serait-t-elle plus condamnable que la mort par organisation de la famine, par balles ou guillotine ?
Trotski et Lenine étaient des monstres, des meurtriers de masse et vous le saviez lorsque vous avez adhéré à cette idéologie satanique qu’est le communisme. Avant même la mise en pratique sanglante du communisme, il est évident que les concepts mêmes du communisme sont contre nature, d’essence criminelle, le communisme est la conceptualisation d’un désir d’extermination de l’être humain.

Paskal

“Faut être tordu et ou avoir des velléités criminelles pour adhérer à cette idéologie contre nature.”
Il y a un contexte historique. A une certaine époque il y aurait eu quand même beaucoup de tordus et de criminels. D’autres ont adhéré au fascisme ce qui n’était pas mieux.

Stentor

Le contexte historique n’est pas une excuse qui disculperait les gens de leur consicence ou de leur responsabilité. Vous citez le fascisme. Mais le fascisme à la différence du communisme ne se proposait pas de refondre entièrement la société, il en conservait tous les fondements traditionnels, et à ce titre était déjà moins “tordu” que l’idéologie communiste. Alors ce vieux truc gauchiste consistant à toujours se servir du fascisme pour le brandir comme un épouvantail destiné à masquer les crimes du communisme, à d’autres !

François BLANC

Il appartient aux victimes des trahisons des marxistes de vous repondre: collaboration de 39 45,sabotages de 47 54 et Boudarel du camp 113,portage de valises FLN 54 62, importation du lumpen electorat musulman
Outre massacre de katyn, massacres de Mao, massacres de Pol pot….
Pas de quoi pavoiser votre idéologie est mortifère car contre nature, elle rivalise avec l’ islam

Gérard Brazon

100 millions de morts, au bas chiffre. Et ça continue !

Paskal

Entre tout ça et le marxisme, le rapport est lointain.

Stentor

Pas du tout puisque le marxisme a été la matrice du léninisme, du trotskysme et du stalinisme, et que le communisme qui s’en est suivi a été le socle de tout le reste, toute cette continuité d’événements que liste François Blanc.
On voit bien là vos origines idéologiques : comme toujours et comme tous les gauchsites vous êtes dans le déni et dans le mensonge – la seule chose qui, en définitive, vous caractérise !

Paskal

“marxisme a été la matrice du léninisme, du trotskysme et du stalinisme”
Oui et non. Un peu comme si on disait que les Evangiles ont été la matrice de l’Inquisition. Le FLN n’était pas vraiment marxiste, le grand patronat qui a fait venir l’immigration pas davantage.

Aux Armes Citoyens

Et revoilà le rouge-coco de service…

ven85

IL Y EN A ENCORE 2%,CERTAINEMENT LES VIEUX DE LA VIEILLE,d’apres guerre,parti de traites qui aurait du etre dissous,pour avoir pactiser avec l’ennemi

Aux Armes Citoyens

Oui, mais internet n’existait pas, donc, l’information ne circulait pas non plus.

Mantalo

Le PCF et la CGT n’ont toujours été que les ridelles qui empêchaient le peuple de tomber de leur charette pour tenter la liberté et la fierté de penser par lui-même.

Gérard Brazon

Pour avoir pratiqué la CGT, je sais ce qu’elle vaut. En réunion de CDEP, le responsable CGT cachait le CRI de sa bouteille d’eau Cristaline. On était dans les années 2000.

Mantalo

J’ai longtemps travaillé dans une grande entreprise où la CGT/PCF (même chose à l’époque) faisait + ou – la loi.
J’ai constaté rapidement que leur but était de “canaliser”, orienter, voire décider de ce qui était bon pour les moutons. Pas une tête ne devait dépasser ! En faisant croire aux z’ouvriers et autres salariés qu’ils vivaient encore l’époque de Germinal…. Gonflés les mecs !
Et gare à ceux qui revendiquaient autre chose que prévu dans le “programme”, ils étaient dénoncés, écrasés.
Ils tordaient le cou à de “vraies” revendications. Puis prenaient le train en marche comme à l’hiver 86/87 pour récupérer les fruits des autres.
Aucune honte ces gens-là.

Mantalo

(suite)
Ils auraient aimé me prendre dans leurs rangs. Ha ! Ha! Ha! les cons !!!
Comment faire confiance à des gens qui de nombreuses décennies plus tard n’avaient toujours pas réussi a faire le “bonheur de leurs mandants” !!! Ah zut, encore raté !!!
Mékisonkon….

Lire Aussi