Le PaSSe néonazi dans sa monstruosité tranquille

         

Le V qui fait office de prothèse sociopathe au soi-disant “ministre de la Santé”

veut par ses insultes à répétition (qu’il s’adresse en fait à lui-même) amoindrir les gens raisonnables considérés ainsi comme des parias parce qu’ils sont non injectés ; mais, ce faisant, il veut masquer évidemment le fait que la plupart des “cas” actuellement mesurés sont, justement, des injectés (!) en Allemagne (70 %) comme en France (à 90 % souligne Martine Wonner à partir de 25′ et elle indique aussi que la majorité des malades en réa sont des injectés) ; ce qui est, après tout, logique puisque cette expérimentation – ayant détourné la technique ARNm à mauvais escient – (et toujours sous AMM conditionnelle) injecte la partie la plus virulente du vaccin, la Spike S en vue au départ de susciter artificiellement (par injonction paradoxale d’un certain côté) la création d’anticorps, mais qui s’estompent lorsque la vraie rencontre virale n’a pas en fin de compte eu lieu ; ce qui n’empêche pas que pour certains les effets secondaires soient non quelconques et parfois mortels (jusqu’à affaiblir voire dé-cons-truire durablement le système immunitaire naturel).

Mais ces dégâts collatéraux sont d’autant plus soigneusement cachés – comme le font les assassins lorsqu’ils font disparaître leurs victimes, et, pour le cas, ici, statistiquement – que le camouflage de cette obligation injectable non dite par le trompe-l’œil de l’impératif moral (ce serait un “devoir” selon les vœux de l’autre V faisant office de prothèse présidentielle) opéré par la Secte affairiste-hygiéniste au pouvoir évite alors l’obligation d’indemniser comme l’indique maître David Guyon, ce qui est d’une perversité rare.

Le V, lui, n’en a cure, enfermé délicieusement dans sa bulle sectaire (tout en montrant du doigt encore une fois “l’autre” : avant extermination ? Nous en sommes qu’à deux ans de coup d’État hygiéniste après tout…). Peu importe si le nouveau variant n’est guère létal (et qu’il n’y a pas eu de surmortalité en 2020 et un taux d’occupation infime des hôpitaux) puisqu’il s’agit, pour les V en service commandé (entre Noël et le Nouvel An) de vendre en réalité l’idée du PaSSe qui (comme le remarque bien maître Pierre Gentillet) est appelé à durer pour se transformer peu à peu en PaSSe sociopolitique via les biais rationalisés comme ceux du climat, du racisme, des LGTBQ++ vous infirmant dans vos droits si vous avez péché à l’encontre de cette nouvelle trilogie sacrale, celle du néonazisme au pouvoir arrivé à stance.

La qualification de ” PaSSe néonazi” peut certes être trouvée “exagérée” ; mais, pourtant, il semble bien que celle de “totalitarisme” quoique pertinente reste trop abstraite parce qu’elle n’indique pas l’amplitude concrète de son emprise visant à la manipulation non seulement mentale mais aussi biologique au niveau non seulement génétique mais génital et hormonal.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard que la génération issue de 68 et qui a été la première a expérimenter massivement des substances chimiques (opiacés, LSD, amphétamines… excitants divers) et qui milite pour tout ce qui peut se substituer à la procréation naturelle, soit actuellement à la manœuvre pour le compte des Maîtres néonazis qu’ils détestaient naguère (et toujours encore, par injonction paradoxale là encore : “j’aime tant te détester” comme dans Portier de Nuit) et qui aujourd’hui les tiennent financièrement et libidinalement en laisse (biochimique) ou la nouvelle conformité avec les morales néo-léninistes destroy du désir et du plaisir…  qui servent de canevas symbolique pour fabriquer charnellement leur nouveau peuple global aseptisé dans tous les sens du terme.

 
Lucien Samir Oulahbib

Le 01/01/2022

image_pdfimage_print
18
1

17 Commentaires

  1. « Les morales néo-léninistes du désir et du plaisir » : juste débile.

    « Le dérèglement de la vie sexuelle est bourgeois, c’est une manifestation de la décadence » Lénine

    • « Néo »: via Bataille : « La Part Maudite » ou comment (se) détruire pour ne pas devenir un bourgeois ; Derrida : « Positions » ou comment y arriver en détruisant la possibilité de dire « je »; etc etc etc… Je détaille point par point cela dans mes livres et articles ; Le néoléninisme comme transition vers le néonazisme en ce sens où il faut faire émerger une nouvelle race d’élus régnant sur un nouveau peuple génétiquement modifié, numérisé, modifié dans son genre et ses humeurs… Tout cela se fait au nom du Bien, d’où la supériorité tactique de ce (néo)communisme sur le nazisme classique car le néonazisme ne se proclame pas, c’est le Secret qui prime…

      • Il faut apprendre à chevaucher le tigre et non se lamenter que le fleuve ne remonte pas à sa source, vers l’enfant envié de l’Humanité en symbiose béate avec son Cosmos.

        Quand le Raoult découvrira l’immortalité, la science, ultime champ politique, déterminera ennemis et amis, et pas le « Passé » où la « Nature » écolo.

        Vous feriez mieux d’écrire « la Sparte des immortels ».

        “L’État total, est celui qui assigne l’orientation de toutes les forces individuelles vers la finalité de l’espèce” Fichte

  2. avec deux S comme dans crs (des années 68)
    et un E pour respecter la langue française

  3. Source de ces chiffres pour un sceptique qui m’affirme le contraire ! urgent, merci !

  4. Monsieur Oulahbib, ces folies contre-nature et contre tout raisonnement naturel ressemblent plutôt à du communisme qu’à du nazisme.
    Le nazisme tenait que la race blanche était supérieure, en particulier la variété germanique. Rien d’autre.

    Ici, c’est de l’extrémisme de gauche, rendu « idiot utile » par les intérêts capitalites parfaitemnt compris de muli-milliardaires.

    • Le nazisme, c’était du national socialisme.

      Et, entre socialisme et communisme, il n’y a pas grande différence…Le socialisme étant un communisme déguisé.

  5. Je réitère mon message apparemment passé à la trappe :
    Étrange illustration censé représenter un néonazi ! Soyez plus clair.

  6. La structure fait la superstructure, l’existence fait la conscience etc. Vos « néo » le font à l’insu de leur plein gré, « Ils le font mais ne savent pas pourquoi ils le font » dit Marx reprenant Hegel.

    Il n’y a pas de « plan » de troupeau génétiquement modifié; il y a un Raoult qui ds son coin a découvert la génétique, et ainsi le réel découvert par l’entendement crée le concept transhumain, puis UN des ordres sociaux qui lui va bien (ici l’oligarchie capitaliste), etc.

  7. Ds la famille déconstructeurs purineurs de la phillia, sittlichkeit, je veux…

    «Il faut favoriser une culture du dissensus œuvrant à approfondissement des positions particulières [pédé, femme, noir, gouine, où barbu] et une ressingularisation des individus et des groupes humains [ghettos multiakulti, ghettos consuméristes, ghettos d’intérêts particuliers, diviser pour régner, fin d’un peuple cohérent qui s’incarne dans un état fort, le « holisme autoritaire du blanc »]»
    Felix Guattari et Cohn Le Tripoté, revue du Purinement Sexialiste Universel (PSU)

    https://books.google.fr/books?id=NMMGxzzDxj8C&pg=PA131&lpg=PA131

  8. Son corps lui rappelle encore sa création; il volera le pharmakon génétique aux dieux, l’élixir de jouvence et autres forges de soi-même.
    C’est le Tigre de l’Unique qu’il faut chevaucher.

    Pt’it gibus et juste un pt’it aperçu de ce que sera l’état total des immortels bobo narcissiques à vomir, Covid puissance 1000.
    Les libéraux-libertaires bobos appelleront le plus archaïque des Léviathans, le fascisme de la nvlle espèce. C’est la contradiction dialectique de leur essence, sans œuvre autre qu’eux mêmes ils se croyaient ainsi libres, ils seront des attributs de La Machine, seuls, ils s’en remettront à un Seul.

    La question politique est de définir cet état, dans le sens de l’Histoire du dernier homme, qui ne soit pas l’oligarchie de la Cosmopolis occidentale. Non de nier primitivement, mais de nier doublement, votre paradigme ancien et leur paradigme actuel.

  9. Le diable est devenu ce qu’il est par vergogne, ne pas devoir son existence à un créateur auquel il faut être redevable.
    Et le vrai blanc a pris comme vrai dieu Prométhée, le diable d’Occident, et non Gaïa, la déesse mère des chtoniens hilotes écolos où naturalistes comme vous, où la soumission au barbu sur un nuage au dessus de l’oasis des branleurs.

  10. Eh bien… Ca ne s’arrange pas, chez Lucion, poil au chien.

1 Rétrolien / Ping

  1. Le PaSSe néonazi dans sa monstruosité tranquille | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.