Le patron de la Ligue islamique mondiale prône la modération…

Voilà ce que j’ai reçu dans un courriel : AFP, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 15h40.

Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale (LIM), le Saoudien Mohammed al-Issa, a mis en avant vendredi à Paris le « message de modération » comme « vérité première de l’islam », et appelé les minorités musulmanes à respecter le « régime laïque » dans les pays où il existe. Le dirigeant de l’organisation panislamique sunnite basée à La Mecque a rencontré de nombreuses personnalités ces derniers jours en France « pour parler de la vérité première de l’islam, et parvenir à une entente » sur son « message de modération », a-t-il dit lors d’une conférence de presse. Mohammed al-Issa, 52 ans, ancien ministre saoudien de la Justice, est arrivé en 2016 à la tête de la LIM, souvent considérée comme un instrument de « soft power » (diplomatie douce) du royaume protecteur des lieux saints de l’islam.

Selon M. al-Issa, qui était traduit de l’arabe en français, les minorités musulmanes dans le monde « doivent s’adapter à la culture, à la législation » des pays dans lesquels ils vivent. Il faut, dit-il, « respecter également le régime laïque » le cas échéant, comme en France, qui compte la première population musulmane d’Europe, évaluée à cinq millions de fidèles. « Si vous n’êtes pas d’accord avec la loi et l’application de la loi, vous pouvez quitter ce pays et décider de vous installer ailleurs », a-t-il dit à l’adresse de ses coreligionnaires, tout en soulignant qu’ils étaient légitimes à défendre des « revendications ».  » Si vous vivez en tant que minorité dans un pays, quel qu’il soit, il faut veiller à ce que vous soyez une richesse pour ce pays, et certainement pas un poids », a également dit Mohammed al-Issa.

Estimant que « les règles religieuses doivent être déterminées en fonction du lieu, de l’époque et des circonstances », le patron de la Ligue islamique a estimé que les imams en quête d’un avis de jurisprudence musulmane ne devraient « jamais s’adresser à une autorité en dehors du pays dans lequel ils vivent ». Il a exprimé son « plein soutien » au Conseil français du culte musulman (CFCM), qui doit « continuer à travailler pour se faire connaître et respecter ».

Interrogé sur son rapport au wahhabisme, version saoudienne et très puritaine de l’islam, le secrétaire général de la LIM a répondu : « Pour nous, il n’y a pas de wahhabisme. Il y a l’islam, point ». Il s’est dit hostile à la fois à « une forme d’ultrarigorisme », à « l’extrémisme idéologique » et au « terrorisme », rejetant « les Frères musulmans » comme « le salafisme jihadiste ».
Où l’on voit que les mots ont une importance… Si vous êtes une minorité, attendez patiemment d’être la majorité pour demander l’application de la charia. Si vous avez des revendications, revendiquez avec persévérance, cela finit toujours par payer.

Et si nous cessions d’être sourds, aveugles et pusillanimes et que nous foutions dehors tous ceux qui n’aiment pas la France telle qu’elle est ?

Henri Lautréamont

image_pdf
0
0

16 Commentaires

  1. CA LES DERANGERAIT DE NOUS ENLEVER TOUS LES IMAMS SALAFISTES QUI NE PRECHENT PAS LA MODERATION?
    Ne nous sommes pas si naïfs au point de nous faire « loukoumiser » de la sorte.

    • Non pas les imams, mais tous, tous, tous les musulmans de France, de Navarre et d’Europe !

  2. hé ouais !!!! il fait le service après vente de l’ islam en occident avec pour but final la suprématie de l’ islam dans nos sociétés non musulmanes !!!
    et surtout avec une natalité exponentielle de petits musulmans et une immigration incontrolée à majorité afro arabo musulmane , nous allons tout droit vers la création d’ une république islamique !!!! ce n’ est qu’ une question de temps avec le remplacement de population !!!!

  3. Moi je dis merci a Donald Trump car cet appel de al-issa aux musulmans de se modérer en terres laiques ou de partir vivre ailleurs s’ils ne le désirent pas est je pense une conséquence directe de la visite de Trump il y a quelques mois en Arabie Saoudite et dont les premieres répercutions furent la mise au banc du Qatar

    Je pense que Trump a probablement tapé du poing sur la table chez les saoudiens et les a probablement menacé d’un gros renversement geo-politique (et militaire …) s’ils continuaient a soutenir l’islamisation en europe et le soutien idéologique a l’islamo-terrorisme en Syrie & en Irak

    Cela ne peut être que cela car en dehors de Trump qui a le pouvoir de leur imposer cela ? Personne …

  4. normal LE PETROLE VA ETRE INDEXE SUR LE YUAN ET NON PLUS LE DOLLAR de plus les mouvements islamistes 18 WIKIPEDIA ont du plomb dans l aile comme le mouvement moro aux phillipines birmanie chine ect

  5. De l’enfumage. Il se rend compte que les Français en ont assez et cherche à calmer les esprits, raison de plus pour les virer avant qu’il ne soit trop tard

  6. Mohammed al Issa manie la taqiya mais il ne nous enfumera pas …..Merci M Lautréamont .

  7. la taqiya = dissimulation
    le coran prone cette posture jusqu’au moment où la majorité est musulmane, alors la charia devient loi

  8. Rien de nouveau dans le discours de Mohamed al Issa ; déjà le coran dès l’ origine, prône la même chose : s’adapter provisoirement aux lois, moeurs, us et coutumes des peuples en voie de conquète pour ne pas éveiller de soupçons. Pour passer ensuite plus aisément de la maison de la trêve ( dar al soulh) à la maison de la guerre (dar al harb) dès que le rapport de force ou de démographie aura basculé en faveur de l’ islam. En d’ autres termes, il exhorte ses ouailles françaises les plus belliqueuses et impatientes à mettre la pédale douce en attendant de meilleures conditions pour foncer dans le lard des kouffars. À nous, les islamo-lucides, il ne nous la fera pas !

    • Malheureusement, beaucoup de crétins prendront ces belles paroles parfumées au sirop d’orgeat pour argent comptant.

  9. Bien monsieur Lautréamont…a moins que je ne vous ai pas compris au sujet de votre soutien à Renaud Camus et à son « CNR », vous voulez faire partir, si nécessaire, par la force des populations en fonction de leur ethnie, le tout, sans mandat électif…proposition purement fasciste…Et bien sur, sous les auspices « supposés » bienveillants du Gal de Gaulle et du jeune préfet de Gauche, Jean Moulin…homme qui a donné sa Vie pour lutter contre la déportation…Voilà un bien curieux attelage idéologique…Néanmoins, si je partage vos analyses, j’avoue ne pas avoir les mêmes références….

    • Bien sûr Marc. Votre référence est Hitler, encore et toujours. Mais lui était élu, direz-vous.

    • Et donc vous suggérez quoi ? J’ai bien du mal en lisant régulièrement vos commentaires à savoir dans quel camp vous vous situez. En ce qui me concerne celui de Renaud Camus me va assez bien.

      • Daniel Boutonnet@
        En ce qui concerne la politique, je suis adhérent FN et je vote FN
        En ce qui concerne la résistance, donner une voix à la résistance avant même que les armes aient parlé, pourquoi pas, mais avec un discours prononcé sur un lieu d’attentat islamiste, avec à la place des références précitées, une interpellation nominative de personnalités patriotes VIVANTES…Renaud a fait du bon travail avec son concept de guerre de décolonisation…mais patriotes d’aujourd’hui lancés dans un combat inédit, nous aurions mérité une appellation nouvelle, il devrait aussi aller plus loin dans le travail de déculpabilisation…Au fond, Renaud aurait du laisser plus longtemps mûrir sa réflexion….

Les commentaires sont fermés.