Le patron du Dauphiné Libéré sera jugé pour violences le 28 mai

Publié le 21 mai 2018 - par - 9 commentaires - 2 576 vues
Share

Cité devant le tribunal correctionnel de Lyon le 28 mai, le PDG du Dauphiné Libéré Christophe Tostain (au centre) en discussion avec Olivier Dussopt, secrétaire d’état à la fonction publique (l’homme qui tient le journal), et Pierre Fayolle, directeur régional du Dauphiné Libéré Drôme-Ardèche, qui censure régulièrement l’élu Ardéchois et patriote Alain Barnier, ainsi que les conférences données en Ardèche par Pierre Cassen et Christine Tasin. 

Tous les syndicats du quotidien le Dauphiné Libéré se sont émus, suite à cette affaire (https://fr.blastingnews.com/societe/2018/05/christophe-tostain-pdg-du-dauphine-libere-cite-en-correctionnel-pour-violences-002587813.html). Le patron du titre est en effet renvoyé en correctionnel à Lyon, ce 28 mai 2018, après avoir été placé sous contrôle judiciaire, pour des faits de violences sur sa conjointe, à Tassin dans la banlieue Lyonnaise. « Alors que le Dauphiné Libéré relate sur cinq colonnes le moindre dérapage du citoyen moyen, dans le plus petit village de l’Ardèche ou de l’Isère, la rédaction du titre a failli à sa mission, en occultant ce fait divers grave, perpétré le 8 mars 2018, journée des droits de la femme » souligne un syndicaliste du Dauphiné Libéré, joint par téléphone, et qui préfère conserver l’anonymat.

Dans un communiqué commun, tous les syndicats du journal Rhône-Alpin ajoutent « Le Dauphiné Libéré doit une information transparente aux lecteurs. Au lendemain de la révélation de l’affaire, nous constatons un manquement à cette mission », poursuivent-ils.

Le seul fait divers important de l’année qui n’a pas été traité dans les colonnes du Dauphiné Libéré

Après la révélation des faits par des médias extérieurs (https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/le-pdg-du-dauphine-libere-bientot-juge-pour-violences-sur-conjoint-1520511380), beaucoup de journalistes et de salariés du Dauphiné Libéré sont toujours sous le choc. D’abord, ils ont été informés de ces faits graves, par l’extérieur, notamment une dépêche de l’AFP et un article du Figaro. Ensuite parce que le PDG du journal Christophe Tostain a sollicité, après coup, le soutien des journalistes du Dauphiné Libéré et de l’ensemble des salariés. Dans un communiqué commun, les syndicats FO, SNJ, CFDT, CGT presse médias fustigent le comportement du PDG Christophe Tostain après sa garde à vue. Ils écrivent : « S’il ne nous appartient pas de juger des faits, qui relèvent de la sphère privée, nous ne pouvons que déplorer l’impact de cette affaire sur notre journal.

« L’image catastrophique renvoyée sur notre titre éclabousse toutes les composantes de l’entreprise d’autant que c’est notre PDG, lui-même, qui aurait fait état de sa profession et de sa « supériorité » sociale pour menacer les gendarmes.
Lors d’une réunion à Grenoble ce jeudi, le PDG s’est exprimé en expliquant qu’il s’agissait d’une affaire privée et qu’il était « serein et confiant » quant à son issue judiciaire.

« Il a, par la suite, demandé aux salariés « d’être solidaires en cette période difficile pour lui ». Les syndicats du DL sont extrêmement choqués par cette affaire qui ternit l’image de notre journal. Nous comprenons les salariés qui, choqués par la demande du PDG, ont quitté la réunion et nous les soutenons. »

Nous condamnons l’absence de traitement de ce fait divers dans les pages du journal. En tant que quotidien régional, le Dauphiné Libéré doit une information transparente aux lecteurs. Au lendemain de la révélation de l’affaire, nous constatons un manquement à cette mission. »

Cette affaire de violences sur une femme a été cachée à des millions de lecteurs

Dès le lendemain de l’affaire, on pouvait lire, dans le Figaro, « Le PDG du quotidien régional Le Dauphiné Libéré a été déféré aujourd’hui au parquet de Lyon pour violence sur conjoint, avec une convocation à une date ultérieure pour en répondre devant le tribunal correctionnel, a appris l’AFP de source proche de l’enquête. Le parquet a requis le placement sous contrôle judiciaire de Christophe Tostain, selon la même source…. ». Pas une seule ligne dans les colonnes du quotidien Le Dauphiné Libéré ou dans le quotidien Le Progrès, journal lyonnais appartenant au même groupe de presse « EBRA » (Le groupe Est Bourgogne Rhône Alpes). Selon wikipedia, « EBRA est un groupe de la presse quotidienne régionale française créé en février 2006 avec l’acquisition du pôle Rhône-Alpes de la Socpresse par le groupe Est républicain et la Banque fédérative du Crédit mutuel. Depuis septembre 2009, le Crédit mutuel est l’unique propriétaire du groupe ».

Premier groupe de presse quotidienne régionale, il possède neuf quotidiens régionaux — dont Le Dauphiné libéré, Le Progrès, Dernières Nouvelles d’Alsace et L’Est républicain — diffusés dans 23 départements de l’Est de la France, ainsi que trois hebdomadaires locaux et deux journaux gratuits. Il a également détenu une maison d’édition et plusieurs chaînes de télévision locales.

Le groupe revendique la vente, chaque jour, de 970 245 exemplaires de ses neuf quotidiens régionaux pour un lectorat estimé à 4,29 millions de lecteurs par jour. Les quotidiens ont reçu 5 385 000 visites uniques par mois sur leurs sites web et 1 999 000 sur leurs applications mobiles. Soit plusieurs millions de lecteurs mal informés – ou pas informés du tout – sur les démêlés, avec la justice, d’un des patrons du groupe de presse !

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411
Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

https://ripostelaique.com/migrants-lardeche-francis-gruzelle-denonce-mensonges-de-letat.html

https://ripostelaique.com/attaque-terroriste-de-paris-khamzat-azimov-est-passe-par-strasbourg.html

https://ripostelaique.com/29-des-musulmans-contestent-la-republique-70-declarent-toujours-manger-halal.html

http://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html

http://ripostelaique.com/sandra-44-ans-meurt-de-froid-dans-la-rue-les-clandestins-dorment-au-chaud.html

http://ripostelaique.com/islam-a-luniversite-de-strasbourg-la-drole-de-potion-du-dr-beretz.html

http://ripostelaique.com/encore-une-zone-de-non-droit-et-des-emeutes-a-carpentras.html

http://ripostelaique.com/la-caf-3e-lieu-saint-de-lislam.html

http://www.dna.fr/faits-divers/2013/03/09/djihad-la-filiere-francaise

http://ripostelaique.com/exclusif-coup-de-balai-au-siege-de-la-police-parisienne-falcone-vire.html

http://ripostelaique.com/migrants-lardeche-francis-gruzelle-denonce-mensonges-de-letat.html

http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html

http://ripostelaique.com/conditions-de-travail-prehistorique-a-grotte-chauvet.html

http://ripostelaique.com/france-quil-manque-plus-a-nos-politiques.html

http://ripostelaique.com/valence-quatre-spahis-protegeaient-mosquee-attaques-voiture-folle.html

http://ripostelaique.com/tantonville-les-migrants-arrivent-dans-le-chateau-cazeneuve-a-gagne.html

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
dufaitrez

Corporatisme, Conservatisme, hélas normal !
Pardon pour la comparaison ! Si Cassen agressait Tasin ? Publié dans RL et RR ?
Mais elle ne risque rien ! Ouf !

serpette

Apparemment il reste quelques journaliste parmi les JOURNALEUX du Dauphiné et, peut-être aussi dans le groupe EBRA ! Ouf …

patphil

la presse aux ordres est libérée (mais de qui?)

Pierre

Et combien de subvention annuelle ?

Brouillon

Tostain est le Ramadan du pauvre.

JILL

Un bien-pensant j’imagine qui doit s’émouvoir sur le sort des pauvres migrants,tout en
tabassant sa femme .

Philippe Mangé

Le Dauphiné n’est pas libéré !

Brouillon

Heu ! Le Dauphiné enchaîné conviendrait mieux.

BERNARD

La presse libre et indépendante française….la routine