Le père de "Glaive de l'islam" Ribéry veut faire interdire "La face cachée de Franck Ribéry"

Franck Ribéry continue à faire parler de lui, en dehors du football. Après avoir réussi l’exploit de prénommer son fils Seif al Islam, soit en français « Glaive de l’islam », il vient d’essayer, avec des arguments plutôt surprenants, de tenter de faire interdire un ouvrage, « La face cachée de Franck Ribéry », écrit par deux journalistes, Matthieu Suc et Gilles Verdez.
Le footballeur et son avocat n’ont pas hésité, pour faire annuler la publication de cet ouvrage, à utiliser un argument étonnant : l’utilisation du droit à l’image, et notamment la photographie qui illustre la couverture du livre. Nous pensions que cela appartenait au photographe, ou à l’agence qui avaient réalisé ce document. Imaginons la mise en place de la logique Ribéry, pour des personnages publics : plus un seul ouvrage ne pourrait paraître avec la photo de Sarkozy, Aubry, Noah ou autre célébrité.
Mais ce sont les révélations autour de l’affaire Zahia, et sur certains comportements violents du personnage, en dehors du contexte sportif, qui n’ont pas plu au père de « Glaive de l’Islam » Ribéry. Nous attendons avec impatience de savoir si les auteurs ont évoqué le rôle de Ribéry dans le fait que l’équipe de France de football en était arrivée à manger halal, comme l’a révélé le footballeur Vikash Dhorasso.
[youtube wt4coY2x610]
http://www.youtube.com/watch?v=wt4coY2x610
En cherchant à faire interdire un ouvrage qui émet des vérités dérangeantes, ce musulman converti se comporte exactement comme les ministres du culte de sa religion, quand ils traînent devant les tribunaux un Michel Houellebecq ou le journal Charlie Hebdo. Lui qui s’entourait d’un drapeau algérien, à quelques semaines de la dernière mémorable coupe du Monde, doit rêver d’un pays où des vedettes comme lui sont protégées par un système politique totalitaire qui interdit à des journalistes de fouiner dans la vie des amis du régime.
Hélas pour Franck Ribéry, la France a deux inconvénients : on peut encore écrire des livres qui dérangent les stars comme lui, et, quand on veut les faire interdire, on leur fait la meilleure publicité.
Récemment, l’ancien champion du monde de football de 1998, Emmanuel Petit, expliquait qu’il y avait un vrai problème avec l’équipe de France actuelle. Il n’hésitait pas à conclure son intervention en s’interrogeant : « Ces joueurs se sentent-ils Français ? »
http://www.le10sport.com/Football/Equipe-de-France/EdF–Petit-detruit-les-Bleus-270952571.html
Franck Ribéry, en imposant ses prières musulmanes en équipe de France, en portant, ainsi que son épouse, le maillot algérien, en appelant son fils « Glaive de l’islam », en se montrant indifférent à l’hymne national, en osant fomenter une grève ridicule de l’équipe de France de football, en pleine coupe du monde, en s’opposant – vainement – à la sortie d’un livre qui lui déplaît montre que malgré ses origines gauloises, il n’a rien dans son comportement de Français. La vraie question est de savoir pourquoi un joueur qui déshonore ainsi notre pays peut-il encore être sélectionné en équipe de France…
Paul Le Poulpe
http://www.purepeople.com/article/franck-ribery-la-face-cachee-de-la-star-au-coeur-de-la-polemique_a88280/1
 

image_pdfimage_print