Le péril islamique va-t-il libérer la parole de nos politiques ?

Publié le 8 octobre 2018 - par - 2 commentaires - 1 816 vues
Share

On est en train de reconnaître en haut lieu et mieux encore publiquement ! que la France est gangrenée par la violence islamique. On nous dit, en effet, que des quartiers échappent aux lois de la République, ce qui signifie qu’ils ne sont plus gouvernés par la France mais par l’islam.

C’est bien de le faire savoir, mais il y a déjà dix ans que Riposte Laïque tire la sonnette d’alarme pour dénoncer les périls de cette nature, à commencer par la « loi du nombre », comme cela se voit à Marseille, Toulon, Aix-en-Provence, Lille, Roubaix, Tourcoing, Nancy, Strasbourg, Mulhouse… sans parler de nos départements « explosifs » tels que la Seine-Saint-Denis (93), les Hauts-de-Seine (92), la Seine-et-Marne (77), le Val-de-Marne (94), le Val-d’Oise (95), les Yvelines (78), l’Essonne (91), qui totalisent à eux seuls cinquante villes marquées du sceau de la « diversité » !

Certes, une nation ne saurait être un tout absolument homogène. Mais c’est justement pour cette raison que la République doit unifier le plus possible les citoyens !

D’où l’urgence d’un « toit étatique », c’est-à-dire d’un État capable de nous protéger des intempéries que sont les orages communautaristes venus de l’intérieur comme de l’extérieur, car, dans les deux cas, cela « nous retombe dessus » !

Nous avons donc besoin de la République, c’est-à-dire d’un « ensemble » de valeurs faisant de l’« ensemble » des Français des citoyens aimant « ensemble » les valeurs de la République.

Et si des Français d’obédience musulmane ne veulent pas de ces valeurs, libre à eux de s’installer en terre d’Islam : ils y seront « comme des poissons dans l’eau » et nous, nous serons ravis qu’ils aient enfin trouvé leur bonheur… tout en faisant le nôtre !

Maurice Vidal

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Jill

Pourquoi plus maintenant qu’avant ;le péril
islamique n’est pas nouveau, et les politicards
s’en sont toujours accommode en faisant semblant de l’ignorer.

Claude Laurent

Afflelou offre la 2è paire gratuite et pour l’audio AUDICA fait des prix.