Le petit con Pierre Meurin trahit Zemmour en pleine tempête

 

Même ce qui devait être, au départ la garde rapprochée d’Eric, un staff de seulement  6 personnes de confiance, prend l’eau… Macron aurait-il promis à Meurin la botte et plus si affinités ? 

Allez savoir pourquoi, en lisant dans l’Express l’interview putassière du Meurin, à l’âme aussi noire que son nom (« meurin » est un diminutif de meure (mure) (fruit du murier), sobriquet d’après la couleur du fruit, c’est-a-dire brun de peau) j’ai pensé au traître par excellence, le Comte de Gonzague, qui tue par derrière le Comte de Nevers dans le Bossu.. (* roman de Paul Féval, adapté entre autres en  1960 par André de Hunebelle, avec Jean Marais jouant le rôle du Bossu et de Lagardère).

Il faisait donc partie du premier cercle de 6 personnes, semblant donner des gages par son parcours politique et idéologique, proche de Marion Maréchal, formé à l’ISSEP, président un temps des Jeunes pour la France de Philippe de Villiers…

Mââme Michu, à qui se fier ?

Ce petit rigolo, donc, est ravi de voir des journaleux lui courir derrière ou plutôt le courtiser pour l’entendre, du haut de ses jeunes années critiquer Eric Zemmour, son entourage, sa campagne, ses paroles… alors le Noiraud se prend pour Mazarin ! N’a-il pas osé, il y a quelques jours, lui envoyer une note lui demandant de réorienter totalement sa campagne ? Ah ! ah! ah! Il a de la chance, le ridicule ne tue pas… personne, dans quelques semaines ne se souviendra du bonhomme.  Meurin donnant des conseils à Zemmour, c’est  Planchet conseillant d’Artagnan dans les 3 Mousquetaires !

A quoi bon, alors, lui consacrer un article, me direz-vous ? 

Tout simplement parce que ça tombe sur Zemmour comme à Gravelotte en ce moment. Ses ennemis acharnés (Macron, Mélenchon, Montebourg… tous ceux qui veulent exister et n’y parviennent qu’en dégueulant sur Eric, faute d’avoir quoi que ce soit à dire) comme ceux qui devraient le soutenir puisque du même camp (Marine, entre autres), et on ne parlera pas du facho Ménard, avide de paraître le faiseur de roi… qui passe son temps sur les plateaux à éructer, condamner, juger… et se vendre. Alors au milieu de cette lie, je dois avouer que ça m’a amusée de voir ce qu’un petit Meurin avait dans le ventre. 

J’ai été déçue du voyage, c’est le vide sidéral… C’est juste un p’tit con. Que voulez-vous, comme Zemmour j’appelle un chat un chat, faut pas tourner autour du pot avec ce genre de zigue.

Résumons l’interview fleuve (ils ont du temps et de la copie à perdre, à l’Express, mais que ne ferait-on pas pour essayer de dessouder l’idole des patriotes, ces vilains Gaulois réfractaires qui devraient se contenter de bosser et d’obéir, hein !).

https://www.lexpress.fr/actualite/politique/zemmour-lache-par-un-de-ses-premiers-conseillers-il-est-deconnecte-du-reel_2163288.html

Il est à la mode, le petit, avec sa barbe orientale, un brin de snobisme, peut-être ? Et c’est lui qui accuse Z d’être déconnecté du réel ? Mais dans quel petit monde de snobinards intellos il vit le Noiraud ?

Ce petit gars, pas encore sevré, ose parler d’immaturité de Zemmour, Zemmour journaliste politique, courtisé, appelé sur tous les plateaux depuis plus de 30 ans pour analyser, décrypter, dénoncer, comparer, condamner… immature ?  Parce qu’il serait trop centré sur l’immigration ? Il était où tous ces mois, sans parler des semaines passées sur CNews par Zemmour, le petit con ? L’immigration et l’islam, problèmes centraux dénoncés par Z et par 80% des Français, soit dit en passant… c’est l’arbre qui cache la forêt, car notre Bonaparte disserte sur tous les sujets de société, tous les sujets politiques, il travaille, il analyse, il compare, que ce soit sur l’UE, sur l’Otan, sur la politique monétaire, sur les institutions, sur Biden, sur l’économie, sur l’artisanat, le chômage, la natalité… il a des réponses à tous les problèmes que nous rencontrons. Schéma vieux comme la rhétorique : décrire, chercher les causes et les conséquences, proposer des solutions. Simple et efficace et ce n’est pas un hasard si Z. a enchanté les soirées de millions de Français sur CNews. Eh ! Ducon le Noiraud, tu crois que nous aurions été assez benêts pour nous précipiter, soir après soir, pour l’entendre discourir sur l’immigration et uniquement sur l’immigration ? Tu en as menti, avec ton âme aussi noire que ta barbe de petit snobinard.

Alors, le reste de l’interview… rien d’extraordinaire à en tirer même si l’Express espère attirer le chaland avec cette interview attrape-mouches à merde. C’est ennuyeux à mourir…

Quelques perles pour finir, citations du p’tit con en italique.

Peut-être avons-nous trop demandé à Eric Zemmour : quitter le couloir de l’intellectuel sans concession qui essentialise tout avec un pessimisme bien trop communicatif. J’attendais qu’il devienne l’homme qui dit publiquement, avec humour et foi en l’avenir . Zemmour pessimiste ? Cette bonne blague ! Alors que ses analyses, les solutions qu’il propose nous boustent, nous font rêver ! Zemmour sans humour ? Lui qui savait si bien nous faire rire (gentiment) des excès  de Marc Menant, qui est capable de faire semblant de tirer sur les journaleux  et de faire un doigt d’honneur à une anti? Il galège, le Noiraud ! On ne doit pas rire souvent avec lui… Pauvre France !

Je ne soutiens pas cette candidature teintée de désespérance. Il faut proposer « du rêve » à nos concitoyens et non seulement du sang et des larmesA défaut, je ne saurais ni avoir envie, ni même y croire. Bref, il lui reproche de ne pas faire du Macron et du Hidalgo : faire rêver, mentir, utiliser le miroir aux alouettes comme les autres. Pour la désespérance, mot et sentiment inconnu de Z, voir plus haut.

Il ne convaincra pas les Français de lui apporter leurs suffrages sur un simple « votez pour moi sinon vous allez mourir ». Ben si, Pépère, car c’est juste la réalité. Il n’a pas compris, le Meurin, que nous sommes au bord du précipice et que si Z ne convainc pas les Français,  ‘on va mourir  ? Bref le petit con se croit encore en 1974 ou en 1981 où on avait encore le temps de se tromper, de discuter, de mentir, de promettre de raser gratis.

Enfin le Noiraud reproche à Z d’avoir fait le tour des grandes villes pour la promotion de son livre et non des campagnes. Parce que c’est au milieu du Larzac que Z va rencontrer les milliers de lecteurs dont il a besoin pour lancer sa campagne financièrement et pour qu’on parle de lui  dans les medias, qu’on le fasse connaître par ceux qui regardent BFM où il n’est jamais invité ? Il a bien fait de quitter le premier cercle, le Meurin, parce que, si ils sont tous comme ça au tour de lui, c’est effectivement suicidaire. Parce qu’il ne sait pas que la campagne présidentielle n’est pas encore lancée qui va forcément conduire Z sur les routes de France, dans les petites villes, dans les villages ?

Dernière remarque sur un sacrée putasserie du petit con : Sur le Bataclan, j’ai trouvé ça déplacé, et jamais je n’aurais conseillé cela. Surtout que tirer sur François Hollande revient à tirer sur un cadavreCe pauvre Meurin a de l’avenir chez Macron, où tout est pesé, le moindre mot, le moindre regard, le moindre geste, parce que tout est communication et manipulation.. On ne mange pas de ce pain chez Z, le procès des terroristes du Bataclan a lieu en ce moment, c’est une sinistre actualité, le minimum est de rendre hommage aux victimes lors de ce sinistre anniversaire, mais aussi de pointer les responsabilités de ses adversaires politiques. Et je ne vois pas pourquoi on s’en priverait pour la raison que Hollande est une lavette et est mort. Cela doit l’exonérer de ses responsabilités, de ses crimes ?

Alors demeure la question « pourquoi ce dégueulis », pourquoi ces trahisons ? Je n’ai que 2 hypothèses, la rancoeur d’un ambitieux ne supportant pas que Z ne suive pas ses calamiteux conseils, à moins que le Noiraud ne soit tombé amoureux de Sarah et soit jaloux… 

On le saura sans doute un jour, il suffit de suivre le parcours du Noiraud !

Christine Tasin

L’ex petite-main de Zemmour, Pierre Meurin, trahit:pas assez de pouvoirs, amoureux déçu de Sarah?

image_pdfimage_print
38
1

38 Commentaires

  1. Ce type est l’illustration du risque d’infiltration qui guette tous les groupes de combat armé qui se créent pour sauver la France
    Seul moyen d’y pallier, énoncer dés le départ: balle dans la nuque au premier indice de trahison

  2. Merci Madame de brosser le portrait d’un Félon par définition , ce genre de  » tout petit bonhomme  » prêt à tout , pour grignoter dans le caniveau , les miettes du succès , qui y auraient pu s’y égarer , ce vil personnage disparaîtra aussi vite , qu’il a pu apparaître , pour faire étal de son immonde ignominie .

  3. Tout cela demontre que Eric Zemmour n’a personne qui tienne la route autour de lui. Juste des seconds, troisiemes voires quatriemes couteaux dans son equipe. Et il va gouverner avec ce genre de baltringues? La politique, ca ne s’improvise pas, cela ne vous a pas suffit avec Macron?

  4. C’est assez étrange qu’on considère les nombreux lâchages dans l’équipe de Z, à peine déclaré, comme des trahisons accidentelles et ceux de l’équipe de MLP, depuis des années, comme des révélations de réalisme sympathiques.
    Je crains que le déséquilibre des partisans aveuglés de Z ne finissent par lui faire de l’ombre !

    • Au moins Marine a des porte- paroles de qualité comparé au petit freluquet de génération Z qui se fait démolir sur les plateaux de TV.Ce pauvre Zemmour (et oui je compatis) va se retrouver bien seul .Il se consolera en chouchoutant son enfant en 2022.

  5. suite :
    S’ils ont des problèmes, leur patron n’a qu’à mettre la main à la poche. Nous en temps que chef d’entreprise, si la boite va mal c’est le patron qui renfloue avec son fric et pas des subventions de l’état..
    Ces merdes de journaleux n’ont au’a traverser la route.
    Bon pour en revenir au trouduc de « DEMURE » qu’il aille se faire enfiler par merdacron, ca lui fera des gosses à plumes

  6. Dans une autre interview d’un autre canard boiteux, on apprend qu’un proche de Z fait des révélations putacières. Ben maintenant on sait qui c’est.
    Un p’tit con comme il est dit ici, et pourquoi pas une vulgaire taupe envoyée par merdacron. Des salops il y en a partout et en France en ce moment c’est la grande migration de ce genre de salopes. Tous les putaciers de journalopes quin’en peuventplus de baver sur Z bien payés par les subventiosn qu’ils ont avec nos sous.
    Je préconise aussi de lancer une pétition sur monopinion.com pour que tous les journaux dont les patrons sont multimilliardaires, n’aient aucune subvention. Cela revient à ce que les GVT et merdacron se paie des médias avec nos sous.

    • Bonjour Madame Tasin,
      Je viens de lire votre article. Vu qu’il porte à mon sujet, je serais ravi d’échanger avec vous et ne vous tiendrai même pas rigueur de vos insultes ; je suis prêt à vous expliquer ma démarche. Je vous félicite toutefois pour les recherches sur mon nom de famille !
      Bien cordialement,
      Pierre Meurin

      • Bonsoir Monsieur Meurin,nous sommes très attentifs à votre déception concernant Zemmour après avoir été le coordinateur au niveau national de la campagne d’affichage Nous avons l’impression que Zemmour n’écoute plus que lui- même. Sachez que la Droite Nationale est là pour accueillir les patriotes sincères.

  7. Tout à fait d’accord avec votre analyse chère Christine et le pauvre à eu son heure de gloire mais d’ici quelques jours on l’oubliera pour toujours! Des traitres sont bien inoffensifs tant qu’ils se dévoilent assez tôt! Il y en aura d’autres et le vent de l’histoire les balayera! Ne perdons pas le cap! Vive la France!

  8. Si ce guignol était membre de « la garde rapprochée », c’est le signe que Zemmour ne sait pas choisir ses hommes de confiance. Incapable de juger des caractères, il est donc comme ses rivaux, allergique à l’intelligence et à la fidélité. Ce n’est pas brillant, quoi qu’en disent ses thuriféraires. Le choix de ses futurs ministres aurait été réjouissant, entre les opportunistes ralliés et les médiocres…
    Décidément, la France est morte.

      • @Hoplite : Rien à voir. On peut trouver des raisons théologiques au choix de Judas (lisez donc L’empreinte du ciel). Je ne sache pas que Zemmour soit un dieu incarné, quoi qu’en pensent les zemmourolâtres.

    • surtout avec un gars comme toi. Un traite reste un traitre et le proppre du traire c’est de ne pas le faire voir.
      Comme toi quoi

  9. CECI DIT…Je ne me laisse pas emporter par cette espèce de fièvre de Zemmourolâtres… je vous fiche mon billet que si Zemmour est élu président il imposera la vaccination obligatoire.

    Je n’ai absolument aucune confiance en Zemmour dans ce domaine.
    Si ce dernier ne fait pas des efforts ,non pas une fois tous les 15 jours mais tous les jours pour lutter contre la tyrannie sanitaire… je suis prêt à prendre le pari que vous allez déchanter.

    • T’es surement un gauchiasse pour faire des procés d’intention. Ou Madame Soleil alors.
      Mais dasnles deux cas, un parfait imbécile

  10. Je n’ai rien contre Zemmour, mais il ne vous vient pas à l’esprit, Christine, qu’on nous refait le même scénario qu’en 2017, avec Z. à la place de Marine? Buzz pendant des mois, Z par ci, Z par là, ca profite à qui la diabolisation de Z? Eh bien à macron!
    Des électeurs apeurés se précipiteront tous vers macron contre l’horrible Z.

    • C’exacte, et déjà les faux sondages ont commencès.
      Merdacron toujours à 24% en hausse et Lepen qui revient devant.
      A chaque fois ils vont nous refaire le même scénario. Ils veulent absoliment Merdacron lapine. Et celle là n’a aucune envergure pour gagner vu qu’elle change direction en fonction du vent.
      Il ne faut absolument pas la croire. C’est merdacron 2

    • C’est aussi ce que je crains. De plus, il a bénéficié d’une autoroute pour en arriver là, alors que des Martinez ou Asselineau ne parviennent pas ou peu à se faire entendre. Je suis extrêmement méfiant tout en étant séduit par son discours. Mais le discours de Sarkozy n’était il pas un peu le même au sujet du Kärcher?

  11. Il est difficilement possible de dire mieux que ce que vous écrivez : « un p’tit con » donneur de leçons comme tous les p’tits cons. La campagne de monsieur Zemmour sera longue et difficile

  12.  » conduire Z sur les routes de France, dans les petites villes, dans les villages » .Ce pauvre Z est bien incapable de faire la tournée des popotes.Ce n’est pas dans son ADN .Il n’en a pas le physique et c’est un piètre orateur.Et ,bonjour l’accueil qu’il se « couvre bien « .

    • BEn mon pov’tocard, quand tu auras le quart du 10ième de son talent, de son intelligence, et de sa capacité à débattre tu pourras ouvrir le cloaque qui te sert de gueule.
      Ah on va en lire en en voir des tocards, c’est pas fini.

  13. Connais pas ce monsieur! Chère Christine si vous réagissez à chaque fois qu’un opposant à Zemmour deverse son aigreur…vous allez vous épuiser car ils n’arrêtent pas!!
    Plus ils le dénigrent, plus nous avons envie de le défendre et de voter pour lui!!

    • Absolument, mais un traitre reste un traitre et où qu’il aille il sera toujours considé comme retournable. Il s’est flingué lui-même cet abruti

  14. Macron, Mélenchon, Montebourg, Marine, Ménard, Meurin : bizarrement, tous ces noms commencent par la même lettre, comme le mot M…. Coïncidence ? Troublante en tous cas.

  15. Bravo Christine ! Rien n’est pire qu’un prétentieux éconduit ! Comme quoi, tout le monde n’est pas toujours un amoureux de la France.

  16. « Directeur des études de l’ISSEP » (?), ça c’est ronflant comme un diesel ! Ça en jette !

    L’ISSEP….? Ah oui, le machin…

      • Effectivement, quand on rate un débat, il faut rattraper tous les moutons et là, il faut lisser le discours pour les endormir et oublier tous les points fondamentaux du programme au risque de perdre ses fans. Malheureusement, la fille n’est pas la digne héritière de son père : ce n’est pas de sa faute, elle n’en a pas, alors Z reprend le flambeau et l’épée.

Les commentaires sont fermés.