Plan Macron contre la radicalisation : les musulmans d’abord, les Français peuvent crever

Publié le 14 novembre 2017 - par - 138 commentaires - 5 409 vues
Share

Je le dis dans une colère froide aux 20 millions de Français qui ont voté pour Macron. Bande de crétins, vous avez voulu la discrimination positive en faveur des quartiers islamisés, vous l’avez ! Bande d’imbéciles, vous avez voté pour la préférence étrangère, contre les Français, vous l’avez ! Seulement, à cause de votre stupidité, nous aussi, nous allons payer votre bêtise crasse.

Vous avez osé voter pour un candidat qui a délibérément insulté la France, depuis Alger. Vous avez élu un président qui a osé dire qu’il n’y avait pas de culture française. Vous avez envoyé à l’Elysée un ennemi de la France, un agent du mondialisme, un complice des islamistes.

Rien d’étonnant qu’après avoir voté à 93 % pour Hollande, les musulmans qui ont la carté d’identité française aient voté à 92 % pour Macron, ce qui s’apparente à un gigantesque bourrage d’urnes permis par l’accession automatique à la nationalité française de personnes qui n’ont rien de Français.

Vous n’avez aucune excuse, et surtout ne nous faites pas le coup du débat raté de Marine avec Macron, entre les deux tours. Cela a servi d’alibi à trop de lâches. Riposte Laïque vous avait tout expliqué, face au péril Macron. Le discours de Marseille, où le citoyen du monde qui a été élu président de la République nous a fait le sketch de « Tous des Français », en oubliant les Français (à partir de 1’15).

Le coup du voile dans l’entreprise, un véritable coup de poignard à nos principes laïques.

Maxime Lépante vous a fait six vidéos, pour vous montrer que Macron était le candidat des musulmans. Celle-ci est la plus parlante.

Eh bien, ce programme cauchemardesque que Macron vous avait annoncé, vous l’avez, pour le plus grand bonheur des prétendus Insoumis, des journaleux de propagande, des juges « Murs des Cons », des universitaires post-soixante-huitards, des immigrationnistes fous, des porteurs de valises de l’islam, des artistes d’Etat et autres islamo-collabos payés par l’appareil d’Etat.

Deux ans après le Bataclan, ou des musulmans ont tué 130 personnes dans les rues de Paris, provoquant des scènes de liesse dans nombre de pays islamisés, mais aussi dans certains quartiers français, Macron a annoncé la couleur. Avec une rare indécence, multipliant les selfies aux milieu des djeunes (qui pour nombre d’entre eux n’en ont rien à foutre de la France, ni de la fonction présidentielle, et la mépriseront encore davantage, parce qu’elle se montre faible). Les grotesques commémorations du Bataclan annonçaient déjà la couleur.

Les entreprises vont subir d’énormes pressions pour embaucher des « djeunes » des quartiers dits défavorisés (et tant pis pour les idiots de la Creuse ou de la Vienne, ils n’avaient qu’à pas être Français, et ils n’avaient qu’à tuer, voler, brûler et agresser !).

Les employeurs vont subir des testings, grâce aux méthodes des petits flics de Sos Racisme. Tout l’antiracisme parasitaire va toucher des subventions mirifiques pour fliquer l’employeur qui n’aura pas envie d’embaucher un « diversité ». Hier, ils ont pourri la vie des patrons de boites de nuit, puis des responsables de camping, à présent, cela sera celle des entreprises. Attention, pas celles du gardiennage, ni des transports, où les Français ont déjà énormément disparu. Non, celles où ils sont encore là, trop nombreux encore !

Dans ces boites, il faudra que l’entrepreneur justifie son choix, s’il refuse d’embaucher Mouloud ou Aicha. Les procès vont tomber, les entreprises vont être harcelées par les futurs racketteurs en service commandé, nouveaux Gardes Rouges de la révolution Macron. Bien évidemment, on demandera à ces petits patrons de s’adapter aux coutumes des nouveaux venus. Voiles, kamis, horaires aménagés le vendredi et durant le ramadan, salles de prières, halal au restaurant d’entreprise, tout va être mis en place pour dégoûter les salariés français, et accélérer l’islamisation des dernières entreprises où le vivre ensemble à la française existait encore, avec le respect de nos lois. Cela va être la logique de la RATP partout, malgré le témoignage de Ghislaine Dumesnil, sur les conséquences de la politique de discrimination positive exercée dans cette entreprise, depuis l’an 2000. Ce gouvernement de traîtres et de soumis livrent nos entreprises à l’islam, aux barbus et aux voilées !

Les associations parasites, maquereaux de l’immigrationnisme, les associations musulmanes qui vont nous faire le coup de l’islam de France pour lutter contre les islamistes, les droitdelhommistes qui s’en foutent de la misère des Français et voient dans chaque Français un fasciste potentiel, bref, les relais de la politique de Soros, qui financent nombre d’entre elles, comme la LDH et le CCIF, vont passer à la caisse, multiplier les contrats bidons avec l’Etat, et vider encore davantage les caisses d’un pays ruiné.

http://www.fdesouche.com/906703-macron-veut-eloigner-les-delinquants-de-leur-quartier-pour-securiser-les-banlieues#

Les miliciens de l’antiracisme, minables petits commissaires politiques qui n’ont jamais bossé de leur vie, vont se voir confier la mission de persécuter les affreux « racistes » et de favoriser l’embauche au faciès de ceux qui flaireront le bon filon, et qu’on ne pourra plus virer, sous peine de se faire qualifier de raciste haineux.

Et Macron parle d’éloigner les délinquants de leurs quartiers. Traduction : comme il ne faut pas les mettre en prison, comme on ne veut pas les expulser, on va les envoyer pourrir la vie des « privilégiés » qui ont la chance d’échapper aux joies de la diversité.

Naturellement, l’ineffable Borloo, à cause de qui la France a déjà dépensé des milliards inutilement dans des politiques de la Ville aussi nuisibles qu’inefficaces, est appelé à la rescousse.

Tout le fric qu’ils vous extorquent va servir à payer cette escroquerie. Tous vos impôts vont être détournés de leur objectif initial, le bien commun, pour servir de manière communautariste ceux qu’on présente comme les plus défavorisés, et qu’on impose à la population française, sans aucune concertation.

Et bien sûr, ces Guignols vont nous faire le coup de la police de Sécurité dans les quartiers, à la place de la Bac. Autrement dit, les grands frères, toujours plus, et l’islamisation accélérée de la police (la propagande d’Etat est sans ambiguïté), avec une impunité de plus en plus forte pour les islamo-racailles.

Deux ans après le Bataclan, Macron assassine une deuxième fois les victimes des tueurs musulmans. Aux Français qui attendaient quelque chose de cet olibrius, il répond : « Nous allons donner encore davantage aux coreligionnaires des assassins islamistes, et ainsi, nous lutterons contre la radicalisation ». Cela se fait au détriment de nos compatriotes, qu’il envoie délibérément à la mort, comme l’expliquait la formidable Tatjana Festerling, aux 10 ans de Riposte Laïque, au bout de 30 secondes.

Macron, élu par 66 % des Français, vend nos compatriotes aux colonisateurs, et donne l’argent de nos impôts à ceux qui rêvent de conquérir la France.

Et comme il promet, par ailleurs, en fidèle caniche de Merkel, d’aller chercher les clandestins chez eux, ce sont encore les Français jusqu’à ce jour épargnés qui vont subir les joies du vivre ensemble que la caste des protégés réserve à celle des « non protégés ».

Et cela se passe dans quel contexte ? Depuis 8 mois, à Clichy, les prieurs illégaux musulmans se foutent ouvertement des autorités françaises et d’un préfet complice, et multiplient les démonstrations illégales, devant la mairie de Clichy, ou Marwane Muhammad vient faire son cinéma.

Et ce 11 novembre, des Marocains, dont certains ont la nationalité française, ont fête la qualification de leur pays en bloquant les Champs-Elysées, et nombre de villes françaises, n’hésitant pas, à Paris, à piétiner la tombe du Soldat Inconnu.

Et les ordures qui nous dirigent vont continuer à faire leurs discours creux, quand Laura et Mauranne, Joachim, Marilyn se font assassiner par ceux qu’ils ont imposé aux Français, qu’ils ne sont plus capables de protéger, et donc ils se foutent ouvertement, souhaitant leur disparition le plus vite possible.

Et ils osent nous dire que c’est pour lutter contre la radicalisation, alors qu’ils réouvrent les mosquées salafistes, et font venir chez nous par milliers des nouveaux soldats de la cinquième colonne islamique qui sévit sur notre sol.

Une course de vitesse est engagée, entre ceux qui veulent la mort de la France et la disparition de nos compatriotes, et ceux qui ont compris que pour sauver le pays, il fallait une remigration massive et une désislamisation totale.

Mais les fossoyeurs de la France sont au pouvoir, et le grain de sable à même de dérégler cette monstrueuse mécanique doit surgir au plus vite…

Martin Moisan

Share

Poster un Commentaire

Notifiez de
800

Vous savez Martin, je pense que si rien n’a « pété » en France à ce jour, c’est surtout parce-que les gens ne savent rien de ce qui se passe réellement. On est combien à lire RL, RR etc ? Une infime minorité. Les gens regardent le journal de TF1 et considéré vrai ce qui y est dit. C’est tout .

On entend plus merkel depuis sa déception aux élections en allemagne ,il paraitrait que cette folldingue n’arrive plus a former de coalition . Alors ti bébé a brizit se sent plus pisser « il se voit maitre de l’europe » en attendant que la chanceliere reprenne du poil de la bete ; ce qui ne semble pas etre pour demain. Les ricains se sont retirés de la cop21 alors ti bébé a dit que l’UE se substiturerait a l’oncle SAM ….(mdr) il roule meme sa caisse avec 25milliards d’airbus en commande quand donald arrive d’en signer pour 250 de contrat en chine… lire la suite

Oui mais Donald a un avantage énorme : il est arrivé à pied par la Chine et ça…

wpDiscuz