Le plus grand centre de formation d’imams en plein cœur de la Nièvre !

Publié le 3 mai 2011 - par - 15 273 vues
Share

Les adhérents RR de la Nièvre nous signalent l’existence d’une école coranique à Saint-Léger de Fougeret (58), commune rurale de 320 habitants, tout près de la sous-préfecture nivernaise de Chateau-Chinon.

On notera au passage la taqîya qui consiste à nommer « Institut Européen des Sciences Humaines » (I.E.S.H.) une structure qui n’a pas grand chose à voir avec les sciences humaines et sociales telles qu’on les conçoit traditionnellement en France et en Europe.

L’IESH de Saint-Léger de Fougeret est une structure assez célèbre malgré tout, puisque Wikipedia y consacre un court article dans lequel on découvre, d’ailleurs, qu’il n’est que la partie, peut-être la plus importante, d’une structure franco-anglaise distribuée sur quatre établissements.

Nous nous permettons de citer l’article Wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_europ%C3%A9en_des_sciences_humaines

L’Institut européen des sciences humaines est un établissement d’enseignement supérieur privé spécialisé dans l’enseignement de la théologie musulmane et la langue arabe.

Il existe actuellement deux établissements en France :

et deux autres en Angleterre :

  • « IESH Wales »
  • « IESH Birmingham »

 

l’IESH de Paris semble n’être qu’une annexe, ou, en tout état de cause un établissement de moindre importance, tout comme ses homologues d’Angleterre. Une simple recherche Google caractérise l’IESH de Saint-Léger comme le plus grand centre de formation au Coran et à l’islam d’Europe. Une phrase revient toujours dans la recherche Google : « Depuis 1992, le premier et le plus important établissement d’enseignement supérieur des sciences islamiques en Europe à ce jour, l’IESH, forme les cadres de l’Islam en Europe. »

On peut trouver cette phrase, par exemple, sur le moteur de recherche IslamicFinder.org à l’URL : http://www.islamicfinder.org/getitWorld.php?id=70611

Ou encore la même chose sur WiWiAnnuaire.com : http://www.wiwiannuaire.com/site-institut-europeen-des-sciences-humaines-chateau-chinon-27309.html

Et de toute manière le site internet officiel de l’IESH fait état de la même célébrité, du même rayonnement, on y trouve notamment une invitation à une journée porte ouvertes sur le mode de ce que font actuellement (c’est devenu la mode) tous les établissements scolaires français :

http://www.iesh.org/

Prochaines Journées Portes ouvertes

14 Mai et 24 Septembre 2011

Les prochaines Journées Portes ouvertes à l’IESH de Château-Chinon auront lieu- incha Allah- le Samedi 14 Mai 2011 et le Samedi 24 Septembre 2011. Venez nombreux pour découvrir la dynamique éducative et le rayonnement culturel du premier institut d’enseignement religieux musulman en France

Prochaine rentrée en Septembre 2011

Les inscriptions pour la rentrée prochaine de Septembre en internat ont débuté. La rentrée de l’année universitaire 2011-2012 marquera le 19ème anniversaire de l’inauguration de cet Institut au cœur de la France en 1992. Depuis des années, on constate une forte demande d’inscription dans les trois disciplines: Apprentissage du Coran, Langue Arabe et Théologie musulmane. Chaque année, la rentrée se déroule dans une ambiance chaleureuse pleine d’enthousiasme et de volonté pour réussir. Elle va de pair avec une forte reprise de l’activité de formation et d’enseignement et des nouveautés dans le cadre de l’amélioration des conditions de séjour et d’étude.

Espérons vous compter parmi nos étudiants incha Allah

Vous noterez au passage que les trois sciences humaines enseignées dans cet institut sont 1) le Coran, 2) la langue arabe, 3) la théologie musulmane ; conception des sciences humaines et sociales un peu différente de celle que s’en fait habituellement, nous l’avons dit, le Français ou l’Européen moyen !

Par ailleurs, l’IESH va se doter d’une nouvelle mosquée interne dans un paysage champêtre, et très écolo :

La construction d’une nouvelle mosquée au sein de l’IESH

Dans le cadre du beau paysage des 11 ha où s’installe l’IESH de Château Chinon, les travaux de la construction d’une nouvelle et belle mosquée sont engagés sur 6 mois pour permettre à 750 fidèles d’accomplir leur prière dans des conditions décentes. Ce projet comprend une bibliothèque au rez-de-chaussée et deux salles de prière sur 2 étages : (le premier étage pour les femmes, et le second étage pour les hommes). Il pourra ainsi répondre aux besoins grandissants quant à la capacité d’accueil de cet établissement, puisque la mosquée actuelle (Al Walidaine) au sein de l’IESH devient déjà étroite pour les 200 étudiants résidents actuellement. D’ailleurs, il est prévu que ce nombre va en croissance pour atteindre 450 étudiants dans quelques années incha Allah, sans parler du personnel administratif et du corps enseignant. Le nouveau projet répond aussi aux normes modernes de construction. Des capteurs de l’énergie solaire vont être installés sur le toit de la nouvelle mosquée pour économiser la consommation de l’énergie électrique

Dans cette joyeuse ambiance, nos amis cathos dhimmis sont bien entendu les bienvenus, le dialogue islamo-chrétien (islamocrétin diraient certains d’entre nous) ayant le vent en poupe à Saint-Léger de Fougeret :

Conférence du Père Christophe ROUCOU

Dans le Cadre de la semaine européenne du dialogue Islamo-chrétien, le Père Christophe ROUCOU, directeur du Service national pour les relations avec l’Islam (SRI) au sein de l’Église catholique, a présenté le mercredi 24/11/2010 une conférence sous le thème

LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX

Après avoir présenté le service qu’il dirige (Service national pour les relations avec l’Islam (SRI)), le conférencier a évoqué les efforts des responsables de l’Église depuis les années soixante à renouer de bonnes relations avec les musulmans, afin de dépasser les séquelles et les blessures de l’Histoire. Cet engagement est d’autant plus considérable après les polémiques suscitées par le discours du Pape Benoît VI critiquant l’Islam.

Puis, il a parlé de la relation entre chrétiens et musulmans en France, tout en soulignant l’importance du vivre ensemble en raison des enjeux citoyens et spirituels dans une société sécularisée et très marquée par l’individualisme. Préférant le respect à la tolérance, il a encouragé au dialogue interreligieux sur les questions de la société. En outre, il a appelé à la connaissance mutuelle pour éviter le « choc des ignorances», et à la fraternité humaine sans masquer les différences mais plutôt vivre avec. Il pense que la présence musulmane en France et en Europe a contribué au réveil spirituel et religieux des chrétiens, et à la prise de conscience de la place importante de la foi en Dieu et de la prière dans leur vie quotidienne.

Si vous aimez les trombinoscopes, celui du corps enseignant de l’honorable institut se trouve ici. Les barbes et les calots blancs ne sont pas à dédaigner… :

http://www.iesh.org/index.php?option=com_content&task=section&id=10&Itemid=109&lang=fr

Dans l’enseignement, la mémorisation du Saint Coran occupe une place non négligeable :

http://www.iesh.org/index.php?option=com_content&task=view&id=46&Itemid=99&lang=fr

Le site officiel de l’IESH comporte aussi un historique assez pudique, qu’il n’est guère besoin de reproduire ici tant il est pudique, justement. Ce qu’il faut rappeler par contre (et tous les nivernais qui s’intéressent à la politique le savent), c’est que l’IESH s’est implanté avec la complicité de Danielle MITTERRAND, peu farouche lorsqu’il s’agissait de flatter les frères musulmans et autres personnages du même gabarit politique. On rappelle pour les plus jeunes que le département de la Nièvre est une « socialie » mitterrandienne, notamment le secteur mitterrandien historique de Chateau-Chinon (1).

Un petit entrefilet du site Anti-islam résume le contentieux :

L’Institut Européen des Sciences Humaines est le nom pompeux de la plus grande école d’imam de France, situé dans le Château Chinon de Saint-Léger du Fougeret dans la Nièvre, s’étendant sur 110 hectares, dirigée par l’UOIF . Cette école, qui avait vu sa création appuyée, par Danièle Mitterrand, est inspirée par des islamistes notoires, comme le sulfureux Yussef Al-Qaradawi

http://antifafdoncantiislam.blogspot.com/2008/03/antismitisme-en-france.html

Un blog antisocialiste fait également un compte-rendu sur la question, où l’on trouve notamment la phrase intéressante suivante :

Dans la même perspective, l’ouverture d’un centre de formation d’imams directement inspiré de la philosophie des Frères musulmans en Bourgogne renforce leur emprise sur une population fragile et sensible aux discours identitaires. Il est à noter que ce centre, l’IESH (Institut Européen des Sciences Humaines) existe toujours grâce au concours actif de Danielle Mitterrand, alors que certains services précisent que « des islamistes auraient pu profiter de ces retraites pour embrigader les plus fondamentalistes »

http://lesbeauf-sdansstartsinblogs.hautetfort.com/archive/2005/11/14/les-freres-musulmans-dans-l%E2%80%99ombre-d%E2%80%99al-quaida.html

Mais c’est surtout dans Libération qu’on trouve les informations les plus juteuses (les organes de presse de gauche étalant une complaisance à faire frémir) dans le célébrissime article « Un Coran dans leur cartable ». L’article parle de l’institut de Saint-Denis, et non de celui de la Nièvre, mais il est peut probable que de grandes divergences idéologiques existent entre les deux instituts.

http://www.liberation.fr/societe/0101615656-un-coran-dans-leur-cartable

On cite un petit passage de Libé en ligne :

Cadres musulmans. En ce samedi 16 janvier, l’IESH bourdonne comme une ruche. «Le week-end, on manque de salles de cours», affirme Ahmed Jaballah, son directeur. La création de cet établissement remonte à 2001. En 1992, l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) avait créé un premier «établissement d’enseignement supérieur spécialisé dans la théologie musulmane, l’apprentissage des langues et la formation des cadres musulmans». Situé près de Château-Chinon (Nièvre), il a accueilli, en 2008, 140 élèves, dont 40% de femmes.

Neuf ans plus tard, l’UOIF ouvre un autre établissement, à Saint-Denis. En journée, il forme des cadres de l’islam (imams, aumôniers ou responsables associatifs). Le soir et le week-end, il accueille un public désireux d’approfondir ses connaissances religieuses. «Des gens bien formés, bien éduqués, intégrés, qui veulent aller plus loin, et à qui les petits cours dans les mosquées ne suffisent pas», explique Ahmed Jaballah. Les cours d’arabe attireraient aussi des non-musulmans. A l’ouverture, l’IESH comptait 180 inscrits. Ils seraient 1 493 aujourd’hui.

On notera bien que le poids politique de l’UOIF, ça n’a jamais choqué les bonnes âmes de Libé… Certes, l’IESH est un symbole de modération, de courtoisie et de convivialité à en croire l’article de Libé. Différentes tendances de l’islam, d’après Libé, y cohabiteraient, notamment les plus libérales, à côté des autres… C’est-y pas gentil, tout ça ? Et en plus, c’est une école mixte !

Nous laissons donc à Libé le soin de conclure :

Jilbeb. Des tendances plus ou moins libérales de l’islam cohabitent à l’IESH de Saint-Denis. Ce samedi, on ne croise ni burqa ni niqab dans les couloirs. Dalila, 19 ans, porte un jilbeb, voile intégral qui dégage le visage mais couvre tout le corps. Titulaire d’un bac S, elle a interrompu ses études après une année de physique-chimie et ne sait pas si elle les reprendra. Très pieuse, elle suit également des cours au centre Tawhid de Saint-Denis, créé par des proches de Tariq Ramadan. Des femmes portant le voile intégral, elle dit qu’elles lui «inspirent le respect». Et d’ajouter : «Je suis très confiante pour le porter un jour.»

Quelques vidéos concernant l’IESH (pour amateurs) :

http://www.youtube.com/watch?v=IWVhXzarNiA

http://www.dailymotion.com/video/x5glpf_iesh-chateau-chinon-portes-ouvertes_lifestyle

http://www.dailymotion.com/video/x5899n_cheikh-ayman-swaid-sahih-bukhari-ie_lifestyle

 Jacques Philarchein

(1) François Mitterrand est élu maire de Château-Chinon dans la Nièvre. C’est le début d’une succession de mandats qui ne se terminera qu’en 1981 lors de son accession à la présidence de la République.

http://www.linternaute.com/histoire/annee/evenement/1959/1/a/52580/mitterrand_maire_de_chateau-chinon.shtml

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.