Le port du voile intégral n'est pas un choix personnel

Une presse complaisante présente trop facilement le port de la burqa, ou d’un d’un autre type de voile intégral, comme un choix personnel, et elle s’interroge à l’envi sur le profil individuel des jeunes femmes qui la porte et sur leurs motivations.
Or, il ne s’agit pas d’un problème individuel, mais d’un problème politique. La multiplication des burqas révêle des réseaux organisés, voire des système de contrainte.
Quelques exemples :
Une jeune femme menacée pour sa lutte contre le voile
Le 26 janvier 2010, au journal du soir, France 2 présentait un reportage sur une jeune femme de 33 ans nommée Karima et vivant près de Liège en Belgique, Présidente d’une association nommée Insoumise et Dévoilée. Karima reçoit presque chaque jour des mails de menace (un exemple : « J’ai la haine contre toi … Si tu savais ce que je te ferais si je t’attrapais dans la rue … »), et vit sous protection policière. Elle a été frappée et séquestrée par sa famille, le voile cousu sur la tête parce qu’elle ne voulait pas le porter. Elle cite aussi le cas de jeunes femmes qui ont été rasées parce qu’elles enlevaient leur voile.
Le reportage nous la montre aussi tentant d’expliquer à un public de lycéens musulmans que le voile n’est pas obligatoire. Le public lui est hostile. Une jeune fille nous livre un bel exemple d’inversion accusatoire : « A cause de vous, nous ne pourrons pas faire des études. » Un jeune garçon approuve le fait de raser les jeunes filles qui se dévoilent.
Dans un tel contexte, il est bien difficile de croire que le port du voile n’est pas contraint dans bien des cas.
La vidéo est ici :
http://www.youtube.com/watch?v=9qVsOa5Gnpg

Burqa sur la bannière du site L’islam en France

Le site L’islam en France présente cette bannière sur sa page d’accueil :

Qui est derrière ce site ? Mystère ? Pas de nom d’association ni d’adresse, même en cliquant sur « Qui sommes-nous ? » et sur « Nous contacter ». Juste un prénom et un numéro de portable.
Par contre, la photo située au centre de la bannière du haut est à elle seule tout un programme.
Elle montre une jeune femme dont le tour du visage est encadré par un voile qui se compose des plis du drapeau français.
Le geste des mains de la jeune femme montre qu’elle est en train de rajouter, à ce voile non-intégral (c’est à dire : à ce voile qui fut non intégral à l’origine), une pièce supplémentaire lui couvrant la bouche. Ce qui en résulte n’est pas exactement une burqa, mais le bas du visage est caché. C’est donc bien une pièce d’habillement de la famille du voile intégral. Et comme, rappelons le, les différentes pièces du voilement de la jeune femme sont bleu/blanc/rouge, il en résulte un message subliminal qui est le suivant : « Le voile intégral a sa place en France. »
Cette image nous montre bien l’hypocrisie des arguments tendant à nous faire croire que le port du voile est acceptable à condtion qu’il ne soit pas intégral.
La jeune femme de la photo nous le fait comprendre de façon subliminale mais clairement : il est bien facile de rajouter une pièce supplémentaire à un voile partiel pour le transformer en voile intégral. Sur ce point, nous sommes bien d’accord avec elle : il n’y a pas lieu de traiter différemment le voile intégral et celui qui ne l’est pas.
Le site-source est ici :
http://www.islamenfrance.fr/index.php

Activisme pro-burqa sur le site de l’Union des associations musulmanes de Seine Saint Denis

Contrairement au site islamenfrance dont il vient d’être question, le site de l’Union des associations musulmanes de Seine Saint Denis (Uam 93), dans sa rubrique « Qui sommes-nous ? », fournit noms de responsables et adresse, sans toutefois préciser au nom de quelles associations il agit, puisqu’il est supposé en regrouper plusieurs.
L’Uam 93 a pignon sur rue et reçoit des politiques. La page d’acceuil du site mentionne Jean-Paul Huchon, Christiane Taubira, Claude Bartolone, Eric Raoult, Roger Karoutchi, Laurent Fabius par exemple. On peut voir ci-dessous, par exemple, Valérie Pécresse posant devant le logo de l’association.

Ce n’est donc pas, en principe, un groupuscule marginal. Il n’en est que plus choquant d’observer, au fil des pages, un militantisme pro-voile intégral qui revient de façon répêtée.
Nous observons sur ce site une photo de femme en voile intégral bleu/blanc/rouge, qui rappelle celle du site Islamenfrance mentionné plus haut. Cette photo figure plusieurs fois en pages intérieures, par exemple en illustration d’un article intitulé http://www.uam93.com/news/hommage-a-la-burqa-et-haro-sur-les-bourricots-8730.html ; et d’un autre intitulé http://www.uam93.com/news/lettre-ouverte-aux-pseudos-musulmans-qui-renforcent-les-non-musulmans-8751.html .
L’activisme pro-burqua est partout sur le site.

Voir par exemple ces articles :
http://www.uam93.com/news/280609-burqa-lavis-des-salafs.html :
Extraits :
«
Nous voilà donc une fois de plus dans « l’œil du cyclone », au cœur de la tempête médiatique et sociale. Les salafis, cette dangereuse secte de l’islam, sortie d’un autre temps, composée selon les « experts » d’anciens dealers de cité venus s’acheter une bonne conscience, de jeunes paumés à la recherche d’une identité, d’hommes en mal de masculinité, de femmes battues et soumises, de converties qui tentent de s’affirmer par une pratique extrémiste… la liste est longue et elle s’agrémente en fonction du domaine « d’expertise » et de la visée. …
Mais dire cela des salafis c’est mentir sur la quasi-totalité d’entre eux – et chacun peut témoigner pour lui-même et ceux qu’ils côtoient – qui ont choisi cette voie par conviction et y trouvent sérénité et équilibre. »
http://www.uam93.com/news/pardon-aux-femmes-qui-portent-la-burqa.html : une jeune parisienne éprouve le besoin de demander pardon aux femmes en burqa pour les supposées insultes qu’elles subiraient en permanence
Une soeur prise à partie par un élu aulnaisien pour son niqab
(http://www.uam93.com/news/ )
La, c’est la totale : interview de la jeune femme rabrouée (trois vidéos, s’il vous plait !), invitation à écrire au Maire, invitation à relayer l’article par tous les moyens possible (Facebook …)
http://www.uam93.com/news/roland-dumas-defend-le-niquab-face-a-jean-francois-cope-1439.html : Jean-François Copé a fait pleurer une jeune femme en niqab ; Roland Dumas a pris le parti de cette dernière et qualifié de « vichyste » une éventuelle loi d’interdiction de la burqa.html
On pourrait multiplier les exemples. A longueur de site, les jeunes femmes en niqab sont mises en valeur, louées, appelées à témoigner, etc …
Le site-source est ici :
http://www.uam93.com/
Des primes à la conversion et à la burqa ?
Le mensuel catholique Il est vivant n°267 de janvier 2010, cité par l’agence Novopress, rapporte un témoignage inquiétant page 17. Des françaises de souche seraient corrompues par des islamistes pour porter le voile, méthode pratiquée jusque là seulement par les mouvements islamistes du Moyen-orient et d’Afrique.
L’article-source est ici :
http://www.islamisation.fr/archive/2010/01/28/des-primes-a-la-conversion-en-france.html
Catherine Ségurane

image_pdf
0
0