Le pouvoir veut faire taire à tout prix le camp patriote

En septembre 2019, le discours d’Éric Zemmour, prononcé lors de la convention de la droite et diffusé en direct sur la chaîne LCI, avait suscité l’émoi, voire l’effroi, ses propos ayant été qualifiés de « xénophobes et islamophobes ». Un certain nombre de journalistes – déjà – s’étaient scandalisés et avaient lancé l’hallali contre lui. Cela avait conduit le parquet de Paris à ouvrir une enquête pour « injures publiques en raison de l’origine ou de l’appartenance ou de la non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée » et « provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence ».

Alors qu’il avait été condamné en première instance, la cour d’appel de Paris vient – le 8 septembre 2021 – d’annuler sa condamnation et de prononcer sa relaxe. Cet arrêt de la cour d’appel est plus important qu’on pourrait le croire, car si la condamnation de première instance pour avoir tenu des propos anti-islam et anti-immigration avait été confirmée, c’est la liberté d’expression, principe garanti par notre Constitution, qui aurait été attaquée, condamnée et bâillonnée. La signification d’un tel arrêt aurait été lourde de conséquences puisqu’il aurait été dès lors interdit, donc impossible, de critiquer tout sujet qui touche à l’islam ou à l’immigration. On ne peut donc que se réjouir de l’arrêt – sage – rendu par la cour d’appel.

Cette décision a – on le comprend – estomaqué non seulement les associations antiracistes qui s’étaient constituées parties civiles mais également et surtout toute cette frange médiatique bien-pensante et soumise au politiquement correct et à cette pathologie qui habite tous les déconstructeurs et les fossoyeurs de la France et de la nation. Alors, passé le premier moment de sidération, tout ce corpus anti-national, porté par la haine de soi et de ceux qui osent aimer la France et se soucient de la pérennité et de la continuité historique de son peuple, vexé et offensé par cette décision de la cour d’appel a, de nouveau, lancé l’hallali contre Éric Zemmour.

C’est ainsi que le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), sous pression probable de l’Élysée, par sa décision inique et illégale rendue le même jour que l’annonce de l’arrêt de la cour d’appel, a contraint la chaîne CNews et Éric Zemmour, le 13 septembre, à ne pas pouvoir continuer l’émission qu’ils faisaient ensemble, alors que ce dernier est journaliste politique, polémiste, essayiste. Son seul tort, être de droite, critiquer l’islam et l’immigration et dénoncer leurs conséquences désastreuses sur notre société et son avenir.

D’autres ont également participé très activement à l’hallali dans une émission de France Télévisions le 11 septembre en fin de soirée, programmée quelques jours avant la publication du dernier ouvrage d’Éric Zemmour, mais une opération cependant concertée dont le but, à écouter les deux animateurs-inquisiteurs de l’émission « On est en direct » (OEED), était de lui faire dire qu’il est candidat à l’élection présidentielle pour justifier les propos tenu par le CSA. Non seulement ces deux animateurs n’ont pas réussi à obtenir l’annonce de sa candidature mais ils ont été vexés, peut-être même se sont-ils sentis humiliés et dépassés malgré leurs invectives par un contradicteur posé et calme, ne reculant devant aucune question, bref, au sommet de son art. C’est tellement vrai que la vidéo de cette émission ayant atteint en quelques heures près de 500 000 vues sur YouTube a été bloquée et n’est plus accessible. C’est dire l’affolement et la panique qui règnent dorénavant au moins au sein des instances médiatiques et politiques et leurs tentatives de déstabilisation deviennent contre-productives.

Enfin, le 14 septembre, le parquet général décide de se pourvoir en cassation. Un tel acharnement ne démontre-t-il pas la volonté manifeste d’étouffer toute contestation de la marche forcée engagée par les déconstructeurs et les destructeurs de la nation ?

Ce nouvel épisode s’est déroulé en à peine quelques jours, entre le 9 et le 14 septembre. Il s’inscrit dans la tentative générale de déstabilisation et de décrédibilisation engagée depuis longtemps par les progressistes et les mondialistes contre le camp patriote qu’il faut faire taire et pourrait constituer, à sept mois de l’élection présidentielle, un point de bascule dans l’opinion publique si on analyse les tout derniers sondages et l’attractivité que suscite une candidature d’Éric Zemmour. Mais après une vingtaine de mois marqués par une gestion de la crise sanitaire qui n’en finit pas, il est essentiel pour le pouvoir politique qu’il en soit ainsi jusqu’au début de l’année 2022 afin de maintenir sa pression par la peur et occulter ainsi les vrais sujets qui devraient être traités. Il est temps que les Français se réveillent et prennent conscience des vrais dangers qui les menacent !

Ces dangers sont ceux que dénonce, avec d’autres, Éric Zemmour et qui ont été déjà non seulement ignorés mais sciemment et volontairement occultés par l’organisation du sabotage de l’élection présidentielle de 2017 qui s’est traduit par un véritable hold-up démocratique, chacun s’en souvient. Pourtant les problèmes de l’immigration et de l’islamisation étaient déjà pressants. Cinq ans ont été perdus d’autant plus que le quinquennat précédent (2012-2017) s’est révélé être, dans ce domaine essentiel, un quinquennat pour rien ! Que de renoncements et de lâcheté de la classe politique et en particulier de ceux qui nous ont gouvernés et de ceux qui nous gouvernent aujourd’hui !

C’est pourquoi les thématiques liées à l’immigration et à l’islamisation doivent impérativement être placées au centre du débat de l’élection présidentielle de 2022. C’est précisément ce que ne veulent pas nos dirigeants qui ont oublié ce que sont le bien commun et l’intérêt de l’État et de la nation. Ils vont tenter, en se servant de la crise sanitaire, de verrouiller le débat, voire de réitérer le sabotage de l’élection à venir. S’ils réussissent, la seule perspective pour la France et la nation sera le chaos. C’est donc notre droit légitime et notre devoir de les faire échouer. Car si on ne règle pas en priorité ces sujets, aucun programme politique – quel qu’il soit – ne pourra être appliqué avec efficacité et surtout donner aux Français de l’espoir et un avenir.

Alors, devant toutes ces manœuvres ignobles manifestées par les progressistes et d’autres contre Éric Zemmour parce qu’il ose dénoncer avec courage cette dérive qui conduit au drame et ose dire la vérité, je salue son engagement pour la défense de notre identité. Je l’assure de mon entière solidarité et de mon total soutien dans l’épreuve injuste et violente qui lui est imposée aujourd’hui et dans ce combat qui nous est commun et qui doit mobiliser aujourd’hui tous ceux qui aiment la France et qui veulent rester fidèles – c’est leur droit le plus légitime que nul ne peut leur contester – à son héritage historique, spirituel et culturel. La rançon de notre engagement et de notre mobilisation contre la soumission nous vaut d’être catalogués à l’extrême droite par tous les fossoyeurs de notre France chérie, alors qu’en réalité ce sont eux les extrémistes car ils participent à la destruction de la nation. N’est-ce pas la trahir que de la laisser sciemment se fracturer et ne rien faire ? Mais poser la question, n’est-ce pas déjà y répondre ?

Général (2s) Antoine MARTINEZ

candidat à la Présidence de la République

image_pdf
0
0

45 Commentaires

  1. Exactement, tous s’y mettent de bon coeur pour écrabouiller EZ!

    Quant à la fixation qu’ils font tous sur les prénoms….pourquoi salamé comme hidalgo ont francisé leur prénom?????? ha bien oui, elles c’est pas pareil!
    Mais bon, ce sont tous des sales faux jetons et des hypocrites!

    Mais cette francisation des prénoms de ces deux péronnelles s’ébruitent.
    Cela sera t il repris dans la presse ou à la tv?
    J’en doute, elles font partie des intouchables.

  2. Que pense la DRM de cette situation qui entre dans le cadre de l’article 35 de la constitution de 1793

  3. Bien entendu, l’Islam n’est n’est pas une race mais une religion (en fait un système juridique et politique) et ne peut donc être défendu par des accusations de racisme et de xénophobie.
    Mais qui pense à rappeler systématiquement ces évidences ?
    Bien sûr, les idéologies ne sont que des ensembles d’idées portées par des gens bien concrets, et cette religion a été créée par des Arabes, et portée par des étrangers, mais au royaume de la plaidoirie hypocrite, il faut utiliser toutes les armes. Eux n’hésitent jamais.

    • Une idéologie qui demande de détruire, d’assassiner tous ceux qui ne partagent pas ses convictions est un danger pour l’humanité toute entière. Elle doit être combattue, rejetée hors de nos pays de paix. De tels moeurs est en contradiction avec cette liberté chérie qui est ancrée dans nos coeurs.

  4. Tiens ? Le général en retraite s’est rendu compte que personne ne s’occupait de son appel au peuple et s’apprête à se rallier à Zemmour.

    C’est bête, personne n’en parle davantage.

  5. Sur Ouest France, ils ironisent à propos d’une (1/2) faute d’orthographe qu’aurait commise Eric Zemmour dans les premières pages de son livre. Il a écrit « j’ai pêché » au lieu de « j’ai péché ». Vous voyez à quoi ils en sont réduits ! Voilà tout ce qu’ils ont comme arguments pour essayer de le contrer.

    • Confondre ‘péché’ et ‘pêcher’, c’est quand même grave.
      C’est une grave faute d’inattention.

      • On voit que vous ne connaissez pas le monde littéraire, sinon vous n’ignoreriez pas qu’être écrivain n’implique pas être incollable en orthographe.

        • Ronron petit patapon qui défend Zorro, l’homme qui tire moins vite que son ombre.
          Confondre pécher et pêcher, c’est inacceptable, en plus ça sème l’incompréhension dans l’esprit des lecteurs, ça peut mener à de graves désordres psychiques.
          J’espère que ce n’était pas le but visé.

    • C’est un lapsus ! Il ne veut pas se présenter et s’apprête à aller à la pêche le jour de l’élection.

      Chouette, on va jouer à la pythie freudienne !

  6. Et les patriotes égotiques, divisés, racoleurs font tout pour faciliter la tâche des traîtres aux commandes depuis quarante ans, à se demander quels avantages en tirent certains.
    Traîtres eux-mêmes ou abrutis au point de ne pas comprendre qu’ils n’ont aucune chance en s’y prenant de la sorte?
    En tout cas pour certains férus d’histoire on se demande parfois en quoi la connaissance du passé permet d’envisager l’avenir, vu ce qu’ils en tirent; tout ceci est très suspect.

    • Très juste!
      « Le fait que les hommes ne tirent aucun enseignement des leçons de l’Histoire est la leçon la plus importante que l’Histoire nous enseigne. » Aldous Huxley
      ET c’est l’auteur du « Meilleur des mondes » (1936) qui le disait déjà.
      Il n’y avait pas encore la télé, ces « étranges lucarnes » à abrutir.

      Les hommes ont besoin d’être soumis aux plus roublards et aux plus manipulateurs d’entre eux. Et ça marche!
      De LSBTIQ prides en fiertés black mater et islamos-anti keufs, la France est devenue une pétaudière où tout devient possible pour les « minorités » communautaristes.
      La macronie dictatoriale et jésuitique est l’archétype de cette dérive.
      Avec Hollande, on croyait avoir eu le pire!
      Eh non!

  7. TROP de lachete en ce pays et cette europe depuis bien trop longtemps !!
    une souverainte bafouee une armee delaissee une police a remaniee
    des villes devenues le territoire des dylers bientot plus puissant que l etat grace a leur
    recettes ( UN BRIN D HUMOUR)
    quand l amour d un pays disparrait le vide se rempli de ces voyoux qui si on le voulait serait balayes en remettant sous les drapeaux le citoyen et surtout ne pas avoir d etat d ames pour en chasser a jamais ces saloperies et leurs fournisseurs
    mais voila faut le vouloir !!

  8. Les journalistes ne sont là que pour embobiner l’homme de la rue, les gens ordinaires, le français moyen ou « le vulgaire » pour parler comme Aristote.

    Et pour lui fournir des arguments pour contrer les gens sains d’esprit qui ne marchent pas dans ces combines.

    « Ils ne sont pas tous pareils »,  » on a tous le même sang rouge qui coulent dans nos veines », « on est tous des humains », et dernièrement l’argument fourni par Macron et que nous resservirons les français moyens : « il ne faut pas faire de lien entre immigration et terrorisme, ou entre islam et terrorisme, ce n’est pas la même chose »

    La cible des médias, des journalistes, de la propagande, ce sont ces français moyens.

  9. Cela avait conduit le parquet de Paris à ouvrir une enquête pour « injures publiques en raison de l’origine ou de l’appartenance ou de la non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée » et « provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence ».Dans ce cas plus aucune discussion n’est possible et les historiens peuvent pointer au chômage !

  10. Et chasser 1 million de pieds noirs c’était irréaliste ? Et les boat people ? Irréaliste ?Ce qui se fait dans un sens peut se faire dans l’autre, où il y a une volonté il y a un chemin !.

  11. Et lorsque les patriotes s’organisent, leurs organisations sont dissoutes : Jeunesse Nationalistes, Oeuvre Française, et derniérement Génération identitaire.
    C’est bien une guerre contre les patriotes en se servant des moyens de l’Etat.

    On ne pourra pas compter sur les français, car ceux-ci sont complètement sous la coupe de médias, on est dans une démocratie d’opinion, où ce sont les journalistes qui font l’opinion publique; Les français pensent comme pensent les journalistes.

  12. « Soutien total? » Ça ne coûte rien de le dire.
    Camarade Général, cessez de parler, AGISSEZ! AVEC les autres!
    On attend de vous tous, Français de convictions et qui le revendiquez, que vous preniez des initiatives concertées, pour en finir avec la macronie.
    Qui a ouvert une procédure contre cette forfaiture dictatoriale de macron, qui INTERDIT à un journaliste de s’exprimer à la télé sous peine de « décompte » de son temps de campagne (?) , alors que le dit journaliste ne SAIT PAS LUI-MÊME s’il sera candidat .
    Et le CSA se ferme les oreilles dans la campagne permanente entamée par macron depuis 2017, pour sa réélection.
    Condamné pour suspicion de candidature! Le CSA croupion devrait se saborder!

    NB: De Gaulle aussi était brigadier, (pas two stars!) Et il avait fait sortir la France du NATO!

    • T’es qui toi pour donner des ordres au Général Martinez?
      « Cessez de parler et agissez! »
      En plus, tu l’apostrophes en disant ‘camarade’. Ça sonne terriblement communiste, ça ne donne pas envie de te parler, mais de t’envoyer un direct sur ton gros pif.
      Et ton idole Zemour, il y va ou il n’y va pas? C’est quoi son problème?
      Il fait imprimer des affiches de lui ‘Zemour président’, les fait coller partout en France, publie un nouveau livre politique, va sur tous les plateaux de télévision, parle de ses idées politiques, mais du même souffle dit qu’il ne sait toujours pas s’il va se présenter et on dit qu’il est TRÈS intelligent.
      Il nous prend pour des cons ou quoi?
      C’est une évidence, il est candidat, il veut devenir président, alors à quoi joue-t-il? De quoi a-t-il peur?

  13. Ho ce n’est pas le camp patriote que les collabos corrompus veulent faire disparaître, c’est l’Occident… Et les soumis décervelés par la propagande devenue obligée sont à présent complices…

  14. Mon général, vous avez raison ! Toutefois, le problème comme vous la savez, c’est le nombre de soldats motivé pour combattre. Actuellement ce qu’a le camp patriote, c’est plutôt : au mieux, une armée mexicaine et au pire une armée confiné dans un camp de rééducation.
    La défense de notre identité… à voir le consentement de la majorité des FDS devant l’invasion exponentielle allogène, cette bataille me semble perdu dans les mentalités et dans les actes.
    Quand les racines d’un arbre sont pourries, même si une radicelle est encore vivace, sa mort est inéluctable.

    • On ne peut pas se dire vaincu avant d’avoir engagé le combat. Et même si dans ce combat nous devions effectivement être vaincus, du moins ne partirions-nous pas seuls.

      • Pas facile de combattre bâillonné, pieds et poings liés. Il faut aussi pour combattre des bataillons constitués et armé, avec de vrais chefs, face à un ennemi visible et identifié.
        Mais d’accord avec vous dur le principe.

  15. En 2017 les Français ont été privés de campagne électorale car les journalistes se sont volontairement appesantis sur les costumes de François Fillon, et cela à seules fins de faire le jeu d’Emmanuel Macron dont il fallait cacher qu’il n’avait pas de programme (ou plus exactement dont il ne fallait pas parler du VRAI programme). En 2021 et plus encore en 2022, on ne parlera que d’Eric Zemmour et de ses thèmes. Quelque part, le coup d’état médiatique d’il y a cinq ans a déjà fait pschitt puisqu’Emmanuel Macron ne surprendra plus personne et je vois mal les médias parvenir à sortir une nouvelle fois une affaire assez grosse pour contrebalancer le phénomène Zemmour.

  16. Et les tribunes-poésies militaires contre Macron, elles aussi, elles ont fait psschitt?

  17. La cervelle du gégène a du être passée à la gégène.. il ne peut plus alors que raconter des fadaises, comme cet article le montre.

    Au moins Alcazar avait des Colonels, mais vous ? combien de division ? Ah oui rien nada, niente, quedalle !!

    A propos, vous vous présentez quand à la pestilence de la ripoux-blik-islamisme-française. ?, juste pour qu’on puisse rigoler un bon coup.

  18. Mon Général : la France et le peuple de France se trouvent gouvernés par des imposteurs , hommes de main des mondialistes criminels . A en juger la situation , il parait difficile de faire encore quoi que ce soit par voie « démocratique » . Ils ont acquis tellement d’argent et de pouvoir et ils peuvent éliminer tout obstacle qui se met en travers sur leur chemin en bafouant la Constitution , les conventions internationales, les Droits de l’Homme et toutes les lois les plus élémentaires qui doivent protéger la France et son peuple. Seule leur loi compte et leurs décisions prises à Davos ou bien dans des rencontres secrètes avec Soros . Il faut arrêter cette folie mondialiste à tout prix . Le pays de Decartes, de Molière, de Voltaire, demande le secours aux militaires et à l’armée .

  19. 5 millions de musulmans français ? Je pense qu’on peut multiplier par 2… au moins ;en comptant les mineurs.

  20. je sent une petite « affaire » sortie de derriére les fagots contre Zémmour pour nuire a sa poussée dans les sondages,que vont-ils nous pondrent ?

  21. Et que pense, pour ne pas dire que fait, l’Armée face à cette destruction patente de nos valeurs, de notre pays et de la démocratie : elle regarde passer les pelles excavatrices et les rouleaux compresseurs ?
    Ce cher Eric Zemmour va vivre ce qu’ont vécu les Coluche, Fillon et plus récemment di Vizio, pour enfin être pulvérisé, car aucune force ne pourra résister à ce torrent de l’écolo-gaucho-islamo mondialisme…

    • En 1940, la victoire de l’Allemagne et sa domination sur l’Europe paraissaient définitives. Résister paraissait folie. Il s’est pourtant trouvé quelques résistants dès cette époque.

      • Ah bon les 1% de résistants français, tout seuls, auraient pu bouter les nazis de notre territoire ?

  22. Quand la Patrie est en danger,quand les droits des Citoyens Francais sont foules aux pieds,quand la Constitution est dévoyée,quand les libertés fondamentales sont menacées,soldats de France,Patriotes,sachons unir nos forces et accomplissons ensemble le plus sacré de nos devoirs:il faut sauver la France et son Peuple du desastre qui s’annonce.Le temps presse,General…Il est presque trop tard.

  23. Tiens, un revenant!
    Alors, général Martinez, vos vacances estivales vous ont sans doute empêché de manifester contre le génocide vaccinal des Français? Et tout ce que vous trouvez à dire pour exister un peu encore, c’est de prendre la défense du polémiste pro vaccination et pro institutions supranationales, Éric Zemmour.

    • Tu commences vraiment à radoter avec ta haine anti Zemmour qui n’est pas pro vaccin obligatoire……….

      • À Rems:

        Tu peux soliloquer jusqu’à ta prochaine dose, tu ne convaincras personne que qui ne dit mot consent. Et en l’espèce, Zemmour est par le fait même un pro vaccination qui a la subtilité d’éluder le combat contre le pass sanitaire, corollaire de la vaccination Covid obligatoire pour tous. Or ces inoculations de produits dangereux de thérapie génique relèvent d’un génocide vaccinal par les mafieux de l’industrie pharmaceutique qui ont infiltré les agences médicales avec la complicité des gouvernements et de l’UE. Au lieu de t’abreuver à Zemmour l’anti Freixit, visionne plutôt la dernière vidéo de Me Di Vizio (elle dans l’article de N. Delépine aujourdhui).

    • Chassaing le chasseur des anti Macron : Marine, Marion, Jean Marie, Général Martinez, Eric Zemmour, il roule pour qui Chassaing ?

      • À Robert Jordan

        Des : « anti Macron : Marine, Marion, Jean Marie, Général Martinez, Eric Zemmour »: vous vous rire ou quoi? Ajoutez y encore les de Villiers, Onfray, les Ménard, Collard, Goldnadel… et vous avez un tombereau de patriotes en peau de lapin qui ne sont d’aucunes manifestations contre la dictature sanitaire!

    • @Chassaing. Exact, Zemour est bien silencieux sur la dictature sanitaire de Macron. Et sur les vaccins, là encore, il ne dit pas grand chose.
      L’explication, il ne veut pas déplaire au Système ni se mettre à dos les Scientifiques, les experts en épidémie. De toute évidence, il connaît mal le sujet et il ne le maîtrise pas comme Philippot, alors il préfère se taire, en dire le moins possible pour ne pas dire une bêtise, se ridiculiser.
      Quand on veut être président de la République, il faut parler de tous les sujets, donner son opinion et dire ce qu’on fera.
      Un jour ou l’autre, il sera bien obligé de donner son avis sur la crise sanitaire et dire ce qu’il fera.
      Il devrait arrêter d’étudier Napoléon et de Gaulle et s’intéresser au temps présent.

  24. C’est ainsi que le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), sous pression probable de l’Élysée, par sa décision inique et illégale rendue le même jour que l’annonce de l’arrêt de la cour d’appel/ dixit

    Ok ! Mais ce que vous ne dites pas c est que le CSA etait le « pneu de rechange » ( dans les cartons du pouvoir depuis des mois ) dans le cas ou la decision en appel serait favorable a ZEMMOUR..
    Croire que ce n etait pas habilement prepare est une grave erreur, qui demontre un peu plus la perversion de nos dirigeants

Les commentaires sont fermés.