1

Le préfet Clavreul demande qu’on vire le Pr Raoult : connaît-il son CV ?

https://medias.liberation.fr/photo/1336785-checknews_afp_1u07n1jpg.jpg?modified_at=1600779128&width=960

Le CV de Gilles Clavreul ne m’a guère impressionné, mais je ne ferai pas le procès de ce monsieur car il est un des rares hauts fonctionnaires à dénoncer l’antisémitisme musulman, un tabou s’il en est. Il est d’ailleurs la cible privilégiée de Mediapart pour ses positions pro-Israël affirmées.

Sans nous faire du Bensoussan, qui déclarait il y a quelques années que « dans les familles arabes l’antisémitisme se tète avec le lait de la mère »Clavreul  a toujours combattu l’antisémitisme de tous bords, sans louvoyer.

Mais là où je ne suis plus d’accord, c’est quand il sort de son registre et se lance dans la médecine pour nous faire le procès de l’éminent professeur Raoult.

https://twitter.com/GillesClavreul/status/1355615678150148101

Un État respecté est un État qui se fait respecter.

n’a pas sa place à la tête d’un des instituts de recherche les mieux dotés. Il doit être mis à la retraite d’office. Cela devrait être une évidence.

Cette déclaration éminemment grotesque venant d’un homme politique me fait penser aux dernières déclarations de notre infectiologue de renommée mondiale :

« Les Pieds Nickelés font de la science », ou bien « Riri, Fifi et Loulou font de la médecine ».

Soyons sérieux, Monsieur Clavreul. Retirez ce tweet avant de vous ridiculiser.

Vous avez donc la prétention de virer un éminent médecin, qui soigne et guérit ses patients et a sauvé d’innombrables vies au cours de sa carrière ?

Allez donc consulter le site de l’IHU et comparez son « bilan Covid » avec celui de nos experts du Conseil scientifique. Raoult fait de la médecine, pas de la politique, comme certains médecins du 20h qui n’ont jamais vu un patient.

J’ai lu que les distinctions obtenues dans votre carrière, se limitent à un « Prix de la laïcité » obtenu en 2017. Bravo !

Mais suite à votre tweet, qui prouve que vous ne savez pas ni de quoi ni de qui vous parlez, je vous joins le CV du Pr Raoult, histoire de comparer vos brillants états de service.

Quand vous serez parvenu à la fin de ce CV, prenez tout votre temps, vous aurez une petite idée de la personne à qui vous prétendez donner des leçons de médecine.

Enfin, sachez que celui que vous prenez pour un charlot de la médecine, un charlatan qui n’a plus sa place à l’IHU, pour tout dire, est sollicité presque quotidiennement par les plus grands de ce monde, y compris des chefs d’État et des ambassadeurs. À votre place, je me sentirais tout petit.

LE PR DIDIER RAOULT EST LE CHERCHEUR EUROPÉEN DONT LES PUBLICATIONS ONT ÉTÉ LES PLUS CITÉES PAR LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE INTERNATIONALE DANS LE DOMAINE DES MALADIES INFECTIEUSES.

Bonne lecture, monsieur Clavreul ; et évitez de jouer les procureurs, dans un domaine qui vous dépasse  !

Jacques Guillemain

Le CV du Professeur Didier Raoult

-CURSUS UNIVERSITAIRE ET DIPLÔMES

– Doctorat en médecine (25 mars 1981)
– Diplôme d’Université de médecine tropicale, Marseille, 1980-1881
– CES Bactériologie-Virologie clinique, 1981
– CES Diagnostic biologique parasitaire, 1982
– Cours de bactériologie systématique de l’Institut Pasteur, 1983-1984
– Diplômes de l’U.S. Department of Health and Human Service (Center for Disease Control – Atlanta
U.S.A.) : Principles of Epidemiology, 1983
– Communicable Disease Control, 1984
– Spécialiste de médecine interne, 1984
– Cycle de biologie humaine
– Certificat-Bactériologie-Virologie générale, 1981
– Certificat de Pharmacologie générale, 1983
– Équivalence de maîtrise, 1981
– AEA de bactériologie, (Montpellier 1982)
– DERBH Montpellier, 1983 (Étude épidémiologique et sérologique de la fièvre boutonneuse méditerranéenne)
– Doctorat d’État en biologie humaine : Nouveaux aspects cliniques, biologiques, physiopathologiques et épidémiologiques de la fièvre boutonneuse méditerranéenne. Mise au point et applications de nouvelles techniques sérologiques (Montpellier 21 mai 1985).

TITRES ET FONCTIONS UNIVERSITAIRES

-Assistant des Universités, 01 Avril 1984,
-Maître de Conférence des Universités : 1986,
-Professeur des Universités : 1988,
-Professeur de première classe : 1995,
-Professeur Classe exceptionnelle 1er échelon : 2000,
-Professeur Classe exceptionnelle 2ème échelon : 2003

FONCTIONS HOSPITALIÈRES

-Interne des Hôpitaux de Marseille : 1er octobre 1978, 1er avril 1984.
-Assistant des Hôpitaux : 1er avril 1984.
-Praticien hospitalier, de Bactériologie-Virologie, 1986.
-Chef de Service : Laboratoire de Bactériologie-Sérologie Hôpital de la Conception, Marseille, 1989.
-Chef de Service : Laboratoire de Bactériologie-Virologie, Hôpital de la Timone, Marseille, 1991.

PRIX ET DISTINCTIONS NATIONAUX

-Prix Léon Isemein, (Marseille), 1983.
-Prix Nourri – Lemarié, (Médecine Tropicale France), 1985.
-Prix de l’Association des Chefs de Travaux, ( Marseille), 1986.
-Prix Science et Défense, (France), 1996.
-Prix Piraud, (fondation médicale de France), 1997.
-Prix Jean Valade, (Fondation pour la Recherche), 2003
-Prix du Rayonnement international (Festival des Sciences) (Marseille), 2003.
-Lauréat régional des trophées INPI de l’innovation, France, 2006
-Prix de l’Académie Nationale de Médecine, Eloi Collery, 2009

INTERNATIONAUX

-Dénomination d’un genre (Raoultella) de bactéries pathogènes pour l’homme et les plantes, 2002.
-Prix des Sciences Médicales d’Outre Mer, (Académie Royale de Belgique), 2002.
-Prix d’excellence de l’European Society for Clinical Microbiology and Infectious Diseases, (Europeen), 2002.
-E. Gardner King Memorial lecture Edmonton, (Canada), 2002..
Joseph E. Smadel lecture, Infectious Diseases Society of America, (San Diégo), (USA), 2003.
-Fred Soper Lecture (American Society for Trop Med Hyg) Washington, 2005.
-Medical Grand rounds, 6 th International Conférence Northwesteren Memorial Hospital in Chicago, (USA) octobre 2005
-Medical Grand Rounds, Medical School, Standfort, (USA) septembre 2006
-Medical Grand Rounds, Massachussets General hospital , Boston (Massachussets,USA), 2006
-Distinguished lecture at Washington State University “genomic of rickettsia”, Pullman (Washington,USA), 2006 Introduction lecture (Société Américaine de microbiologie) ICAAC, Chicago, 2007
-Sackler Lecturer award, University of Tel Aviv, Israel, 2007-2008
Khwarizmi International Award (KIA), Téhéran, IRAN, 2009

DECORATIONS

-Chevalier de l’Ordre National du Mérite. 8.5.1995.
-Médaille d’argent du Service de Santé des Armées : 12.1997.
-Médaille d’honneur de la ville de Marseille : 7-2000.
-Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur. 1.1.2001.
-Chevalier des Palmes Académiques : 14.07.2003
-Médaille d’argent du Ministère de la Jeunesse et des Sports (2005)
-2008. Découverte d’un virus géant : Mamavirus, classée 33e sur 100 au top de l’histoire de la science (revue Discover : Science, Technology and the Future) janvier 2009.

STAGES ET MISSIONS

-Stage au Center for Disease Control. Atlanta U.S.A., Branche des zoonoses (Dr. J.E. Mc DADE) 1 mois, octobre 1986.
-Stage au Naval Medical Research Institute. Bethesda U.S.A., Rickettsial Branch, (Dr. G.A. DASCH) 6 mois, du 01.09.1985 au 01.03.1986.
-Mission au Brésil (organisée par la Ville de Marseille) Diagnostic biologique des Leptospiroses au cours de l’inondation de Rio de Janeiro (février 1988). Isolement de 16 souches de Leptospires.
-Mission en U.R.S.S. (organisée par l’Académie des Sciences d’ URSS), mai 1990. Exploration d’une nouvelle maladie (Astrakhan fever), isolement postérieur d’une nouvelle espèce de rickettsie.
-Mission à Goma (Zaïre) organisée par l’OMS, en août 1994. Recherche d’une épidémie de typhus, (isolement d’une nouvelle espèce de Stenotrophomonas).
-Mission au Burundi organisée par l’OMS, en février 1997. Investigation d’une épidémie de typhus, identification de la plus grande épidémie de typhus dans le monde depuis 50 ans.
-Mission au Pérou en mars 1998, organisée avec les services de santé du Pérou, investigation d’un nouveau foyer de Verruga peruana et d’une épidémie de typhus.
-Mission à Genève (OMS) organisation de la lutte contre les filarioses par le traitement des symbiontes (Wolbachia). Décembre 1999.

INSCRIPTION À DES SOCIÉTÉS SAVANTES

-Société de Pathologie exotique, 1978.
-Société de Pathologie infectieuse de langue française, 1981.
-Société Française de Microbiologie, 1984.
-American Society for Rickettsiology, 1984.
-American Society for Microbiology, 1984.
-American Society for Infectious Diseases, 1990.
-European Society for Clinical Microbiology & Infectious Diseases, (ESCMID) 1992.
International Society for Infectious Diseases, (ISID), 1995.
-American Academy of Microbiology, 2004 Etc…