1

Le préfet du Finistère verbalise 140 participants à une manifestation autorisée !

Et les dignes représentants du MoDem et du PS d’applaudir, fustigeant les méchants qui auraient mis la vie d’autrui en danger ! Pour des salopards qui depuis plus d’un an participent à l’imposture covidienne, ne dénoncent pas l’interdiction de l’hydroxychloroquine ou de l’ivermectine, et sont complices de l’assassin Macron, ça ne manque pas de sel !

Ils autorisent donc les manifs au nom de la liberté d’expression mais se permettent de venir vérifier si les gens ont une attestation dérogatoire et portent bien leur satané masque… quant aux amendes pour stationnement gênant, c’est petit, c’est minable, c’est dégueulasse. Quand on compare avec les stationnements sauvages aux abords des mosquées le vendredi…

La police de Macron ressemble de plus en plus à celle de Pétain !

On regrettera une fois de plus au passage que les différents opposants à la dictature sanitaire ne se coordonnent pas, ne fusionnent pas, ne rejoignent pas Philippot afin de donner plus de poids et de visibilité à la Résistance !

Environ 600 personnes se sont réunies à Quimperlé le 11 avril pour protester contre le port du masque et la vaccination. 140 verbalisations ont été dressées par la gendarmerie. Le préfet pourrait engager des poursuites contre les organisateurs. Cent-quarante procès-verbaux ont été dressés pour non-port du masque, défaut d’attestation dérogatoire ou stationnement gênant, à l’issue d’une manifestation autorisée par la préfecture à Quimperlé (Finistère), le 11 avril. À l’appel de l’association « A l’ère libre », plus de 600 personnes s’étaient retrouvées dans un parc de la commune, rapporte France 3, pour protester contre la vaccination et l’obligation de porter le masque.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/85581-finistere-140-personnes-verbalisees-apres-manifestation-contre-gestion-epidemie

Parmi les participants se trouvait notamment la députée ex-LREM du Bas-Rhin Martine Wonner, connue pour ses critiques sur la gestion sanitaire du gouvernement. « Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes », a-t-elle lancé au micro. L’avocat Carlo Alberto Brusa, opposé aux vaccins contre le coronavirus, était également présent.

Dans un communiqué, le préfet du Finistère a déploré que, « contrairement à l’engagement des organisateurs, une grande partie des manifestants n’ait pas respecté les gestes barrières ». Il a par ailleurs expliqué se réserver « la possibilité d’engager des poursuites contre les organisateurs ».  Trois élus locaux, le député MoDem Erwan Balanant, le président de la communauté de communes Sébastien Miossec (PS), et le maire de Quimperlé Michaël Quernez (PS), ont condamné le 11 avril au soir des « comportements irresponsables » : « Très attachés à la liberté d’expression et de manifestation, nous condamnons cependant avec la plus grande fermeté les comportements irresponsables des personnes présentes et toutes celles et ceux qui ont contribué à l’organisation de ce dernier et ont ainsi par leur action délibérée, mis en danger la vie d’autrui », ont-ils écrit dans un communiqué commun.

https://francais.rt.com/france/85581-finistere-140-personnes-verbalisees-apres-manifestation-contre-gestion-epidemie

Christine Tasin