Le prélèvement à la source, source de tous les maux…

En cette période d’été où tout le monde s’en foot, voilà du footage de gueule… 

Le Prélèvement à la source ou à la sourde oreille de l’Etat ?

Source de survie mineure de la dette, ou source  de viol du secret des familles au sein de l’entreprise ? 

Tout, ou presque, a été dit sur le sujet. 

« La France n’a pas de pétrole, mais elle a des idées », dit-on…

Elle en déborde, des plus saugrenues aux plus absurdes et surtout aux plus dangereuses et coûteuses.

Je veux parler des idées gouvernementales. Lois, normes, s’accumulent sans que rien ne soit supprimé. Pire ? L’Europe s’en mêle. Rien de nouveau sous le soleil depuis des années… 

Aimant être court, j’épargnerais les Lois scélérates votées en catimini en ces temps de Fooootball ! (Race, Fraternité, etc.). 

Comme le pétrole, elle dispose de peu de gaz… mais est championne du Monde des usines à gaz ! Création ex nihilo ?

Ainsi en est-il du prélèvement à la source.

Quelle motivation ? Faire rentrer au plus vite dans les caisses de l’Etat, sur l’instant, avec un an d’avance, un impôt payé par un modeste 42 % des contribuables. Simple problème de trésorerie, de peu de chose en vérité, qui construit une montagne d’ennuis qui accouchera d’une énorme souris

Souris? Sourions un peu !

Comme pour la TVA sur la consommation, Bercy délègue à des tiers la perception de l’impôt. Maintenant, le revenu !

Le prélèvement à la source ! Source de tous nos maux…

Le Privé devient l’auxiliaire  du Public. Le Con..tribuable devient percepteur ! Au risque de coûter des milliards en productivité alors que l’économie agonise.

Trésorerie de l’Etat ? Peanuts ! Les revenus n’augmentent plus et restent voisins d’année en année. Actualiser ? Pourquoi ?

Désorganisation des services comptables des entreprises et charges supplémentaires de gestion, s’il n’y en avait pas assez…

Effet psycho déplorable, après la CSG, attaque du pouvoir d’achat.

 Alors ? On me dira ! Quelle solution ?

 Evidente ! Sautant aux yeux !

 Le Prélèvement mensuel, il existe, a fait ses preuves, l’informatique est prête, pas de dépenses supplémentaires ! Il épargne les entreprises !

Rentrées fiscales voisines. Moins de paperasses ! Étalées sur l’année, un vrai bonheur !

Salaires et retraites mensuels amoindris, l’Etat en paiera le prix psycho…

« Arrêtons d’emmerder les Français » !

C’est le moment, c’est l’instant !

Mais Big Brother tisse sa toile.

 « Qu’importe la vie privée pourvu qu’on la connaisse » !

 Michel RONDEPIERRE

image_pdf
0
0

16 Commentaires

  1. Ah, voilà un fraudeur fiscal qui pleurniche parce qu’il ne va plus pouvoir cracher sur les lois de la France et sur les Français modestes, comme moi, qui n’ont pas les moyens de se soustraire à l’impôt.

  2. Monsieur RONDEPIERRE
    Votre article est un constat,et un coup d’épée dans l’eau tant ces gens des gouvernement se contrefiche de votre opinion comme de la notre.
    Une dictature à pour essence de ne pas consulter le peuple ,même nos députés sensés nous représenter,quand ils ne sont pas absent ,dorment en digérant leurs copieux repas,tout en pensant à ce qu’ils vont pouvoir s’empiffrer le lendemain..;
    Alors vous pensez bien, » que nous n’existons pas  » !!!
    A une époque je me disais qu’une europ

  3. Superbe article Michel ! Mais avons nous le choix ?
    Nous sommes pourchassés par le virtuel, l’INFORMATIQUE !
    Comment feront les personnes de plus de 70 ans pour comprendre le prélèvement
    à la source ?
    Je pense à ma Maman qui rouspète déjà !
    Simple ! Ils paieront !
    Une escroquerie de plus !
    BAV,
    Marie et Albertine

    • Tout ça pour payer les Sarazins… dirait Albertine !
      Macron va tomber sur un os ! L’astragale !
      Comprenne qui pourra !

      • Son livre fut un Best seller cependant !
        Par ailleurs, les « Aragon » ont les Yeux et la Mémoire…
        Comprenne qui pourra aussi !

  4. Rien à rajouter, sinon que c’est bouclé !
    On saura TOUT sur nous, dès l’origine, l’ETAU se resserre !
    Le Privé au service de l’Etat ! Devenus des numéros fiscaux et Sécu !
    Ajoutez Police de la Pensée, Ministère de la Vérité, le Compte est bon !

  5. Il existe à l’heure actuelle et depuis des années un système qui vous permet de payer mensuellement vos impôts étalés sur 10 mois. Calculés sur la base de vos impôts de l’année précédente, un ajustement est fait en octobre si vous devez payer plus, avant si vous devez payer moins. J’y souscris et j’en suis pleinement satisfait. Pourquoi donc aller chercher un impôt à la source dont la mise en place va coûter une fortune, alors qu’un système similaire existe déjà ?

  6. Urssaf, csg, crds, tva, taxe finciere, taxe d’habitation, tipp etc l’etat nous pille à peu près 75% de la valeur initiale de notre travail.

  7. En transférant l’activité de percepteur sur les employeurs, l’administration fiscale pourra supprimer des emplois et des économies seront ainsi réalisées.

  8. Cela fait des années que je suis mensualisé et que je fais ma déclaration par internet. Le système est bien rôdé et il n’y a plus de cafouillages. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
    A noter que ce sont ces gens du fisc, qui étaient si pressés de refiler la patate aux entreprises, qui maintenant hurlent aux loups à cause des suppressions de postes pourtant logiques.

  9. On ne peut qu’être d’accord avec vous, vieux patriote.

    Cependant, vous omettez d’évoquer la raison profonde de ce jacobinisme dictatorial.
    Il a nom mondialisation! Et l’outil de sa mise en place se nomme « intelligence artificielle », si mal nommée. Tout ce que nous faisons, payons, utilisons, consommons… est enregistré et constitue les « big data ». Le pouvoir supra-national de la finance mondialisée utilise et triture ces infos, pour dominer les peuples. Prélèvement d’infirmation à la source.

    • Cher Monsieur. Comme l’indique ma « photo », ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire des grimaces !! J’ai parlé de viol de la vie privée et de Big Brother ! Nous sommes bien d’accord ! Orwell !

  10. La Révolution Française ne fut dit-on au départ qu’une révolte contre les exactions des fermiers généraux chargés de percevoir l’impôt d’ordre et pour compte de la royauté déclinante, un peu comme la Cinquième finissante… On dit bien que l’Histoire ne repasse jamais les plats mais on peut toujours croire au Père Noël !

    • La révolution française fut l’œuvre de la maçonnerie mondialiste (déjà) par l’intermédiaire de la chienlit parisienne (encore et toujours).

Les commentaires sont fermés.